logo

Comment éliminer la douleur au coude de l'extérieur?

L'articulation du coude a une structure complexe: ce sont des articulations de 3 os différents et 3 petites articulations qui interagissent entre elles. Il y a des muscles, des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins. Par conséquent, il est impossible de déterminer immédiatement où la douleur dans l'articulation du coude provenait de l'extérieur du bras. Même un médecin aura besoin d'un examen approfondi et des résultats des tests.

Les causes de la douleur

Une douleur dans l'articulation du coude de la main droite peut survenir en raison de la répétition fréquente des actions ou après une longue tension musculaire (de soudage, de sciage de bois de chauffage et d'autres travaux similaires).

La douleur aiguë dans l'articulation du coude droit se retrouve chez les athlètes professionnels. Les deux mains font mal, ou une, «travaille», si elle est tendue plus souvent dans le cadre d'un entraînement régulier (chez les joueurs de hockey, les joueurs de tennis, etc.).

La cause de la douleur dans l'articulation peut indiquer le développement d'une maladie, la présence d'un traumatisme, d'une ecchymose ou d'un pincement des nerfs. La douleur peut provoquer une fracture ou une luxation..

Maladies possibles

Considérez quelles maladies peuvent provoquer des douleurs dans l'articulation du coude de l'extérieur.

Épicondylite latérale

On l'appelle "le coude du joueur de tennis", bien qu'en pratique de nombreux patients soient des gens qui n'ont jamais tenu de raquette.

Les patients se plaignent du développement d'un œdème dans la zone touchée. Plier le coude est difficile, il est difficile de prendre et de tenir des objets dans la main. Toute tension musculaire du coude provoque un spasme douloureux.

Raisons du développement d'une épicondylite latérale:

  • augmentation de la charge (surcharge) de l'avant-bras;
  • dommages aux muscles des épaules;
  • mouvements actifs accompagnés d'activité physique (activité professionnelle ou sportive).

Arthrite

Une maladie courante qui n'est pas propre aux personnes âgées. Parfois, l'arthrite endommage les tendons, les muscles ou les os du coude.

  • la douleur est précédée d'une inflammation de l'articulation;
  • des complications peuvent se développer;
  • la douleur aiguë s'intensifie en essayant de plier / étendre le coude affecté;
  • le coude gonfle, une rougeur est observée, la température de la peau dans la zone endommagée augmente;
  • à l'intérieur de la lésion qui en résulte est ressentie "des contractions";
  • la complication de la maladie est caractérisée par de la fièvre, le coude ne peut pas être plié / non plié.

Arthrose

Il se caractérise par des changements pathologiques dégénératifs-dystrophiques dans l'articulation du coude. Maladie sévère pouvant durer des années, la plupart des patients sont des personnes âgées de 45 à 50 ans, mais il existe des cas d'arthrose chez les jeunes.

Il est difficile pour une personne de faire un mouvement avec sa main, les tentatives de plier / redresser le coude blessé s'accompagnent d'une douleur légère et d'un resserrement caractéristique.

Bursite

Un processus inflammatoire localisé dans la région de la surface postérieure de l'articulation du coude. La raison en est l'infection dans le liquide synovial, provoquant l'accumulation d'exsudat séreux. Complications: suppuration de la zone affectée, fièvre.

Il n'est pas difficile d'identifier la bursite. La maladie peut survenir:

  • après une blessure (fractures, luxations de l'os);
  • maladie infectieuse (brucellose, syphilis);
  • charge lourde prolongée;
  • goutte ou rhumatisme.

Fracture, fissure ou luxation

Même une légère blessure à l'articulation s'accompagne de douleurs aiguës: de nombreuses terminaisons nerveuses actives sont concentrées dans le coude. Des dommages graves peuvent provoquer un choc douloureux..

Comment identifier un problème:

  • la zone endommagée gonfle, fait mal et devient rouge rapidement;
  • hémorragie sous-cutanée locale (avec fractures), des lacérations sont observées;
  • le coude fait mal (la douleur est vive et aiguë, elle est difficile à supporter);
  • un membre endommagé perd sa mobilité.

Syndrome du tunnel

Il y avait un nerf pincé situé à l'intérieur de la main droite. Peut provoquer le développement d'une maladie avec des symptômes sévères. Des coups de feu sont entendus pendant le mouvement, le coude et tout le bras droit sont engourdis, il est difficile de plier / déplier un membre et de soulever des objets.

Causes du syndrome du tunnel:

  1. Présence prolongée d'un coude endommagé dans une position pliée. Une tension excessive du nerf du coude se produit, elle peut déclencher le développement de symptômes désagréables.
  2. Une habitude courante consiste à s'asseoir à un bureau ou à une table à manger, à appuyer ses coudes sur la surface et à relever le menton. Plus une personne est longtemps dans une position similaire, plus le risque de se faire pincer est élevé.

Goutte

Pathologie sévère pouvant aggraver l'état et la performance des articulations. Les nodules goutteux se développent souvent plus bas, affectant les gros orteils, mais il y a des cas où la maladie affecte les articulations.

La raison du développement de la goutte est l'apparition de perturbations dans les processus métaboliques, où l'acide urique est impliqué. Les sels d'urate au lieu du clivage et du retrait du corps se déposent à l'intérieur des articulations, s'accumulent, perturbant progressivement la mobilité naturelle. Des ostéophytes (excroissances osseuses) peuvent se développer.

La goutte se caractérise par les symptômes suivants:

  • le coude de la main droite fait mal (les deux coudes font souvent mal en même temps);
  • l'articulation touchée devient rouge, s'épaissit, elle monte en température;
  • douleurs atroces, il est impossible de bouger, les membres pratiquement "n'obéissent pas".

Ostéochondrose

Le médecin soupçonne une pathologie si l'articulation ne fait mal qu'avec une forte compression de la main en un poing. Les causes de la maladie - la présence de pathologies endocriniennes, certains troubles métaboliques.

Symptômes de l'ostéochondrose, à l'exception des douleurs articulaires: engourdissement des doigts, changement progressif de la forme du coude affecté, limitation de la mobilité naturelle.

Traitement recommandé

Le schéma thérapeutique dépendra de la pathologie identifiée par le spécialiste..

S'il s'agit d'une luxation / ecchymose ou d'une entorse, le médecin prescrira un cours thérapeutique, accompagné de l'utilisation de pommades, d'analgésiques, de recettes folkloriques, d'exercices de physiothérapie et de physiothérapie.

Procédures nécessaires pour aider à établir un diagnostic:

  • radiographie;
  • Ultrason
  • tests de laboratoire (urine, tests sanguins).

Dans les processus inflammatoires (développement de l'arthrite, de la bursite ou de l'épicondylite), la tâche du spécialiste est d'éliminer rapidement le foyer qui provoque des changements dangereux, c'est-à-dire d'arrêter l'inflammation et en même temps de réduire la douleur. Utilisé: AINS, divers glucocorticostéroïdes, vitamines essentielles avec antibiotiques.

Stades de récupération: chondroprotecteurs, cours de physiothérapie, exercices réguliers de physiothérapie, massage, thérapie manuelle. Méthodes alternatives: décoctions à base de plantes naturelles, compresses (à l'aide de bardane ou de feuilles de chou), enveloppements d'argile, traitement avec des onguents maison, miel.

Avec des changements dégénératifs-dystrophiques (développement de la goutte, de l'ostéoarthrose ou de l'arthrose), l'inflammation est faible, il n'y a aucun signe aigu. Le problème principal est la destruction du cartilage, donc l'objectif de la thérapie est d'arrêter le processus d'abrasion et de destruction du tissu cartilagineux, la restauration du cartilage. Traitement: utilisation de chondroprotecteurs, AINS, développement de l'alimentation.

Avec la goutte, des médicaments uricosuriques et uricodépressifs sont nécessaires pour éliminer l'accumulation d'acide. Divers compléments alimentaires et multivitamines, des complexes minéraux spéciaux qui peuvent améliorer l'état du cartilage seront utiles. Les procédures de physiothérapie avec thérapie par l'exercice sont obligatoires, de préférence une cure thermale. Les remèdes populaires seront une bonne aide.

Avec les pathologies neurologiques, un neurologue a besoin de consultation et d'élimination rapide des facteurs qui ont causé une atteinte nerveuse. Parmi les recommandations figurent l'immobilisation de l'articulation endommagée elle-même, l'utilisation d'exercices spéciaux et de médicaments pouvant normaliser la régulation neuro-humorale, la nomination d'analgésiques (Analgin, Ibuprofène et autres médicaments). Les vitamines B (par injection) seront utiles. Des dommages graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale..

En cas de blessure (fracture, fissure), un examen par un traumatologue ou un chirurgien orthopédiste est nécessaire. La fixation de l'articulation touchée est requise: l'utilisation de plâtre, d'un bandage élastique ou d'une orthèse. On prescrit au patient des anesthésiques, des AINS, les antibiotiques et relaxants musculaires nécessaires, des vitamines, des chondroprotecteurs.

