logo

Si le bas du dos et des frissons

"
Pourquoi le bas du dos fait mal

Frissons dans l'abdomen - ce qui est indiqué?

Ce sont soit des symptômes du processus inflammatoire, soit des symptômes d'une maladie infectieuse. Et en cela, et dans un autre cas, la douleur elle-même n'est qu'un symptôme, comme les frissons. Par conséquent, afin de se débarrasser de ces manifestations, il est nécessaire de guérir la maladie qui les provoque.

Quels sont les symptômes des douleurs abdominales et des frissons??

Lorsque des frissons accompagnés de douleurs abdominales s'accompagnent de diarrhée, de vomissements, de nausées et de fièvre graves, cela indique très probablement une intoxication alimentaire grave ou une infection intestinale (dans les cas particulièrement graves, les deux maladies sont possibles à la fois). Les deux se développent rapidement, les premiers symptômes apparaissent 3 à 5 heures après l'ingestion d'aliments infectés ou toxiques.

Avec une combinaison de douleurs abdominales sourdes, douloureuses - dans le bas du dos et des frissons, il y a une suspicion d'inflammation des reins. Elle s'accompagne également d'une grave faiblesse et d'une décoloration de l'urine. Elle survient quelques jours après l'hypothermie ou 1 à 2 semaines après un mal de gorge. Si ces symptômes surviennent, consultez immédiatement un médecin..

Des douleurs sévères et perçantes, associées à d'autres symptômes (de la fièvre à une diarrhée sanglante), indiquent probablement une perforation de l'ulcère. Chez les femmes également, elles peuvent signaler une apoplexie ovarienne ou une grossesse extra-utérine. Dans tous les cas, il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance - car avec ces maladies, une intervention médicale urgente est nécessaire pour sauver une vie. Les tentatives de «faire traîner le temps» dans l'espoir que «se résoudra» entraîneront très probablement la mort.

Si des douleurs abdominales sont associées à des frissons, de la fièvre et un manque de selles - cela indique une occlusion intestinale aiguë. Cela est particulièrement probable si les symptômes ci-dessus s'accompagnent de ballonnements sévères et que la douleur s'accumule progressivement et régulièrement - mais elle se sent pulsée. Avec cette combinaison de symptômes, une attention médicale d'urgence est également nécessaire..

Si une douleur coupante sévère dans le côté droit est accompagnée de frissons, de fièvre et de vomissements, cela peut indiquer à la fois une appendicite et des calculs dans la vésicule biliaire. Les pierres sont plus probables si la douleur se propage de l'abdomen vers le haut et l'appendicite - si elle commence dans la région du nombril et se déplace vers la droite. Ces deux maladies sont très dangereuses, vous devez donc consulter un médecin dès que possible..

Douleurs abdominales et frissons comme symptômes de pancréatite

C'est ce qu'on appelle une inflammation du pancréas. La pancréatite est divisée en 2 sous-espèces:

C'est pour la forme aiguë de la maladie que les douleurs abdominales aiguës, la fièvre et les frissons sont caractéristiques. Les symptômes de la pancréatite comprennent des vomissements fréquents, des nausées et des troubles des selles..

Le plus souvent, la pancréatite aiguë est le résultat d'une réaction allergique, qui provoque un œdème pancréatique. Les causes d'une réaction allergique peuvent être très différentes et imprévisibles, par exemple sur les produits alimentaires, sur les agents antibactériens (poudres, détergents) ou sur les médicaments.

Les principaux syndromes de pancréatite:

Frissons et crampes dans l'ostéochondrose

Important! Médecins en état de choc: il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires. Lire la suite.

Contenu

Pour les personnes atteintes d'ostéochondrose, le bonheur réside dans la libre circulation de leur propre corps. Chacun d'eux connaît des symptômes tels que des frissons avec ostéochondrose, une sensation de raideur dans la colonne vertébrale. L'utilisation de médicaments procure un soulagement temporaire: la faiblesse de l'ostéochondrose est le compagnon constant d'une personne. Comment influencer la maladie, qui est la cause première de l'apparition de symptômes vasculaires et neurologiques sous forme d'œdème, d'insomnie, de tremblements, de brûlures le long des troncs nerveux?

Problèmes avec la colonne vertébrale et leurs manifestations dans le corps humain

La santé du corps dépend de l'état fonctionnel de la colonne vertébrale. L'une des principales maladies est l'ostéochondrose, qui provoque la destruction du cartilage, des vertèbres et des disques. La souffrance d'une personne malade s'accompagne de signes tels que:

  • insomnie;
  • la faiblesse;
  • contractions convulsives dans les muscles des jambes;
  • sensation de picotement;
  • brûlant le long des troncs nerveux.

Le patient étend à peine le dos après un long séjour dans une position inconfortable. La maladie s'accompagne de fluctuations de pression, d'engourdissement des bras ou des jambes, de douleurs dans la zone cardiaque. Avec l'ostéochondrose, des changements dans les tissus apparaissent chez les personnes âgées, mais la formation de la maladie chez les jeunes et les enfants n'est pas exclue.

La base de l'apparition de problèmes de santé dans l'ostéochondrose est une pathologie qui se forme dans les tissus des disques intervertébraux, qui varient en taille, se déforment partiellement et se délaminent. Dans la colonne cervicale, la maladie se ressemble à un œdème, des maux de tête. Il y a de la fièvre, un assombrissement des yeux, des étourdissements, des douleurs dans la clavicule, des frissons.

Il y a une lésion de la colonne lombaire, rappelant un patient avec une sensation de brûlure le long du nerf enflammé, une gêne dans la zone sacrée, un engourdissement des orteils.

Astuce du Dikul orthopédique: une simple crème soulagera les douleurs dans le dos et les articulations. Lire la suite

L'insomnie prend possession de patients qui ont une complication de la maladie - une hernie intervertébrale. La douleur dans les membres inférieurs, les crampes dans les muscles du mollet et la courbure de la colonne vertébrale s'ajoutent au mal de dos. L'ostéochondrose survient chez les personnes qui bougent peu ou prennent une position non physiologique du corps. Il y a un trouble de l'approvisionnement en sang et de la nutrition des disques, du cartilage, des vertèbres. Les anneaux fibreux se fissurent et les patients ressentent:

  • malaise;
  • frisson;
  • inconfort dans la colonne vertébrale;
  • douleur.

Crampes dans les jambes comme symptôme d'une manifestation d'une maladie de la colonne vertébrale

Vaut-il la peine de craindre les crampes dans les muscles du mollet d'un patient atteint d'ostéochondrose? Les crises sont si désagréables qu'elles dérangent extrêmement le patient. Des phénomènes similaires se produisent pendant le sommeil profond. Les convulsions dans l'ostéochondrose peuvent couvrir le membre inférieur gauche ou droit. La localisation dépend de l'endroit où l'inflammation du nerf est apparue et d'une violation de la conduction vasculaire.

Si les crises sont limitées, il est nécessaire d'analyser la cause de leur apparition. Après des contractions périodiques des muscles, la douleur survient rapidement. Cette condition nécessite des mesures urgentes suivies d'un traitement sérieux. Plus le traitement est commencé tôt, plus le succès du traitement est probable. En cas de crises constantes, le médecin doit être surveillé régulièrement.

En cas de convulsions, le patient doit faire un choix éclairé en faveur d'un mode de vie sain et abandonner les mauvaises habitudes:

  • buvant de l'alcool;
  • fumeur;
  • excès en nutrition.

Insomnie avec ostéochondrose cervicale et lombaire

Les personnes souffrant de maladies de la colonne vertébrale sont obligées de rester éveillées pendant longtemps et de se réveiller 3-4 fois par nuit, pétrissant les muscles du dos ou du cou pendant l'éveil. L'insomnie contribue à l'apparition d'une irritabilité nerveuse accrue, d'attaques de panique, d'humeur morne.

Que peut provoquer l'insomnie si elle dure longtemps?

Les patients ressentent des douleurs dans la région cardiaque, des migraines et des spasmes des vaisseaux périphériques. Après une nuit blanche, les brûlures et les maux de dos dans la région lombaire deviennent plus fréquents. Les patients se plaignent de frissons, frissons, refroidissement des membres inférieurs, étourdissements.

Les causes des troubles du sommeil chez les patients atteints d'ostéochondrose sont des facteurs tels que:

  • inactivité physique;
  • en surpoids;
  • pied plat;
  • violation de la posture.

Comment résister à l'insomnie: l'ostéochondrose peut être contrôlée si vous prenez un spécialiste qualifié chez les alliés. Une activité physique raisonnable empêchera le développement rapide de la maladie.

