logo

Douleur à la hanche: à droite, à gauche, cédant à l'aine, douloureux

De cet article, vous apprendrez: avec quelles pathologies et blessures la douleur apparaît dans l'articulation de la hanche. Qu'est-ce que l'apparition de douleur sur le côté gauche ou sur la droite, ainsi que la douleur, cédant à l'aine. Raisons de le faire, traitement d'éventuelles maladies pelviennes.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Des douleurs à la hanche (TBS) peuvent survenir en raison de blessures ou de multiples maladies des tissus articulaires et périarticulaires.

La structure de l'articulation de la hanche, cotyle. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Aînés à partir de 50 ans - 60%

Fractures et fissures du col fémoral

Athlètes de 18 à 40 ans - 40%

Blessures, blessures diverses, ténosynovite (inflammation du tendon et de sa membrane environnante)

Adolescents et jeunes de 14 à 18 ans - 10%

Épiphysiolyse (destruction de la zone de croissance - le cartilage situé au bord de l'os, plus près de l'articulation), arthrite infectieuse de l'articulation de la hanche

Les femmes souffrent de douleurs dans l'articulation de la hanche environ 2 à 3 fois plus souvent que les hommes, ce qui est facilité par une charge importante pendant la grossesse et l'accouchement, ainsi qu'une prédisposition aux rhumatismes.

Les lésions articulaires gauche et droite se produisent également souvent.

Les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche sont dangereuses à leur manière. En cas de manipulation intempestive, elles peuvent entraîner raideur, déformation des tissus, destruction de la cuisse.

Certaines maladies sont complètement guéries (poumons et blessures modérées, tendovaginite - dans 90% des cas). Certains sont incurables et progressent toute leur vie (arthrose, arthrite).

Un médecin spécialisé pour les traumatismes est un traumatologue, pour l'arthrite un rhumatologue, pour les changements dégénératifs (arthrose), un orthopédiste, un arthrologue.

Pathologies provoquant des douleurs dans l'articulation de la hanche

L'articulation de la hanche est la plus grande du corps. Il souffre souvent de charges constantes et excessives (surcharge pondérale, charge, stress). Dans leur contexte, diverses blessures (microtraumatismes, blessures) surviennent qui affaiblissent les tissus, provoquant des changements dans leur structure (inflammation, cicatrices, puis destruction).

Les maladies chroniques (diabète sucré), qui affaiblissent tellement l'articulation qu'elle peut être endommagée par tout stress, peuvent également affecter l'apparition de la douleur..

Blessures

Le traumatisme est l'une des raisons qui provoquent des douleurs dans l'articulation de la hanche. Il est facile de l'associer à une bosse, une ecchymose, une chute.

Il présente plusieurs symptômes caractéristiques qui ne peuvent être négligés:

  • forte, douleur aiguë immédiatement après une ecchymose, un choc, une chute, aggravée par tout mouvement (abduction, adduction, rotation de la hanche vers la gauche ou vers la droite), tente de dormir sur le côté de la hanche blessée (sur le côté);
  • hématome, une ecchymose qui se produit à l'endroit où le coup s'est produit.

Après la blessure, il y a une violation de la mobilité causée par la douleur, l'enflure, le déplacement des surfaces articulaires, la rupture des tissus.

L'articulation est située profondément sous la couche épaisse de muscles, l'enflure et l'enflure se manifestent par un lissage du pli situé dans l'aine, une augmentation du volume de la cuisse.

Types de fractures de l'articulation de la hanche. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Prévision: avec un traitement rapide, les poumons de gravité modérée peuvent être complètement guéris - dans 90% des cas, les graves au fil du temps deviennent la cause de l'arthrose et d'autres complications - dans 70% des cas.

Arthrite

La douleur est le premier signe d'arthrite d'origines diverses.

La pathologie aiguë s'accompagne de l'apparition de:

  • douleur constante, vive et intense qui se produit plus près de la fin de la nuit et s'intensifie avec tout mouvement;
  • gonflement (le pli inguinal est lissé, le volume de la cuisse augmente);
  • troubles de la mobilité.

L'arthrite infectieuse se caractérise par une augmentation de la température et une augmentation des signes d'intoxication générale par des produits inflammatoires (faiblesse, transpiration, épuisement).

Avec la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations sont impliquées dans le processus, le matin il y a une sensation de raideur.

Pronostic: dans 70% des cas avec un traitement rapide, l'arthrite infectieuse aiguë est complètement guérie, chez 30% des patients des complications subsistent (troubles de la mobilité, destruction des surfaces articulaires, formation de luxations et de subluxations).

La polyarthrite rhumatoïde est incurable et conduit rapidement à une invalidité - 5 ans après le début de la pathologie.

Coxarthrose

La coxarthrose est la destruction et la déformation progressives des surfaces articulaires. Une personne a mal à la jambe dans l'articulation de la hanche lorsqu'elle marche ou après un exercice.

Au fil du temps, des restrictions de mobilité apparaissent (il est difficile de se rétracter ou de tourner la cuisse vers l'extérieur, de se plier et de se plier).