Les blessures graves peuvent nécessiter un traitement chirurgical..

Période de rééducation: exercices spéciaux, vitamines, anti-inflammatoires, procédures physiothérapeutiques utiles.

Le traitement est prescrit après diagnostic par un spécialiste.

Méthodes d'anesthésie

Les premiers soins peuvent être fournis immédiatement, surtout en cas de douleur aiguë:

  • élimination de toute activité physique;
  • fixation d'un coude endommagé dans une position pliée (un bandage de mouchoir aidera);
  • assurer le repos du membre affecté;
  • avec un œdème, une compresse froide vous aidera (mettez de la glace dans un sac, humidifiez une serviette ou prenez une bouteille de liquide réfrigéré), appliquez périodiquement pendant 10-15 minutes, puis attendez une demi-heure;
  • les analgésiques aideront à éliminer la douleur: pommades (Traumeel C, pommade à l'héparine ou Lyoton-gel);
  • si la douleur est insupportable, alors des analgésiques à l'ibuprofène, Analgin ou Nise aideront.

Mesures préventives

La prévention de l'apparition et du développement de la douleur dans les articulations du coude aidera à prévenir les maladies qui peuvent provoquer ce syndrome douloureux. Il est important de réduire le risque de blessure accidentelle ou de vous protéger contre l'épicondylite..

Ajuster leur programme d'entraînement pour réduire le stress articulaire et le risque de blessure aidera les athlètes professionnels.

Contre le risque de nerf pincé (syndrome du tunnel), éliminer l'habitude de tenir votre menton pendant longtemps avec vos mains ou de vous appuyer sur un coude plié en lisant ou en regardant des films en position allongée vous aidera.

Maladies provoquant des douleurs dans les articulations du coude d'une personne, une liste de causes et de symptômes

La douleur dans l'articulation du coude est l'un des problèmes les plus courants. Chez les personnes âgées, les articulations du coude font assez souvent mal, mais chez les jeunes une pathologie similaire peut également survenir. Cet inconfort interfère non seulement avec la vie, mais est également capable d'une capacité de travail très limitée et entraîne des conséquences désagréables. Pour commencer, il est nécessaire de diagnostiquer la cause de l'apparition de la douleur en contactant un spécialiste, et après qu'un diagnostic est établi, la maladie correspondante peut être traitée en utilisant une variété de méthodes, des méthodes allopathiques et folkloriques. L'essentiel est de trouver la cause exacte de la douleur.

Structure du coude

Lorsque le mot «coude» est utilisé, en règle générale, la plupart des gens pensent à plier l'articulation (coude). Autrefois, l'endroit du poignet au coude était appelé ainsi, il y avait même une telle mesure de longueur: le coude faisait 35,6 cm. Il est anatomiquement vrai de distinguer:

  1. Épaule - de l'épaule à l'articulation du coude.
  2. Se joindre.
  3. Avant-bras - du coude à la main.

L'articulation du coude est une articulation complexe en forme de bloc de trois articulations simples, combinées en un ligament commun. Trois os du corps humain (radial, ulnaire et brachial), ainsi que les muscles correspondants (biceps, triceps et muscle brachial) permettent de plier et de déplier le bras, de le soulever et de l'abaisser, et d'effectuer également d'autres actions.

Schéma de structure commune

Causes courantes de douleur

Les pathologies des os articulaires, des ligaments, des muscles provoquent des douleurs dans les articulations du coude. Les raisons peuvent être variées..

Le plus souvent, le problème est causé par:

  1. Épicondylite externe ou interne (dans 80% des cas).
  2. Pathologies vertébrales - hernie intervertébrale de la région thoracique, lorsque des douleurs du coude "réfléchies" apparaissent (environ 20%).
  3. Arthrose (jusqu'à 10%).
  4. Arthrite (environ 7%).
  5. Blessé.

Épicondylite

Une des principales causes de douleur est l'épicondylite, qui peut tomber malade à tout âge. La douleur augmente avec les charges, en soulevant et en portant la charge, la cause étant des blessures et une surcharge. Lors de la sensation, une gêne se produit sur les côtés de l'articulation, dans les osselets latéraux.

Hernie

Avec des problèmes de courbure thoracique de la colonne vertébrale, la nature de la douleur est quelque peu différente. Elle donne généralement dans la main, il semble donc que tout le membre fait mal. Habituellement, la douleur est causée par une compression nerveuse dans la hernie vertébrale de la colonne vertébrale thoracique. Au début, ils sont insignifiants et n'apparaissent que sous des charges, mais s'intensifient ensuite, deviennent nets et nets. Ces attaques sont appelées lumbago.

Arthrose

Avec l'arthrose, la douleur douloureuse est une conséquence de la destruction du cartilage articulaire. Lorsque les bras sont complètement pliés / étendus, une gêne et un resserrement apparaissent.

Arthrite

Avec l'arthrite, la douleur peut même être au repos et lorsqu'elle est touchée, elle s'intensifie. La zone touchée est enflée, d'apparence rougeâtre, une augmentation de la température est notée. L'arthrite est souvent accompagnée d'une bursite - inflammation du sac périarticulaire à la suite d'un traumatisme ou d'une irritation constante de cette zone (la personne s'appuie contre). Dans ce cas, de l'extérieur de la main, une formation se produit, lorsqu'elle est pressée, elle est élastique, qui est remplie de liquide.

Blessures

Parmi les blessures, les fractures, les luxations, ainsi que les tensions et les ruptures de tendons sont les plus fréquentes. Les causes des pathologies sont les dommages mécaniques, les chocs, les accidents. Dans de tels cas, une douleur intense se produit, qui augmente avec le mouvement ou le toucher. Il y a un gonflement, des ecchymoses, l'articulation elle-même est déformée. Avec les chutes et les bosses, des ecchymoses tissulaires apparaissent souvent et des luxations se produisent si une personne tombe sur un bras tendu. Avec les subluxations, les symptômes sont similaires, quoique un peu plus faibles. Ces blessures peuvent être accompagnées de ruptures des ligaments et de la capsule périarticulaire, alors que cela fait très mal, il devient impossible de déplacer le membre blessé.

Autres causes de pathologie

En plus de ces maladies, il existe de nombreuses autres raisons à l'apparition de la douleur, par exemple, les problèmes d'innervation, de pathologie des muscles et d'autres tissus:

  • La chondrocalcinose est un trouble articulaire causé par des dépôts de sel. Le patient souffre de douleurs intenses, de mobilité réduite, de fièvre, de rougeurs, les gonflements articulaires.
  • Ostéophytes - la formation d'excroissances sur le tissu osseux. Avec l'activité, des lésions tissulaires se produisent, le problème s'intensifie.
  • Chondromatose synoviale. Il est également associé à des défaillances métaboliques, des structures cartilagineuses pathologiques apparaissent dans l'articulation. Elle se caractérise par une douleur, un gonflement, une difficulté à plier et à redresser le bras. La douleur se manifeste pendant l'activité, puis peut déjà être au repos.
  • La goutte est une inflammation causée par des dépôts de sels d'urate. À son tour, il provoque une sensation de brûlure et des douleurs.
  • Tumeurs pouvant se manifester par de légères douleurs de traction. À mesure qu'ils grandissent, le malaise augmente jusqu'à ce qu'il soit nécessaire d'utiliser des médicaments pour les supprimer.
  • La tendinite est une inflammation des tendons, une maladie des athlètes. Cela se produit en raison d'une surcharge constante, de blessures et d'infections. La région ulnaire est enflée, hyperémique, l'articulation est très douloureuse.
  • La synovite est une inflammation de la capsule articulaire dans laquelle le liquide s'accumule, entraînant une douleur de compression.
  • La fasciite diffuse est une maladie du fascia (ligaments) et des tissus les plus proches. La douleur est faible au début, avec le développement d'une pathologie qui augmente. La peau de la main ressemble à la peau d'une orange, sous laquelle un joint se fait sentir.
  • Syndrome du canal cubital associé à l'étranglement du nerf cubital. Une telle pathologie est causée par des blessures permanentes résultant de mouvements uniformes prolongés, de maladies auto-immunes et d'inflammations. En même temps, une raideur est ressentie, il est difficile pour le patient de tenir des objets, les mains et les doigts sont engourdis, en particulier les petits doigts.
  • La névrite est un processus inflammatoire du nerf ulnaire, dans lequel une douleur aiguë apparaît, la main commence à s'engourdir, la sensibilité disparaît, la paralysie peut même se développer.
  • Maladies du sang (hémophilie), lorsqu'en raison d'une hémorragie interne, une pression sur les nerfs se produit, provoquant une douleur.
  • L'arthropathie neurotrophique de Charcot est un signe de troubles de la moelle épinière et des nerfs périphériques. La main gonfle, sa sensibilité diminue.
Douleur articulaire

Classification de la douleur et des caractéristiques de leur manifestation

Si le syndrome douloureux apparaît lorsque vous appuyez près des coudes, des mouvements et de la charge de la main, la cause est probablement un entraînement ou un travail physique trop intense..

