logo

Lombalgie avec maladies gynécologiques

La douleur dans le bas du dos avec des maladies gynécologiques est fréquente. Il est localisé de différents côtés, en fonction de la localisation du processus inflammatoire. La raison en est une caractéristique structurelle du corps féminin.

De nombreux problèmes associés au système reproducteur se manifestent par des douleurs dans le sacrum et le bas du dos. La raison en est que les organes génitaux d'une femme sont prudemment cachés, c'est pourquoi de nombreux processus dans le corps sont interconnectés. Donc, avec quelles maladies gynécologiques le bas du dos fait mal?

Les causes

Pour les pathologies féminines des organes pelviens, la présence de vastes zones d'irradiation et de répercussion de la douleur est caractéristique. Il s'applique non seulement à l'intérieur de la cuisse et au bas de l'abdomen, mais également à la région lombo-sacrée. Lombalgie dans le bas ou l'abdomen gauche due à l'augmentation de l'apport sanguin aux organes pelviens et à l'intoxication.

En règle générale, ce symptôme est perçu comme normal, ce qui n'est pas du tout correct. N'écrivez pas les traits du corps. La douleur signifie que quelque chose de mauvais se produit dans le corps, qu'un processus inflammatoire commence à se développer ou que l'infection frappe une femme.

Quelles maladies gynécologiques provoquent des maux de dos? Les causes les plus connues du symptôme sont:

Position incorrecte de l'utérus. L'emplacement normal de l'organe génital est au centre du bassin. L'utérus est situé à égale distance du pubis et du sacrum. S'il n'est pas localisé correctement ou se déplace de sa position normale, une douleur peut survenir..

Cela est principalement dû à un affaiblissement des muscles de la paroi abdominale antérieure ou à une blessure à la naissance. La douleur avec un mauvais emplacement de l'utérus peut être aiguë, terne, coupante et donner au bas du dos. Ce symptôme apparaît également en toussant et en riant..

Tumeurs de l'utérus et des ovaires. Des formations malignes ou bénignes dans l'organe génital peuvent également provoquer des douleurs. Si le bas du dos à droite et le bas-ventre font mal, la tumeur est située à droite. Ce symptôme peut irradier vers les organes voisins et perturber leur fonctionnement, de sorte que l'examen est effectué non seulement dans la direction où le symptôme s'intensifie, mais tous les organes du petit bassin sont examinés.

Avec l'endométriose, la douleur est causée par la croissance de l'épithélium au-delà de l'utérus. Les cellules peuvent apparaître dans les intestins et la muqueuse pelvienne, affecter la vessie et la cavité abdominale. Par conséquent, en même temps que les maux de dos, une femme peut être perturbée par la constipation. Bien sûr, s'habituer à ce symptôme n'en vaut pas la peine, tout comme avaler un grand nombre d'analgésiques pour soulager votre état. Ce symptôme indique des pathologies graves qui conduisent parfois à un handicap..

Une grossesse extra-utérine se développe dans le contexte de jours critiques retardés. La raison d'aller à l'hôpital est le plus souvent un test positif. La douleur unilatérale indique également une grossesse extra-utérine. Ils peuvent être à droite ou à gauche de la colonne vertébrale..

Maladies inflammatoires de l'utérus. Dans ce cas, la douleur sera ressentie non seulement au-dessus du sein, mais également dans la région lombo-sacrée. Le plus souvent, ce symptôme se reflète. Le bas du dos fait plus mal à gauche et fait tomber l'abdomen. Les médecins disent que cela est dû aux particularités de la répartition des zones de sensibilité cutanée. 150 points de douleur pour 1 cm2 de peau

La cause d'une douleur intense sur le côté gauche ou droit de la colonne vertébrale peut être des maladies graves qui nécessitent une intervention chirurgicale immédiate par un gynécologue. Un tel symptôme peut indiquer un kyste, une inflammation des appendices, une rupture de l'ovaire ou une torsion kystique. Tous ces problèmes menacent la mort du patient. Par conséquent, ne retardez pas la visite chez le gynécologue dans une longue boîte. Comment s'inscrire en gynécologie via Internet peut être trouvé ici..

La douleur gynécologique se reflète généralement, contrairement aux dommages aux reins, au système urinaire ou à la colonne vertébrale.

La douleur avec un avortement incomplet accompagne toutes les femmes. Des crampes périodiques dans le bas de l'abdomen et des sensations de traction, redonnant au bas du dos et au périnée, devraient alerter. L'intensité de la douleur varie d'un léger inconfort à une douleur insupportable.

Si l'ovule n'a pas été complètement retiré, des saignements peuvent se développer, une inflammation utérine chronique peut se développer, contre laquelle des douleurs apparaissent dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Le bas du dos fait mal avec les maladies gynécologiques et pendant les menstruations. Cela est dû à une légère augmentation du poids corporel, qui se produit en raison de changements dans les niveaux hormonaux. La rétention d'eau est possible, comme l'œdème le suggère. Et à mesure que le poids augmente, plus de pression est exercée sur la colonne vertébrale.

De plus, les sauts d'hormones rendent une femme trop sensible. Par conséquent, la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos est un compagnon fréquent des menstruations.

Si la douleur est grave, elle irradie vers le sacrum et tire l'estomac fortement, très probablement la femme a des problèmes avec la santé du système reproducteur. Dans tous les cas, ne tolérez pas la douleur et, lorsque l'occasion se présente, demandez de l'aide dans une clinique prénatale.

9 causes de douleurs lombaires chez les femmes, leurs caractéristiques et leur traitement

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être un signe de maladies de la colonne vertébrale, des reins et des organes du système reproducteur, ainsi que la conséquence d'un traumatisme.Par conséquent, ce signal du corps concernant les troubles ne peut être ignoré. Voyons pourquoi le bas du dos des femmes fait mal et comment traiter cette condition..

Caractéristiques des douleurs lombaires chez les femmes et le mécanisme de leur apparition

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être à court terme, à long terme ou permanente. La durée de ce symptôme permet de soupçonner l'une ou l'autre raison de leur apparition. Par exemple, un épisode de douleur à court terme dans la région lombaire survient le plus souvent dans un contexte d'exposition externe - blessure ou effort physique.

Dans le même temps, une sensation constante de douleur au bas du dos peut parler de causes plus graves, par exemple, l'ostéochondrose lombaire, la lithiase urinaire, l'inflammation des appendices, etc..

Par conséquent, une douleur prolongée ou constante dans la région lombaire nécessite la consultation d'un spécialiste, principalement un médecin généraliste. Sur la base de l'examen du corps, le médecin pourra suggérer la cause du problème et l'envoyer aux spécialistes appropriés.

En plus de la durée du syndrome douloureux, il est important de déterminer son intensité et sa localisation.

Selon l'intensité, la douleur peut être légère, modérée et sévère..

La douleur est également aiguë, piquante, paroxystique, douloureuse et tiraillante.

La lombalgie peut être unilatérale et le zona. La localisation unilatérale de la douleur est caractéristique de l'inflammation des ovaires, des maladies rénales, des calculs de l'uretère, etc. De plus, la douleur peut être transmise au bas de l'abdomen, à l'intérieur de la cuisse, aux organes génitaux, au coccyx, au sacrum ou à l'hypochondre..

Il convient également de dire que la douleur peut être localisée au-dessus et en dessous du bas du dos. En plus de la douleur, une femme peut être dérangée par d'autres symptômes désagréables, par exemple, fièvre, malaise, écoulement de toutes sortes, douleurs abdominales, maux de tête, vertiges, etc..

Voyons maintenant ce qui cause les douleurs lombaires chez les femmes.

Lombalgie: causes chez les femmes

Le corps féminin a un certain nombre de caractéristiques, par exemple le cycle menstruel, la grossesse, la ménopause, les maladies gynécologiques, qui élargissent considérablement la gamme des maladies qui provoquent des douleurs dans la région lombaire. Chez les jeunes hommes, l'apparition de douleurs lombaires est principalement associée à une pathologie de la colonne vertébrale. Dans le même temps, la première chose à faire est d'exclure les causes spécifiques des douleurs lombaires chez les femmes, quel que soit leur âge.

Les causes des maux de dos chez les femmes peuvent être des conditions physiologiques et pathologiques.

Parmi les causes physiologiques des maux de dos, il convient de souligner:

Les causes pathologiques de la douleur dans la région lombaire peuvent être des facteurs tels que:

  • activité physique excessive;
  • inactivité physique;
  • hypothermie;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • maladies des reins et des voies urinaires;
  • pathologie du système reproducteur;
  • blessures.

Examinez chaque cause plus en détail et découvrez également comment vous pouvez vous aider dans de tels cas..

Grossesse et lombalgie

Très souvent, la grossesse s'accompagne de douleurs lombaires, en particulier au cours du dernier trimestre. Les facteurs suivants provoquent l'apparition de douleurs:

  • gain de poids;
  • redistribution de la charge sur la colonne vertébrale;
  • affaiblissement du tonus musculaire;
  • expansion pelvienne.

Ces facteurs surviennent au cours des derniers mois de la grossesse, lorsque le fœtus prend activement du poids, ce qui affecte le poids de la femme, et que les os pelviens sont préparés pour l'accouchement.

Dans le même temps, la lombalgie dans les premiers stades de la grossesse est dans la plupart des cas un signal dangereux qui peut indiquer le début d'une fausse couche. De plus, la douleur peut être accompagnée de taches, de fièvre, de faiblesse générale, etc..

Par conséquent, pour éviter des conséquences graves pour la femme et le fœtus, vous devez informer votre obstétricien-gynécologue de la douleur lombaire.

Traitement. Si les douleurs au bas du dos sont associées exclusivement à la grossesse et que la femme n'a pas de pathologie, pour soulager la maladie, il est recommandé de porter des bandages spéciaux, qui peuvent être achetés à la pharmacie. Ces appareils réduisent la charge sur la colonne vertébrale et normalisent le centre de gravité du corps..

Si une femme a un gain de poids supérieur à la normale, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire: limiter la farine, les bonbons, les cornichons, les graisses animales et autres aliments riches en glucides et en calories.

En outre, le yoga, la natation, le Pilates ou la gymnastique peuvent aider à soulager les douleurs au bas du dos..

Menstruations et douleurs lombaires

Les douleurs menstruelles peuvent être localisées non seulement dans le bas de l'abdomen, mais aussi dans le bas du dos, le sacrum et même le coccyx. Le rôle principal dans l'apparition de la douleur dans la région lombaire dans ce cas est joué par une modification de l'équilibre hormonal dans le corps féminin.

Le bas du dos fait mal avant les menstruations, car pendant cette période, le niveau de progestérone dans le sang augmente, ce qui abaisse le seuil de sensibilité à la douleur. Par conséquent, même les plus petites contractions de l'utérus peuvent provoquer des douleurs dans le bas du dos.

Les facteurs suivants contribuent également à l'apparition de douleurs dans le bas du dos avant et pendant les menstruations:

  • rétention d'eau dans les tissus, ce qui entraîne un œdème, une prise de poids, un étirement excessif des capsules et des ligaments des organes, en particulier l'utérus, la vessie, qui appuient sur la colonne vertébrale et ses muscles;
  • réduction du myomètre afin de séparer la couche caduque de l'endomètre, au cours de laquelle les terminaisons nerveuses sont irritées;
  • la présence d'un dispositif contraceptif intra-utérin - une spirale, surtout s'il est mal installé;
  • l'effet des progestatifs sur les parois de l'intestin, qui se manifeste par des coliques intestinales, des flatulences, de la diarrhée. Par conséquent, avant les menstruations, le coccyx, le sacrum et le bas du dos font souvent mal.