La douleur est ressentie en permanence, ne disparaît pas au repos (la cuisse fait mal lorsqu'une personne s'assoit ou se couche, surtout du côté douloureux), survient en se levant de la position assise, après un long repos (douleur «de départ»).

Articulation affectée par la coxarthrose. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Chondromatose synoviale

La maladie est associée à des troubles métaboliques ou à des anomalies congénitales dans le développement du cartilage. Des joints ressemblant à des nodules (corps chondromiques) peuvent apparaître dans l'épaisseur du tissu synovial (coquille de l'articulation) de l'articulation de la hanche.

Chondromatose synoviale de l'articulation de la hanche. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Douleurs, douleur modérée, la température des cuisses peut augmenter, un gonflement peut apparaître.

Lors des mouvements, le corps chondromique de la membrane synoviale bloque les surfaces articulaires, ce qui provoque:

  1. Douleur.
  2. Restriction de mobilité.
  3. Fixation dans une certaine position.

Pronostic: la chondromatose progressive (le nombre de nodules augmente ou ils apparaissent encore et encore) est difficile à éliminer, même par des méthodes chirurgicales. Elle aggrave considérablement la qualité de vie du patient, devient la cause de l'arthrose, rarement maligne.

Maladie de Perthes

La maladie de Legg-Calve-Perthes est une violation de l'apport sanguin à l'os, entraînant la mort du cartilage. La surface articulaire s'effondre.

Chez les enfants de 3 à 14 ans, cela se produit dans le contexte d'un développement inadéquat de la hanche.

La maladie a 3 stades:

Qui est à risqueCauses courantes de douleur, pathologies possibles

Mate, s'étendant jusqu'au genou ou s'étendant à travers les extrémités de la cuisse douleur lors de la marche

Fracture du fémur, boiterie; l'enfant a une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche; il est douloureux de marcher sur la jambe, de tourner, de plier-déplier la cuisse; la peau du pied pâlit, transpire, prend une teinte bleutée

Restaurer les fonctions de soutien - la fracture se développe ensemble, il n'est pas douloureux pour l'enfant de marcher sur le pied. La récupération ne se produit pas - dans le contexte de la maladie, une déformation de la tête fémorale se produit, une arthrose se développe (destruction du cartilage de l'articulation)

Prévision: chez 80% des enfants il y a des conséquences sous forme de raccourcissement du membre et de la boiterie, troubles de la mobilité articulaire. Toute charge après récupération entraîne sa destruction rapide (coxarthrose).

Arthropathie diabétique

La pathologie se développe dans le contexte du diabète sucré (pas immédiatement, mais après 6-8 ans), qui affecte le tissu nerveux, provoquant une violation de ses fonctions (polyneuropathie).

Les lésions nerveuses entraînent des carences nutritionnelles au niveau cellulaire, affaiblissent les tissus articulaires et périarticulaires.

L'articulation de la hanche est extrêmement rare pour l'arthropathie diabétique, avec des symptômes évidents:

  • douleur sourde et faible pendant le mouvement (aggravée par le stress);
  • gonflement, rougeur, augmentation de la température locale, crunch.

Lors de la transition vers une forme chronique, la douleur est présente au repos et pendant le mouvement. La cuisse devient lâche (hypermobile), vous ne pouvez pas vous tenir debout ou marcher par vous-même - une douleur aiguë apparaît.

Radiographie d'une articulation saine (à gauche) et atteinte d'arthropathie (à droite). cliquez sur la photo pour l'agrandir

Prévisions: dépend du succès du traitement du diabète sucré, une surveillance constante des sauts de la glycémie aide à prévenir les complications. Dans 1 à 2% des cas, la pathologie entraîne une destruction articulaire et une invalidité.

Épiphysiolyse juvénile

Épiphysiolyse - déplacement ou exfoliation de la zone de croissance de la tête fémorale chez les enfants âgés de 3 à 14 ans. L'apparition coïncide plus souvent avec des changements hormonaux en 13-14 ans.

  • démarche boiteuse;
  • difficultés d'enlèvement de la jambe droite (mobilité limitée);
  • les muscles perdent force et volume;
  • douleur qui survient ou augmente après l'exercice;
  • douleur à la hanche s'étendant à l'aine.

La cuisse affectée «tourne» en raison d'une mauvaise fusion des tissus.

Radiographie de l'épiphysiolyse bilatérale chez un adolescent de 12 ans. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Prévision: au stade initial, le pronostic de récupération est bon. Des changements irréversibles - invalidité, destruction articulaire - restent chez seulement 10% des patients.

Hydrarthrose intermittente

Cette maladie affecte très rarement l'articulation de la hanche. Avec la pathologie, une grande quantité de liquide s'accumule dans la capsule pour des raisons inconnues..

Radiographie avec accumulation de liquide dans la capsule de l'articulation de la hanche. cliquez sur la photo pour l'agrandir

  1. L'exacerbation dure jusqu'à 5 jours, après quoi elle passe d'elle-même.
  2. Le processus pathologique s'accompagne de douleurs sourdes à la cuisse, d'inconfort, de raideur.