La douleur peut également être:

  • Douleurs et tiraillements (les tractions articulaires) - symptômes de névrite, oncologie, arthrite, syndrome du canal cubital, tuberculose osseuse.
  • Une forte intensité élevée qui indique une blessure. Toute inflammation donne également une réaction similaire..
  • Aigu, avec arthrite, épicondylite et toute blessure.
  • Brûlure, qui peut signaler une angine de poitrine ou une crise cardiaque.
  • Permanent - un symptôme de déformation articulaire, de blessures non traitées ou d'oncologie.
  • Tir - un indicateur de serrage nerveux.
  • Chronique (articulations douloureuses) avec détérioration et amélioration périodiques. Caractéristique pour la goutte, l'arthrose et l'arthrite.

Fonctions de diagnostic

L'articulation du coude est bien accessible pour l'examen et la recherche, de sorte que le diagnostic ne cause généralement pas beaucoup de difficultés aux médecins. Tout d'abord, le médecin fait un examen et recueille une anamnèse. Parfois, cela suffit même, mais un examen supplémentaire est nécessaire pour clarifier. Habituellement, le médecin prescrit un test sanguin et ordonne à:

  • ultrason;
  • Radiographie de la colonne vertébrale et des articulations, balayage des radio-isotopes;
  • IRM
  • CT
  • électromyographie;
  • biochimie, numération formule sanguine générale, tests rhumatismaux;
  • ponction articulaire.

Douleur: premiers soins

Si le coude fait mal soudainement, mais qu'il n'y a aucun moyen de contacter les médecins, les premiers soins peuvent être de soulager ces sensations en prenant des analgésiques. Vous pouvez prendre n'importe quel médicament anti-inflammatoire analgésique ou non stéroïdien (ibuprofène, nimésulide). Les injections, en règle générale, sont beaucoup plus efficaces que les onguents et les comprimés. Il est nécessaire d'essayer d'assurer la paix avec le coude, de l'immobiliser, en donnant à la main une position confortable.

Si la douleur est aiguë et dure longtemps, vous devriez absolument consulter un médecin. Vous devez également contacter immédiatement un établissement médical en cas de blessure. Si des douleurs sont apparues après une surcharge du bras (due au sport, à la levée et au transport de poids, au travail acharné, etc.), vous devez attendre quelques jours. En cas d'augmentation de la douleur, de l'enflure, des rougeurs et d'une nouvelle détérioration du bien-être, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitement

Si le patient ne demande pas d'aide à temps, le traitement prendra plus de temps et la maladie deviendra chronique, altérant la qualité de vie et réduisant les performances. En cas de blessure, vous devez fixer le membre avec un pneu et contacter la traumatologie. Si le patient a:

  • fracture avec déplacement, le médecin comparera les fragments et appliquera du plâtre;
  • dislocation, il sera fixé;
  • les tendons sont déchirés, ils sont généralement suturés par chirurgie.

Si le problème n'est pas le résultat d'une blessure, vous devez contacter un orthopédiste.

Avec une perte de sensibilité, un engourdissement, une faiblesse, un neurologue vous aidera. Mobilité limitée, douleur, gonflement nécessitent un examen par un rhumatologue.

Pour le traitement correct de la douleur, il est nécessaire de poser le bon diagnostic:

  • Le principal moyen de se débarrasser des sensations désagréables est le traitement de la maladie sous-jacente qui les a causées, l'élimination du stress et le reste du membre malade.
  • Avec l'inflammation, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, parfois en plus des antibiotiques.
  • Si la douleur est insupportable, elles bloquent parfois. Physiothérapie, gels, onguents sont utilisés, une crème médicamenteuse est appliquée sur la zone endommagée.
Onguents et gels

Traitement médical

Si la douleur survient pendant la flexion et l'extension, comment traiter le problème - le médecin décide. Les médicaments suivants sont généralement prescrits:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien - diclofénac;
  • hormonal - diprospan;
  • chondroprotecteurs - alflutop;
  • analgésiques - kétaro;
  • médicaments contenant du hyaluron - synvisc;
  • antidépresseurs - pour les maladies d'étiologie neurologique;
  • Vitamines B.

Soulager la douleur avec des fixateurs

Si la douleur est causée par des blessures, un effort physique intense, des exercices sportifs intenses, ces problèmes sont souvent traités avec des méthodes orthopédiques. Les médecins recommandent de porter des orthèses, du plâtre, des orthèses et d'autres types de fixateurs pour limiter la mobilité du membre affecté ou pour que l'athlète puisse continuer à s'entraîner.

Méthodes de physiothérapie

Parmi les méthodes de traitement physiothérapeutiques, les plus efficaces sont:

  • cryothérapie;
  • l'électrophonophorèse;
  • laser et magnétothérapie;
  • UVT, UHF;
  • applications de cire de paraffine;
  • Thérapie par l'exercice;
  • massage.
Thérapie par ondes de choc

Solution chirurgicale au problème

Si le processus est déjà allé loin, il ne sera possible de se débarrasser du problème que de manière opérationnelle. Les chirurgiens font des incisions et retirent du pus ou du liquide, changent l'articulation, retirent les processus osseux ou les zones affectées de l'os.

Traitement avec des remèdes populaires

Si le patient:

  • Arthrite, il est recommandé de hacher les coquilles d'œufs et d'ajouter du lait. La suspension résultante est utilisée pour les compresses.
  • Arthrose, vous devez mélanger le vinaigre (pomme) et le miel, pris à parts égales, frotter dans le coude, envelopper chaud.
  • Épicondylite, congeler l'infusion de thé vert, appliquer des cubes sur un coude malade.
  • Bursite, brasser la même quantité de fleurs de camomille, de bardane crue, de millepertuis. La perfusion se boit un mois trois fois par jour avant les repas.

Mesures préventives

La prévention consiste à éviter le surmenage de l'articulation dans le travail et le sport. Récemment, pour cela, souvent utilisé des orthèses ou du scotch. Si possible, un stress aigu et insuffisant sur les mains, le rhume et l'hypothermie, qui peuvent provoquer une inflammation, doivent être évités. Vous devez également traiter en temps opportun d'autres maladies pouvant causer des maladies articulaires et consulter régulièrement des médecins pour identifier en temps opportun les pathologies en développement..

La douleur du coude peut être déclenchée par une multitude de pathologies diverses. Un diagnostic médical correct est nécessaire pour prescrire un traitement efficace. La thérapie opportune commencée évite des conséquences graves.

Traitement de la douleur dans l'articulation du coude. Nous identifions la cause de la douleur au coude lors de la flexion et de l'extension du bras. Nous découvrons quoi faire

La douleur dans l'articulation du coude est le signe d'un grand nombre de maladies différentes. Les gens se plaignent souvent de douleur, de la douleur au poignard. La douleur est notée de l'extérieur et de l'intérieur, à la fois dans la main droite et la main gauche pendant la flexion et l'extension.

La raison en est une charge excessive, elle se développe souvent lors de la levée de poids. Afin de comprendre comment traiter une articulation, il est nécessaire de diagnostiquer la condition.

Structure anatomique du coude

Trois os forment l'articulation ulnaire: l'épaule, ulnaire et radiale. L'articulation est constituée de structures localisées dans une seule capsule. Dans l'articulation, il est possible d'effectuer des mouvements de flexion et d'extenseur, de rotation, ainsi que de pronation et de supination.

Étiologie de la douleur au coude

Pourquoi mon coude me fait-il mal? Une variété de pathologies conduisent à la manifestation d'une réaction douloureuse dans l'articulation du coude et l'os. Les causes peuvent être des processus inflammatoires, des formations tumorales, des maladies avec un lien dégénératif-dystrophique de pathogenèse, des conditions post-traumatiques. Relativement rarement, nous pouvons parler de la douleur réfléchie d'une autre partie du corps. Les articulations droite et gauche du bras de l'intérieur (le plus souvent) souffrent de stress ou de pression. Que traiter et que faire, aidera à déterminer la cause.

Si le coude fait très mal dans la zone située sous ou autour de l'os à l'extérieur du bras, dans la zone de flexion, lors de la pression, de la rotation, de la flexion et de la flexion, cela peut être un signe de lésion d'une partie du muscle après une surcharge physique inadéquate. Il est nécessaire de prescrire un traitement après avoir consulté un médecin.

Comment traiter la douleur au coude? Pour prescrire un traitement, il est nécessaire d'identifier la cause de la douleur au coude de la main droite ou gauche lors de la flexion ou de l'extension. Les causes de la douleur dans l'articulation du coude du bras déterminent son traitement.

À l'intérieur de la main

L'épicondylite médiale provoque l'apparition de douleurs à l'intérieur. Des ecchymoses et tout dommage traumatique à l'os, dans lequel une force a été appliquée de l'intérieur du coude, provoqueront des douleurs dans la zone correspondante.