Dans le processus de traitement, il est important de connaître une personne souffrant d'insomnie: un habitant sur deux sur la planète est atteint d'ostéochondrose, mais de nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil en raison d'exercices physiques systématiques recommandés par un médecin.

Oedème avec pathologie rachidienne

Chez les personnes souffrant de troubles de la colonne vertébrale, la rétention d'eau dans le corps se forme différemment. La survenue d'un œdème dans l'ostéochondrose dépend non seulement du stade de la maladie, mais également du groupe sanguin du patient. Souvent, un œdème apparaît sur le visage avec une ostéochondrose cervicale, dans la région lombaire, sur les jambes - avec des lésions lombo-sacrées.

Les patients les plus sujets à la formation d'œdème sont les patients de groupe sanguin I. L'apparition d'une quantité excessive de liquide dans les tissus est facilitée par des facteurs tels qu'un mode de vie sédentaire, la malnutrition avec une prédominance d'aliments salés, frits et épicés dans l'alimentation.

Pour les jambes œdémateuses, les médecins prescrivent un ensemble d'exercices de physiothérapie. Il est important de surveiller l'état du système nerveux, pour éviter les chocs violents. Avec le stress chez les patients atteints d'ostéochondrose de la colonne cervicale ou thoracique, il y a un spasme aigu des vaisseaux, une faiblesse, des frissons et une sensation de chaleur dans le visage, le cou, un gonflement sur le visage, sous la paupière inférieure. Il y a une augmentation de la température aux chiffres subfébriles: 37,2-37,4 ° C. Une faiblesse épuisante est combinée chez les patients souffrant de frissons, de vertiges, de troubles de l'humeur et du comportement.

La plupart des manifestations de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale sont traitées avec succès avec des médicaments modernes, que le médecin traitant aidera le patient à choisir et à doser correctement. Toutes les étapes de la thérapie sont sous sa direction et durent longtemps..

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique.
  • Vous avez peut-être essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades
  • Mais à en juger par le fait que vous avez lu ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! Lire la suite

Forte faiblesse, frissons, douleurs lombaires - tests d'urine réussis 1

Frissons, fièvre, douleurs lombaires, aggravées par les mouvements, la transpiration et d'autres symptômes de paranéphrite aiguë.Mal de cou gauche - Consultation médicale en ligne - douleur au cou gauche | Que faire si le cou fait mal à gauche? | Traitement de la douleur. Les mêmes clichés, cou très douloureux à gauche, dos de la tête, épaule, paume à moitié engourdie, FAIBLESSE FAIBLE, ENFANTS, DOULEUR DANS LA LOMBE - ANALYSE D'URINE À MAINS. Poser une nouvelle question dans la consultation Andrologie et Urologie / Urologue »

Douleur dans le bas du dos et le dos Thème: Température 37. 8, nausées, vomissements, toux, frissons, douleurs dans le bas du dos. Température 37. 8, nausées, vomissements, toux, frissons, douleurs lombaires. comment élargir l'articulation de la hanche? rien n'est impossible! Ajouté il y a 3 ans et quel genre de gymnastique? Mis à jour il y a 3 ans Pas question. La constitution du corps imposée par la nature ne peut pas être modifiée __ cela est dû à la maladie! il est possible de s'étendre, je n'ai pas besoin d'être intelligent ici) pour développer la gymnastique, mais est-ce vraiment possible? En aucune façon. La constitution du corps fixé par nature ne change-t-elle pas le Joint? Le rendre plus grand? Pourquoi? La médecine moderne ne peut pas affecter sélectivement les os, en particulier sur une formation aussi complexe qu'une articulation! en aucune façon

IRM Douleur au genou dans les membres inférieurs. Les causes les plus courantes de douleur au pied sont associées à la surface plantaire de l'IRM de l'articulation du genou avec la région du tarse. Naturellement, pour les maux de dos ou les douleurs lombaires, vous devez consulter un neurologue pour une consultation, ce sont des attaques ou des bouffées de chaleur, des frissons.

Lombalgies, frissons, fièvre, changements urinaires et lombalgies, frissons. Le mal de dos n'est pas toujours causé par l'ostéochondrose. Avec certains types de maladies virales, en plus de la transpiration traditionnelle,

Douleur dans le rein - Médecin orthopédiste - Forum médical, traitement 27 déc. Tomodensitométrie: lombalgies, frissons, fièvre, changements dans l'urine et autres symptômes de pyélonéphrite aiguë

Frissons dans l'abdomen - qu'indiquent-ils? Douleur douloureuse sourde dans l'abdomen + douleur douloureuse dans le bas du dos + température et frissons. De tels symptômes peuvent être observés avec une inflammation des reins - pyélonéphrite ou

travail du genou | ÉCOLE DE YOGA DE MOSCOU Articulations, douleurs sauvages, un groupe de spécialistes, la recommandation des médecins avec une poignée de comprimés: Faites masser l'articulation du genou de façon très circulaire circulaire Lorsque des frissons dans l'estomac, des frissons accompagnés de diarrhée, des vomissements, sévères Lorsque vous combinez une douleur d'estomac terne, des douleurs - dans le bas du dos et des frissons surgit

Soins d'urgence pour la pyélonéphrite aiguë et l'hématurie Les résultats de recherche refroidissent les douleurs au bas du dos: PIELIT - inflammation du bassin rénal. Inflammation aiguë de la membrane muqueuse des voies urinaires supérieures - bassin et

Julia Shulgova | Anna Zadikyan | Elizaveta Nebotova - Recherche de personnes Ivan Nichiporuk Maxim Vorobel We Steep E-i-o-e-i-o-o-o Ortoped Nik! Yaniv, Pavel Rezvykh - Mark Sobolevsky, Aleksandr Aleksandrovich Very Zhanabaev Fake Fourth ok Kol Ya - Katyukha Koksova da Thomas Vavilov. commence par une augmentation graduelle ou une douleur aiguë au bas du dos de la lésion, suivie de frissons et de fièvre.

Lors de l'utilisation et de la réimpression de matériel, un lien actif vers le magazine en ligne féminin est requis

5 causes courantes de maux de dos - ce que vous devez savoir et quoi faire

Selon les statistiques, environ 80% des personnes vivant sur la planète ont des problèmes de dos. À propos des causes possibles, des méthodes de diagnostic, de traitement et de prévention - lire l'article.

Chaque personne a ressenti des douleurs dans le bas du dos, au moins occasionnellement. Mais si elle est apparue plus tôt chez les personnes âgées, aujourd'hui les douleurs dans la région lombaire inquiètent souvent les jeunes. Une douleur aiguë ou douloureuse, qui ne dure que quelques minutes ou qui dérange une personne pendant des semaines, voire des mois - des maux de dos - peut survenir pour diverses raisons. Souvent, une personne s'habitue à son état. Les sensations désagréables font partie de la vie. Mais la visite chez le médecin est toujours reportée, réduisant ainsi les chances de guérison.

Causes des maux de dos - ce que vous devez savoir

  • Le plus souvent, la cause de la douleur lombaire réside dans les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale - articulations, disques intervertébraux, ligaments, muscles périarticulaires. Ostéochondrose, spondylose, spondylarthrose, ostéoporose, protrusion et hernie du disque intervertébral - ces maladies et d'autres maladies de la colonne vertébrale acquises au fil du temps s'accompagnent toujours de manifestations douloureuses. Il est important de déterminer les raisons qui ont conduit à ces violations. Il existe des dizaines de théories sur l'apparition de ces maladies. Un poids excessif a un effet négatif sur la colonne vertébrale, ce qui entraîne une augmentation de la charge des vertèbres, ce qui entraîne une usure prématurée. La violation de la posture ou une position incorrecte du corps pendant le travail entraînera une tension musculaire, en conséquence - pincement des nerfs, déplacement des vertèbres. Avec une surcharge musculaire aiguë, lors de la levée de poids ou d'un mouvement infructueux, les étirements et les microtraumatismes sont inévitables.
  • Cependant, les maux de dos peuvent être secondaires et pas nécessairement associés à une pathologie de la colonne vertébrale. La cause peut être un processus infectieux. Par exemple, avec la brucellose, les dommages aux vertèbres entraînent des changements sclérotiques et l'apparition d'ostéophytes (excroissances), comprimant le tissu nerveux. Avec la tuberculose, les corps vertébraux sont détruits. Avec l'ostéomyélite, les structures vertébrales sont compressées en raison de l'accumulation de contenu purulent. Dans tous les cas, une douleur apparaît dans la colonne lombaire.
  • Tumeurs (ostéoblastome, myélome, ostéosarcome, métastases à la colonne vertébrale, etc.) - bénignes ou malignes, généralement accompagnées de douleurs dans la région lombaire d'intensité différente, ne pouvant pas être administrées à des analgésiques.
  • Une des causes courantes des douleurs au bas du dos sont de nombreuses maladies des organes internes. Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, pyélonéphrite, cystite, urolithiase, inflammation des appendices, maladies de la prostate, ainsi que des problèmes intestinaux et même pulmonaires.