Pronostic: la maladie n'affecte pas l'état de l'articulation, mais est difficile à traiter - même après l'ablation chirurgicale de la membrane synoviale, elle reprend à nouveau (récidive).

Pseudogout

La pseudogoutte est le dépôt de sels de calcium dans les tissus et le liquide synovial. Elle provoque des crises ressemblant à de la goutte: douleur légère irradiant vers la cuisse ou l'aine, augmentation de la température locale de la cuisse, rougeur de la peau et gonflement. Incapable de bouger et de marcher à pied.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

Ténovaginite

La tendovaginite survient en raison de lésions tissulaires chroniques, moins souvent - dans le contexte de diverses maladies.

Initialement, la douleur dans la cuisse survient lors d'un effort intense, cède le long du tendon et s'affaisse au repos. Ensuite, même des mouvements ou des actions simples (marcher, dormir du côté douloureux) peuvent provoquer un symptôme..

Ténosovaginite de la main (avec les tendons de l'articulation de la hanche, tout se passe de la même manière). cliquez sur la photo pour l'agrandir

Lésion infectieuse du tissu périarticulaire

Les infections des tissus périarticulaires (abcès - accumulation de pus dans les tissus, phlegmon - inflammation purulente diffuse du tissu sous-cutané) se produisent avec une douleur croissante. Elle devient rapidement saccadée, forte (il est impossible de toucher l'articulation).

Des sensations douloureuses obligent une personne à rechercher la posture la plus optimale qui atténue le symptôme..

Abcès de la hanche

Douleur après la chirurgie

Normalement, ce symptôme persiste jusqu'à 3 semaines (la douleur devient progressivement moins prononcée). L'inconfort et la douleur peuvent persister jusqu'à six mois..

Que faire si l'articulation de la hanche fait mal? Une douleur intermittente rare qui ne s'intensifie pas et n'est pas accompagnée d'autres symptômes, n'est pas prononcée (pas aiguë), peut survenir en raison d'un effort physique sérieux. Une telle douleur ne nécessite pas de médecin.

Dans tous les autres cas, demandez de l'aide qualifiée..

Diagnostique

Il est difficile d'évaluer indépendamment l'état de l'articulation. Les changements pathologiques peuvent indiquer:

  • douleur persistante ou intermittente;
  • lisser le pli inguinal;
  • inconfort ou crissement;
  • raideur, difficulté avec des mouvements simples (flexion-extension, rotation de la cuisse vers l'intérieur ou vers l'extérieur);
  • autres symptômes (rougeur, douleur de pression, température).

Que faire lorsque ces signes apparaissent? Assurez-vous de consulter un médecin - orthopédiste, rhumatologue, arthrologue.

Pour savoir pourquoi l'articulation de la hanche fait mal, le médecin traitant effectue un examen, une enquête. Les méthodes vous permettent d'établir la cause de la pathologie, la localisation, certains symptômes caractéristiques (douleur de pression, gonflement).

ÉtapeSymptômes associés

Une méthode très informative pour diagnostiquer les changements les plus mineurs dans les tissus articulaires et périarticulaires

Donne une idée de l'état du tissu osseux (fractures, fissures, déformation, ostéoporose osseuse, dépôt possible de sel (calcification tissulaire)

CT - tomodensitométrie

Attribuer pour clarifier les changements pathologiques aux premiers stades de la maladie

L'une des méthodes de diagnostic les plus informatives (une sonde est insérée dans l'articulation avec un appareil optique à la fin) - elle est contactée s'il n'a pas été possible d'établir la cause de la douleur et de la pathologie par d'autres moyens

Examen microbiologique et cytologique des épanchements extraits de la poche articulaire (il s'agit de liquide s'échappant des vaisseaux sanguins)

Étudier au microscope et semer du liquide dans des milieux spéciaux vous permet de déterminer la nature des changements pathologiques, d'identifier des cellules spécifiques et de détecter les agents pathogènes du processus infectieux

Tests sanguins immunologiques pour les anticorps et les auto-anticorps (anticorps dirigés contre les propres cellules qui détruisent les tissus corporels)

Les pathogènes du processus infectieux sont identifiés, l'origine auto-immune de la pathologie est confirmée

Etude diagnostiqueBut de
Endoscopie de la hanche

Méthodes de traitement

Certaines maladies qui provoquent des douleurs dans l'articulation de la hanche peuvent être complètement guéries (tendovaginite, arthrite infectieuse). Il est impossible de se débarrasser d'autres maladies - polyarthrite rhumatoïde, arthrose.

Principes généraux de la thérapie conservatrice

La plupart des pathologies de l'articulation de la hanche sont traitées en prescrivant:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (non hormonaux) en comprimés, pommades ou injections: Diclofenac, Ketoprofen, Meloxicam;
  • médicaments anti-inflammatoires hormonaux avec inflammation sévère (généralement en injections): Kenalog, Dexamethasone, Hydrocortisone;
  • médicaments contre la douleur: kétorolac, ténoxicam, indométacine.