En flexion et en flexion

Une douleur au coude pendant la flexion est observée dans le cas de:

  • arthrose déformante (un craquement se fait entendre, avec extension, une douleur est également présente);
  • arthrite, bursite - les tentatives de faire des mouvements dans l'articulation provoquent une douleur, un gonflement, une augmentation de la température corporelle et une hyperémie dans la zone des dommages sont typiques lors d'une exacerbation;
  • tumeurs;
  • blessures.

Diminution de la capacité de flexion, douleur, gonflement observés en cas de rupture de l'appareil tendineux de l'avant-bras.

La douleur d'extension est caractéristique de l'arthrose, de l'arthrite, de la bursite, des tumeurs et de diverses blessures.

IMPORTANT! Une douleur prononcée pendant l'extension est typique du coude d'un joueur de tennis (épicondylite latérale aiguë).

Avec une épicondylite latérale, il est impossible de maintenir la charge sur un membre supérieur redressé, ce phénomène est appelé le symptôme de la fatigue. Les patients ressentent une douleur intense en serrant leurs mains dans un poing; ils ne peuvent pas tenir leurs bras dans cette position en position étendue. En traumatologie, cette condition est appelée un symptôme de Thompson..

Pendant l'effort physique et l'haltérophilie

Si la douleur est absente lors des activités quotidiennes de routine et apparaît pendant l'exercice et lors de la levée de poids, nous parlons d'épicondylite classique au stade subaigu..

ATTENTION! L'haltérophilie peut entraîner un pincement des racines vertébrales et le développement de douleurs le long des nerfs (y compris dans le coude).

Lorsque vous serrez le poing

La réponse douloureuse qui se produit lors du serrement du poing (par exemple, en se serrant la main) est un signe d'épicondylite. Une telle clinique avec une compression de la main peut être causée par des antécédents de blessures de l'articulation du coude.

C'est une douleur sourde

Que faire en cas de douleur aiguë et douloureuse au niveau du coude (dans la zone articulaire) de l'intérieur ou de l'extérieur après un effort physique ou une levée de poids? Une douleur permanente de nature douloureuse se manifeste par une névrite du nerf du coude. Une douleur de cette nature est possible avec une tumeur, l'arthrite (par exemple, avec la tuberculose), avec un syndrome tunnel, il peut pleurnicher.

Inflammation

Une inflammation de l'articulation du coude peut survenir avec tout dommage. Il s'agit d'un processus pathologique typique qui se forme lors d'un traumatisme articulaire, de lésions arthritiques, de la croissance tumorale et du processus infectieux. L'inflammation se manifeste par un certain nombre de symptômes classiques:

  • gonflement;
  • changement de fonction articulaire;
  • rougeur dans la région articulaire;
  • une augmentation de la température dans la zone de l'articulation;
  • douleur locale.

Douleur aiguë en appuyant sur l'articulation

La douleur en appuyant sur l'articulation est caractéristique des lésions inflammatoires (arthrite, bursite), marquées par un gonflement, la peau de la zone articulaire est chaude au toucher.

Le processus tumoral dans la région ulnaire aux derniers stades provoque une réaction de douleur aiguë.

Une pression sur le coude et la zone supracondylienne provoque une douleur aiguë lors d'une luxation ou d'une fracture, des entorses de l'appareil ligamentaire et une contusion.

Douleur dans le coude droit et gauche

La fréquence d'apparition du développement du syndrome douloureux est statistiquement la même en ce qui concerne les mains droite et gauche. Cependant, il convient de différencier les causes, par exemple, la douleur peut irradier vers l'articulation du coude gauche avec une attaque d'angine de poitrine, un infarctus du muscle cardiaque et un ulcère d'estomac. Il convient de souligner que chez les «droitiers et gauchers, le membre« actif »est le plus souvent endommagé ou blessé..

Selon les statistiques, une douleur intense et douloureuse dans l'articulation du coude droit du bras pendant la flexion et l'extension à l'intérieur est plus courante que des symptômes similaires à gauche. Avant d'identifier la cause et le but du traitement médicamenteux, il est conseillé d'arrêter le syndrome de la douleur avec des remèdes populaires.

Une douleur intense dans l'articulation du coude de la main gauche lors du levage, avec flexion et extension nécessite également un traitement raisonnable.

Après une ecchymose

Le degré de blessure dépend de la puissance de la blessure. Cela peut aller de petites fissures à des fractures. La nature du syndrome douloureux variera: en cas de fracture et de luxation, la douleur est aiguë, l'articulation est déformée, un craquement se fait entendre.

Après la chute

Le résultat d'une chute sur la région du coude, combiné à une collision sur une surface dure, peut être une fracture. Cette condition est caractérisée par une douleur intense, l'articulation est déformée, enflée. Faire en sorte que les mouvements bloquent la douleur intolérable.

En tirant vers le haut

Une douleur articulaire est provoquée lors de la traction en cas d'épicondylite subaiguë.

Au repos

La douleur permanente qui n'est pas associée au stress est typique de:

  • arthrite;
  • bursite;
  • névrite;
  • tumeurs malignes;
  • arthrose déformante;
  • irradiant la douleur dans l'ostéochondrose.

Au repos, une douleur peut survenir, réfléchie par tous les organes.

Douleur nocturne

Un signe fréquent de goutte est la douleur la nuit. En plus du coude, la défaite des autres articulations est également obligatoire. D'autres types d'arthrite (réactive, rhumatoïde) provoquent également des douleurs nocturnes. Névrite ulnaire, les tumeurs se caractérisent par des douleurs de ce type.

Des douleurs irradiantes peuvent souvent se manifester la nuit.

Maladies douloureuses

Pathologie du cartilage

Arthrite

L'arthrite est l'une des raisons pour lesquelles les coudes sont douloureux lors de la flexion et de l'extension. L'articulation du coude du bras nécessite un traitement rapide. L'arthrite de l'articulation du coude doit être comprise comme son inflammation, se développant pour diverses raisons..

  • rhumatisme,
  • Agents infectieux,
  • lésions articulaires goutteuses,
  • helminthes,
  • Maladie de Llis-Konovalov.

Le processus est caractérisé par un caractère maladif continu. Un blocus de l'articulation peut se manifester, se rompre. L'arthrite se distingue par des manifestations ondulatoires, la douleur n'est notée que lors des exacerbations. Dans la zone de l'articulation du coude, un gonflement, une rougeur, une augmentation de la température de la peau sur la zone articulaire sont perceptibles.

Arthrose

L'arthrose est un réarrangement dégénératif lent du cartilage articulaire. À mesure que la pathologie se développe, l'appareil osseux et les muscles subissent une dégénérescence. La capsule articulaire devient plus épaisse, ce qui réduit considérablement la possibilité de mouvement.

Les patients se plaignent de douleurs douloureuses au coude qui n'ont pas de localisation exacte. Le syndrome douloureux est marqué par la sévérité, s'intensifie pendant l'activité physique. L'amplitude de mouvement est limitée, le son de crepitus est entendu lors du déplacement. La zone articulaire est enflée, augmentée en taille. La prolifération des ostéophytes se produit progressivement, l'articulation est déformée.

Chondrocalcium

Le deuxième nom de cette maladie est pseudogoutte. Les sels de calcium précipitent dans la région articulaire. Le plus souvent, la pathologie se manifeste par des symptômes d'arthrose avec des lésions du coude et d'autres grosses articulations. La chondrocalcinose se caractérise par une manifestation aiguë avec une douleur intense. Hyperémie, œdème, mobilité réduite sont notés. Exacerbation associée à de la fièvre et qui dure quelques semaines.

Ostéophyte

L'ostéophyte implique une croissance osseuse. Cela est dû à une prolifération osseuse marginale due à des charges déformantes ou à des changements du métabolisme du calcium. Le développement de l'ostéophyte s'accompagne d'une augmentation progressive de la douleur, en particulier avec le mouvement et l'activité physique..

Chondromatose synoviale

La maladie se caractérise par une altération du développement du tissu capsulaire-synovial. En conséquence, des corps chondromiques se forment dans l'articulation. Ils ont une structure et une taille irrégulières de la structure du cartilage. La raison en est les troubles métaboliques. Avec cette maladie, une douleur est observée dans le coude, un gonflement, il est impossible de se plier et de se plier. Les symptômes se manifestent pendant l'activité physique, au fur et à mesure que le processus se développe, des manifestations au repos sont possibles.

Goutte

La douleur au coude avec goutte est causée par une inflammation due à l'accumulation de sels d'urate dans l'articulation. L'accumulation pathologique de ces produits métaboliques dans l'articulation détruit l'articulation, ses propriétés élastiques et sa force diminuent, donc pendant la marche ils sont blessés et détruits, brûlants, des courbatures sont notées.

Tumeur

Le principal et parfois le seul signe de croissance tumorale dans la cavité de l'articulation du coude est la douleur. Au stade initial, la douleur dominante est de faible intensité, tirant le caractère, se manifestant spontanément. Le syndrome douloureux a tendance à progresser. Au stade final du processus, les douleurs sont si fortes qu'elles ne peuvent être arrêtées qu'avec des analgésiques narcotiques. Au stade où le néoplasme a atteint une taille importante, il bloque les mouvements de l'articulation. Les tumeurs de grande taille provoquent une douleur intense, sont facilement palpables à travers la peau..