Traitement. Avec des douleurs menstruelles sévères, un gynécologue peut envisager la nomination de médicaments. Dans ce cas, des antispasmodiques (No-shpa, Riabal, Spazmolgon) ou des médicaments homéopathiques (Remens, Zinkum valerianicum 6, Belladonna 6) peuvent être utilisés. Il est également recommandé de limiter l'utilisation de liquide et de sel pendant cette période..

Ménopause et douleurs lombaires

La ménopause est caractérisée par l'extinction des ovaires, à la suite de laquelle le fond hormonal d'une femme change radicalement. En raison du manque d'oestrogène dans le corps, l'ostéoporose apparaît dans les os, ce qui entraîne une fragilité du tissu osseux, qui s'accompagne souvent de douleurs douloureuses dans les articulations et le bas du dos.

À la ménopause, les femmes ont un risque considérablement accru de développer une ostéochondrose, qui se caractérise également par des douleurs au bas du dos.

Traitement. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer la cause des maux de dos, après quoi une thérapie étiologique, symptomatique et pathogénique est prescrite. Des complexes minéraux sont nécessaires pour les patients, ce qui renforcera le tissu osseux, les vitamines, la thérapie par l'exercice, les exercices physiques pour renforcer le corset musculaire arrière.

En outre, le complexe de traitement est complété par une alimentation équilibrée. Dans l'alimentation quotidienne doivent être présents des fruits, des légumes, des produits laitiers, du poisson, de la viande et de la volaille.

Exercice excessif et douleurs lombaires

Très souvent, les femmes remarquent des douleurs au bas du dos après avoir soulevé des poids, une surcharge dans le gymnase, des jeux actifs avec l'enfant, travailler dans le jardin, etc.. Il est également difficile pour une femme de se pencher en avant.

Normalement, le lendemain, la douleur devrait disparaître, mais si cela ne se produit pas, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue pour exclure la pathologie vertébrale.

Manque d'exercice et douleurs lombaires

Des avantages de la civilisation tels que les voitures, les transports publics, un ascenseur, les ordinateurs, la télévision, etc., contribuent à l'inactivité physique, ce qui conduit à une atrophie et à une diminution de la force musculaire des muscles du corps, en particulier du dos.

La colonne vertébrale protège et fixe le corset musculaire en position verticale, donc lorsqu'il est affaibli, la posture est perturbée, l'ostéochondrose et les hernies intervertébrales apparaissent, y compris la région lombaire. Ces maladies s'accompagnent de douleurs dans le dos, le bas du dos, le sacrum et même le coccyx.

Traitement. La seule méthode efficace pour gérer la douleur causée par l'inactivité physique est de maintenir un mode de vie actif. Pour ce faire, il suffira de remplacer la conduite en transport par la marche, le déplacement dans l'ascenseur avec la marche le long des escaliers, et avec un travail sédentaire il est nécessaire de faire de petites pauses moteur toutes les deux à trois heures. Il est également recommandé de pratiquer la natation, la gymnastique, le yoga, la marche, etc..

Hypothermie et douleurs lombaires

Les maux de dos après une hypothermie peuvent souvent tomber malades pendant la saison chaude plutôt qu'en hiver. Cela est dû au fait qu'en hiver, nous nous habillons chaudement, en sortant, de sorte que le bas du dos ne ressent pas une forte différence de température. Mais en été, lorsque vous travaillez dans la chaleur, la circulation sanguine est activée dans la région lombaire et l'activité musculaire est augmentée, donc si même la moindre brise souffle, un spasme musculaire apparaît, ce qui provoque des douleurs.

Traitement. Si vous avez un rhume, vous devez observer un repos au lit strict pendant 2-3 jours, lubrifier le bas du dos avec du réchauffement et des analgésiques (gel Fastum, gel Diclac, Diclober, Finalgon), prendre les médicaments prescrits par le médecin (Nimesulide, Meloxicam, Diclofenac), exclure le sauna, le bain à remous et limiter l'activité physique.

Maladies de la colonne vertébrale et douleurs au bas du dos

Le plus souvent, les femmes souffrent d'une maladie de la colonne vertébrale telle que l'ostéochondrose. De plus, l'ostéochondrose lombaire est plus fréquente que les dommages aux autres parties de la colonne vertébrale. Cela est dû à la grande mobilité des vertèbres lombaires et à l'énorme charge sur cette partie de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose menace de complications telles que la formation de hernies intervertébrales et une atteinte nerveuse. L'ostéochondrose lombaire et ses complications s'accompagnent de douleurs dans la région lombaire, qui peuvent donner au membre inférieur, à l'abdomen inférieur, au sacrum et au coccyx.

Traitement. Dans la lutte contre l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires (Diclofenac, Nimesulide, Meloxicam), des myorelaxants (Bufesmak, Midokalm), des chondroprotecteurs (Chondroïtinsulfate, Arthron complex, Osteogenon), ainsi que des blocages à la novocaïne, des exercices physiques, des méthodes physiothérapeutiques sont utilisés..

En cas de complications qui menacent d'une altération de la fonction vertébrale ou d'une compression de la moelle épinière, une intervention chirurgicale est effectuée.

Maladies des reins, des voies urinaires et des douleurs au bas du dos

Les maladies des reins et des voies urinaires s'accompagnent très souvent de douleurs lombaires. Par exemple, la douleur de la ceinture dans le bas du dos est plus caractéristique de la pyélonéphrite avec une évolution chronique. Si le bas du dos droit de la femme fait mal, la raison réside probablement dans une lésion unilatérale par le processus inflammatoire ou la présence de tartre dans le rein ou l'uretère.

De plus, les maladies des reins et du système urinaire ne surviennent que rarement dans les lombalgies. Ces patients se plaignent toujours de fièvre, de faiblesse générale, d'appétit diminué, de nausées, de transpiration excessive, de miction accrue, d'apparition de sang ou de pus dans l'urine, etc. vessie et urolithiase.

Traitement. Le traitement de la pyélonéphrite et de la cystite est l'utilisation d'antimicrobiens, car ces maladies provoquent des micro-organismes pathogènes. Les médicaments de choix dans ce cas peuvent être la norfloxacine, la ciprofloxacine, le furamag. Les uroantiseptiques sont également utilisés - Furazolidone, Furadonin, Kanefron, Urolesan et autres. En plus de la pharmacothérapie, il est impératif de suivre un régime dont l'essence est l'exclusion du régime quotidien des viandes fumées, des épices, des épices et de la restriction en sel.

Pathologie du système reproducteur et douleurs lombaires

Les lombalgies affectent souvent les femmes souffrant de maladies gynécologiques, à savoir:

  • kyste de l'ovaire;
  • polypes utérins;
  • endométriose;
  • apoplexie de l'ovaire;
  • inflammation de l'ovaire;
  • inflammation des trompes de Fallope;
  • cancer du col utérin et autres.

Le mécanisme de la douleur dans les maladies gynécologiques est associé à un déséquilibre hormonal, à des processus inflammatoires ou malins qui se propagent aux tissus de la région lombaire.

Quelle que soit la cause, avec l'apparition de douleurs dans le bas du dos, qui s'accompagnent de douleurs dans le bas de l'abdomen, d'écoulements divers du vagin, de fièvre, d'irrégularités menstruelles et d'autres symptômes, il est nécessaire de consulter un spécialiste - un gynécologue. Toute maladie gynécologique menace l'infertilité.

Comme vous pouvez le voir, les représentants du beau sexe ont de nombreuses causes de douleurs au bas du dos, certaines d'entre elles sont physiologiques et ne présentent pas de risque pour la santé. Mais dans la plupart des cas, les douleurs au bas du dos sont un symptôme de diverses maladies, par conséquent, nécessitent un examen complet du corps et un traitement approprié.

Douleur dans le bas du dos chez la femme: principales causes, diagnostic, traitement

Les douleurs lombaires chez les femmes peuvent survenir pour diverses raisons. La prise d'antispasmodiques vous permet de réduire temporairement la douleur. Mais, si le bas du dos d'une femme est constamment douloureux et que des spasmes irradient vers d'autres parties du corps, vous devriez consulter un médecin. Les causes de cette condition peuvent être différentes et nécessitent un traitement spécial..

Les principales causes de violations

Stress physique

L'une des principales causes de lombalgie chez les femmes est une activité physique intense..

Chez la plupart des patients, la douleur se forme après des exercices inhabituels. Le manque de préparation du corps pour le mode actif se manifeste rapidement sous la forme d'un tel symptôme désagréable.
Si la douleur persiste pendant plus de 3 à 4 jours et que les crampes sont permanentes, une assistance spécialisée sera requise. Souvent, des charges accrues peuvent déclencher des rechutes de pathologies chroniques de la colonne vertébrale, ainsi que des dommages aux muscles lombaires ou aux disques intervertébraux..

Diagnostic et traitement

Pour l'élimination de la douleur dans la région lombaire, diverses pommades analgésiques (Chondroxide, Fastum Gel) aident efficacement. Vous pouvez augmenter l'effet du produit si vous utilisez des gels en combinaison avec des antispasmodiques oraux (Nosh-pa, Spazmalgon).
Lorsqu'il n'y a pas d'amélioration du bien-être de la femme, un neurologue et un chiropraticien doivent être consultés pour exclure les anomalies vertébrales. Pour clarifier le diagnostic et identifier les causes, des méthodes de diagnostic telles que la radiographie, l'IRM et la TDM sont utilisées..

Maladies de la colonne vertébrale

La raison la plus courante pour laquelle le bas du dos d'une femme fait mal est l'ostéochondrose.

En présence de cette pathologie, les patients souffrent de douleurs douloureuses périodiques qui s'intensifient lors de la flexion, des mouvements rapides et du transport d'objets lourds. Une amélioration n'est observée qu'en position couchée..
En plus du fait qu'une femme a des maux de dos constants, des sensations spastiques peuvent donner au fémur, aux fesses, aux jambes, au bas de l'abdomen. L'accès intempestif à un médecin entraîne une modification de la structure du cartilage, la formation de hernies.

Diagnostic et traitement

Pour prescrire un cours de traitement, vous pouvez consulter un thérapeute. Vous devriez également consulter un neurologue. Afin d'établir le diagnostic correct et de vérifier la structure de la colonne vertébrale, il est nécessaire de subir des examens (IRM, radiographie, UAC).
Après analyse des résultats, le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires (Diclofenac, Meloxicam), des chondroprotecteurs (Osteogenon, Teraflex, Arthra, Don), des relaxants musculaires (Midokalm). Pour une analgésie plus efficace, un blocage de la novocaïne est effectué). En outre, il est possible d'assigner un cours de thérapie par l'exercice et de physiothérapie. Dans les cas graves, la chirurgie est utilisée.

Maladies gynécologiques

La douleur dans la région lombaire d'une femme associée à des crampes dans le bas-ventre indique souvent la présence de pathologies des organes féminins. Les causes de cette condition peuvent être:

  • inflammation génitale;
  • endométriose;
  • tumeurs d'origines diverses (une consultation en oncologie est en outre recommandée);
  • kystes / fibromes;
  • polylipose, etc..

Souvent, en plus de la douleur dans la région lombaire, les patients présentent les symptômes suivants: fièvre, écoulement avec un mélange de sang, fièvre, dysfonctionnements, névrose, etc..