À mesure que le processus aigu s'estompe (5-7 jours après le début du traitement), une physiothérapie réparatrice est utilisée. Premièrement, ils utilisent des méthodes matérielles (électrophorèse - introduction de médicaments à travers la peau en utilisant le courant électrique, rayonnement ultraviolet des articulations, UHF - exposition à des courants à haute fréquence), puis - physiothérapie, massage.

Caractéristiques du traitement de maladies spécifiques

Traitement conservateur à long terme (jusqu'à 4 ans) - comprend le déchargement articulaire, la fixation avec des bandages en plâtre ou des structures orthopédiques, la restauration de l'approvisionnement en sang, les chondroprotecteurs

Dans les cas graves (destruction de la cuisse), une opération est prescrite au patient (restauration de la tête fémorale)

Dans les premiers stades de la coxarthrose, il est recommandé de traiter la thérapie par l'exercice et l'utilisation prolongée de chondroprotecteurs, les injections d'acide hyaluronique

Dans les derniers, la douleur dans l'articulation de la hanche devient constante, et vous ne pouvez vous en débarrasser qu'en remplaçant l'articulation

Avec un traitement conservateur, le membre est immobilisé, ce qui donne au tendon et à son vagin un temps de récupération

Si le traitement conservateur échoue, la maladie est traitée par des méthodes chirurgicales (excision des tissus endommagés)

Infections (arthrite infectieuse, lésions des tissus périarticulaires)

La cavité où s'accumule le pus est ouverte, lavée avec des antiseptiques (parfois plusieurs fois), le patient se voit prescrire une cure d'antibiotiques, d'agents antibactériens (en cas d'infection chronique)

Les premiers soins sont prodigués à la victime (le membre est immobilisé, le froid est appliqué, des analgésiques sont donnés pour soulager la douleur)

À l'hôpital, le liquide accumulé est retiré de la capsule articulaire, si nécessaire, le tissu est restauré par des méthodes chirurgicales, puis la cuisse est immobilisée jusqu'à récupération

Le traitement conservateur est inefficace

Après l'ablation chirurgicale de la membrane synoviale, la maladie commence rapidement à récidiver

Le calcium et la vitamine D3 sont prescrits aux patients pour arrêter l'ostéoporose.

L'opération est réalisée si la pathologie s'accompagne d'une violation de la fonction de soutien de la cuisse

Avec la polyarthrite rhumatoïde, des médicaments qui inhibent l'activité des cellules immunitaires sont prescrits

Avec la goutte - agents antiallergiques, antibactériens, uricosuriques

Ils sont traités exclusivement par des méthodes chirurgicales, enlevant complètement la membrane synoviale ou seulement certaines parties de celle-ci

Si la pathologie a provoqué la destruction de l'articulation, elle est remplacée (endoprothèse)

PathologieCaractéristiques du traitement
Exemples de thérapie par l'exercice pour l'articulation de la hanche. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Remèdes populaires

En cas de douleur aiguë ou douloureuse dans l'articulation de la hanche droite ou à gauche, il est nécessaire de consulter un médecin et de déterminer le diagnostic. Et seulement après cela, vous pouvez essayer une thérapie alternative.

Par exemple, avec l'arthrose, la teinture au sabre peut aider à se débarrasser du symptôme..

A gauche, un sabre sec, à droite ses fleurs. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Recette: broyez une chair de sabre sèche, enfoncez-la fermement dans un récipient (remplissez-la par un tiers), ajoutez la vodka (en haut), laissez-la infuser dans un endroit sombre pendant 21 jours. Prendre 20 ml trois fois par jour (à tout moment, quel que soit le repas). La durée du cours est de 2 semaines. Après 2 semaines, il peut être répété à nouveau.

Principales sources d'information, matériel scientifique sur le sujet

  • Manuel de médecine interne. Harrison T. R. Sections: «Les principaux symptômes et signes», «Allergie», «Immunologie clinique et rhumatologie».
  • Maladies internes. Makolkin V. I., Ovcharenko S. I. Section: «Maladies des articulations».
  • Traumatologie et orthopédie. Kavalersky G. M. Sections: «Méthodes d'examen», «Soins d'urgence», «Lésions tendineuses», «Luxations, fractures de la hanche», «Ostéochondropathies».
  • Traumatologie et orthopédie. Kornilov N. F. Sections: «Maladies infectieuses des os et des articulations», «Arthrite pyogène».
  • Rhumatologie. Recommandations cliniques. Nasonov L. E. Sections: "Polyarthrite rhumatoïde", "Ostéoarthrose".
  • Manuel du thérapeute. Shulutko B.I., ELBI-SPb, 2008, pages 239-242.