Fracture

Les fractures des os formant l'articulation ulnaire se produisent en raison de blessures mécaniques. Une douleur au coude est caractérisée par un syndrome douloureux prononcé, aggravé par une tentative de pression sur l'articulation. La zone de dommages est enflée, les hématomes sont visibles, la commission de mouvements actifs est impossible. Des fragments d'os peuvent s'échapper de la surface de la plaie avec une fracture ouverte.

Une ecchymose de l'articulation du coude est une blessure fermée, tandis que les tissus mous souffrent sans dysfonctionnement. Le plus souvent, de telles blessures sont notées en cas de chutes sur l'articulation, de coups sur celle-ci. Les principaux symptômes sont une douleur d'hématome, un gonflement.

Dislocation

Les principaux facteurs étiologiques de la luxation du coude sont des blessures telles que la chute sur un membre supérieur allongé. La luxation est caractérisée par une douleur intense, il n'est pas possible de plier activement le membre. La déformation du membre est visuellement visible, l'articulation gonfle, ça fait mal. Mouvements passifs combinés à la résistance du ressort.

Subluxation

Une subluxation se distingue d'une luxation par l'incomplétude d'une violation de congruence dans l'articulation (contact des surfaces). Les symptômes de subluxation seront moins prononcés. Ça fait mal, mais pas comme avec une luxation ou une fracture. Avec un mouvement passif de résistance du ressort n'est pas observé.

Dommages aux muscles et au tissu conjonctif

Tendinite

Par tendinite, nous entendons une maladie inflammatoire de l'appareil tendineux de l'articulation du coude. La tendinite est une maladie professionnelle des athlètes. L'étiologie consiste à surcharger l'articulation pendant longtemps, traumatismes, maladies infectieuses, pathologies auto-immunes.

Avec une tendinite, il y a une douleur aiguë dans l'articulation enflammée. La capacité fonctionnelle est limitée, une sensibilité élevée est déterminée lorsque vous touchez la zone de dégâts. Gonflement, rougeur locale, peau chaude sur la région ulnaire indiquent une inflammation.

Épicondylite

L'épicondylite doit être comprise comme une inflammation superficielle. Le processus se développe dans les zones où les muscles de l'avant-bras sont attachés aux épicondyles de l'os de l'épaule. La douleur près de l'articulation agit comme le principal signe de la maladie, elle se manifeste par une flexion et une extension. Il n'y a pas de douleur au repos; la palpation de la région supracondylienne de la douleur s'intensifie.

Bursite

Avec la bursite, le sac périarticulaire de l'articulation du coude s'enflamme. La douleur et l'œdème de l'extérieur de l'articulation sont des signes fondamentaux de pathologie. La douleur est aggravée de temps en temps lors des mouvements, des touches. Une augmentation de la poche articulaire et une accumulation de liquide dans sa cavité est un symptôme défavorable de bursite. Avec une bursite de l'articulation du coude, l'œdème atteint une taille telle que le processus ulnaire se chevauche. A la palpation, une mobilité gonflante est notée.

Synovite

La synovite est comprise comme une pathologie articulaire avec inflammation de la couche interne de la capsule articulaire. Dans ce cas, le liquide s'accumule dans la cavité de l'articulation du coude. Le processus d'accumulation d'épanchement entraîne une augmentation du coude, les mouvements sont contraints, une réaction douloureuse se produit. La douleur n'est pas aussi prononcée qu'avec une fracture ou une luxation. Les patients notent une sensation de compression, une sensation d'inconfort lorsqu'ils sont activés. Les facteurs de risque sont les traumatismes, les processus infectieux.

Fasciite diffuse

La fasciite diffuse est une pathologie systémique du tissu conjonctif avec des dommages au fascia, à la graisse sous-cutanée et au système musculaire. Le tableau clinique de la maladie implique un syndrome douloureux, qui est plutôt faible au début du processus et s'intensifie à mesure qu'il progresse. Un gonflement dans la zone articulaire est noté, la mise en œuvre de mouvements actifs est difficile au fil du temps.

Syndrome du canal cubital

Le syndrome du canal cubital est que le nerf cubital est comprimé par les tissus mous dans l'enveloppe du canal cubital. Les raisons en sont les mouvements stéréotypés de longue durée, le processus inflammatoire du canal, les maladies auto-immunes et les blessures. Dans ce cas, il y a une sensation de raideur, de douleur, d'engourdissement dans les doigts. En essayant d'attraper un objet, une faiblesse et une douleur sont observées.

Entorse

L'entorse des ligaments du coude est une condition pathologique dans laquelle la structure primaire de l'appareil ligamentaire est perturbée, les fibres conjonctives sont déchirées. Par conséquent, il convient de mettre en évidence des mouvements brusques de grande amplitude. Les signes fondamentaux sont la douleur, l'enflure. Avec des entorses importantes, un hématome est observé.

Pauses

Les ruptures des ligaments de l'articulation du coude sont plus graves que les entorses. Des hématomes plus visibles sont notés, la douleur est plus intense, l'enflure et la rougeur sont plus importantes.

Maladies des systèmes nerveux et cardiovasculaire

Névrite

En d'autres termes, la névrite du nerf cubital est son inflammation. Avec la névrite, la nervosité est difficile à réguler l'activité motrice de l'articulation du coude; le membre supérieur est engourdi.

Des manifestations de douleur sévères sont notées, survenant brusquement et provoquant de l'insomnie. Le mouvement aggrave la douleur et ne se calme pas au repos. Limité de la capacité motrice du membre.

La sensibilité diminue jusqu'à perte complète, la main devient engourdie. Une paralysie du bras affecté peut se développer..

Maladies de la colonne vertébrale: ostéochondrose, hernie intervertébrale, hernie de Schmorl

L'ostéochondrose fait référence à la dégénérescence de la colonne vertébrale. En plus des douleurs dans le dos, note des douleurs dans les membres, y compris l'articulation du coude. Lorsque le processus persiste longtemps, les hernies intervertébrales et les hernies de Schmorl se développent.

La douleur augmente progressivement: lors des premières rechutes, elle ne se manifeste qu'avec une charge importante, en intensité elle n'est pas significative. Plus tard, il devient aigu, des accès de douleur appelés lumbago. La nuit, la douleur s'intensifie du fait que la structure musculaire se détend. Même les mouvements respiratoires peuvent aggraver la douleur. Les hernies ont des symptômes similaires, et c'est leur développement qui rend le syndrome de la douleur si vif.

Maladie du sang: anémie, hémophilie

Dans les maladies du sang, la douleur dans la région ulnaire est due à la formation d'hématomes dans la cavité articulaire. L'hématome comprime les nerfs, provoque un œdème tissulaire, qui à son tour est un facteur provoquant des douleurs dans le coude.

Arthropathie neurotrophique de Charcot

L'arthropathie neurotrophique de Charcot est une maladie dégénérative des articulations causée par un dysfonctionnement de sa régulation nerveuse. La raison réside soit dans la moelle épinière, soit dans les nerfs périphériques. Les signes caractéristiques de la maladie de Charcot sont similaires à la polyarthrite. Un gonflement, un érythème, une douleur dans l'articulation endommagée sont notés. La sensibilité diminue et la sévérité de la douleur est les principaux symptômes de la maladie..

Infarctus du myocarde

La cause de la douleur avec localisation ulnaire dans l'infarctus du myocarde est l'irradiation du foyer du processus pathologique le long des nerfs. La douleur est présente jusqu'à l'arrêt du médicament pendant l'hospitalisation. L'intensité est généralement différente en force, elle est si élevée qu'une personne a peur de la mort.

Classification de la douleur

Douloureux

La douleur douloureuse est un signe commun de névrite, de tumeurs, de syndrome du canal cubital, de tuberculose osseuse.

Tranchant

Douleur aiguë typique d'une blessure mécanique. L'épicondylite est la cause de ce type de douleur. Toutes les pathologies inflammatoires (arthrite, bursite, tendinite) sont diagnostiquées avec des réactions douloureuses aiguës.

Fort

Une douleur intense peut être le symptôme de presque toutes les pathologies. Il convient de souligner les fractures, les luxations, les maladies inflammatoires de l'appareil articulaire et ligamentaire.

Tranchant

La douleur aiguë est typique des busites, de l'arthrite et de l'épicondylite. Toute blessure subie provoque une douleur aiguë.

Brûlant

La douleur brûlante est un signe courant de rayonnement. Il s'agit d'une manifestation d'une douleur cardiaque reflétée, souvent observée avec une angine de poitrine et une crise cardiaque aiguë.

Tirant

Le dessin de la douleur est rare. Parfois noté pour névrite ou syndrome du canal cubital.

Constant

Une douleur constante est notée dans les maladies avec des déformations: arthrite, arthrose. La douleur permanente est typique d'un traumatisme ou d'une croissance tumorale mal ajustés et non traités..