5 causes courantes de maux de dos

Le dos peut à juste titre être appelé un indicateur de l'état du corps. Presque tout problème dans le corps s'accompagne de douleur. La douleur lombaire peut être de nature très différente: douloureuse ou aiguë, apparaissant après le sommeil ou un long séjour dans une position. Souvent, une douleur soudaine de tir prive une personne de la capacité de bouger. L'intensité des manifestations douloureuses dépend de la cause de l'origine de la douleur. Les plus courants sont:

1. Lumbago, également appelé lumbago

Il s'agit de l'un des types de douleurs lombaires les plus courants. Apparaît avec un stress physique ou une position corporelle inconfortable. Bien que cela puisse se produire sans raison apparente. Brûlante et éclatante, la douleur ne permet pas à une personne de se redresser. Lorsque vous essayez de changer la position du corps, même en toussant, les sensations ne font que s'intensifier. La douleur aiguë peut durer de quelques minutes à quelques heures, voire des jours, mais dans certains cas, elle peut soudainement s'arrêter.

2. Sciatique (névralgie du nerf sciatique, radiculite lombo-sacrée)

La sciatique se manifeste par une douleur lancinante, des picotements, un engourdissement. La douleur se propage souvent le long du nerf sciatique dans la fesse, le long de l'arrière de la jambe. Les sensations peuvent être si intenses qu'une personne ne peut ni s'asseoir, ni marcher, ni se pencher.

3. Lombalgie dans l'ostéochondrose

C'est le type le plus courant. Il se développe souvent progressivement et s'intensifie à chaque mouvement, même avec des éternuements ou une toux. De plus, la sensibilité de certaines zones du bas du corps ou des jambes peut être altérée..

4. Pour les maladies

La douleur dans la région lombaire avec diverses maladies est très caractéristique. Douloureuse, de nature terne, elle peut donner au bas-ventre, la zone proche du nombril, dans l'hypochondre. Cependant, avec les coliques rénales, une personne ressent une douleur très intense et une attention médicale urgente est nécessaire.

5. Crampes musculaires

Des crampes musculaires apparaissent lorsque la situation est mauvaise depuis longtemps. En conséquence, la mobilité vertébrale est limitée. Cela déclenche le soi-disant «cercle vicieux» lorsque les douleurs au bas du dos sont causées par des spasmes musculaires, qui, à leur tour, entraînent à nouveau des douleurs. Cette condition peut durer longtemps et causer des souffrances assez notables à une personne..

Que faire en cas de douleur aiguë au bas du dos?

Des douleurs lombaires aiguës surviennent avec diverses maladies. Protrusion et hernie intervertébrale, ostéochondrose, lumbago et sciatique, blessures et troubles de la circulation vertébrale. Ainsi que diverses maladies des organes pelviens et de la cavité abdominale. Il est presque impossible de déterminer la cause de l'apparition de sensations douloureuses par vous-même, donc une personne doit être amenée chez un spécialiste.

  • Si vous soupçonnez une lésion vertébrale ou vertébrale, il est important de limiter les mouvements avant l'arrivée de l'équipe de médecins.
  • Étirement des muscles ou des ligaments. Dans les premières minutes, vous pouvez appliquer du froid, ce qui empêchera la croissance de l'enflure et réduira la douleur.
  • Avec une attaque causée par des maladies de la colonne vertébrale, vous devez d'abord prendre la position la plus confortable. Le plus souvent, une personne est soulagée en s'allongeant sur le dos sur une surface dure, en soulevant légèrement ses jambes. Si vous ne pouvez pas consulter immédiatement un médecin, vous pouvez prendre un analgésique.
  • Si le mal de dos est un symptôme d'une maladie des organes internes, le patient choisit la position la plus confortable pour lui. Il est important de se rappeler: si la cause des maux de dos n'est pas connue, il est préférable d'abandonner les compresses chauffantes et les onguents. En effet, en présence d'un processus inflammatoire, ils peuvent aggraver la situation..

Méthodes de diagnostic des lombalgies

Il existe de nombreuses conditions dans lesquelles la douleur lombaire apparaît. Pour déterminer leur origine et prescrire un traitement, vous avez besoin de l'aide d'un médecin. La cause de leur apparition n'est pas toujours les maladies de la colonne vertébrale. De plus, la localisation des sensations douloureuses est de première importance. Par exemple, des douleurs lombaires à droite ou à gauche peuvent indiquer des pathologies urologiques, des maladies intestinales: appendicite, colite ulcéreuse, diverticulite, obstruction, etc.Dans certains cas, des douleurs peuvent être notées au-dessus du bas du dos, par exemple avec une hépatite, une cholécystite ou la prise de médicaments toxiques. Si le dos est plus bas que le bas du dos, une telle localisation peut indiquer des maladies des organes génitaux, par exemple, des appendices utérins chez la femme ou des glandes de la prostate chez l'homme.

Vous devriez commencer par une visite chez un thérapeute ou un neurologue qui vous prescrira les examens nécessaires. Dans certains cas, vous devrez peut-être consulter un urologue, un orthopédiste, un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses et d'autres spécialistes spécialisés. Grâce aux méthodes de diagnostic existantes aujourd'hui, il est possible de déterminer la cause de la douleur dans la région lombaire avec une grande précision. La radiographie de la colonne lombo-sacrée est la méthode d'examen la plus accessible, qui permet de déterminer la violation des structures, la présence du processus inflammatoire, l'ostéoporose et les troubles associés. L'imagerie par résonance magnétique ou calculée est la méthode de diagnostic la plus efficace, grâce à une image en couches des structures internes, même les plus petites violations peuvent être détectées. De plus, divers tests de laboratoire peuvent être prescrits - en fonction des symptômes.

Traitement de la douleur dans la colonne vertébrale

Dans toute situation, le patient doit assurer la paix. Cependant, les tactiques thérapeutiques sont choisies en fonction de la maladie à l'origine de la douleur dans la colonne vertébrale. Avec les changements dystrophiques et fonctionnels de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, destinés à soulager les spasmes musculaires, ainsi que des médicaments qui améliorent la nutrition et la régénération des tissus sont prescrits. La nomination de procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, phonophorèse, magnétothérapie), ainsi que des massages, de l'acupuncture et des exercices thérapeutiques sont très efficaces. Dans certains cas, par exemple, avec des hernies ou des blessures, un traitement chirurgical est indiqué.

Pour réduire la douleur, soulager les tensions excessives et les spasmes musculaires, le port d'un bandage spécial est recommandé. Il est utilisé en complément d'un traitement médicamenteux pour l'ostéochondrose, la radiculite, les traumatismes et la période postopératoire. Mais le spécialiste devrait choisir un modèle, car diverses options de corsets sont en vente.

Si la lombalgie est un symptôme de maladies des organes internes, le traitement est sélectionné en tenant compte de la pathologie existante: agents antibactériens en présence d'un processus infectieux, traitement chirurgical des tumeurs, obstruction intestinale, appendicite, etc..

Que faire en cas de maux de dos?

Nous sommes donc disposés à ce que lorsqu'il y a des problèmes de santé, nous essayons de nous débarrasser des sensations douloureuses par nous-mêmes. Surtout dans les cas où le mouvement n'est pas limité, la condition ne s'aggrave pas et après la prise du médicament contre la douleur, la douleur semble s'apaiser. Mais vous devez savoir que seul un traumatisme est la seule cause de maux de dos qu'une personne peut déterminer de façon relativement précise par elle-même. Dans d'autres cas, il vaut mieux confier le diagnostic à un spécialiste. Mais il y a des situations où une aide médicale d'urgence est nécessaire immédiatement:

  • impossibilité ou mouvement limité;
  • diminution de la sensibilité dans certaines zones du corps, picotements dans les membres;
  • incontinence urinaire ou fécale;
  • douleur intense, fièvre, nausée, etc..

Comment maintenir la mobilité pendant de nombreuses années ou un peu sur la prévention

De nombreuses maladies dans lesquelles le dos fait mal n'apparaissent pas soudainement. Et les maladies graves accompagnées de douleurs dans le bas du dos peuvent être complètement évitées. Ce qui est nécessaire pour cela?