Diagnostic et traitement

Dans cette situation, une femme doit consulter un gynécologue. Le médecin procédera à un examen, émettra des instructions pour les tests (LHC, réaction de Wasserman), les ultrasons et les radiographies pelviennes. Si des tumeurs sont suspectées, une IRM et un scanner supplémentaires sont effectués..
Le traitement n'est effectué qu'après un diagnostic correct..

Maladie du rein

Lorsque le dos fait mal dans la région lombaire, les causes de ce phénomène peuvent être des pathologies néphrologiques. Si des crampes douloureuses sourdes périodiques dans la colonne lombaire sont observées, cela indique souvent une exacerbation de la pyélonéphrite et d'autres maladies du système urinaire chez une femme (lire ici sur les maladies rénales). La douleur unilatérale peut être l'un des symptômes de maladies telles que la lithiase urinaire ou l'inflammation des organes..

Diagnostic de la façon de traiter

La présence des symptômes décrits est une raison sérieuse de contacter un thérapeute, un néphrologue et un urologue. Un diagnostic correct n'est possible qu'après avoir identifié la cause de la maladie et subi un examen complet, qui comprend de telles études:

La thérapie est effectuée selon les indications. Avec la cystite et la pyélonéphrite, les maladies sont traitées à l'aide d'antibiotiques (Norfloxacine, Furamag) et d'uroantiseptiques (Kanefron). De plus, vous devez suivre un régime (exclure les aliments salés / épicés).

Hypodynamie

Un mode de vie sédentaire provoque un affaiblissement du tonus et une diminution de la fonction musculaire de soutien..

En relation avec ces troubles chez la femme, diverses pathologies se forment dans lesquelles il y a des douleurs dans le bas du dos et le bas-ventre.

Diagnostic et traitement

Le principal moyen de sortir de cette situation sera un changement du rythme de vie habituel. Les médecins conseillent de marcher, de faire de la gymnastique plus souvent et de faire un travail sédentaire pour effectuer un congé de 5 minutes toutes les 1,5 heures.

Grossesse

La douleur lombaire chez les femmes enceintes aux stades ultérieurs est un symptôme courant et extrêmement courant. Son apparence est associée à des changements physiologiques qui se produisent dans le corps pendant la période de gestation:

  • la région de la hanche se dilate;
  • le poids corporel augmente;
  • hypertrophie utérine.

Grossesse précoce

Si une femme a des lombalgies en début de grossesse, sa santé s'aggrave, il y a un écoulement sous forme de sang, elle tire le bas de son abdomen, il est nécessaire d'appeler une ambulance dès que possible. Cette condition indique une menace possible de fausse couche. Découvrez les signes d'une grossesse manquée ici..

Diagnostic et traitement

La douleur dans la région lombaire des femmes enceintes au 3e trimestre est presque inévitable. Mais ça vaut quand même le coup d’en parler à l’obstétricien-gynécologue. Dans de telles situations, il est toujours conseillé aux médecins de porter un bandage spécial qui aide à maintenir un corset musculaire et à répartir correctement la charge sur la colonne vertébrale. Avec un gain de poids hebdomadaire important, vous devez vous limiter à manger des aliments riches en calories.

Règles

De nombreuses femmes ont des douleurs au bas du dos pendant les menstruations. Cette raison de la formation de la douleur est associée à certains changements qui se produisent pendant cette période. Ceux-ci inclus:

  • contractions musculaires pour pousser l'endomètre rejeté;
  • une diminution de la concentration de progestérone dans le sang (affecte l'augmentation de la sensibilité);
  • stagnation de liquide dans les tissus (provoque la formation de poches, une prise de poids).

La cause de la douleur peut également être OMS, surtout si la spirale n'est pas installée correctement. En plus des douleurs lombaires chez les femmes, la région sacrée, le coccyx et le bas-ventre sont très douloureux. Lisez à propos de la douleur menstruelle ici, - les principales causes et le traitement.

Diagnostic et traitement

Si la douleur est prononcée et la raison des menstruations, vous devez consulter un gynécologue. À la réception, le médecin évaluera l'état du patient, examinera et prélèvera des frottis..
Une condition similaire est supprimée avec les antispasmodiques (No-shpa) et les sédatifs (Belladona). En cas de gonflement sévère, un diurétique à base de plantes est également prescrit..

Climax

À la ménopause, la fonction ovarienne s'estompe, cela devient la cause de perturbations hormonales dans le corps. Ces modifications affectent la structure du tissu osseux - il est considérablement appauvri et devient fragile. Pour cette raison, l'ostéoporose apparaît souvent, le risque de fractures de compression est considérablement augmenté. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen persiste presque toujours pendant la ménopause 7.

Lorsque la cause de la douleur lombaire est confirmée, le spécialiste prescrit un traitement, qui comprend:

apport de vitamines complexes;

Hypothermie

Pourquoi une femme peut-elle avoir mal au dos? Souvent, la cause de ce phénomène devient l'hypothermie banale. Dans ce cas, en plus des douleurs dans le dos, il y a:

  • crampes dans le bas-ventre;
  • frissons;
  • pertes vaginales inhabituelles (en savoir plus sur les pertes blanches anamaleuses chez les femmes).

Diagnostic de la façon de traiter

Si vous avez le bas du dos, vous devez observer le régime pastel pendant environ 3 à 4 jours. Pour soulager le symptôme de la douleur, des antispasmodiques (No-Shpa), des AINS (Nimesulide) doivent être pris et frotter la zone pathologique avec des gels (Finalgon). Les médecins conseillent de limiter tout physique. charge, ne pas visiter pendant le traitement des bains et saunas.
L'hypothermie peut provoquer une inflammation du système reproducteur. Par conséquent, vous devez également consulter un gynécologue. Le médecin examinera le patient, puis prescrira une cure de remèdes antimicrobiens et homéopathiques.

Important! Certaines femmes éprouvent des douleurs au bas du dos en raison d'un surpoids, d'un port prolongé de chaussures sur une plate-forme haute et de la présence d'une grande poitrine. Ces circonstances conduisent à la formation d'une mauvaise posture et à diverses maladies de la colonne vertébrale.

Médicaments pour le traitement de la douleur dans le dos: injections, pommades, pansements

Lorsqu'un dos dans la région lombaire fait systématiquement mal, de nombreux patients souhaitent savoir comment traiter cette condition. L'action la plus efficace est donnée par les analgésiques pour les maux de dos. L'effet thérapeutique de leur utilisation persiste plusieurs mois.

Les injections pour douleur dans le dos et le bas du dos ne doivent être prescrites que par un spécialiste. Les injections standard à l'aide de solutions (méloxicam, diclofénac) aident à soulager rapidement la douleur, mais l'effet de ces médicaments sera de courte durée.

Si le traitement précédemment effectué ne donne pas de résultats positifs, les médecins prescrivent la mise en place de blocages spéciaux. De telles injections pour les maux de dos sont placées dans la zone pathologique, leur effet reste inchangé pendant six mois ("Diprospan", "Chondrogard").

Les maux de dos au stade initial sont traités avec des médicaments tels que:

  • Antispasmodiques - arrêtent rapidement la douleur, mais elle dure de 2 à 12 heures. Les crampes aiguës peuvent persister partiellement. Aux médicaments de cette catégorie, on peut citer «No-spa», «Spazmalgon», etc..
  • Onguents pour la douleur dans le dos et le bas du dos - les médicaments ont des effets anti-inflammatoires et d'arrêt (Dolobene, Chondroxide). Les pommades pour les maux de dos comme Apizartrona contribuent également à améliorer la circulation sanguine dans la zone traitée.
  • Patch pour les maux de dos - les pansements médicaux éliminent rapidement les spasmes et sont très pratiques à utiliser (Voltaren, Nanoplast Forte).

Regardez une vidéo sur la façon d'éliminer rapidement les maux de dos:

Lorsque vous devez consulter un médecin de toute urgence

Beaucoup de gens sont sceptiques quant aux maux de dos ponctuels et épisodiques. Mais pour éviter les complications, vous devez consulter un thérapeute. Ne retardez pas le voyage à la clinique s'il y a les manifestations suivantes:

  • la prise d'antispasmodiques n'aide pas à améliorer la condition;
  • la douleur persiste pendant 2 à 3 jours, peut survenir la nuit;
  • le syndrome douloureux n'est pas associé à une activité physique élevée;
  • la température corporelle augmente;
  • il y a des pertes vaginales / impuretés anormales de sang ou de pus dans l'urine;
  • la douleur irradie vers le bas de l'abdomen, diverses parties du corps et les organes internes;
  • uriner douloureusement, avec un mélange de sang;
  • un engourdissement des membres est ressenti périodiquement.

La prévention

Pour minimiser les risques de problèmes de colonne vertébrale et de douleur chez les femmes localisées dans la région lombaire, il convient de respecter certaines recommandations:

  • effectuer des exercices de gymnastique tous les jours;
  • contrôler le poids;
  • manger rationnellement - les repas inclus dans l'alimentation quotidienne doivent être enrichis en calcium, magnésium et autres oligo-éléments importants;
  • une fois assis, vous devez équiper correctement le lieu de travail;
  • maintenez toujours votre posture correctement;
  • équiper une couchette d'un matelas orthopédique;
  • traiter en temps opportun les maladies de la colonne vertébrale, des organes génitaux féminins, les perturbations hormonales et d'autres troubles;
  • ne soulevez pas de poids pour ne pas surcharger le bas du dos.

Lorsqu'une femme a mal au dos dans la région lombaire, les raisons peuvent être différentes. L'aggravation de la condition à l'avenir entraînera de graves complications qui ne peuvent pas toujours être guéries jusqu'au bout..

Si vous avez des maux de dos, vous pouvez passer par la consultation d'un médecin en ligne.

Après avoir évalué les symptômes généraux, le médecin recommandera un examen individuel, établira un diagnostic préliminaire et, si nécessaire, recommandera un schéma thérapeutique efficace. être en bonne santé!

Lombalgie avec maladies gynécologiques

La douleur sous le bas du dos chez la femme nécessite un diagnostic différentiel entre les maladies pelviennes (annexite, vaginite, salpingite) et la pathologie de la colonne lombaire (hernie intervertébrale, scoliose, ostéochondrose). Symptôme au moins une fois dans la vie, mais apparaît chez les représentants de la moitié.

La douleur peut être de nature différente et localiser à droite ou à gauche avec la même fréquence. Tout dépend du facteur causal de la pathologie..

Causes des douleurs lombaires chez les femmes

Ils peuvent être classés comme suit:

  1. Lumbago aigu (lumbago) - une réponse à l'hypothermie ou à des charges élevées;
  2. Lumbalgie - douleur chronique douloureuse avec travail sédentaire prolongé ou charges constantes sur la colonne vertébrale;
  3. Ischialgie lombaire - douleur irradiant vers la jambe. Peut être le signe d'une hernie de la colonne vertébrale. Elle a besoin d'un traitement immédiat..

La douleur douloureuse dans le bas du dos chez les femmes ne cause généralement pas de grave préoccupation, si elles ne sont pas des symptômes de maladies infectieuses chroniques dans le bassin. Lorsque la douleur est déclenchée par une pathologie de la colonne vertébrale, elle résulte de la compression des nerfs rachidiens par une hernie intervertébrale ou une vertèbre instable (par exemple, avec torsion ou rotation).

Provoquer des facteurs de douleur sous le bas du dos

Une femme qui n'a pas été engagée dans un travail physique depuis longtemps, entre soudainement dans le jardin et commence à désherber les lits ou à planter des plantes. Un tel travail est associé à des inclinations fréquentes et au surmenage: il est naturel qu'après cela le bas du dos soit douloureux en raison de la non-préparation des muscles squelettiques pour un effort physique intense.