La douleur nocturne à la hanche provoque

Et voici ce que des conseils précieux pour la restauration des articulations malades ont donné au professeur Pak:

Variétés de douleur

Pour faciliter le diagnostic et le choix de la thérapie de la douleur pouvant déranger le patient la nuit, les spécialistes sont conditionnellement répartis en plusieurs types:

  1. douleur aiguë. Cette vue permet d'identifier clairement la zone à l'origine du syndrome douloureux. Habituellement brève en sensation, elle avertit le corps du stade initial de la maladie ou de la présence de dommages organiques. Si le traitement nécessaire est absent, le syndrome douloureux commence à se propager à d'autres zones;
  2. C'est une douleur sourde. Il se caractérise par une augmentation des sensations désagréables, après quoi un affaissement peut se produire. C'est souvent le fond des attaques aiguës et a une aire de distribution plus large;
  3. douleur persistante appelée douleur chronique. Ce concept fait référence à une douleur de plus de 6 mois, ce qui indique le plus souvent des maladies avancées nécessitant une intervention chirurgicale.

Douleur à la hanche couchée sur le côté la nuit: pourquoi ça fait mal et que faire

  • Cheville
  • Carpien
  • Le genou
  • Lokteva
  • Brachial
  • hanche
  • Colonne vertébrale

La plus grande articulation du corps humain est la hanche.

Il est naturel qu'il éprouve une charge énorme, qui peut un jour provoquer des troubles pathologiques dans cette articulation. Ils sont souvent accompagnés de douleurs dans la hanche la nuit..

Par conséquent, vous devez comprendre pourquoi une personne souffre et ce que cela peut être. Cela permettra de recevoir un traitement adéquat..

Il convient de noter que l'inconfort dans l'articulation de la hanche peut déranger les enfants de moins de 18 ans (le corps continue de croître, bien que la douleur puisse être un signal pour le développement de la maladie) et les adultes d'âges différents. De plus, jusqu'à 50 ans, presque une personne sur trois qui a consulté un médecin se plaint de pathologie.

La douleur des hanches la nuit peut rendre difficile l'endormissement ou vous réveiller pendant le sommeil. Il est vrai que de nombreuses personnes ne bougent pas pendant leur sommeil, de sorte que leurs articulations peuvent gonfler et devenir raides, mais il peut y avoir d'autres raisons de douleur à la hanche la nuit. Cet article examinera pourquoi une articulation de la hanche fait mal la nuit..

Il y a des causes évidentes de douleur à la hanche la nuit. Cependant, il existe également des cas où la douleur peut être associée à un problème de santé majeur. Il s'est avéré que la douleur dans l'articulation de la hanche est l'un des types de douleur les plus courants que les gens du monde entier éprouvent. Maux de dos dans le sacrum.

Qu'est-ce qui cause la douleur aux hanches la nuit? Les raisons pour lesquelles une articulation de la hanche fait mal la nuit sont le résultat de conditions affectant les articulations, les muscles et les tissus environnants. Les muscles fessiers, qui sont les muscles autour de la fesse, peuvent surcompenser l'avant de la cuisse pour stabiliser le reste de l'articulation.

Ce qui se produit généralement, c'est que les tendons qui attachent les muscles fessiers au contrat de l'articulation de la hanche, provoquant de la douleur. Les autres causes incluent les blessures sportives, les habitudes de sommeil et des problèmes de santé sous-jacents spécifiques, tels que l'arthrite. Voici une liste des raisons les plus courantes pour lesquelles une articulation de la hanche fait mal la nuit..

Bursite: cela se produit lorsque la bourse, de petits sacs remplis de liquide qui aident à réduire la friction, s'enflamment. Cette douleur a tendance à se propager de la hanche au côté de la cuisse. Bien que la douleur soit ressentie pendant la journée, elle est généralement pire la nuit. Traitement de la bursite trochantérienne.

Position de sommeil: la façon dont vous dormez ou votre matelas peut être à l'origine de votre douleur. Lorsque le matelas est trop mou ou trop dur, il peut provoquer des points de pression dans le corps. De plus, une pose endormie peut entraîner des douleurs à la hanche. Si vous dormez sur le côté et que vous avez mal à la hanche, essayez de dormir sur le dos. Vous pouvez également essayer de mettre un oreiller entre vos genoux pour égaliser vos hanches..

Arthrose: l'arthrose est causée par l'usure liée au vieillissement du cartilage qui entoure l'os. En conséquence, les os sont frottés les uns contre les autres, entraînant douleur, inflammation et gonflement. La douleur dans la cuisse peut se déplacer vers les fesses et les jambes. La polyarthrite rhumatoïde, la polyarthrite psoriasique et la polyarthrite septique peuvent également causer des douleurs à la hanche la nuit..

Syndrome en forme de poire sciatique: ce sont des picotements et des engourdissements qui viennent du bas du dos jusqu'aux fesses et même de la jambe au pied. Une douleur lancinante en forme de poire sciatique peut vous réveiller du sommeil.

La douleur aux hanches la nuit lorsque vous dormez peut être frustrante car elle donne le ton le lendemain. Le manque de sommeil affecte le niveau d'énergie et la capacité de concentration d'une personne tout au long de la journée.

Lorsque vous pensez à comment soulager la douleur de la hanche la nuit, vous devez considérer les procédures de sommeil, l'exercice et d'autres ajustements de style de vie. Parcourez la liste ci-dessous pour soulager la douleur dans la cuisse et, en cas d'échec, consultez votre médecin pour discuter de la gestion de la douleur..