  • Traiter en temps opportun les maladies existantes et subir des examens préventifs réguliers.
  • L'activité physique doit correspondre à l'âge, au poids, à l'état général du corps. S'il est impossible d'éviter de soulever des poids, vous devez soulever la charge en gardant le dos droit. De plus, il existe des dispositifs spéciaux pour transporter des poids, vous pouvez également utiliser un corset pour soutenir le dos.
  • Allure directe, rejet des talons, position correcte pendant le travail sédentaire aidera à éviter la déformation vertébrale.
  • L'inactivité et la malnutrition entraîneront certainement l'apparition d'un excès de poids - le principal «coupable» de presque toutes les maladies, y compris la colonne vertébrale. La correction de l'alimentation, l'éducation physique régulière, la natation dans la piscine, même la marche en plein air aideront à éviter de nombreux problèmes. En outre, un mode de vie actif - un moyen efficace de gérer le stress - le principal problème de l'homme moderne. Mais les situations stressantes fréquentes peuvent à juste titre être appelées le principal facteur de risque dans le développement de nombreuses pathologies.

Malheureusement, le désir d'auto-guérison est indestructible. De nombreuses recettes, des frottements prétendument miraculeux et des onguents largement annoncés sont souvent inutiles avec une utilisation incontrôlée. N'oubliez pas que l'automédication est une perte de temps et d'argent! Refusant l'aide de spécialistes, nous risquons d'acquérir une forme négligée de la maladie. Par conséquent, si vous vous inquiétez des douleurs au bas du dos, ne tardez pas plus tard, inscrivez-vous au médecin!

Oksana Matias, médecin généraliste

Douleur tiraillante dans le bas du dos et le bas de l'abdomen

Causes des douleurs lombaires et abdominales basses chez les femmes et les hommes

Des douleurs simultanées dans le bas du dos et l'abdomen peuvent indiquer une évolution aiguë et / ou chronique des maladies des organes internes. La forme aiguë des symptômes de la douleur réagit par des douleurs réflexes aiguës, lancinantes, douloureuses ou lancinantes, et des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos sont la preuve d'une possible pathologie chronique. Les manifestations cliniques de la douleur symptomatique dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes et / ou les hommes peuvent avoir une relation causale différente. Par conséquent, déterminer pourquoi et pourquoi les douleurs à l'estomac et au bas du dos ne sont possibles qu'avec une approche diagnostique différenciée, en tenant compte de l'âge, des critères physiologiques et sexuels d'une personne.

Manifestations cliniques courantes possibles

Des douleurs sévères dans l'abdomen et le bas du dos peuvent être causées par diverses conditions pathologiques. Considérez les raisons possibles pour lesquelles le bas-ventre peut faire mal et quels signes symptomatiques déterminent dans ces conditions.

Appendicite

Des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen droit provoquant des douleurs dans le bas du dos peuvent être causées par une inflammation de l'appendice du caecum, définie en chirurgie comme une appendicite. Une telle anomalie de la cavité abdominale nécessite une intervention chirurgicale urgente, car de telles douleurs abdominales peuvent entraîner une rupture de l'appendice et une nouvelle inflammation de la feuille viscérale et pariétale du péritoine, ce qui est incompatible avec la vie du patient. Une douleur aiguë, tiraillante et / ou douloureuse avec appendicite s'accompagne d'autres symptômes cliniques:

  • l'intérêt pour la nourriture disparaît complètement;
  • des nausées apparaissent et se transforment en vomissements;
  • augmente légèrement le régime de température du corps par type subfébrile;
  • le côté droit du bas-ventre fait constamment mal;
  • un trouble de la miction se produit, des selles molles et une augmentation du rythme cardiaque sont possibles.

Sur une note! Une caractéristique de la forme aiguë de l'appendicite est qu'à la palpation de la cavité abdominale inférieure gauche, la douleur abdominale donne à la zone ombilicale et à la région iliaque droite.

Problèmes urinaires

La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut être déclenchée par diverses bactéries et virus qui pénètrent dans le système génito-urinaire. Les nausées et les douleurs dans le bas de l'abdomen, dans ce cas, sont causées de manière symptomatique par l'apparition d'une infection urinaire, ce qui conduit à une inflammation de la muqueuse de la vessie. En urologie, une telle violation de l'organe systémique du système urinaire est définie comme une cystite.

Les symptômes caractéristiques d'une infection aiguë de la vessie comprennent:

  • mictions fréquentes, survenant avec un intervalle de 5-6 minutes;
  • lourdeur dans la cavité abdominale;
  • condition inconfortable dans laquelle l'estomac tire constamment;
  • écoulement sanglant dans l'urine;
  • il y a un sentiment de vidange incomplète.

Le traitement antibactérien thérapeutique, dans ce cas, n'est effectué qu'après l'identification du pathogène infectieux et sa sensibilité aux antibiotiques. De plus, des symptômes douloureux dans lesquels le bas-ventre fait mal et / ou font mal peuvent indiquer une inflammation de l'urètre, également causée par une lésion infectieuse des parois de l'urètre.

Et aussi, la douleur abdominale qui irradie vers le bas du dos et le dos peut être associée à une inflammation du bassin rénal et du système tubulaire du rein. La pyélonéphrite est la maladie des voies urinaires la plus courante chez les femmes et les filles. Puisque, principalement, la pathologie urologique dans le régulateur de la miction est causée par une pénétration bactérienne dans le canal génito-urinaire pendant le cycle menstruel si les règles d'hygiène sanitaire et / ou personnelle ne sont pas respectées. Le tableau clinique des signes symptomatiques de la pyélonéphrite est le suivant:

  • mal au bas du dos et au bas de l'abdomen;
  • il y a des nausées et parfois des vomissements;
  • il y a de la fièvre et de la fièvre;
  • la température corporelle monte à 38–40º С.

Les symptômes locaux de la pyélonéphrite sont exprimés dans d'autres syndromes douloureux aux propriétés abdominales et d'intoxication, qui varient en fonction de l'âge du patient.

L'urolithiase, ou urolithiase, est une autre explication de la raison pour laquelle elle fait mal dans le bas-ventre et éclate dans le bas du dos. Les calculs formés (calculs) dans le système urinaire peuvent provoquer une douleur insupportable dans la cavité abdominale ou dans la région de la colonne vertébrale lombaire.

La colique rénale est le syndrome douloureux le plus aigu dans lequel le tartre endommage les parois de la surface de l'uretère. La rétention urinaire aiguë tire le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Symptômes de douleur en violation du tractus gastro-intestinal

La douleur dans le bas du dos, dans laquelle le dos fait mal et tire le bas de l'abdomen, peut refléter un problème dans le système gastro-intestinal. Avec une infection intestinale, une douleur non localisée est observée, qui capture toute la cavité abdominale de la colonne thoracique au bassin. Les symptômes de la douleur attaquent le bas-ventre, l'estomac et se propagent le long des côtés de la moelle épinière, provoquant des ballonnements, des flatulences et un état inconfortable des organes du système interne. La dernière étape est un syndrome douloureux qui redonne au bas du dos. Lors de la défécation, une personne découvre des inclusions sanglantes et / ou muqueuses dans les selles. Ce sont tous des signes symptomatiques d'une infection intestinale causée par Salmonella..

Si l'estomac fait mal, le dos fait mal, fait mal ou tire le dos, et en même temps une température corporelle subfébrile est observée, il est fort possible que tous les signes de colite soient présents - inflammation aiguë de la muqueuse du côlon. Cette maladie affecte souvent les hommes après 45 ans, et chez le beau sexe, l'organisation problématique du système digestif commence à se manifester déjà à l'adolescence, au moment de la formation du cycle menstruel.

Autres symptômes cliniques

La douleur lombaire chez une femme ou un homme peut être associée à une pathologie abdominale courante - une hernie inguinale. La saillie du péritoine dans le canal inguinal à gauche ou à droite peut être due à une pression accrue dans la cavité abdominale, due à la levée de la gravité, au transfert fréquent de marchandises, dépassant les normes intersectorielles. Malheureusement, ce problème est de plus en plus courant chez les femmes. À ce jour, 4% des femmes ont une hernie inguinale en Fédération de Russie, et parmi la population masculine, ce chiffre est proche de 30%. Symptômes initiaux:

  • tire le bas de l'abdomen et tire le bas du dos après le transfert ou la levée de la gravité;
  • des douleurs d'intensité variable se produisent dans la région pelvienne;
  • l'haltérophilie provoque des nausées et des vomissements;
  • une saillie semblable à une tumeur dans la zone inguinale est ressentie visuellement.

Des cas ont été enregistrés lorsque le syndrome douloureux résultant du pincement amène une personne à un évanouissement. Avec de tels symptômes, une personne a besoin de soins médicaux urgents.

De plus, les transformations destructrices-dystrophiques (ostéochondrose) de la colonne vertébrale lombo-sacrée peuvent provoquer un pincement des racines nerveuses qui, en cas de violation de l'innervation dans le corps, entraîne des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme ou l'homme. Localisation de la zone douloureuse lorsque les branches nerveuses sont pincées - milieu du dos, zone inguinale, bas-ventre et fesses.