Les athlètes qui se surchargent d'entraînement ou les débutants en fitness peuvent ressentir les mêmes sensations..

Mais non seulement l'excès de mouvements actifs fait souffrir le bas du dos féminin, mais aussi leur manque évident. Un mode de vie sédentaire associé au travail en position assise (par exemple, devant un ordinateur) entraîne également des douleurs lombaires chez les femmes. Cela se produit surtout souvent avec ceux qui ne peuvent pas s'asseoir correctement et ne surveillent pas leur posture..

Les mêmes raisons inoffensives incluent un levage incorrect des poids et une charge inégale pendant leur transfert, ainsi qu'une hypothermie. Il est très facile d'attraper le bas du dos - un petit courant d'air ou des vêtements trop légers dans un froid extrême - et les problèmes de dos se feront certainement sentir.

Problèmes gynécologiques

Des douleurs lombaires sévères, que la gynécologie décrit avec un soin particulier, surviennent souvent en raison de maladies infectieuses de la sphère reproductive.

  • Pendant les menstruations, de nombreuses femmes sont préoccupées par des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos. À ce moment, la concentration des soi-disant médiateurs de la douleur - les prostaglandines augmente.
  • Très souvent, les mêmes douleurs hantent les femmes enceintes. Le fœtus augmente constamment et la capacité de porter des charges chez une femme diminue. De plus, la progestérone produite activement affaiblit les articulations et les ligaments..

Au cours du premier trimestre de la grossesse, une menace de détachement de l'œuf fœtal se produit souvent, qui se manifeste parfois par des pertes brunes et des douleurs de recul. Ces mêmes symptômes peuvent être de formidables signes de maladies telles que le cancer du col de l'utérus, les infections pelviennes (y compris les infections sexuellement transmissibles).

  • Provoque des maux de dos chez les femmes et l'endométrite (inflammation de la muqueuse utérine). Tous ces faits sont la raison d'un appel urgent au médecin..
  • Une douleur caractéristique sera présente lorsqu'une femme a une condition pathologique, par exemple, un prolapsus de l'utérus ou un prolapsus.

L'emplacement normal de l'utérus est la partie centrale du bassin, à laquelle les distances du pubis et du sacrum sont les mêmes. En outre, il doit être également retiré des parois latérales du bassin. Lorsque cette distance change dans une direction, une femme peut ressentir une douleur sous le bas du dos.

Normalement, l'utérus est légèrement incliné vers l'avant jusqu'à la paroi abdominale et vers le haut. Lorsque l'angle entre le col de l'utérus et le corps de l'utérus change, ils parlent de la courbure de l'utérus. Elle peut survenir à la suite de processus inflammatoires et adhésifs, de fibromes et de tumeurs ovariennes..

  • La douleur dans le bas du dos après l'accouchement est courante..

La raison en est l'affaiblissement des muscles de la paroi abdominale antérieure ou la blessure reçue lors de l'accouchement - une rupture des muscles du plancher pelvien. Avec de telles pathologies, des douleurs de traction apparaissent dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos et du sacrum, des mictions fréquentes, de la constipation.

L'affaiblissement de l'appareil ligamentaire qui se développe avec ces pathologies peut être associé à des caractéristiques congénitales ou être le résultat de plusieurs naissances. Lorsque l'utérus est plié, les femmes se plaignent de douleurs sous le bas du dos (dans le sacrum) et le bas de l'abdomen. Ils peuvent également se produire pendant les rapports sexuels et pendant les menstruations. Dans de tels cas, l'infertilité ou les problèmes de port d'un enfant sont souvent observés..

  • La cause des douleurs lombaires graves chez les femmes peut être des maladies graves qui nécessitent une intervention d'urgence par les gynécologues. Cela peut être une grossesse extra-utérine, une rupture de l'ovaire ou du kyste, sa torsion.

Lombalgie chez les femmes atteintes d'endométriose

Les cellules endométriales envahissantes peuvent se propager aux ovaires, à la surface externe de l'utérus, aux intestins et à la muqueuse pelvienne. Une telle pathologie nécessite un traitement obligatoire..

La douleur sous le bas du dos chez les femmes peut être causée par l'endométriose - une croissance excessive de l'épithélium au-delà de l'utérus. Avec la pathologie, la couche interne de l'organe n'est pas fonctionnelle. Il se développe activement, compliquant la fonctionnalité de la sphère reproductrice de la moitié juste.

La pathologie conduit très souvent à l'infertilité, car dans les premiers stades, elle ne manifeste pas de symptômes cliniques. La douleur unique dans le bas du dos d'une femme est attribuée au déséquilibre hormonal ou à l'approximation des menstruations. En conséquence, la maladie progresse..

Le danger de cette condition est que les cellules pathologiques commencent à se développer dans d'autres organes. En même temps, d'autres symptômes apparaissent: toux de sang, douleur à la tête (avec lésions cérébrales), constipation.

Bien sûr, vous ne devez pas vous habituer à la douleur dans le bas du dos. Ils sont le signe de maladies redoutables qui conduisent à un handicap..

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être un signe de maladies de la colonne vertébrale, des reins et des organes du système reproducteur, ainsi que la conséquence d'un traumatisme.Par conséquent, ce signal du corps concernant les troubles ne peut être ignoré. Voyons pourquoi le bas du dos des femmes fait mal et comment traiter cette condition..

Caractéristiques des douleurs lombaires chez les femmes et le mécanisme de leur apparition

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être à court terme, à long terme ou permanente. La durée de ce symptôme permet de soupçonner l'une ou l'autre raison de leur apparition. Par exemple, un épisode de douleur à court terme dans la région lombaire survient le plus souvent dans un contexte d'exposition externe - blessure ou effort physique.

Dans le même temps, une sensation constante de douleur au bas du dos peut parler de causes plus graves, par exemple, l'ostéochondrose lombaire, la lithiase urinaire, l'inflammation des appendices, etc..

Par conséquent, une douleur prolongée ou constante dans la région lombaire nécessite la consultation d'un spécialiste, principalement un médecin généraliste. Sur la base de l'examen du corps, le médecin pourra suggérer la cause du problème et l'envoyer aux spécialistes appropriés.

En plus de la durée du syndrome douloureux, il est important de déterminer son intensité et sa localisation.

Selon l'intensité, la douleur peut être légère, modérée et sévère..

La douleur est également aiguë, piquante, paroxystique, douloureuse et tiraillante.

La lombalgie peut être unilatérale et le zona. La localisation unilatérale de la douleur est caractéristique de l'inflammation des ovaires, des maladies rénales, des calculs de l'uretère, etc. De plus, la douleur peut être transmise au bas de l'abdomen, à l'intérieur de la cuisse, aux organes génitaux, au coccyx, au sacrum ou à l'hypochondre..

Il convient également de dire que la douleur peut être localisée au-dessus et en dessous du bas du dos. En plus de la douleur, une femme peut être dérangée par d'autres symptômes désagréables, par exemple, fièvre, malaise, écoulement de toutes sortes, douleurs abdominales, maux de tête, vertiges, etc..

Voyons maintenant ce qui cause les douleurs lombaires chez les femmes.

Lombalgie: causes chez les femmes

Le corps féminin a un certain nombre de caractéristiques, par exemple le cycle menstruel, la grossesse, la ménopause, les maladies gynécologiques, qui élargissent considérablement la gamme des maladies qui provoquent des douleurs dans la région lombaire. Chez les jeunes hommes, l'apparition de douleurs lombaires est principalement associée à une pathologie de la colonne vertébrale. Dans le même temps, la première chose à faire est d'exclure les causes spécifiques des douleurs lombaires chez les femmes, quel que soit leur âge.

Les causes des maux de dos chez les femmes peuvent être des conditions physiologiques et pathologiques.

Parmi les causes physiologiques des maux de dos, il convient de souligner:

Les causes pathologiques de la douleur dans la région lombaire peuvent être des facteurs tels que:

  • activité physique excessive;
  • inactivité physique;
  • hypothermie;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • maladies des reins et des voies urinaires;
  • pathologie du système reproducteur;
  • blessures.

Examinez chaque cause plus en détail et découvrez également comment vous pouvez vous aider dans de tels cas..

Grossesse et lombalgie

Très souvent, la grossesse s'accompagne de douleurs lombaires, en particulier au cours du dernier trimestre. Les facteurs suivants provoquent l'apparition de douleurs:

  • gain de poids;
  • redistribution de la charge sur la colonne vertébrale;
  • affaiblissement du tonus musculaire;
  • expansion pelvienne.

Ces facteurs surviennent au cours des derniers mois de la grossesse, lorsque le fœtus prend activement du poids, ce qui affecte le poids de la femme, et que les os pelviens sont préparés pour l'accouchement.

Dans le même temps, la lombalgie dans les premiers stades de la grossesse est dans la plupart des cas un signal dangereux qui peut indiquer le début d'une fausse couche. De plus, la douleur peut être accompagnée de taches, de fièvre, de faiblesse générale, etc..

Par conséquent, pour éviter des conséquences graves pour la femme et le fœtus, vous devez informer votre obstétricien-gynécologue de la douleur lombaire.

Traitement. Si les douleurs au bas du dos sont associées exclusivement à la grossesse et que la femme n'a pas de pathologie, pour soulager la maladie, il est recommandé de porter des bandages spéciaux, qui peuvent être achetés à la pharmacie. Ces appareils réduisent la charge sur la colonne vertébrale et normalisent le centre de gravité du corps..

Si une femme a un gain de poids supérieur à la normale, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire: limiter la farine, les bonbons, les cornichons, les graisses animales et autres aliments riches en glucides et en calories.

En outre, le yoga, la natation, le Pilates ou la gymnastique peuvent aider à soulager les douleurs au bas du dos..

Menstruations et douleurs lombaires

Les douleurs menstruelles peuvent être localisées non seulement dans le bas de l'abdomen, mais aussi dans le bas du dos, le sacrum et même le coccyx. Le rôle principal dans l'apparition de la douleur dans la région lombaire dans ce cas est joué par une modification de l'équilibre hormonal dans le corps féminin.

Le bas du dos fait mal avant les menstruations, car pendant cette période, le niveau de progestérone dans le sang augmente, ce qui abaisse le seuil de sensibilité à la douleur. Par conséquent, même les plus petites contractions de l'utérus peuvent provoquer des douleurs dans le bas du dos.

Les facteurs suivants contribuent également à l'apparition de douleurs dans le bas du dos avant et pendant les menstruations:

  • rétention d'eau dans les tissus, ce qui entraîne un œdème, une prise de poids, un étirement excessif des capsules et des ligaments des organes, en particulier l'utérus, la vessie, qui appuient sur la colonne vertébrale et ses muscles;
  • réduction du myomètre afin de séparer la couche caduque de l'endomètre, au cours de laquelle les terminaisons nerveuses sont irritées;
  • la présence d'un dispositif contraceptif intra-utérin - une spirale, surtout s'il est mal installé;
  • l'effet des progestatifs sur les parois de l'intestin, qui se manifeste par des coliques intestinales, des flatulences, de la diarrhée. Par conséquent, avant les menstruations, le coccyx, le sacrum et le bas du dos font souvent mal.

Traitement. Avec des douleurs menstruelles sévères, un gynécologue peut envisager la nomination de médicaments. Dans ce cas, des antispasmodiques (No-shpa, Riabal, Spazmolgon) ou des médicaments homéopathiques (Remens, Zinkum valerianicum 6, Belladonna 6) peuvent être utilisés. Il est également recommandé de limiter l'utilisation de liquide et de sel pendant cette période..