Position de sommeil: parfois, le simple fait de changer votre position de sommeil peut améliorer la douleur à la hanche. De nombreuses personnes atteintes trouvent qu'il est préférable de s'allonger sur le dos, car cela réduit la compression sur les hanches..

Vous pouvez également essayer de vous allonger sur le côté avec un oreiller situé entre vos jambes afin que vos jambes soient parallèles et soutiennent vos hanches, votre bassin et votre colonne vertébrale.

La mousse sur un couvre-matelas peut améliorer le soutien et aider à répartir le poids plus uniformément, en réduisant la pression sur les hanches. Causes de la douleur du côté gauche sous les côtes.

Choisir un matelas: un matelas est votre fondation, et des études montrent qu'un matelas de marque offre une plus grande stabilité.

La mousse sur le matelas peut encore améliorer le soutien et aider à répartir le poids plus uniformément, en réduisant la pression sur les hanches.

Horaire de sommeil: douleur ou absence de douleur, les experts du sommeil estiment qu'il est important de maintenir un horaire de sommeil sain pour une relaxation maximale. Cela signifie que vous allez vous coucher et vous levez à la même heure chaque jour..

Avant de vous coucher: vous détendre le soir quelques heures avant de vous coucher, vous pouvez soulager la douleur et vous préparer à une bonne nuit de sommeil. Certaines personnes ont une douche ou un bain chaud. D'autres écoutent de la musique ou lisent un livre. Il peut également être utile de se débarrasser de la caféine et d'éteindre les appareils électroniques..

Glace: il peut être réconfortant de geler votre cuisse avant le coucher. Parfois, les gens trouvent que la douleur est le résultat d'un gonflement, donc un sac de glace sur la cuisse pendant 20 minutes avant le coucher est une bonne approche.

Exercice: L'exercice régulier avec un faible niveau d'exposition peut minimiser l'inconfort à long terme. Lorsque le corps est inactif, il peut réduire l'amplitude des mouvements de l'articulation et augmenter la douleur et la raideur. La marche ou la natation sont d'excellents exemples d'exercices à faible impact, mais assurez-vous de consulter votre médecin..

Massage: Une autre raison pour laquelle une articulation de la hanche fait mal la nuit peut être le résultat des muscles tendus autour de l'articulation, de sorte que plusieurs séances de massage peuvent simplement soulager une partie de cette douleur. Douleur à la hanche et à l'aine.

Repos: lorsque vous n'effectuez pas d'exercices avec un faible niveau d'exposition, vous devez calmer l'articulation. Vous ne voulez pas en faire trop. Certaines personnes prennent des analgésiques en vente libre pour les aider à traverser des périodes difficiles de douleur..

Chirurgie: Malgré la dernière utilisation, certains patients souffrant de douleur dans la région de la hanche sont candidats à la chirurgie arthroscopique. Ce n'est pas une approche invasive qui permet au chirurgien de regarder votre articulation et de réparer le cartilage endommagé..

Il existe de nombreux somnifères sur le marché, mais il vaut mieux les éviter. Ils peuvent avoir des effets secondaires, et certains peuvent créer une dépendance, ce qui signifie qu'une dose plus élevée sera nécessaire au fil du temps et qu'il sera difficile de s'endormir sans eux. Douleur de crête iliaque.

Si vous ressentez régulièrement de la douleur et que vous ne dormez pas la nuit, vous devriez consulter un médecin. Dans de rares cas où la douleur à la hanche est une urgence, dans les conditions suivantes, vous devez contacter le service des urgences:

  • L'articulation semble déformée.
  • Vous ne pouvez pas bouger votre hanche ou votre jambe.
  • Vous ne pouvez pas mettre de poids sur votre jambe avec une douleur à la hanche.
  • Douleur intense ou gonflement soudain de la cuisse.
  • Vous avez de la fièvre, des frissons, des rougeurs ou tout autre signe d'infection;.

Lorsque vous souffrez d'une maladie qui cause de la douleur et que vous ne dormez pas suffisamment, cela peut aggraver la douleur. Il est important de travailler avec votre médecin pour élaborer un plan de traitement approprié. N'oubliez pas que la douleur à la hanche peut être simplement une question d'ajustement de votre style de vie pour vous sentir mieux et dormir à nouveau..

La relaxation du système musculaire pendant le sommeil contribue à la manifestation de maladies du système musculo-squelettique.

Si les articulations de la hanche sont douloureuses la nuit, cela est dû au fait que les têtes osseuses déformées, perdant tout le soutien musculaire, ne peuvent pas être dans la bonne position. Cette condition provoque de la douleur.

Si les articulations font mal régulièrement, il est impossible d'ignorer le phénomène pathologique, car la douleur est le principal symptôme de maladies articulaires dangereuses.

Les douleurs nocturnes dans les articulations de la hanche provoquent des changements structurels et des dommages aux tissus conjonctifs, aux os, aux tendons.

Les processus inflammatoires dans les organes pelviens, les blessures traumatiques, les tendinites, l'arthrose, les tumeurs des os et des tissus musculaires, la tuberculose articulaire et les maladies héréditaires ont un effet négatif. La grippe, les staphylocoques et les streptocoques peuvent contribuer à l'inconfort la nuit..