Souvent, le dos et le bas-ventre font mal en raison de néoplasmes malins ou bénins qui se produisent dans les organes systémiques du tube digestif ou du système génito-urinaire. Chaque cas spécifique de symptômes de douleur chez les femmes et les hommes doit être considéré individuellement..

Les causes les plus courantes de douleur chez les femmes

Certaines douleurs chez les femmes peuvent être associées à divers problèmes gynécologiques. Donc, si le bas du dos fait mal après l'ovulation, il est probable que nous devrions nous attendre à l'apparition d'un cycle menstruel extraordinaire. C'est bien pire lorsque des douleurs abdominales ou du bas du dos se produisent au milieu du cycle, ce qui indique une défense hormonale instable. Le bas-ventre et la région lombo-sacrée peuvent-ils souffrir d'autres pathologies gynécologiques? Considérez les conditions et les troubles pathologiques les plus probables du système reproducteur du corps féminin:

  1. La flexion utérine, ou rétroflexion, se forme à la suite d'adhérences de l'organe reproducteur, provoquées par une faiblesse musculaire du plancher pelvien, une violation de l'intégrité des ligaments sous l'influence de divers facteurs de force ou après des processus inflammatoires dans les organes pelviens. Il y a des douleurs lombaires, des douleurs et des tiraillements dans le bas de l'abdomen.
  2. Le fibromyome est un néoplasme bénin qui se produit dans le myomètre utérin. La fréquence des plaintes avec douleur dans la cavité abdominale et le bas du dos, avec un diagnostic confirmé, est de 25% du nombre total de maladies gynécologiques.
  3. L'inflammation des appendices utérins (annexite) associée à la pénétration de pathogènes bactériens à Gram positif ou à Gram négatif dans les trompes de Fallope provoque également des sensations inconfortables dans la région lombaire et dans le bas-ventre chez la femme. Les symptômes de la douleur peuvent survenir après une interruption artificielle de la grossesse, après un contact sexuel pendant le cycle menstruel, en raison d'une hypothermie des organes reproducteurs du système reproducteur ou d'un affaiblissement général de la défense immunitaire.
  4. Une situation critique est une rupture de l'oviducte ou de l'ovaire, dans laquelle une femme ressent une douleur insupportable dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Afin d'éviter une infection générale de la cavité abdominale, une assistance chirurgicale urgente est nécessaire.
  5. Une grossesse extra-utérine et la menace d'une fausse couche provoquent non seulement des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, mais sont également parfois accompagnées de saignements abondants. Cette condition nécessite également des soins médicaux d'urgence..

Les symptômes de la douleur dans le corps d'une femme peuvent survenir non seulement pour des indications gynécologiques médicales, mais aussi après une dépression nerveuse, une dépression, un surmenage psycho-émotionnel et d'autres facteurs.

Causes des douleurs lombaires et du bas-ventre chez les hommes

Comme le corps féminin, l'anatomie masculine a ses propres caractéristiques uniques, qui peuvent simultanément entraîner des douleurs dans le bas-ventre et des douleurs dans la zone lombo-sacrée. La principale cause des symptômes cliniques est une violation fonctionnelle du fonctionnement rythmique des organes du système reproducteur. Le facteur de cause à effet le plus courant de l'inconfort est l'inflammation de la prostate, qui parmi toutes les maladies urologiques chez les hommes détient de manière fiable la position de TOP-3. Symptômes de la prostatite:

  • tire le fond de la cavité abdominale;
  • douleurs musculaires du dos et articulations des lombaires;
  • la nycturie est observée, ou une envie fréquente d'uriner;
  • il y a de la douleur et des brûlures pendant la miction.

De plus, l'hypertrophie de la prostate, au contact du rectum, provoque des douleurs et des difficultés de défécation.

  • un mode de vie sédentaire ou une forte diminution de l'activité physique;
  • consommation excessive de boissons fortes;
  • abstinence sexuelle prolongée;
  • diminution des propriétés protectrices du corps;
  • hypothermie des voies génitales.

Cependant, il existe d'autres facteurs causaux de la maladie de la prostate. L'agent causal de la prostate peut être une infection virale ou bactérienne qui pénètre à la suite d'une pathologie chronique du système génito-urinaire, ou transmise par le tractus génital anal.

Un autre agent causal des symptômes de la douleur peut être une orchépididymite ou une inflammation du testicule et de son appendice chez l'homme. La maladie, exprimée par des douleurs lombaires, des tiraillements et des douleurs douloureuses dans la partie abdominale du corps, peut être déclenchée par des lésions infectieuses aiguës des organes du système génito-urinaire ou leur pathologie chronique.

Recommandation du médecin

En cas d'attaques de douleur dans la cavité abdominale ou la partie vertébrale de la colonne vertébrale, il ne faut pas s'automédiquer, et plus encore appliquer des formes posologiques (préparations) d'un analgésique. Seul un spécialiste spécialisé fera le bon diagnostic et sélectionnera la méthode d'intervention thérapeutique ou chirurgicale appropriée. Cherchez des soins d'urgence si:

  • la douleur ne disparaît pas dans les 2-3 heures;
  • avec une toux ou une action active, la douleur s'intensifie;
  • il y a de la douleur lors des selles;
  • des inclusions sanglantes ont été détectées dans les matières fécales, ou sa couleur a acquis une couleur anormalement noire, ce qui est un signe de saignement interne.

Cependant, la douleur dans le péritoine et le dos peut indiquer non seulement une pathologie clinique, mais aussi être le résultat d'un étirement musculaire élémentaire après un effort physique actif.

Pourquoi le bas-ventre fait mal et des douleurs apparaissent dans la région lombaire - causes et traitement

Lorsque l'estomac fait mal et tire le bas du dos - il y a une raison sérieuse de rendre visite à la clinique la plus proche.

En même temps, ces symptômes annoncent des maladies de nature très différente.

Si vous rencontrez de tels symptômes, mais n'avez pas une idée du diagnostic exact, vous devez étudier les informations ci-dessous, qui marqueront tous les «i».

Description des symptômes

Selon la nature de la maladie, la nature de la douleur peut varier considérablement. Des symptômes supplémentaires apparaissent (par exemple, si une urine inférieure et des mictions fréquentes ou des ballonnements sont notés - les causes de la maladie abdominale peuvent être différentes), ce qui donne complètement une image pour le diagnostic.

Ballonnements

Les ballonnements sont une réaction du corps à certains processus qui s'y produisent. Il se manifeste à la suite de l'accumulation d'une grande quantité de gaz dans l'intestin. Ils ne sortent pas à l'extérieur, mais s'accumulent à l'intérieur, augmentant de volume.

En conséquence, le tissu commence à s'étirer, provoquant une douleur aiguë. Elle est renforcée par le mouvement et les virages. Il est possible d'alléger la condition en libérant des gaz.

En règle générale, les symptômes de la douleur ressemblent à des vagues, s'intensifient périodiquement avec des mouvements ou avec l'arrivée de nouveaux gaz.

Tranchant

Une douleur aiguë est une sensation forte et aiguë inattendue, dont l'intensité peut augmenter avec le temps. Renforce avec des mouvements actifs, par exemple, en marchant. Une exacerbation de la douleur peut être observée avec:

  • toux prolongée,
  • soupir,
  • changement de position corporelle.

En présence de tels symptômes de douleur, les muscles abdominaux se resserrent. Le médecin corrige cela lors de l'examen.

Ces symptômes nécessitent un traitement urgent et parfois une hospitalisation et des soins médicaux immédiats. Le plus souvent, ces symptômes sont inhérents aux maladies suivantes:

  • ulcère,
  • rupture de la rate,
  • grossesse extra-utérine,
  • inflammation du diverticule intestinal,
  • cholécystite aiguë,
  • entérocolite,
  • appendicite.

Douloureux

La douleur douloureuse a le plus souvent un caractère chronique et dure de plusieurs jours à plusieurs mois. Cette douleur est sourde, parfois elle peut se sentir plus forte, et parfois elle disparaît, elle devient presque invisible.

Parfois, la douleur douloureuse s'accompagne de signes tels que:

  • vomissement,
  • transpiration sur le front,
  • malade,
  • une douleur thoracique et un essoufflement apparaissent,
  • ballonnements et enflés.

La présence de telles sensations est une symptomatologie de divers troubles fonctionnels. Il s'agit notamment du syndrome du côlon irritable.

Dans certains cas chez les enfants, une telle douleur peut provoquer un reflux d'œsophagite, de diverticulite, d'ulcère gastroduodénal, de colite, etc..