Ménopause et douleurs lombaires

La ménopause est caractérisée par l'extinction des ovaires, à la suite de laquelle le fond hormonal d'une femme change radicalement. En raison du manque d'oestrogène dans le corps, l'ostéoporose apparaît dans les os, ce qui entraîne une fragilité du tissu osseux, qui s'accompagne souvent de douleurs douloureuses dans les articulations et le bas du dos.

À la ménopause, les femmes ont un risque considérablement accru de développer une ostéochondrose, qui se caractérise également par des douleurs au bas du dos.

Traitement. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer la cause des maux de dos, après quoi une thérapie étiologique, symptomatique et pathogénique est prescrite. Des complexes minéraux sont nécessaires pour les patients, ce qui renforcera le tissu osseux, les vitamines, la thérapie par l'exercice, les exercices physiques pour renforcer le corset musculaire arrière.

En outre, le complexe de traitement est complété par une alimentation équilibrée. Dans l'alimentation quotidienne doivent être présents des fruits, des légumes, des produits laitiers, du poisson, de la viande et de la volaille.

Exercice excessif et douleurs lombaires

Très souvent, les femmes remarquent des douleurs au bas du dos après avoir soulevé des poids, une surcharge dans le gymnase, des jeux actifs avec l'enfant, travailler dans le jardin, etc.. Il est également difficile pour une femme de se pencher en avant.

Normalement, le lendemain, la douleur devrait disparaître, mais si cela ne se produit pas, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue pour exclure la pathologie vertébrale.

Manque d'exercice et douleurs lombaires

Des avantages de la civilisation tels que les voitures, les transports publics, un ascenseur, les ordinateurs, la télévision, etc., contribuent à l'inactivité physique, ce qui conduit à une atrophie et à une diminution de la force musculaire des muscles du corps, en particulier du dos.

La colonne vertébrale protège et fixe le corset musculaire en position verticale, donc lorsqu'il est affaibli, la posture est perturbée, l'ostéochondrose et les hernies intervertébrales apparaissent, y compris la région lombaire. Ces maladies s'accompagnent de douleurs dans le dos, le bas du dos, le sacrum et même le coccyx.

Traitement. La seule méthode efficace pour gérer la douleur causée par l'inactivité physique est de maintenir un mode de vie actif. Pour ce faire, il suffira de remplacer la conduite en transport par la marche, le déplacement dans l'ascenseur avec la marche le long des escaliers, et avec un travail sédentaire il est nécessaire de faire de petites pauses moteur toutes les deux à trois heures. Il est également recommandé de pratiquer la natation, la gymnastique, le yoga, la marche, etc..

Hypothermie et douleurs lombaires

Les maux de dos après une hypothermie peuvent souvent tomber malades pendant la saison chaude plutôt qu'en hiver. Cela est dû au fait qu'en hiver, nous nous habillons chaudement, en sortant, de sorte que le bas du dos ne ressent pas une forte différence de température. Mais en été, lorsque vous travaillez dans la chaleur, la circulation sanguine est activée dans la région lombaire et l'activité musculaire est augmentée, donc si même la moindre brise souffle, un spasme musculaire apparaît, ce qui provoque des douleurs.

Traitement. Si vous avez un rhume, vous devez observer un repos au lit strict pendant 2-3 jours, lubrifier le bas du dos avec du réchauffement et des analgésiques (gel Fastum, gel Diclac, Diclober, Finalgon), prendre les médicaments prescrits par le médecin (Nimesulide, Meloxicam, Diclofenac), exclure le sauna, le bain à remous et limiter l'activité physique.

Maladies de la colonne vertébrale et douleurs au bas du dos

Le plus souvent, les femmes souffrent d'une maladie de la colonne vertébrale telle que l'ostéochondrose. De plus, l'ostéochondrose lombaire est plus fréquente que les dommages aux autres parties de la colonne vertébrale. Cela est dû à la grande mobilité des vertèbres lombaires et à l'énorme charge sur cette partie de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose menace de complications telles que la formation de hernies intervertébrales et une atteinte nerveuse. L'ostéochondrose lombaire et ses complications s'accompagnent de douleurs dans la région lombaire, qui peuvent donner au membre inférieur, à l'abdomen inférieur, au sacrum et au coccyx.

Traitement. Dans la lutte contre l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires (Diclofenac, Nimesulide, Meloxicam), des myorelaxants (Bufesmak, Midokalm), des chondroprotecteurs (Chondroïtinsulfate, Arthron complex, Osteogenon), ainsi que des blocages à la novocaïne, des exercices physiques, des méthodes physiothérapeutiques sont utilisés..

En cas de complications qui menacent d'une altération de la fonction vertébrale ou d'une compression de la moelle épinière, une intervention chirurgicale est effectuée.

Maladies des reins, des voies urinaires et des douleurs au bas du dos

Les maladies des reins et des voies urinaires s'accompagnent très souvent de douleurs lombaires. Par exemple, la douleur de la ceinture dans le bas du dos est plus caractéristique de la pyélonéphrite avec une évolution chronique. Si le bas du dos droit de la femme fait mal, la raison réside probablement dans une lésion unilatérale par le processus inflammatoire ou la présence de tartre dans le rein ou l'uretère.

De plus, les maladies des reins et du système urinaire ne surviennent que rarement dans les lombalgies. Ces patients se plaignent toujours de fièvre, de faiblesse générale, d'appétit diminué, de nausées, de transpiration excessive, de miction accrue, d'apparition de sang ou de pus dans l'urine, etc. vessie et urolithiase.

Traitement. Le traitement de la pyélonéphrite et de la cystite est l'utilisation d'antimicrobiens, car ces maladies provoquent des micro-organismes pathogènes. Les médicaments de choix dans ce cas peuvent être la norfloxacine, la ciprofloxacine, le furamag. Les uroantiseptiques sont également utilisés - Furazolidone, Furadonin, Kanefron, Urolesan et autres. En plus de la pharmacothérapie, il est impératif de suivre un régime dont l'essence est l'exclusion du régime quotidien des viandes fumées, des épices, des épices et de la restriction en sel.

Pathologie du système reproducteur et douleurs lombaires

Les lombalgies affectent souvent les femmes souffrant de maladies gynécologiques, à savoir:

  • kyste de l'ovaire;
  • polypes utérins;
  • endométriose;
  • apoplexie de l'ovaire;
  • inflammation de l'ovaire;
  • inflammation des trompes de Fallope;
  • cancer du col utérin et autres.

Le mécanisme de la douleur dans les maladies gynécologiques est associé à un déséquilibre hormonal, à des processus inflammatoires ou malins qui se propagent aux tissus de la région lombaire.

Quelle que soit la cause, avec l'apparition de douleurs dans le bas du dos, qui s'accompagnent de douleurs dans le bas de l'abdomen, d'écoulements divers du vagin, de fièvre, d'irrégularités menstruelles et d'autres symptômes, il est nécessaire de consulter un spécialiste - un gynécologue. Toute maladie gynécologique menace l'infertilité.

Comme vous pouvez le voir, les représentants du beau sexe ont de nombreuses causes de douleurs au bas du dos, certaines d'entre elles sont physiologiques et ne présentent pas de risque pour la santé. Mais dans la plupart des cas, les douleurs au bas du dos sont un symptôme de diverses maladies, par conséquent, nécessitent un examen complet du corps et un traitement approprié.

La douleur sous le bas du dos chez la femme nécessite un diagnostic différentiel entre les maladies pelviennes (annexite, vaginite, salpingite) et la pathologie de la colonne lombaire (hernie intervertébrale, scoliose, ostéochondrose). Symptôme au moins une fois dans la vie, mais apparaît chez les représentants de la moitié.

La douleur peut être de nature différente et localiser à droite ou à gauche avec la même fréquence. Tout dépend du facteur causal de la pathologie..

Causes des douleurs lombaires chez les femmes

Ils peuvent être classés comme suit:

Lumbago aigu (lumbago) - une réponse à l'hypothermie ou à des charges élevées; Lumbalgie - douleur chronique douloureuse avec travail sédentaire prolongé ou charges constantes sur la colonne vertébrale; Ischialgie lombaire - douleur irradiant vers la jambe. Peut être le signe d'une hernie de la colonne vertébrale. Elle a besoin d'un traitement immédiat..

La douleur douloureuse dans le bas du dos chez les femmes ne cause généralement pas de grave préoccupation, si elles ne sont pas des symptômes de maladies infectieuses chroniques dans le bassin. Lorsque la douleur est déclenchée par une pathologie de la colonne vertébrale, elle résulte de la compression des nerfs rachidiens par une hernie intervertébrale ou une vertèbre instable (par exemple, avec torsion ou rotation).

Provoquer des facteurs de douleur sous le bas du dos

Une femme qui n'a pas été engagée dans un travail physique depuis longtemps, entre soudainement dans le jardin et commence à désherber les lits ou à planter des plantes. Un tel travail est associé à des inclinations fréquentes et au surmenage: il est naturel qu'après cela le bas du dos soit douloureux en raison de la non-préparation des muscles squelettiques pour un effort physique intense.

Les athlètes qui se surchargent d'entraînement ou les débutants en fitness peuvent ressentir les mêmes sensations..

Mais non seulement l'excès de mouvements actifs fait souffrir le bas du dos féminin, mais aussi leur manque évident. Un mode de vie sédentaire associé au travail en position assise (par exemple, devant un ordinateur) entraîne également des douleurs lombaires chez les femmes. Cela se produit surtout souvent avec ceux qui ne peuvent pas s'asseoir correctement et ne surveillent pas leur posture..

Les mêmes raisons inoffensives incluent un levage incorrect des poids et une charge inégale pendant leur transfert, ainsi qu'une hypothermie. Il est très facile d'attraper le bas du dos - un petit courant d'air ou des vêtements trop légers dans un froid extrême - et les problèmes de dos se feront certainement sentir.

Problèmes gynécologiques

Des douleurs lombaires sévères, que la gynécologie décrit avec un soin particulier, surviennent souvent en raison de maladies infectieuses de la sphère reproductive.

Pendant les menstruations, de nombreuses femmes sont préoccupées par des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos. À ce moment, la concentration des soi-disant médiateurs de la douleur, les prostaglandines, augmente. Très souvent, les mêmes douleurs hantent les femmes enceintes. Le fœtus augmente constamment et la capacité de porter des charges chez une femme diminue. De plus, la progestérone produite activement affaiblit les articulations et les ligaments..

Au cours du premier trimestre de la grossesse, une menace de détachement de l'œuf fœtal se produit souvent, qui se manifeste parfois par des pertes brunes et des douleurs de recul. Ces mêmes symptômes peuvent être de formidables signes de maladies telles que le cancer du col de l'utérus, les infections pelviennes (y compris les infections sexuellement transmissibles).

Provoque des maux de dos chez les femmes et l'endométrite (inflammation de la muqueuse utérine). Tous ces faits sont la raison d'un appel urgent au médecin. Une douleur caractéristique sera présente lorsqu'une femme a une condition pathologique, par exemple, un prolapsus de l'utérus ou un prolapsus.

L'emplacement normal de l'utérus est la partie centrale du bassin, à laquelle les distances du pubis et du sacrum sont les mêmes. En outre, il doit être également retiré des parois latérales du bassin. Lorsque cette distance change dans une direction, une femme peut ressentir une douleur sous le bas du dos.