La manifestation de la douleur la nuit signale la survenue de changements pathologiques, le développement d'une coxarthrose. Les pathologies articulaires qui provoquent des douleurs la nuit se caractérisent par de telles conditions:

  • perte de liquide synovial due à une mauvaise circulation sanguine;
  • déshydratation, changements dans l'élasticité du tissu articulaire;
  • amincissement du coussinet cartilagineux;
  • instabilité de l'articulation de la hanche;
  • déplacement de la tête fémorale.

Autres symptômes

Il y a une forte douleur dans la région pelvienne en essayant de se lever.

La cause de la douleur nocturne peut être une bursite de la poche trochantérienne, une personne ressentira une douleur douloureuse dans la région externe des fesses. En position allongée sur le côté, l'inconfort au niveau des cuisses est accru.

Avec l'arthrite, une douleur intense se propage à toute la jambe, passe dans la région inguinale, s'intensifiant au cours d'une longue marche. Une personne peut ressentir un lumbago dans l'articulation de la hanche, essayant de sortir d'une position assise.

Pourquoi l'articulation de la hanche fait mal: raisons, quoi faire, comment traiter

Si votre articulation de la hanche fait mal la nuit, il peut y avoir plusieurs raisons. L'inconfort est de courte durée et peut déranger longtemps une personne. L'intensité de la douleur est également différente. Quelqu'un attire l'attention sur les douleurs de traction légères, tandis que d'autres les caractérisent comme des brûlures et interfèrent avec le sommeil.

Les causes des douleurs nocturnes dans l'articulation de la hanche (TBS) peuvent être divisées en deux groupes:

  • Blessures;
  • Maladies articulaires.

Selon la cause de la douleur, le traitement est différent. Avant de prendre des médicaments, vous devriez consulter un médecin.

Causes de la douleur de la hanche la nuit

L'articulation de la hanche remplit une fonction motrice importante dans le corps. C'est l'un des plus gros joints. Les jambes d'une personne portent la plus grande charge. Les facteurs suivants peuvent provoquer de la douleur:

  • Fracture de la hanche;
  • Entorse;
  • Blessure;
  • Rupture ligamentaire.

Le plus grand risque de blessure à l'articulation de la hanche est pour les patients de plus de 45 ans, en particulier chez les femmes. Cela est dû au début de la ménopause, lorsque le calcium est excrété de manière intensive par le corps, ce qui entraîne une fragilité osseuse accrue.

Presque toutes les maladies articulaires s'accompagnent de douleurs intenses. Leur intensité dépend du stade de la pathologie. En pensant pourquoi l'articulation de la hanche fait mal la nuit, il convient de vérifier les maladies suivantes:

  • Arthrite;
  • Coxarthrose;
  • Bursite TBS;
  • Tendinite;
  • Nécrose;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Névralgie.

Avec l'arthrite, la douleur est ressentie à la fois en position couchée et en mouvement. Des douleurs douloureuses la nuit apparaissent lorsque la maladie a progressé. Dans les premiers stades, les sensations désagréables dans les articulations ne surviennent que dans le contexte de surmenage.

La coxarthrose est une forme grave de pathologie, l'arthrose progressive, dans laquelle la nutrition et l'apport sanguin au cartilage de l'articulation sont altérés. Lorsque le patient est allongé sur le côté ou marche activement, la douleur s'intensifie.

Avec la bursite, l'inflammation se produit à l'intérieur du sac articulaire de l'articulation. Le processus pathologique dans la section synoviale est capable de provoquer des douleurs, à la fois pendant la journée et pendant le sommeil la nuit..

Maladies provoquant la douleur

Avec une tendinite, le patient ne ressentira pas seulement de la douleur la nuit. Puisque l'inflammation des ligaments se produit avec cette pathologie, la maladie affecte la capacité de se déplacer. Il y a une amplitude de mouvement limitée de l'articulation, elle est raide.

Les changements nécrotiques dans le tissu osseux près de l'articulation et dans le cartilage entraînent des douleurs la nuit. Plus la zone de dommages est grande, plus l'inconfort est fort.

Avec la spondylarthrite ankylosante et les troubles névralgiques, des douleurs dans les articulations de la hanche sont également possibles. Un diagnostic précis nécessite un examen. La douleur peut irradier vers les zones voisines, un diagnostic précis est donc toujours important avant le traitement.

Les personnes atteintes d'arthrite souffrent souvent d'insomnie. Dans cet article, nous expliquerons pourquoi il y a des douleurs nocturnes dans les articulations de la main et des jambes, et examinerons également les principales méthodes d'aide.

Les principales raisons pour lesquelles les articulations font mal la nuit sont présentées dans le comprimé..