Tournage

Les causes de la douleur lancinante sont les nerfs pincés. L'ostéochondrose diffère dans un tableau clinique similaire.

Chronique

La douleur chronique est caractéristique de la goutte, de l'arthrite, de l'arthrose. L'ostéochondrose se caractérise par des exacerbations chroniques.

Réfléchi

La douleur réfléchie est typique de l'angine de poitrine, de l'infarctus du myocarde, de l'ulcère gastro-duodénal chronique.

Caractéristiques et méthodes de diagnostic de la pathologie

Le diagnostic commence par un examen. Parfois, cela suffit pour vérifier la pathologie. Cependant, le prélèvement sanguin et les méthodes instrumentales (TDM, IRM, échographie, radiographie) sont obligatoires..

Quels examens sont nécessaires

Afin d'éviter des conséquences désagréables, un diagnostic doit être posé avant le traitement. Dans certains cas, le diagnostic est possible au stade de l'inspection visuelle, mais pour clarifier, un examen supplémentaire est nécessaire. Les principales méthodes de diagnostic sont:

  • radiographique;
  • ultrason;
  • laboratoire.

Traitement

Que faire avec une douleur au coude? Vous pouvez vous débarrasser d'une douleur intense dans l'articulation du coude à la fois à la suite d'un traitement médical et de remèdes populaires à la maison. Des symptômes tels qu'une forte douleur aiguë et brûlante dans les muscles qui ne vous permettent pas de faire des exercices physiques (flexion, extension), s'intensifiant après l'exercice, épuisement.

Comment traiter la douleur dans l'articulation du coude pendant la flexion et l'extension, si le bras peut faire mal même avec une légère charge?

Que faire si les coudes des articulations font mal?

Premiers secours si les coudes font mal

Une douleur intense dans l'articulation du coude de la main gauche lors du levage, avec flexion et extension nécessite une prescription de traitement raisonnable.

Que traiter si l'articulation du coude de la main droite fait mal? Avant de poser un diagnostic précis, il est préférable d'utiliser des remèdes populaires.

Il est nécessaire d'arrêter la douleur par des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, ibuprofène). Il est plus efficace de délivrer une injection intraveineuse ou intramusculaire, en l'absence de telle, il est possible de prendre une pilule ou d'utiliser une pommade. Il est nécessaire de réduire la pression sur le coude, de donner au membre une position confortable, de l'immobiliser et de créer une paix fonctionnelle.

Dans ce cas, immédiatement chez le médecin?

Une visite chez un spécialiste est nécessaire en cas de longue douleur aiguë dans le membre supérieur. Le recours immédiat à un médecin est en cas de blessure. En cas d'effort physique excessif, il est conseillé d'attendre 2-3 jours, et si la douleur ne s'atténue pas, rendez-vous chez un traumatologue. Si le bras est enflé, la douleur s'intensifie, l'état général s'aggrave, un médecin est requis.

Quel médecin contacter?

En règle générale, la douleur au coude est un symptôme d'un profil pathologique. Il est conseillé de contacter un traumatologue, si cela n'est pas possible, vous pouvez consulter un thérapeute local pour un diagnostic préalable et une référence à un spécialiste du profil souhaité.

Méthodes de traitement

Le traitement du coude est possible de manière traditionnelle et non traditionnelle (remèdes populaires). Recourir plus souvent à une thérapie complexe.

Médicament

Le traitement médicamenteux implique externe et injection. Les préparations suivantes sont utilisées:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (naklofène, diclofénac);
  • Hormones glucocorticoïdes (diprospan, Kenalog);
  • Chondroprotecteurs (chondroxyde, structure);
  • Préparations d'acide hyaluronique (osténil, synvisc).

Orthopédique

Si la douleur survient pendant l'exercice, l'entraînement, après une blessure, recourir à un traitement orthopédique. Le port d'épissures, de plâtre, d'orthèses, de fixateurs est prescrit. Les outils s'appliquent d'un tiers de l'épaule à la main.

Physiothérapeutique

Les méthodes les plus productives:

  • Cryothérapie;
  • Électrophorèse;
  • Thérapie au laser;
  • Magnétothérapie;
  • Enveloppements à la paraffine.

Méthodes folkloriques

Le traitement avec des méthodes alternatives doit être combiné avec des médicaments, car il est impossible de guérir uniquement le premier, uniquement pour arrêter la sensation de douleur. Recettes folkloriques:

  • Arthrite: mélanger le lait et les coquilles d'oeufs jusqu'à la bouillie. Faire une compresse à partir de la substance résultante, répéter la procédure pendant 5 jours.
  • Arthrose: mélanger 50% de vinaigre de cidre de pomme et 50% de miel. Frottez le mélange dans le coude, puis conservez dans une pièce chaude pendant quelques heures. Répétez pendant 3 semaines..
  • Épicondylite: 1 cuillère à café de thé vert verser de l'eau bouillante, refroidir. Faites-en des glaçons, fixez-les au joint, maintenez jusqu'à ce qu'ils fondent. Répétez 4 jours.
  • Bursite: brasser la camomille, la bardane, le millepertuis, insister, boire trois jours avant les repas pendant 21 jours.

Chirurgical

Avec un processus de grande envergure, il est nécessaire de réséquer la capsule articulaire. De telles mesures sont utilisées en cas de bursite ou d'inflammation purulente de l'articulation. Une bursite est réalisée avec une coupure au-dessus du sac, un drainage est établi et le liquide est retiré. Le sac est découpé, les zones inégales sur le processus du coude sont supprimées, la peau est suturée en couches. Le membre est fixé avec un pneu.

Exercices contre la douleur

L'exercice thérapeutique démontre une grande efficacité:

  • Debout droit, nous étendons les membres supérieurs devant nous, nos coudes regardent sur les côtés, nous étendons nos bras autant que possible.
  • Après s'être agenouillé, s'appuyer avec les membres redressés sur le sol, faire des inclinaisons au sol.
  • S'asseoir sur le sol, plier les genoux, mettre le membre supérieur droit sur le genou, effectuer des mouvements de ressort dans l'articulation.

Mesures préventives

La prévention consiste à modifier la position en cours de fonctionnement pour éviter les surtensions. Une activité physique inadéquate doit également être évitée. Un refroidissement excessif qui peut provoquer de l'arthrite ou de la névrite doit être évité. Il est conseillé de ne pas négliger les examens préventifs pour le diagnostic rapide des pathologies en développement du système musculo-squelettique.

Conclusion

Un grand nombre de pathologistes peuvent potentialiser le développement de douleurs au coude. Pour prescrire une thérapie efficace adéquate, un diagnostic complet du processus pathologique est nécessaire.

Pourquoi la douleur au coude se produit-elle??

La douleur au coude est un phénomène courant, et presque tous les adultes ont dû y faire face tout au long de leur vie.

Mais c'est une chose lorsque la douleur est passagère ou associée à une ecchymose et est tout à fait explicable, et c'est complètement différent quand elle devient obsessionnelle, causant de la souffrance et limitant les mouvements.

Les principales raisons ↑

Une variété de conditions pathologiques peuvent entraîner des douleurs dans les articulations du coude des mains: inflammatoires, tumorales, processus dégénératifs-dystrophiques, les effets des blessures et même le reflet de la douleur dans le coude d'un processus pathologique localisé dans un organe complètement différent.

Le plus souvent, les maladies suivantes deviennent la cause de douleurs au coude:

Épicondylite

Il s'agit d'une maladie très courante parmi la population adulte..

Avec l'épicondylite, l'un des épicondyles de l'humérus est affecté, moins souvent les deux en même temps (les épicondyles sont deux tubercules sur les côtés du coude).

La survenue d'une épicondylite est facilitée par:

  • mouvements répétitifs monotones constants dans l'articulation du coude;
  • charge physique sur les mains à une certaine position fixe du corps, caractéristique de certaines professions (dactylographes, musiciens, dentistes, tourneurs, serruriers, menuisiers).

De plus, l’épicondylite affecte très souvent les athlètes, en particulier les joueurs de tennis et de golf, d’où les autres noms - «tennis elbow» et «golfer’s elbow».

Blessure

Bien sûr, une luxation ou une fracture des os de l'articulation du coude s'accompagnera d'une douleur intense et d'une restriction des mouvements du coude, et les patients associent clairement l'apparition de la douleur à un traumatisme.

Cependant, une subluxation, des fissures et d'autres blessures mineures après une ecchymose «frivole» passent souvent inaperçues, conduisant après un certain temps à un gonflement, une douleur, une altération de la fonction.

Dans le même temps, les patients ont parfois le temps d'oublier la blessure qui s'est produite..

Douleur reflétée dans l'ostéochondrose du rachis cervical et thoracique

L'ostéochondrose est une autre affection courante qui peut provoquer des douleurs dans les mains et, en particulier, dans les articulations du coude.

Les douleurs réfléchies s'expliquent par une perception particulière lorsque le coude est faussement ressenti comme une source de douleur, mais en fait il n'y a pas de blessures.