Normalement, l'utérus est légèrement incliné vers l'avant jusqu'à la paroi abdominale et vers le haut. Lorsque l'angle entre le col de l'utérus et le corps de l'utérus change, ils parlent de la courbure de l'utérus. Elle peut survenir à la suite de processus inflammatoires et adhésifs, de fibromes et de tumeurs ovariennes..

La douleur dans le bas du dos après l'accouchement est courante..

La raison en est l'affaiblissement des muscles de la paroi abdominale antérieure ou la blessure reçue lors de l'accouchement - une rupture des muscles du plancher pelvien. Avec de telles pathologies, des douleurs de traction apparaissent dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos et du sacrum, des mictions fréquentes, de la constipation.

L'affaiblissement de l'appareil ligamentaire qui se développe avec ces pathologies peut être associé à des caractéristiques congénitales ou être le résultat de plusieurs naissances. Lorsque l'utérus est plié, les femmes se plaignent de douleurs sous le bas du dos (dans le sacrum) et le bas de l'abdomen. Ils peuvent également se produire pendant les rapports sexuels et pendant les menstruations. Dans de tels cas, l'infertilité ou les problèmes de port d'un enfant sont souvent observés..

La cause des douleurs lombaires graves chez les femmes peut être des maladies graves qui nécessitent une intervention d'urgence par les gynécologues. Cela peut être une grossesse extra-utérine, une rupture de l'ovaire ou du kyste, sa torsion.

Lombalgie chez les femmes atteintes d'endométriose

Les cellules endométriales envahissantes peuvent se propager aux ovaires, à la surface externe de l'utérus, aux intestins et à la muqueuse pelvienne. Une telle pathologie nécessite un traitement obligatoire..

La douleur sous le bas du dos chez les femmes peut être causée par l'endométriose - une croissance excessive de l'épithélium au-delà de l'utérus. Avec la pathologie, la couche interne de l'organe n'est pas fonctionnelle. Il se développe activement, compliquant la fonctionnalité de la sphère reproductrice de la moitié juste.

La pathologie conduit très souvent à l'infertilité, car dans les premiers stades, elle ne manifeste pas de symptômes cliniques. La douleur unique dans le bas du dos d'une femme est attribuée au déséquilibre hormonal ou à l'approximation des menstruations. En conséquence, la maladie progresse..

Le danger de cette condition est que les cellules pathologiques commencent à se développer dans d'autres organes. En même temps, d'autres symptômes apparaissent: toux de sang, douleur à la tête (avec lésions cérébrales), constipation.

Bien sûr, vous ne devez pas vous habituer à la douleur dans le bas du dos. Ils sont le signe de maladies redoutables qui conduisent à un handicap..

Chaque femme a éprouvé des douleurs au bas du dos au moins une fois dans sa vie. Même une fille qui est en parfaite santé à première vue tire ou tire parfois au bas de son dos. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles le bas du dos des femmes fait mal, de la position inconfortable dans une pose et la marche en talons hauts aux maladies gynécologiques graves. Si l'attaque s'est produite une fois, alors il n'y a pas lieu de s'inquiéter, mais si le problème persiste pendant plusieurs jours ou semaines, ne tardez pas à consulter un médecin.

Qu'est-ce que la lombalgie chez les femmes??

• Lumbago - mal de dos lombaire aigu résultant d'une augmentation des charges ou après hypothermie.
• Lumbalgie - douleur sourde constante, acquise à la suite d'un travail sédentaire ou d'un stress régulier sur le dos.
• Ischialgie lombaire - la douleur irradiant vers la jambe est le principal symptôme d'une hernie vertébrale. Nécessite une attention médicale immédiate..

Causes de pathologie

Dès l'ouverture de la saison estivale, les femmes se précipitent dans leurs jardins: sarcler, creuser, planter. Toutes ces procédures sont associées à des pentes fréquentes. De toute évidence, à la fin de la journée, un résident d'été fatigué se plaindra de maux de dos. Cela se produit parce que les muscles non préparés ont été soumis à des charges aiguës et excessives. Les athlètes qui s'entraînent sans pitié avant la compétition et les nouveaux venus au gymnase souffrent de la même douleur lombaire.

Mais le bas du dos peut déranger non seulement après une activité physique vigoureuse, mais aussi avec un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire. A cela s'ajoute également la mauvaise posture dans laquelle les employés de bureau peuvent s'asseoir pendant des heures. La raison peut être un matelas trop mou: dans ce cas, le corps prend une position non naturelle pendant le sommeil, la colonne vertébrale se plie, les muscles souffrent.

S'il est incorrect de soulever des poids et de répartir inégalement la charge entre les mains (par exemple, des sacs lourds), vous pouvez ressentir de la douleur au bas du bas du dos. Chez les femmes avec de jeunes enfants, obligées de porter bébé dans leurs bras pendant la journée, elles se saisissent souvent du dos pour cette raison.

Problèmes gynécologiques

En gynécologie, une place distincte est donnée aux douleurs lombaires, car elles sont le signe de nombreuses maladies infectieuses. Pendant la grossesse, la progestérone, produite en grande quantité, affaiblit les articulations et les ligaments, et un fœtus en croissance constante exerce une pression sur les muscles et les organes du petit bassin, ce qui provoque des douleurs sous le bas du dos. Chez les femmes au premier trimestre, il existe un risque élevé d'interruption naturelle de grossesse, de fausse couche. Les premiers signes de ce qui s'est passé sont des pertes brunes et une gêne dans la région lombaire. Ces mêmes symptômes peuvent également indiquer d'autres problèmes de santé graves, tels que le cancer du col de l'utérus et les maladies sexuellement transmissibles. L'endomètre s'est enflammé, l'utérus a baissé ou même abandonné - ce ne sont que quelques-unes des nombreuses réponses possibles à la question «pourquoi la lombalgie chez les femmes».

Une maladie telle que l'endométriose, caractérisée par la propagation des tissus endométriaux à l'extérieur de l'utérus, conduit à sa non-fonctionnalité, en d'autres termes, à l'infertilité. À un stade précoce de développement de cette pathologie, les symptômes sont pratiquement absents. C'est pourquoi une seule douleur sous le bas du dos chez la femme est attribuée à des troubles hormonaux ou au syndrome prémenstruel, permettant ainsi à la maladie de progresser.

Pourquoi tire le bas du dos? Les causes

Chez les femmes (et les hommes aussi), des douleurs de ce type peuvent indiquer une fatigue banale. Mais le plus souvent, il signale le développement d'une maladie grave.

1. Colique rénale. Ils s'accompagnent de douleurs aiguës et très sévères dans la région lombaire, mais, en règle générale, d'un seul côté. Une personne souffre d'une douleur intense. Avant l'apparition de ces spasmes puissants, les patients se plaignent d'avoir le bas du dos. Chez la femme, la température augmente, des malaises dans le périnée apparaissent, des palpitations, des mictions et des nausées.

2. Pyélonéphrite. Aller aux toilettes devient plus fréquent et douloureux, et les douleurs au bas du dos peuvent être décrites comme sourdes et douloureuses.

3. Ostéochondrose et ostéoarthrose. Ces maladies sont répandues chez les personnes âgées et se caractérisent par des douleurs de traction des deux côtés du bas du dos, qui augmentent avec n'importe quelle charge. Avec des mouvements brusques, il y a un risque de pincement du nerf, vous devez donc être prudent avec les virages et les virages.

4. Pathologie gynécologique. Ils s'accompagnent de douleurs tiraillantes, aggravées pendant les menstruations..

5. Spondylarthropathie. Le plus souvent trouvé chez les jeunes. La particularité de la maladie est que tout l'inconfort s'aggrave au repos et diminue avec toute activité. La douleur est superficielle mais étendue.

6. Tumeurs malignes. Ils provoquent une douleur intense et profonde qui ne dure pas plus d'une journée, même lors d'un changement de position.

7. Tuberculose et ostéomyélite de la colonne vertébrale. Avec ces maladies, le bas du dos souffre depuis longtemps. Si la douleur persiste, après une journée, il y a des signes d'empoisonnement du corps.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les femmes ont des douleurs au bas du dos. Afin de les éliminer, vous devez consulter un médecin, passer des tests et subir le traitement requis.

Problèmes avec les organes internes

Parfois, il y a des douleurs et des brûlures dans le bas du dos chez les femmes. Des sensations similaires peuvent être causées par des maladies du tractus gastro-intestinal, des reins, des terminaisons nerveuses et de la colonne vertébrale. La cause de la brûlure est le plus souvent une urolithiase. Une sensation désagréable est causée par le sable et les pierres situés dans les uretères. En se déplaçant, ils irritent la couche de l'épithélium, il s'enflamme. Si ces grumeaux ne dépassent pas 5 mm de diamètre, ils s'éteignent d'eux-mêmes et ne présentent pas de danger important, mais s'ils sont gros, ils peuvent obstruer les canaux de sortie des uretères, augmenter la pression dans les reins et même provoquer sa mort. Un cas rare mais persistant se produit lorsque la douleur lombaire est causée par un ulcère gastrique ou intestinal.

Une autre cause de brûlure peut être les maladies des organes pelviens (myome, endométrite). Malheureusement, les symptômes qui indiquent la présence d'une pathologie n'apparaissent pas dans les premiers stades. Les fibromes utérins provoquent une douleur sourde dans le bas du dos et l'abdomen.

Problèmes avec la colonne vertébrale et les nerfs périphériques

L'ostéochondrose et la hernie des disques intervertébraux provoquent une sensation de brûlure dans le bas du dos. Cela s'explique par le fait que ces maladies affectent les nerfs radiculaires. La prolifération du tissu osseux entre les articulations, la déformation du disque due à une hernie presse sur les processus nerveux, provoquant une inflammation, une perte de sensibilité.

La douleur lors du port d'un bébé apparaît en raison de la restructuration du corps et des changements hormonaux, ainsi qu'en raison du ramollissement des articulations, des ligaments et des muscles.

Il ne suffit pas de savoir pourquoi le bas du dos des femmes fait mal, il faut encore pouvoir éliminer un tel inconfort. Si nous parlons de sensations causées par des facteurs physiques, il est nécessaire de prendre une position horizontale sur une surface plane et de détendre le corps. La pose peut être quelconque, l'essentiel est de ressentir la douleur. Une excellente tension est supprimée du lombaire, si vous vous allongez sur le dos et élevez vos jambes à angle droit par rapport au corps. Pas de mouvements brusques! Vous devez également vous lever lentement: d'abord, roulez sur le côté, puis tenez-vous à quatre pattes. Si la douleur n'est pas complètement passée, vous devrez boire des pilules pour soulager l'attaque.

Pour éviter que la grossesse ne soit assombrie par des brûlures lombaires, les médecins recommandent de porter un bandage, de renforcer les muscles du dos, de surveiller la démarche et la prise de poids.

Le massage est une excellente solution au problème. Il aide à se détendre, à soulager les spasmes musculaires, à améliorer la circulation sanguine. Pour obtenir un effet plus important, vous pouvez utiliser des gels et des onguents spéciaux pour le broyage.

Les femmes enceintes ne doivent faire confiance à leur corps qu'à un spécialiste expérimenté qui sait comment aider et ne pas nuire.

Si la douleur est apparue après une blessure ou une chute, vous devez immédiatement appeler un médecin. En cas de brûlure lombaire chronique, un examen complet doit être effectué, en contactant un gynécologue, orthopédiste, cardiologue, spécialiste des maladies infectieuses, urologue.