Tirant

Si le bas-ventre tire, alors le plus souvent, il semble que non seulement une partie spécifique du corps, mais aussi les organes voisins à proximité vous blessent. Une telle douleur est ennuyeuse, ennuyeuse, alitée. Le plus souvent, il est inhérent aux femmes dans les périodes prémenstruelles et menstruelles.

Mais il existe d'autres causes de telles sensations. Le dessin de la douleur est inhérent aux processus inflammatoires et tumoraux chroniques. Accompagner une maladie telle que la parenchymatose.

La deuxième cause de traction peut être des entorses qui soutiennent les organes du bassin. Cela se produit en raison de la lourde charge sur l'appareil ligamentaire. Par exemple, en raison d'une augmentation du fœtus pendant la grossesse, l'haltérophilie.

La troisième raison est le processus d'adhésion qui se produit dans le bassin. Les adhérences peuvent apparaître à la suite de maladies graves et après les opérations.

La quatrième raison est un état prolongé de tension des organes pelviens.

Tinea

La douleur de la teigne dans l'abdomen est localisée dans la cavité abdominale, mais elle irradie vers le bas du dos, l'hypochondre ou les côtés. Il s'agit d'un symptôme caractéristique de diverses maladies des organes internes..

La douleur de teigne peut être chronique et aiguë. Si une telle symptomatologie s'accompagne de fièvre, envie de vomir, un appel urgent à un spécialiste est nécessaire.

Causes possibles d'inconfort:

  • pancréatite,
  • cholélithiase,
  • infarctus du myocarde,
  • syndrome radiculaire,
  • ulcère de l'estomac,
  • maladies gynécologiques,
  • anévrisme aortique,
  • maladies du système urinaire.

Constant

Une douleur abdominale constante se caractérise par une évolution relativement régulière. Les patients décrivent le plus souvent leurs sensations comme des brûlures dans l'abdomen ou une sensation de faim. Ceci est la conséquence de processus inflammatoires graves dans les organes abdominaux ou annonciateurs de lésions ulcéreuses.

Pourquoi les maux de dos et les douleurs abdominales dépendent l'un de l'autre. Les raisons peuvent inclure:

  • dysbiose,
  • hépatite A, B, C,
  • pancréatite réactive,
  • mononucléose,
  • gastrite,
  • appendicite,
  • ulcère gastroduodénal,
  • pyélonéphrite,
  • infections gastro-intestinales chroniques,
  • maladies gynécologiques, par exemple annexite,
  • maladie de la lithiase urinaire.

Très souvent, les douleurs abdominales s'accompagnent de douleurs dans le bas du dos. Il y a une explication naturelle à cela..

Si vous constatez de tels signes et syndromes douloureux en vous-même, vous devez consulter d'urgence un médecin, car une telle condition peut être un signe avant-coureur de graves problèmes de santé.

Caractéristique pour le côté droit

Parfois, le patient ressent moins de douleur dans l'abdomen que de douleur dans le bas du dos, et principalement du côté droit. Si le patient écoute son corps, il sera capable d'attraper des caractéristiques typiques, ce qui aidera à poser le bon diagnostic.

Les principales causes de douleurs lombaires à droite peuvent être:

  • les maladies qui affectent les organes internes au milieu du dos,
  • colonne vertébrale,
  • région pelvienne,
  • problèmes avec la structure de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux,
  • lésion ligamentaire,
  • tendons,
  • muscles de la colonne vertébrale.

La pratique médicale montre que le diagnostic le plus courant de tels symptômes est:

  • Spondylarthrite ankylosante,
  • spondylolisthésis dégénératif,
  • tumeur vertébrale,
  • dysfonction articulaire sacro-iliaque,
  • sténose,
  • rectocolite hémorragique,
  • appendicite,
  • inflammation de la vésicule biliaire,
  • syndrome de queue de cheval,
  • ostéomyélite.

Souvent, la douleur dans le côté droit du bas du dos est inhérente aux femmes enceintes, dont la charge augmente considérablement.

Caractéristique pour la gauche

La douleur dans le côté gauche du bas du dos est due à une irritation des terminaisons nerveuses des fibres et à la suite d'une tension intense. Parfois, les symptômes sont inhérents aux dommages aux organes internes.

Les chirurgiens signalent souvent des problèmes de colonne vertébrale si le patient se plaint d'une telle douleur..

Si la douleur est aiguë, elle entraîne des frissons, de la fièvre, la douleur est de nature coupante. Si une femme ressent une douleur aiguë dans le côté gauche du bas du dos, il est urgent de consulter un gynécologue, et pour les hommes, un urologue.

Lorsque la douleur irradie vers la jambe ou la fesse, cela indique la tension des terminaisons nerveuses dans la région lombaire. La combinaison avec un inconfort dans l'aine indique des dommages aux vertèbres lombaires.

Les sensations désagréables dans le côté gauche du bas du dos sont inhérentes aux femmes pendant la grossesse. Si une telle sensation désagréable apparaît chez l'enfant, il faut apparaître au chirurgien pour exclure la scoliose et la cyphose.

Bas et intestins

Lorsque des signes de malaise captent l'estomac, les lombaires et les intestins, le processus inflammatoire doit être exclu.

Ces signes sont inhérents à:

  • processus inflammatoire pancréatique,
  • colique rénale,
  • mouvement des pierres de sel dans l'uretère,
  • ulcère,
  • hernie inguinale,
  • pathologie rénale,
  • colite,
  • prostatite,
  • ostéochandrose.

Chez les femmes, le plus souvent, les maladies suivantes deviennent la cause du malaise:

  • tumeur maligne ou bénigne,
  • conséquences de l'avortement,
  • ICP,
  • processus inflammatoires dans l'ovaire,
  • grossesse extra-utérine,
  • indigestion et tube digestif.

Comment diagnostiquer correctement

Afin de prendre les bonnes mesures pour éliminer le syndrome douloureux, il est nécessaire de déterminer la maladie. Mais il n’est pas toujours possible d’obtenir une consultation médicale. Le patient peut palper indépendamment.

Pour ce faire, prenez une position horizontale. Fermez le majeur et l'index de la main droite ensemble. Commencez à appliquer lentement une pression sur les zones où vous sentez que la douleur est la plus intense. En identifiant la zone affectée, on peut supposer l'un ou l'autre diagnostic..

Le spécialiste attire l'attention sur la posture du patient, prend en compte les plaintes, vérifie la couleur de la peau, examine l'écoulement. Après cela, le patient se verra prescrire un traitement ambulatoire ou hospitalier..

Comment aider à soulager la douleur dans le bas du dos et l'abdomen

Si vous vous sentez mal en raison de douleurs abdominales, vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée du médecin à l'appel:

  • prendre une position horizontale confortable,
  • ne mange rien mais bois plus d'eau,
  • mettre le froid à la place de la localisation.

Ne chauffez pas votre estomac en prenant un bain chaud. Vous pouvez aggraver la situation en ce qui concerne l'appendicite, la grossesse extra-utérine, les coliques rénales. Ne prenez pas de pilules ou de médicaments si vous ne connaissez pas déjà le diagnostic..

Actions préventives

Si vous ressentez souvent une gêne gastrique, faites attention aux mesures préventives..

  • Tenez-vous au régime.
  • N'exercez pas dur.
  • Tous les quelques mois, faites une échographie.
  • Habillez-vous pour la météo.
  • Avec un style de vie sédentaire, faites plus d'exercices.
  • Ne vous prescrivez pas de médicaments.

Conclusion

Vidéo utile

Découvrez ce qui peut provoquer des douleurs abdominales et lombaires. Passez des minutes de votre temps. Vous ne regretterez pas!

Panneaux

Les signes de début de grossesse, qui ne donnent pas de réponse précise sur la grossesse, mais qui sont légitimement

En règle générale, une femme dans les premiers jours de la grossesse ne ressent rien. Il n'y a aucun signe visible de grossesse. Un ovule fécondé se déplace vers l'utérus à travers la trompe de Fallope et, en même temps, partage.

Dans le même temps, pendant la grossesse aux premiers stades, de nombreux symptômes non spécifiques à la grossesse peuvent être ressentis, qui, cependant, se manifestant dans le complexe, peuvent, avec un certain degré de certitude, indiquer le début du développement du fœtus.