Des douleurs rayonnantes se développent lorsque les racines des nerfs rachidiens sont pincées, dont les branches s'étendent jusqu'à l'articulation du bras et du coude.

Arthrose déformante

Bien que l'articulation du coude ne soit pas la localisation la plus typique de l'ostéoarthrose, la dégénérescence cartilagineuse est toujours possible, le plus souvent en tant que phénomène secondaire, en raison de troubles métaboliques et hormonaux généraux ou des conséquences de processus inflammatoires.

La destruction du cartilage au fil du temps peut provoquer la formation de croissances osseuses sur les surfaces articulaires, entraînant des douleurs et une mobilité limitée en raison de celles-ci.

Un symptôme caractéristique de l'arthrose déformante est un resserrement lors des mouvements.

Arthrite

Il s'agit d'une lésion inflammatoire de l'articulation du coude, qui peut être:

  • réactif - se développe dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës sévères, rougeole, rubéole, infections bactériennes, y compris l'arthrite spécifique (tuberculose, gonorrhée, syphilitique, brucellose);
  • post-traumatique;
  • résultant de maladies systémiques du tissu conjonctif (rhumatismes, lupus érythémateux disséminé), avec troubles métaboliques (goutte).

Bursite

C'est une inflammation du sac périarticulaire, se développe pour les mêmes raisons que l'arthrite.

Les principaux signes sont un gonflement sévère autour de l'articulation, une douleur, une bursite aiguë - fièvre.

Irradiation de la douleur dans le coude des organes internes

Il peut s'agir de douleurs reflétées par le cœur, le pancréas, l'estomac, le foie.

Ainsi, la douleur et les brûlures dans le coude gauche sont l'un des symptômes d'une crise d'angine de poitrine, avec crise cardiaque, exacerbation d'un ulcère d'estomac.

L'irradiation de la douleur dans l'articulation du coude de la main droite peut se produire avec une colique biliaire, une cholécystite.

Syndrome du canal cubital

Il s'agit d'une compression du nerf cubital, dont les causes sont:

  • microtraumatisme récurrent;
  • surmenage (chez les athlètes);
  • serrement prolongé (l'habitude de s'appuyer longtemps sur les coudes lorsque vous parlez au téléphone, parmi les conducteurs qui mettent la main par la fenêtre).

Il se manifeste par une douleur et une sensation de raideur dans l'articulation du coude, un engourdissement et des picotements dans les doigts, principalement dans l'auriculaire et la moitié de l'annulaire le plus proche de l'auriculaire..

Névrite (inflammation) du nerf cubital

Accompagné de douleurs au coude, à l'avant-bras, à un engourdissement de la main et des doigts.

Tumeurs malignes de l'articulation du coude

Une telle tumeur peut se développer à partir du cartilage ou des os..

Ils sont rares, mais généralement diagnostiqués aux derniers stades, lorsque la tumeur se développe et altère la fonction articulaire.

Parmi les premiers symptômes figurent une fièvre inexpliquée, une perte de poids, un manque d'appétit, des douleurs plus tardives, un gonflement autour de l'articulation.

Parmi les rares causes de douleur dans l'articulation du coude, on peut noter:

  • fasciite diffuse;
  • arthropathie neurotrophique;
  • chondromatose synoviale;
  • hémophilie.

Chaque pathologie est caractérisée par une symptomatologie particulière, et les sensations de douleur se comportent différemment, résultant de certains mouvements, après une action ou étant constamment présentes.

Pourquoi ça fait mal sous l'omoplate gauche? Découvrez les causes de la douleur sous l'omoplate gauche dans notre article.

Les articulations des doigts sont douloureuses - que dois-je faire? Lisez cet article.

Lors du pliage

La douleur au coude pendant la flexion est notée avec:

  • arthrose déformante (généralement accompagnée d'un resserrement, l'extension sera également douloureuse);
  • arthrite, bursite - tous les mouvements dans l'articulation du coude sont douloureux, œdème, fièvre, rougeur de la peau sur l'articulation touchée sont caractéristiques dans la phase aiguë;
  • tumeurs;
  • après une blessure.

La douleur dans le coude pendant la flexion de la main et la rotation (rotation de la main) se produisent dans le contexte de l'épicondylite médiale ("coude du golfeur").

Une diminution de la résistance à la flexion, des douleurs, des œdèmes sont observés avec une rupture des tendons de l'avant-bras.

Pendant l'extension

La douleur d'extension s'accompagne également d'arthrose, d'arthrite, de bursite, de tumeurs et de diverses blessures.

Une douleur intense en essayant de redresser une main est caractéristique d'un «coude de joueur de tennis» ou d'une épicondylite latérale aiguë.

Les patients atteints d'épicondylite latérale ne sont pas en mesure de maintenir la charge sur le bras tendu (symptôme de fatigue), ressentent une douleur aiguë lorsque la main est serrée dans un poing et ne sont pas en mesure de tenir le bras tendu dans le coude avec une main serrée (symptôme Thompson).

Une douleur aiguë et un obstacle à l'extension complète de l'articulation du coude ainsi qu'un raccourcissement de l'avant-bras sont caractéristiques d'une luxation postérieure.

Déformation articulaire déterminée visuellement, processus ulnaire saillant.

De l'Intérieur

La douleur de l'intérieur se produit avec une épicondylite médiale, avec des ecchymoses et d'autres blessures traumatiques de l'intérieur du coude.

Sous pression

La douleur avec pression et palpation de l'articulation du coude est caractéristique des lésions inflammatoires (arthrite, bursite), tandis que l'enflure est déterminée, la peau au-dessus de l'articulation est chaude au toucher.

bursite de l'articulation du coude

Une tumeur dans l'articulation du coude aux derniers stades de développement peut également être ressentie.

L'apparition de douleur avec une pression sur les épicondyles du coude est un signe d'épicondylite.

La pression sur le coude et les épicondyles est très douloureuse pour les fractures et les luxations, les ecchymoses, les entorses.

Après l'entrainement

L'apparition de douleur immédiatement après l'entraînement peut être associée à un traumatisme:

  • dislocation;
  • subluxation dans l'articulation;
  • entorse due à un surmenage, mouvement brusque, exercice inapproprié.

Si la douleur après l'entraînement est une préoccupation constante, une épicondylite ou un syndrome du canal cubital est très probable..

Avec une poignée de main

La douleur au moment d'une poignée de main est l'un des symptômes de l'épicondylite..

De plus, se serrer la main peut être douloureux pour les fissures et autres blessures de l'articulation du coude..

Lors de la levée de poids

L'absence de douleur lors des mouvements quotidiens réguliers et leur apparition pendant l'exercice (haltérophilie, augmentation du travail avec la main) est un signe typique d'épicondylite subaiguë.

L'haltérophilie peut entraîner un pincement des racines des nerfs rachidiens et l'apparition de douleurs tout au long de leur parcours - à l'épaule, au coude.

Après une ecchymose

Selon la force de l'ecchymose, des blessures de différents degrés sont possibles: des microfissures aux fractures.

En conséquence, la nature de la douleur sera différente: avec une fracture et une luxation - aiguës, une déformation de l'articulation est notée en même temps, un craquement caractéristique se fait souvent entendre au moment de la fracture.

Les microfissures et les fissures peuvent ne pas causer de douleur immédiatement après la blessure, mais apparaissent après un certain temps, dans certains cas, ces blessures subtiles provoquent le syndrome du canal cubital.

Les ecchymoses des seuls tissus mous s'accompagnent d'une douleur assez intense immédiatement au moment de la blessure, puis la douleur ne devient pas trop intense, la douleur ressentie est localisée comme sur une articulation, dans la zone de l'hématome, les mouvements du coude sont indolores et faciles à réaliser en totalité.

Après la chute

Une chute sur le coude avec un coup porté à une surface dure peut entraîner une fracture.

La fracture de l'articulation du coude se manifeste par une douleur aiguë, une déformation articulaire, un gonflement.

Le mouvement est presque impossible en raison d'une douleur intense.

En tirant vers le haut

La traction, comme d'autres charges, provoque l'apparition de douleurs dans le coude avec épicondylite subaiguë.

Au repos

Une douleur de nature constante, non liée à la charge, est caractéristique de:

  • arthrite;
  • bursite;
  • névrite ulnaire;
  • Néoplasmes malins;
  • stades tardifs de l'arthrose déformante;
  • douleur reflétée dans l'ostéochondrose.

Au repos, des douleurs irradiant des organes internes peuvent également apparaître..

Douleur survenant la nuit

Les douleurs nocturnes sont un symptôme courant de l'arthrite goutteuse, mais non seulement le coude, mais aussi d'autres articulations sont généralement affectées..

La nuit, la douleur affecte les patients souffrant d'autres formes d'arthrite, de névrite ulnaire, de tumeurs.

La nuit également, l'apparition d'une douleur réfléchie est probable.

L'enfant a

Chez l'enfant, une telle douleur est le plus souvent associée à un traumatisme (luxations et subluxations avec une forte traction de l'enfant par le bras sont très typiques), arthrite réactive sur fond d'infections virales et bactériennes.