La médecine traditionnelle peut également donner quelques conseils pratiques. Ainsi, afin d'alléger la condition, il est recommandé de prendre un bain avec de la moutarde ou de la poussière de foin ou de faire une compresse de sable préchauffée à l'avance. Autrement dit, la thérapie est basée sur le réchauffement de la zone touchée. Cependant, avant d'utiliser des méthodes folkloriques, il est nécessaire de savoir pourquoi le bas du dos des femmes fait mal. Par exemple, les femmes enceintes ou souffrant de cancer dans près de 90% des cas, les bains chauds et le chauffage sont contre-indiqués.

Au lieu d'une conclusion

La douleur ne surgit jamais de zéro. Lors de ses premières manifestations, il est nécessaire de contacter un spécialiste. Ensuite, il y a une chance d'arrêter la maladie dans l'œuf, ne lui permettant pas de se développer.

Diverses douleurs sous le bas du dos chez les femmes peuvent être le signe de nombreuses maladies: de mineures à mortelles. Parfois, les femmes ressentent une douleur tirante dans le bas du dos avec des mouvements brusques. Une occurrence courante de douleurs au bas du dos pendant les menstruations, mais ces symptômes sont généralement de courte durée. Mais la douleur chronique dans la colonne lombaire parle déjà d'une maladie évidente. Il est important d'identifier les symptômes caractéristiques des maladies dangereuses ou inoffensives et dans toute situation incompréhensible de rendre visite au thérapeute local.

Quelles pourraient être les causes des douleurs lombaires chez les femmes? Il existe de nombreuses affections différentes. La douleur persistante dans le bas du dos chez les femmes est un mauvais signe. Après tout, les douleurs lombaires de ce type n'augurent généralement pas bien.

Charge accrue

La faute de certains qui retiennent la douleur chez les femmes est une activité physique inhabituelle. Si une fille n'était presque pas familiarisée avec les disciplines sportives et faisait une forte charge sur le dos - il y a de grandes chances de tension musculaire. Si la douleur au bas du dos ne s'arrête pas déjà 3-4 jours, vous devez consulter un médecin. En effet, sous charge, non seulement les muscles, mais aussi les disques intervertébraux peuvent être endommagés, et c'est une raison sérieuse.

Une cause fréquente de douleurs lombaires chez les femmes est la progression des processus pathologiques dans la colonne vertébrale sous l'influence d'une charge fortement accrue.

  • Nous vous conseillons de lire: que faire si vous vous êtes arraché le dos

Ostéochondrose et hernie intervertébrale

L'ostéochondrose peut être à l'origine de douleurs lombaires chez la femme. Avec cette pathologie, un changement dans la structure des disques intervertébraux, la destruction du tissu cartilagineux se produit. Auparavant, le disque élastique devient dur, perd ses propriétés d'amortissement.

Si une femme souffre de douleurs lombaires depuis plusieurs jours et s'aggrave lors de la levée de poids ou de mouvements brusques, il existe une forte probabilité d'ostéochondrose.

  • Assurez-vous de lire: le bas du dos fait mal après la levée de poids

La prochaine étape des changements pathologiques est la compression des disques intervertébraux, dans lesquels ils font saillie. À cause de quoi les nerfs rachidiens sont comprimés, la circulation sanguine et la coordination des mouvements sont perturbées, la douleur s'intensifie.

La dernière étape de l'ostéochondrose est l'apparition de hernies intervertébrales. Une telle pathologie est une autre raison pour laquelle les douleurs lombaires chez les femmes. En règle générale, la douleur dans la région lombaire est très prononcée, irradiant vers les membres et d'autres parties du dos. Dans cet état, la crête peut gémir dans presque toutes les positions du corps (sauf couché).

Maladies gynécologiques

Les maladies gynécologiques provoquent très souvent des douleurs lombaires chez la femme. Le bas du dos et les parties latérales peuvent tomber malades.

Il existe de telles maladies:

  • Masses tumorales (kystes) dans les ovaires;
  • Pathologie de l'utérus;
  • Varices des organes entourant le plancher pelvien;
  • Formation bénigne dans la paroi interne de l'utérus;
  • Déchirure ovarienne.

C'est pour ces raisons que tire souvent le bas du dos chez les femmes. Il y a inconfort, perte de force, irritabilité et autres symptômes. Cependant, il peut y avoir de nombreuses conséquences vraiment dangereuses: problèmes de naissance d'enfants, menstruations irrégulières.

Maladie du rein

S'il y a des maux de dos à droite ou à gauche, ou même des ceintures dans le bas du dos, il y a une forte probabilité de pathologies rénales, dont l'une est la pyélonéphrite. Avec une exacerbation d'une telle maladie infectieuse, une inflammation du rein (un ou deux) se produit. La douleur dans le bas du dos à droite n'est pas le seul symptôme d'une telle pathologie. Une personne ressent un certain nombre de manifestations négatives:

  • Fièvre;
  • Transpiration accrue;
  • Migraine;
  • Violation des fonctions du système génito-urinaire;
  • Perte d'appétit;
  • Décharge exsudative.

Grossesse

De nombreuses femmes qui décident d'avoir des enfants et tombent enceintes éprouvent souvent des douleurs dans le bas du dos. Les maux de dos associés à des changements physiologiques dans la structure de la ceinture de hanche sont absolument normaux et ne nécessitent aucun traitement. Des douleurs douloureuses dans le bas du dos se produisent en raison d'une forte augmentation du poids corporel et de la localisation du fœtus dans la région lombaire. Au cours des derniers mois de la grossesse, le bas du dos et le bas-ventre peuvent être douloureux. De tels symptômes ne sont pas rares, mais si vous le souhaitez, vous pouvez discuter du problème avec votre médecin.

Endométriose

Une autre raison des douleurs lombaires chez les femmes est la couverture excessive de l'épithélium. Avec une telle maladie, la couche supérieure de la peau de l'utérus couvre la zone excédentaire des organes pelviens. L'endométriose provoque non seulement des douleurs dans le bas du dos, mais la pathologie peut entraîner de graves conséquences. Avec un traitement prématuré, ignorant la maladie, la fonction de reproduction est altérée. Et les maux de dos sous le bas du dos peuvent se transformer en infertilité.

Si le bas du dos d'une femme fait mal, les jours critiques peuvent avoir commencé. Ce phénomène se répète régulièrement, afin que les filles sachent à quoi s'attendre. Douleur en bas à droite, douleur au bas du dos dans l'abdomen gauche et inférieur à la suite de contractions utérines et d'une forte augmentation du poids corporel due à la stagnation de l'eau dans le corps.

Si le bas du dos des femmes fait mal précisément à cause des menstruations, des diurétiques peuvent être pris. Un tel traitement aidera à éliminer l'excès d'eau du corps et à soulager la condition..

Tour de poitrine

Certaines filles de 4 à 5 tailles de seins peuvent ressentir des douleurs dans le bas du dos. Non seulement la charge sur la région thoracique augmente et l'ostéochondrose de la section thoracique peut apparaître, de sorte que la charge sur le bas du dos provient d'un pli artificiel de la colonne vertébrale. Dans cette situation, le dos fait mal, principalement en raison d'une mauvaise posture, se penche. En faisant des exercices pour renforcer les muscles - des extenseurs le long de la colonne vertébrale et en menant un style de vie mobile, ces maux de dos peuvent être évités.

Une autre raison pour laquelle le bas du dos des femmes fait mal est le port prolongé de chaussures à talons trop hauts. Lors de la marche, le bassin remonte légèrement et un pli inhabituel apparaît dans le bas du dos. La charge augmente et des douleurs douloureuses dans le bas du dos.

Essayez d'éviter les chaussures à talons aiguilles. La hauteur optimale du talon ne doit pas dépasser 5 centimètres.

Certains maux de dos dans le côté arrière droit sont associés à une certaine période de la vie de chaque femme. Pendant la ménopause, une insuffisance hormonale se produit et la circulation sanguine dans la région pelvienne est perturbée. En conséquence, la colonne vertébrale ne reçoit pas la bonne quantité de nutriments. Et, directement, les causes de la douleur sont les complications d'une carence en vitamines (ostéoporose, etc.).

Surpoids

Le corps féminin contient plus de tissu adipeux que le mâle. Dans la vieillesse, les femmes, prédisposées à l'embonpoint, peuvent prendre beaucoup de poids. Dans cette situation, la colonne vertébrale subit une forte charge constante..

Le surpoids peut provoquer des maux de dos à gauche, à droite ou au centre. Cela se produit parce que la pression maximale tombe sur le bas du dos.

Maladies oncologiques

Des tumeurs de toute nature, atteignant une certaine taille, commencent à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses. En conséquence, la douleur peut survenir sous le bas du dos à gauche ou à droite, selon l'emplacement de la tumeur. Une formation pathologique bénigne ou maligne, de toute façon, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Toute tumeur peut devenir mortelle tôt ou tard..

Hypothermie

Pourquoi y a-t-il encore des douleurs dans le bas du dos ou l'abdomen? Si vous ne vous habillez pas par temps, asseyez-vous sur des surfaces froides - une hypothermie peut survenir. Une douleur sous le bas du dos à droite survient si la fille a gelé les organes entourant le plancher pelvien. Cependant, il est possible de sous-refroidir et de la colonne vertébrale lombo-sacrée. Une douleur aiguë au bas du dos chez la femme peut être la cause d'une telle hypothermie.

Quelle est la douleur

Diverses causes chez les femmes peuvent provoquer des douleurs. La nature de la douleur peut être différente. Afin d'aider le médecin à poser le bon diagnostic, il est nécessaire de pouvoir déterminer les propriétés de la douleur.

Voici les principaux types:

  • Une douleur très prononcée qui survient soudainement est localisée à un certain point. Par exemple, douleur au bas du dos à gauche.
  • Douleur tiraillante dans le bas du dos, résultant de processus monotones dans une position corporelle inconfortable. L'apparition d'un tel symptôme répond à la question de savoir pourquoi tirer le bas du dos.
  • Douleur irradiante. Il ne se caractérise pas par des manifestations locales. Une telle douleur du bas du dos, s'étendant aux jambes et à l'aine, parle d'une hernie intervertébrale de la colonne lombo-sacrée.

Les douleurs radiantes nécessitent une attention médicale immédiate. Ces symptômes signalent toujours un danger..

Douleurs localisées aiguës et douloureuses dans le bas du dos gauche ou droit - ne posent généralement pas de danger grave, mais vous devez toujours consulter un médecin. Certaines maladies présentent des symptômes flous, auquel cas le diagnostic est effectué.

L'un des cas les plus dangereux est la douleur dans le bas du dos à gauche ou à droite, qui ne s'arrête pas même dans une position confortable (couchée). Très souvent, tumeurs cancéreuses.

Diagnostique

Pour les douleurs dans le bas du dos à droite, à gauche ou dans tout autre, la solution la plus correcte serait de contacter un médecin-thérapeute local. Après avoir effectué un examen individuel, ordonné la remise des tests et certaines procédures, le médecin détermine la nécessité de connecter d'autres spécialistes. Si la maladie est grave, le thérapeute nomme une consultation et un neurologue, gynécologue, néphrologue, oncologue. Après avoir effectué les examens nécessaires, les médecins concluent et déterminent la maladie.

Il y a très peu de chances que le patient présente des métastases, mais une biopsie est obligatoire, car chaque minute est importante dans ce cas.