Ces signes comprennent:

  • nausées matinales, vomissements, salivation, sensation de lourdeur dans la région épigastrique, goût étrange «métallique» dans la bouche, brûlures d'estomac, constipation, troubles intestinaux, ballonnements dus aux gaz, augmentation notable de la circonférence de l'abdomen (le symptôme lui-même peut être associé à des problèmes gastro-intestinaux tractus intestinal);
  • augmentation de l'appétit, hypersensibilité aux odeurs ou aversion pour celles-ci, fringales inhabituelles (si rien d'autre n'indique une grossesse, cela peut être associé à des troubles métaboliques, des problèmes du tractus gastro-intestinal);
  • somnolence, apathie, fatigue accrue, sensation de fatigue même le matin, et pas seulement vers le soir ou l'après-midi, léthargie, manque d'humeur, sautes d'humeur, isolement, larmoiement, parfois même agressivité ou irritabilité inhabituelle, sommeil agité (sans manifestation d'autres symptômes de la grossesse, cela peut être un signe syndrome de fatigue chronique, troubles fonctionnels du système nerveux, psychisme, manque de vitamines, conséquences de maladies graves);
  • faiblesse, évanouissement, étourdissements, qui surviennent généralement dans une pièce étouffante, une position debout prolongée, des bains chauds en l'absence d'autres signes de grossesse peuvent être causés par un rétrécissement des vaisseaux cérébraux, une dystonie végétative-vasculaire, une basse pression);
  • migraines, maux de tête;
  • exacerbation de l'audition;
  • mictions fréquentes (en tant que manifestation distincte, des mictions fréquentes peuvent être un signe de rhume, de maladies inflammatoires des reins, du système urinaire)
  • une sensation de "plénitude", dans le bas-ventre, une lourdeur dans la région pelvienne, des coutures, des tiraillements, des sensations inhabituelles dans cette zone (sans autres signes de grossesse, elle peut être associée à des problèmes gynécologiques);
  • tension, gonflement, douleur, augmentation de la taille des glandes mammaires, mamelons sensibles, assombrissement de la peau de la zone autour du mamelon, augmentation du diamètre de cette zone, augmentation de la sensibilité mammaire, engorgement mammaire et colostrum (écoulement blanc) du mamelon lorsqu'il est pressé (en l'absence d'autres signes de grossesse peut être un indicateur problèmes, y compris oncologie, sein);
  • la température basale a augmenté pendant environ 2 semaines à 37-37,5 ° C (même en l'absence de menstruation peut être associée à un processus inflammatoire dans le corps, y compris la mononucléose). En cas de grossesse, la température est maintenue jusqu'à ce que le placenta commence à fonctionner, mesurée dans le rectum pendant cinq à sept minutes, et le thermomètre est inséré à une profondeur de 2 cm. Lors de la mesure de cette température, un signe dans la deuxième phase est également une forte diminution de la température pendant une journée ("rétraction d'implantation ") Se produisant en raison de changements hormonaux: une diminution de la production de l'hormone progestérone au cours de cette période, ce qui a provoqué une augmentation de la température basale, ainsi que la libération de l'hormone œstrogène responsable de l'abaissement de la température visites
  • «maux de dos» légers et répétés, douleurs lombaires légères, inconfort dans la région sacrée (en l'absence de manifestation d'autres symptômes de grossesse, il peut être associé à des problèmes vertébraux, à une radiculite);
  • une sensation de chaleur, puis de froid, ou de frissons, une sensation de malaise général, comme pour le rhume ou une forme légère de grippe;
  • exacerbation de maladies chroniques;
  • assombrissement de la peau, apparition de taches de vieillesse, y compris l'apparition de cicatrices (rayures) de grossesse sur le visage, assombrissement de la ligne sur l'abdomen du nombril à l'aine et au pubis, lignes bleues ou roses sur l'abdomen et la poitrine. Apparaissent généralement pendant 1-3 mois de grossesse, en son absence cela peut indiquer un déséquilibre hormonal, être les conséquences d'une grossesse précédente;
  • petite enflure des mains, abaissant la pression artérielle
  • picotements périodiques dans l'utérus, crampes de l'utérus, dans le bas de l'abdomen, comme avec ou avant les menstruations, mais il n'y a pas de menstruations;
  • l'apparition de muguet, une augmentation des pertes vaginales, des saignements d'implantation dus à la fixation de l'embryon à la paroi utérine, apparaissant 6 à 12 jours après la conception sous la forme de saignements légers, ou seulement quelques gouttes brunes, ou simplement une "trace jaunâtre" sur le papier toilette, qui ressemble aux précurseurs des menstruations, ces phénomènes peuvent apparaître à plusieurs reprises;
  • sentiments intérieurs, intuition;
  • mettant en vedette des poissons;
  • activité inhabituelle dans l'appareil de son "nid" - à la maison (époussetage, nettoyage, lavage, nettoyage, etc.).

Pourquoi le bas-ventre fait mal et tire le bas du dos?

Souvent, les gens n'attachent pas beaucoup d'importance aux douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, car elles peuvent être le résultat d'une suralimentation ou d'un effort physique excessif. Cependant, ces symptômes peuvent indiquer l'apparition ou la progression active de maladies graves qui nécessitent un traitement urgent.

Souvent, des douleurs au dos et à l'estomac apparaissent simultanément. La raison de ce «faisceau» sont des terminaisons nerveuses. Seul un médecin peut déterminer la cause exacte du syndrome douloureux, car des manifestations négatives peuvent accompagner les dysfonctionnements de tout organe ou système interne.

Classification de la douleur

L'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen, s'étendant jusqu'au bas du dos, peut indiquer des processus inflammatoires, des crampes musculaires, des troubles de la circulation. Souvent, le patient ne peut même pas décrire la nature des symptômes, car ils sont vagues, combinant plusieurs options à la fois. Dans d'autres cas, ils sont assez distincts, clairement manifestés. La classification de la douleur est diverse:

  1. Les crampes (sous forme de coliques) sont faibles au début, progressivement leur intensité augmente. La douleur devient très forte, mais après un certain temps elle s'affaiblit, puis s'intensifie à nouveau. Parfois, il s'avère atténuer la douleur en appuyant le poing sur la zone touchée.
  2. Les symptômes peuvent apparaître dans l'estomac puis se transmettre au bas du dos - ou vice versa.
  3. Les douleurs spastiques disparaissent rapidement lorsqu'une personne est au repos.
  4. La douleur est caractéristique de l'inflammation et des pathologies chroniques. Dans le premier cas, ils sont plus longs et plus permanents..
  5. Lors d'une exacerbation de maladies, les symptômes sont si graves qu'ils augmentent même sous le poids de la couverture..
  6. Déversements - ils n'ont pas d'emplacement clair, et il est très difficile d'établir une orientation pour leur localisation sans diagnostic matériel.
  7. La douleur régulière s'accompagne souvent de maladies chroniques, de flatulences. Les symptômes diminuent après la libération de gaz ou les selles.
  8. Les tenzems sont appelés fréquentes et fausses envies de déféquer. Dans ce cas, parfois douleur intense ou crampes dans le rectum.
  9. Dessin - se produisent souvent dans un contexte de distension intestinale, de suralimentation, de maladies chroniques, apparaissent généralement initialement dans l'estomac.

La nature de la symptomatologie dépend de la pathologie, de la nutrition, du régime alimentaire et d'autres facteurs. Par exemple, la douleur dans le bas-ventre apparaît souvent pendant les menstruations, après le stress, et la transmet souvent au bas du dos. Des douleurs aiguës peuvent devenir douloureuses et vice versa.

Maladies possibles

La cause de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos peut être due à de nombreuses maladies. Les pathologies courantes les plus courantes comprennent:

  1. Appendicite. Il s'agit d'une inflammation de l'appendice, qui fait partie du caecum. L'appendicite peut apparaître dans le contexte de lésions infectieuses, de vascularite et de corps étrangers pénétrant dans les intestins. Avec cette maladie, des douleurs apparaissent dans le bas-ventre à droite, donnant parfois au nombril ou à l'estomac. Symptômes - croissant, passant lentement au bas du dos. Avec l'intensification et la propagation de la douleur, elle peut survenir dans le foie. Dans ce cas, la température augmente considérablement, des vomissements apparaissent. Parfois - difficulté à uriner et à déféquer.
  2. Écrevisse. La gravité dans le bas-ventre et les douleurs dans le bas du dos accompagnent généralement la plupart des cancers. De plus, des douleurs font mal avec des maux de dos périodiques. La cause en est les tumeurs cancéreuses qui provoquent des processus pathologiques. Par exemple, les tumeurs malignes de la vessie provoquent un dysfonctionnement de nombreux organes internes, le péritoine et la douleur irradie vers la colonne vertébrale.
  3. Maladies du système musculo-squelettique. La pathologie la plus courante est l'ostéochondrose. Il affecte les articulations, provoque des changements dystrophiques dans les disques intervertébraux. L'ostéochondrose est cervicale, thoracique et lombaire. Dans ce dernier cas, une douleur aiguë apparaît dans cette zone, ce qui donne également à l'abdomen. Sans traitement approprié, les symptômes deviennent permanents - tir ou douloureux.
  4. La douleur musculaire accompagne un grand effort physique. Dans ce cas, les symptômes peuvent toucher tous les corps vertébraux. Parfois, la cause est l'accumulation d'acide lactique, qui irrite les terminaisons nerveuses.