Nature possible de la douleur ↑

La nature de la douleur est un symptôme très spécifique qui peut souvent être utilisé pour suggérer un diagnostic..

Douloureux

Une douleur constante et douloureuse est typique de la névrite du nerf cubital, peut survenir avec:

  • tumeurs;
  • certaines variétés d'arthrite (tuberculose);
  • syndrome du canal cubital.

Tranchant

Des douleurs aiguës surviennent avec des blessures, une épicondylite aiguë, une arthrite, une bursite, une arthrose déformante.

Fort

Une douleur intense accompagne toutes les lésions inflammatoires et traumatiques aiguës du coude, devenant particulièrement insupportable avec les mouvements; possible dans les derniers stades de l'arthrose déformante, les tumeurs.

Tranchant

Des douleurs aiguës apparaissent sur le fond d'épicondylite aiguë, d'arthrite, de bursite; après des blessures; avec irradiation des organes internes.

Brûlant

Une douleur brûlante irradiant du cœur vers le coude, l'épaule et l'avant-bras gauche est un symptôme typique d'infarctus aigu du myocarde ou d'une crise d'angine de poitrine..

Tirant

Le dessin d'une douleur de faible intensité dans le coude est noté avec névrite, syndrome du canal cubital.

En cas de lésions nerveuses, les doigts deviennent souvent engourdis.

Constant

La présence constante de douleur est possible avec:

  • arthrite;
  • arthrose déformante;
  • tumeurs.

Tournage

La douleur sous la forme d'une croix sur l'épaule au coude se produit lorsque les racines des nerfs rachidiens sont violées contre l'ostéochondrose de la colonne vertébrale ou la hernie du disque intervertébral.

Une douleur aiguë, mais qui passe rapidement, tirant du coude vers l'avant-bras est caractéristique des ecchymoses du coude, lorsqu'un coup tombe sur le nerf ulnaire.

Chronique

La douleur chronique est un signe de lésions ulnaires chroniques:

  • l'arthrose;
  • arthrite chronique;
  • Néoplasmes malins.

Réfléchi

Les douleurs réfléchies dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale sont d'intensité variable, leur apparence n'est en aucun cas associée à des mouvements et à une charge dans l'articulation du coude, mais peut être associée à une charge sur le cou ou le dos.

Avez-vous trouvé une épicondylite du coude? Sur notre site, vous trouverez de nombreuses informations sur le traitement de l'épicondylite de l'articulation du coude.

Quels sont les symptômes d'une luxation vertébrale? Découvrez ici.

Pourquoi la colonne vertébrale craque-t-elle? Voir cet article.

Méthodes de diagnostic ↑

Malgré un si grand nombre de causes de douleur au coude, le diagnostic dans la grande majorité des cas est facile à faire.

Déjà lors de la conversation avec le patient, le médecin fera des hypothèses sur la nature de la pathologie, en fonction de l'histoire (circonstances de l'apparition de la douleur, etc.), en particulier de la douleur.

L'inspection et la palpation (palpation) aideront à confirmer la présence d'une maladie ou d'une blessure.

Un examen plus approfondi sera nommé en fonction du diagnostic présumé:

  • en cas de traumatisme, d'arthrite, d'arthrose, une radiographie est prescrite;
  • lésions articulaires inflammatoires et douleurs d'origine inconnue, les néoplasmes malins suspectés nécessiteront un test sanguin général;
  • avec névrite, syndrome du canal cubital, ostéochondrose, les patients sont référés pour examen et traitement par un neurologue;
  • avec des douleurs brûlantes dans le bras et le coude gauche, une consultation préliminaire avec un cardiologue, un ECG sera nécessaire.
  • l'imagerie par résonance magnétique calculée peut être recommandée pour les néoplasmes malins, l'ostéochondrose, l'arthrose déformante.

Traitement ↑

Le choix du traitement dépendra du diagnostic..

En fonction de la maladie, les médicaments sont prescrits dans une grande variété de groupes, vous ne devez donc jamais vous auto-médicamenter - cela peut entraîner une détérioration.

Par exemple, en cas de douleurs brûlantes dans l'articulation du coude de la main gauche, le traitement doit être précédé d'un examen médical, car il nécessite l'exclusion de la crise cardiaque et de l'angine de poitrine, en cas de suspicion d'hospitalisation d'urgence..

Comment et comment soulager la douleur?

Si la douleur survient immédiatement après une blessure, fixez votre main en la suspendant à un foulard ou à une écharpe, buvez tout analgésique disponible (analgine, kétorol, baralgin, nurofène) et contactez les urgences.

En cas de douleur brûlante au coude gauche, au bras, surtout en raison du sternum ou de la région du cœur, appelez immédiatement une ambulance, vous pouvez boire de l'aspirine.

Si la douleur n'est pas liée à la blessure, mais vous dérange constamment ou apparaît lorsque le bras est sous pression, essayez de l'enlever avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibucline, diclofénac, voltaren, nimésulide), mais vous ne devez pas les prendre longtemps sans examen médical - cela est lourd de développement d'effets secondaires action et retarder le diagnostic.

Toute douleur résultant de mouvements nécessite la création d'un repos maximum du bras affecté, il est conseillé d'utiliser des bandages de fixation spéciaux.

Pour soulager la douleur des ecchymoses des tissus mous autour de l'articulation du coude, lorsqu'il n'y a pas de déformation et que les mouvements ne sont pas perturbés et qu'il n'y a qu'un hématome, utilisez localement le froid le premier jour et la chaleur les jours suivants.

Le soulagement de la douleur des néoplasmes malins nécessite des analgésiques très puissants, y compris des stupéfiants.

Traitement avec des onguents et d'autres médicaments

L'arthrite, la bursite, l'arthrose sont traitées à l'aide de formes posologiques locales (onguents, gels, crèmes, frottements, pansements) contenant des substances à effet anesthésiant, anti-inflammatoire et chauffant:

  • gel de fastum;
  • gel de voltaren;
  • l'alcool de camphre;
  • patch de poivre;
  • pommade au diclofénac, etc..

Avec l'arthrose, les onguents contenant du sulfate de chondroïtine (chondroxyde) sont prescrits localement.

Dans le traitement de l'arthrite purulente aiguë et de la bursite, les médicaments antibactériens sont largement utilisés, généralement une série d'injections intramusculaires, après quoi des formes de comprimés sont prescrites.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle peut être utilisée avec succès pour le traitement, mais uniquement en complément de la pharmacothérapie, et non à la place de celle-ci.

Donc, avec la douleur, ces outils peuvent aider:

  • L'œdème dans le coude élimine bien le bandage de feuilles fraîches de bardane, de chou.
  • Pour la douleur, les compresses d'alcool, le frottement à base de miel, la moutarde, la térébenthine donnent un bon effet.
  • A l'intérieur, vous pouvez prendre des décoctions et des infusions d'herbes médicinales à effet anti-inflammatoire.

Traitement chirurgical

Chirurgie rarement requise.

Les indications de la chirurgie sont:

  • tumeurs;
  • syndrome du canal cubital provoqué par la compression de tissus pathologiquement altérés;
  • arthrite et bursite avec épanchement important (une ponction articulaire est pratiquée);
  • formes avancées d'ostéoarthrose.

Physiothérapie

Les techniques de physiothérapie peuvent soulager efficacement la douleur, favoriser l'activation de la circulation sanguine dans les tissus affectés, restaurer la fonction articulaire.

Cependant, dans les périodes aiguës de lésions inflammatoires du coude (arthrite, bursite), la physiothérapie n'est pas utilisée pour les tumeurs.

Le plus utilisé:

  • électrophorèse, y compris médicament;
  • laser;
  • thérapie par ondes de choc (avec épicondylite);
  • courants diadynamiques;
  • boue cicatrisante;
  • balnéothérapie;
  • massage;
  • physiothérapie.

Vous avez un mal de dos aigu? Peut-être un nerf pincé. Sur notre site, vous trouverez des informations sur ce qu'il faut faire si un nerf est pincé dans le dos.

Comment soigner un wen dans le dos? Lisez ici.

Prévention ↑

La prévention de la douleur dans le coude implique la prévention des conditions pathologiques qui ont provoqué le développement de la douleur.

Cela s'applique principalement à l'épicondylite et aux blessures sportives..

Les personnes dont la profession est associée à des mouvements monotones dans les articulations du coude doivent effectuer quotidiennement des exercices de gymnastique simples pour décharger le coude, le plier et le plier; auto-massage facile.

Les athlètes doivent prendre soin du stress adéquat et éviter les blessures accidentelles..

Afin de ne pas provoquer le développement du syndrome du canal cubital, ne vous appuyez pas longtemps sur le coude lorsque vous lisez des livres, parlez au téléphone, tout en travaillant.

La douleur dans le coude peut entraîner de nombreuses minutes désagréables, alors essayez de prévenir leur apparition.

Eh bien, si vous en avez déjà, ne retardez pas la visite chez le médecin - établissez la source du problème et commencez le traitement.