Toute douleur au bas du dos chez la femme a des causes et un traitement. Il est important de diagnostiquer correctement et de déterminer la cause. Certaines maladies sont difficiles à traiter, certaines peuvent être guéries en quelques semaines. Bien sûr, chaque maladie a ses propres méthodes de traitement, une thérapie complexe est souvent utilisée. Mais avec des maladies bénignes ou même des complications simples (avec menstruations ou grossesse), les remèdes populaires peuvent être utilisés.

Après un diagnostic complet, lorsque le médecin vous y autorise, vous pouvez utiliser des analgésiques de la médecine traditionnelle. Ces médicaments sont utilisés pour la douleur dans le côté droit du bas du dos, sur le côté gauche. En un mot, la localisation n'est pas importante.

Quelques recettes pour faire face à la douleur, pour regarder calmement le monde extérieur:

  • La teinture à la racine de l'élécampane est efficace contre les douleurs au bas du dos chez les femmes. Il faut prendre environ 5 g de racine et mettre dans un verre d'eau bouillante. Il peut être utilisé plusieurs fois par jour pour une cuillère à soupe.
  • La teinture de prêle contient des agents analgésiques. Il faut mettre environ 20 g de racines dans un volume d'eau bouillante égal à deux verres. Vous pouvez prendre 50 ml une fois par heure.
  • La teinture de racine de céleri a également un effet analgésique. Prenez la racine de céleri (35g) et mettez-la dans un verre d'eau plate. La teinture est préparée pendant plusieurs heures. Ensuite, vous pouvez prendre plusieurs fois par jour dans un petit verre (70g).
  • Teinture à base de feuilles de framboises sèches. Il faut prendre 2 tasses d'eau bouillie et les remplir de 70 g de feuilles de framboise séchées. Vous pouvez prendre deux fois par heure pendant plusieurs jours d'affilée.

16694 vues, 308 likes

798 vues, 4 likes

81290 vues, 118 likes

1030514 vues, 5226 likes

Chaque femme a éprouvé des douleurs au bas du dos au moins une fois dans sa vie. Même une fille qui est en parfaite santé à première vue tire ou tire parfois au bas de son dos. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles le bas du dos des femmes fait mal, de la position inconfortable dans une pose et la marche en talons hauts aux maladies gynécologiques graves. Si l'attaque s'est produite une fois, alors il n'y a pas lieu de s'inquiéter, mais si le problème persiste pendant plusieurs jours ou semaines, ne tardez pas à consulter un médecin.

Qu'est-ce que la lombalgie chez les femmes??

• Lumbago - mal de dos lombaire aigu résultant d'une augmentation des charges ou après hypothermie.
• Lumbalgie - douleur sourde constante, acquise à la suite d'un travail sédentaire ou d'un stress régulier sur le dos.
• Ischialgie lombaire - la douleur irradiant vers la jambe est le principal symptôme d'une hernie vertébrale. Nécessite une attention médicale immédiate..

Causes de pathologie

Dès l'ouverture de la saison estivale, les femmes se précipitent dans leurs jardins: sarcler, creuser, planter. Toutes ces procédures sont associées à des pentes fréquentes. De toute évidence, à la fin de la journée, un résident d'été fatigué se plaindra de maux de dos. Cela se produit parce que les muscles non préparés ont été soumis à des charges aiguës et excessives. Les athlètes qui s'entraînent sans pitié avant la compétition et les nouveaux venus au gymnase souffrent de la même douleur lombaire.

Mais le bas du dos peut déranger non seulement après une activité physique vigoureuse, mais aussi avec un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire. A cela s'ajoute également la mauvaise posture dans laquelle les employés de bureau peuvent s'asseoir pendant des heures. La raison peut être un matelas trop mou: dans ce cas, le corps prend une position non naturelle pendant le sommeil, la colonne vertébrale se plie, les muscles souffrent.

S'il est incorrect de soulever des poids et de répartir inégalement la charge entre les mains (par exemple, des sacs lourds), vous pouvez ressentir de la douleur au bas du bas du dos. Chez les femmes avec de jeunes enfants, obligées de porter bébé dans leurs bras pendant la journée, elles se saisissent souvent du dos pour cette raison.

Problèmes gynécologiques

En gynécologie, une place distincte est donnée aux douleurs lombaires, car elles sont le signe de nombreuses maladies infectieuses. Pendant la grossesse, la progestérone, produite en grande quantité, affaiblit les articulations et les ligaments, et un fœtus en croissance constante exerce une pression sur les muscles et les organes du petit bassin, ce qui provoque des douleurs sous le bas du dos. Chez les femmes au premier trimestre, il existe un risque élevé d'interruption naturelle de grossesse, de fausse couche. Les premiers signes de ce qui s'est passé sont des pertes brunes et une gêne dans la région lombaire. Ces mêmes symptômes peuvent également indiquer d'autres problèmes de santé graves, tels que le cancer du col de l'utérus et les maladies sexuellement transmissibles. L'endomètre s'est enflammé, l'utérus a baissé ou même abandonné - ce ne sont que quelques-unes des nombreuses réponses possibles à la question «pourquoi la lombalgie chez les femmes».

Une maladie telle que l'endométriose, caractérisée par la propagation des tissus endométriaux à l'extérieur de l'utérus, conduit à sa non-fonctionnalité, en d'autres termes, à l'infertilité. À un stade précoce de développement de cette pathologie, les symptômes sont pratiquement absents. C'est pourquoi une seule douleur sous le bas du dos chez la femme est attribuée à des troubles hormonaux ou au syndrome prémenstruel, permettant ainsi à la maladie de progresser.

Pourquoi tire le bas du dos? Les causes

Chez les femmes (et les hommes aussi), des douleurs de ce type peuvent indiquer une fatigue banale. Mais le plus souvent, il signale le développement d'une maladie grave.

1. Colique rénale. Ils s'accompagnent de douleurs aiguës et très sévères dans la région lombaire, mais, en règle générale, d'un seul côté. Une personne souffre d'une douleur intense. Avant l'apparition de ces spasmes puissants, les patients se plaignent d'avoir le bas du dos. Chez la femme, la température augmente, des malaises dans le périnée apparaissent, des palpitations, des mictions et des nausées.

2. Pyélonéphrite. Aller aux toilettes devient plus fréquent et douloureux, et les douleurs au bas du dos peuvent être décrites comme sourdes et douloureuses.

3. Ostéochondrose et ostéoarthrose. Ces maladies sont répandues chez les personnes âgées et se caractérisent par des douleurs de traction des deux côtés du bas du dos, qui augmentent avec n'importe quelle charge. Avec des mouvements brusques, il y a un risque de pincement du nerf, vous devez donc être prudent avec les virages et les virages.

4. Pathologie gynécologique. Ils s'accompagnent de douleurs tiraillantes, aggravées pendant les menstruations..

5. Spondylarthropathie. Le plus souvent trouvé chez les jeunes. La particularité de la maladie est que tout l'inconfort s'aggrave au repos et diminue avec toute activité. La douleur est superficielle mais étendue.

6. Tumeurs malignes. Ils provoquent une douleur intense et profonde qui ne dure pas plus d'une journée, même lors d'un changement de position.

7. Tuberculose et ostéomyélite de la colonne vertébrale. Avec ces maladies, le bas du dos souffre depuis longtemps. Si la douleur persiste, après une journée, il y a des signes d'empoisonnement du corps.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les femmes ont des douleurs au bas du dos. Afin de les éliminer, vous devez consulter un médecin, passer des tests et subir le traitement requis.

Problèmes avec les organes internes

Parfois, il y a des douleurs et des brûlures dans le bas du dos chez les femmes. Des sensations similaires peuvent être causées par des maladies du tractus gastro-intestinal, des reins, des terminaisons nerveuses et de la colonne vertébrale. La cause de la brûlure est le plus souvent une urolithiase. Une sensation désagréable est causée par le sable et les pierres situés dans les uretères. En se déplaçant, ils irritent la couche de l'épithélium, il s'enflamme. Si ces grumeaux ne dépassent pas 5 mm de diamètre, ils s'éteignent d'eux-mêmes et ne présentent pas de danger important, mais s'ils sont gros, ils peuvent obstruer les canaux de sortie des uretères, augmenter la pression dans les reins et même provoquer sa mort. Un cas rare mais persistant se produit lorsque la douleur lombaire est causée par un ulcère gastrique ou intestinal.

Une autre cause de brûlure peut être les maladies des organes pelviens (myome, endométrite). Malheureusement, les symptômes qui indiquent la présence d'une pathologie n'apparaissent pas dans les premiers stades. Les fibromes utérins provoquent une douleur sourde dans le bas du dos et l'abdomen.

Problèmes avec la colonne vertébrale et les nerfs périphériques

L'ostéochondrose et la hernie des disques intervertébraux provoquent une sensation de brûlure dans le bas du dos. Cela s'explique par le fait que ces maladies affectent les nerfs radiculaires. La prolifération du tissu osseux entre les articulations, la déformation du disque due à une hernie presse sur les processus nerveux, provoquant une inflammation, une perte de sensibilité.

La douleur lors du port d'un bébé apparaît en raison de la restructuration du corps et des changements hormonaux, ainsi qu'en raison du ramollissement des articulations, des ligaments et des muscles.

Il ne suffit pas de savoir pourquoi le bas du dos des femmes fait mal, il faut encore pouvoir éliminer un tel inconfort. Si nous parlons de sensations causées par des facteurs physiques, il est nécessaire de prendre une position horizontale sur une surface plane et de détendre le corps. La pose peut être quelconque, l'essentiel est de ressentir la douleur. Une excellente tension est supprimée du lombaire, si vous vous allongez sur le dos et élevez vos jambes à angle droit par rapport au corps. Pas de mouvements brusques! Vous devez également vous lever lentement: d'abord, roulez sur le côté, puis tenez-vous à quatre pattes. Si la douleur n'est pas complètement passée, vous devrez boire des pilules pour soulager l'attaque.

Pour éviter que la grossesse ne soit assombrie par des brûlures lombaires, les médecins recommandent de porter un bandage, de renforcer les muscles du dos, de surveiller la démarche et la prise de poids.

Le massage est une excellente solution au problème. Il aide à se détendre, à soulager les spasmes musculaires, à améliorer la circulation sanguine. Pour obtenir un effet plus important, vous pouvez utiliser des gels et des onguents spéciaux pour le broyage.

Les femmes enceintes ne doivent faire confiance à leur corps qu'à un spécialiste expérimenté qui sait comment aider et ne pas nuire.

Si la douleur est apparue après une blessure ou une chute, vous devez immédiatement appeler un médecin. En cas de brûlure lombaire chronique, un examen complet doit être effectué, en contactant un gynécologue, orthopédiste, cardiologue, spécialiste des maladies infectieuses, urologue.

La médecine traditionnelle peut également donner quelques conseils pratiques. Ainsi, afin d'alléger la condition, il est recommandé de prendre un bain avec de la moutarde ou de la poussière de foin ou de faire une compresse de sable préchauffée à l'avance. Autrement dit, la thérapie est basée sur le réchauffement de la zone touchée. Cependant, avant d'utiliser des méthodes folkloriques, il est nécessaire de savoir pourquoi le bas du dos des femmes fait mal. Par exemple, les femmes enceintes ou souffrant de cancer dans près de 90% des cas, les bains chauds et le chauffage sont contre-indiqués.

Au lieu d'une conclusion

La douleur ne surgit jamais de zéro. Lors de ses premières manifestations, il est nécessaire de contacter un spécialiste. Ensuite, il y a une chance d'arrêter la maladie dans l'œuf, ne lui permettant pas de se développer.