Avec une exacerbation de l'appendicite, une rupture de l'appendice et une infection de la cavité abdominale peuvent survenir, entraînant la mort..

Lorsque le bas-ventre tire, les infections intestinales peuvent devenir une cause. Par exemple, la salmonelle, qui provoque une intoxication sanguine. Au 2e stade de la maladie, le bas du dos commence à faire mal, des caillots sanguins et du mucus apparaissent dans les fèces.

Pathologie de la colonne vertébrale

Un lombaire peut provoquer une condition lorsque le bas-ventre fait mal et tire. Par exemple, en raison de la spondylarthrite - maladies de la colonne vertébrale. Les croissances osseuses croissantes commencent à comprimer les terminaisons nerveuses. Des douleurs sourdes et douloureuses apparaissent dans le dos, ce qui donne à l'aine, au bas de l'abdomen, aux hanches.

Une autre cause est l'ostéochondrose. Cela provoque également une compression des racines nerveuses en raison de la saillie des disques. Cela indique généralement le stade initial de la formation d'une hernie. La douleur s'intensifie avec le physique. stress, chutes, mouvements brusques, toux et éternuements. Ceci est accompagné de maux de dos et de hanche.

Troubles urinaires

L'une des maladies les plus courantes, quel que soit le sexe, est la cystite. En même temps, le dos et l'estomac font mal en même temps. La pathologie est infectieuse, souvent sous une forme chronique, avec des exacerbations périodiques, mais survient plus souvent chez les femmes. Pendant cette période, des douleurs aiguës apparaissent (en particulier pendant la miction), tirant sur le bas du dos et les reins.

L'urrolithiase est encore plus intolérable. Pendant la miction, de graves douleurs de coupe se produisent et, avec un changement de position corporelle ou une consommation excessive de liquide, les symptômes sont complétés par des crampes dans la région lombaire. La raison en est le mouvement du sable et des calculs à travers l'urètre.

L'urétrite (inflammation du canal qui élimine l'urine) entraîne une douleur intense. La cause en est les produits chimiques, les blessures et les infections. La pathologie s'accompagne d'écoulement fétide, de mictions douloureuses avec du sang et du pus et de l'apparition de douleurs intenses dans le bas de l'abdomen, ce qui donne au bas du dos.

Pathologie gastro-intestinale

Avec la colite (par exemple, à droite), les symptômes apparaissent soudainement. La douleur est aiguë, irradiant vers la colonne vertébrale. La maladie accompagne la diarrhée, devant laquelle des crampes apparaissent et disparaissent dès que les selles se normalisent. À la palpation, les sensations négatives n'augmentent pas, mais cela se produit avant la selle. De faux désirs, une sensation de lourdeur dans l'intestin, apparaissent progressivement. Dans la colite chronique, une douleur douloureuse irradiant vers le dos est caractéristique.

Avec une obstruction intestinale, les symptômes sont d'abord violents et soudains. Des crampes sévères apparaissent, en particulier dans les lieux d'obstruction. La douleur est localisée dans l'abdomen. Se manifestant d'abord sous la forme de spasmes, il devient alors une couture. Initialement, les mêmes manifestations cliniques accompagnent la pancréatite. Ensuite, la douleur devient ceinture et affecte le dos.

Dysfonctionnements du système nerveux

La névralgie pelvienne peut provoquer des maux de dos et des douleurs abdominales basses. Il apparaît en raison de varices, d'une hernie, d'un pincement des nerfs. Dans ce cas, la douleur n'a pas d'emplacement spécifique et peut se propager à l'abdomen ou au périnée. Périodiquement, les symptômes s'intensifient ou diminuent lentement. Il devient plus intense avec le physique. charges.

Douleur dans le bas du dos - parfois une forme de maladie nerveuse, apparaît souvent après de fortes expériences, du stress.

De plus, les troubles du système nerveux s'étendent à d'autres organes et systèmes, par exemple l'estomac, le tractus gastro-intestinal.

Causes de la douleur à gauche et à droite

Tous les organes internes ont un emplacement spécifique. Cela facilite le diagnostic en cas de douleur. Si elle se produit du côté droit, cela peut indiquer une maladie du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas ou une inflammation de l'appendice. Dans ce cas, des nausées, des vomissements, un jaunissement de la peau et des muqueuses apparaissent souvent. Par exemple, la dernière symptomatologie accompagne l'hépatite. Dans le même temps, la température corporelle augmente toujours et une intoxication du corps se produit.

La douleur dans le bas de l'abdomen gauche (et en même temps le donne au bas du dos) indique des maladies du cœur, de la rate, de l'estomac ou du pancréas. La suralimentation, la consommation excessive d'alcool, des blessures mineures peuvent également en être la cause..

La pathologie la plus courante est la gastrite. Elle s'accompagne souvent de douleurs dans le côté gauche, de nausées et éventuellement d'ulcérations. Parfois, la localisation des symptômes sur le côté gauche indique une inflammation du système génito-urinaire.

Pourquoi ça fait mal dans le bas du dos et le bas de l'abdomen chez les femmes

La cause de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme est principalement l'inflammation des appendices. Il s'agit d'un processus infectieux dans les trompes de Fallope qui passe dans les ovaires. La douleur apparaît après une grande physique. charges ou après un rapport sexuel. Les symptômes peuvent s'aggraver avant la menstruation. De plus, il est localisé d'abord dans le bas de l'abdomen, puis capture le bas du dos (parfois les jambes). Autres conditions et pathologies lorsque le dos et le bas-ventre chez les femmes sont douloureux:

  1. Prolapsus complet ou partiel de l'utérus. Elle se produit en raison de l'affaiblissement de la région pelvienne inférieure. La raison peut être la vieillesse, l'effort physique important, l'accouchement fréquent, l'inactivité. Tout d'abord, une gêne apparaît dans le bas de l'abdomen, puis - en tirant des douleurs convulsives qui donnent au bas du dos et au péritoine.
  2. Endométrite. Il s'agit d'une inflammation (infectieuse) de la muqueuse utérine. À la palpation, une douleur est ressentie dans le bas de l'abdomen, ce qui donne au dos et à la région coccygienne.
  3. Kystes Formations bénignes dans les organes du système reproducteur féminin. Les petites excroissances ne causent pas de douleur, mais à mesure qu'elles grandissent, la pression sur les organes voisins commence à s'appliquer. Parfois, la jambe du kyste est pliée sous son propre poids ou tordue. Ces processus sont toujours accompagnés de douleurs lancinantes intenses. Leur localisation dépend de l'emplacement du kyste.

De plus, la douleur peut survenir en raison de la rupture du follicule et de la libération de l'œuf. Les symptômes se manifestent du côté où l'ovulation s'est produite..

La douleur peut être donnée dans le bas du dos, accompagnée de sécrétions muqueuses et de nausées. Ces symptômes peuvent survenir avec des menstruations douloureuses (algodismenorea), une grossesse extra-utérine ou compliquée, après un avortement.

Causes des douleurs abdominales basses et du bas du dos chez les hommes

Les maladies masculines accompagnées de douleurs dans l'abdomen et le bas du dos comprennent la prostatite (un processus inflammatoire). Les symptômes apparaissent d'abord dans le scrotum et le périnée, puis couvrent l'anus et le dos. La miction s'accompagne de douleurs et de brûlures..

Avec l'adénome, une compression du canal urinaire se produit. L'inconfort d'abord. Ensuite, il y a une douleur intense dans le bas-ventre. Avec l'orchite (inflammation des vaisseaux des testicules), une augmentation de la température est observée jusqu'à 40 degrés. Cela s'accompagne d'autres symptômes: douleurs abdominales, coccyx, bas du dos.

De nombreuses maladies chez les hommes et les femmes se développent sous une forme latente et peuvent ne pas se produire pendant des années. À ce moment, périodiquement, une douleur à court terme se produit dans le bas-ventre, s'étendant souvent vers le dos. Habituellement, ils sont faibles et passent rapidement, donc ils ne causent pas d'inquiétude. Cependant, cela indique également un développement constant de la pathologie et, au fil du temps, les symptômes deviendront plus prononcés.

Vidéos connexes

En raison de la structure anatomique, l'abdomen fait souvent mal et donne au bas du dos chez les femmes. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire d'apparaître immédiatement aux médecins dès les premiers symptômes, quoique légers. Parfois, cela peut prolonger la vie ou même la sauver. Il est impossible de déterminer indépendamment la cause de la douleur et un traitement inapproprié entraînera également de graves complications..