CauseLa description
Si une personne est constamment en mouvement, monte et descend souvent des escaliers, alors les articulations peuvent bien «se réchauffer» en une journée, et le syndrome douloureux présent devient plus faible. La nuit, les articulations sont au repos. Pour cette raison, la douleur s'intensifie..
Fatigue surrénaleCette condition est également appelée «fatigue chronique». Elle est due à un dysfonctionnement des glandes surrénales. Le syndrome douloureux provoque une stimulation du système nerveux. Cette condition peut être combinée avec la dépression, la sous-dépression, l'anxiété, les crises de panique et les troubles du sommeil. La nuit, une stimulation accrue est observée. Par conséquent, l'intensité de la douleur augmente.
StressantSi une personne est constamment dans une situation stressante, le niveau de cortisol dans le sang augmente.
Les aliments gras, fumés, salés et épicés contiennent des éléments nocifs qui contribuent à l'affaiblissement de l'immunité. Le sucre et les graisses transformées contribuent à l'inflammation..
Dans le contexte des articulations immobiles, la survenue d'ankylose et de rigidité.

Les personnes âgées se plaignent généralement de douleur

La douleur nocturne dans le TBS peut indiquer une inflammation qui s'est développée dans le contexte d'une abrasion du cartilage ou d'une blessure antérieure.

Remarque! Les personnes âgées éprouvent généralement des douleurs nocturnes dans l'articulation de la hanche.

Leur apparition peut être due au développement de l'ostéoporose. Il s'agit d'une pathologie grave qui provoque la fragilité des os..

Une autre maladie provocatrice est l'arthrite. En l'absence de diagnostic et de traitement en temps opportun, la maladie progresse rapidement et entraîne une abrasion du tissu cartilagineux de la tête fémorale. La douleur peut être présente non seulement la nuit, mais aussi pendant la marche.

Douleur après le sommeil

La douleur peut être justifiée par un manque de magnésium et de calcium

Les futures mères et les femmes récemment nées font face à des douleurs nocturnes. L'inconfort apparaît dans:

  • les doigts des mains;
  • articulations du genou
  • cheville.

Une femme peut se plaindre de douleur dans une seule articulation. Mais le plus souvent, les membres supérieurs ou inférieurs font mal.

Chez les femmes enceintes, cette condition est accompagnée d'un œdème. Elle peut être observée jusqu'à 3 mois. Si les articulations font mal après le sommeil, cela peut être dû à une carence en magnésium et en calcium. En même temps, des maux de dents douloureux peuvent être ressentis..

Après l'accouchement, la condition se normalise. Mais si cela ne s'est pas produit, vous devez contacter un rhumatologue. Il peut s'agir du développement d'une arthralgie.

La plaque montre la classification de la douleur dans les articulations qui survient la nuit..

Type de douleurLa description
Attaque à court terme, dans laquelle vous pouvez facilement identifier la mise au point. Au début, le syndrome douloureux est localisé dans une seule zone. Mais au fil du temps, il se propage à d'autres domaines. La douleur aiguë disparaît assez rapidement.
Le rayon d'exposition s'élargit. La douleur s'accumule progressivement. Le traitement est compliqué car il est difficile de déterminer la concentration.
Observé pendant six mois. Seule la chirurgie peut aider.

Que faire

Après avoir examiné le patient et écouté ses plaintes, le médecin peut le référer pour un examen supplémentaire.

Si une personne est suspectée de carence en fer, elle est envoyée aux tests suivants:

Remarque! Le test sanguin clinique général doit être effectué sur un analyseur de sang.

Le sang n'est pas prélevé d'un doigt, mais d'une veine.

  • changer votre style de vie;
  • revoir le régime alimentaire;
  • étirer avant de se coucher.

Une personne dont les articulations font mal la nuit devrait bouger davantage. S'il est engagé dans un travail mental, il est recommandé d'être distrait et de faire de la gymnastique toutes les 2-3 heures. Cela prend 5-7 minutes.

Vous devriez vous promener tous les jours. La durée de la promenade varie de 30 minutes à plusieurs heures. Si une personne n'est pas habituée à l'activité physique, le chargement des articulations dès la première marche ne devrait pas l'être. Le tableau présente les types de sports recommandés pour les personnes à risque..

Genre de sportLa description
Il est conseillé de nager dans des réservoirs naturels ouverts. Mais si cela n'est pas possible, il est recommandé de s'inscrire au pool.
Les courses du matin et du soir sont utiles. Il est recommandé aux débutants de commencer par une exécution par intervalles..
Sur la photo, la marche norvégienneRecommandé pour la perte de poids. Vous pouvez faire face à l'évolution aiguë des maladies infectieuses et dans la période postopératoire. Lors de la marche, des bâtons spéciaux sont utilisés. Leur prix est accessible à tous..
Est la prévention des pathologies infectieuses.

Avant la formation, vous devez consulter un médecin.

Changement de régime

Une bonne nutrition contribue à améliorer la qualité de vie de toute maladie. En outre, le régime peut restaurer le cartilage, normaliser la nutrition osseuse et réduire le processus inflammatoire..

L'assiette montre les produits dont vous avez besoin pour enrichir votre alimentation..

ProduitPortion quotidienne (grammes)
200
150-200
200-250
200-250
150-200
200
50-70
100-120
200
150-200

Vous devez également manger de la gelée, de l'aspic, du poisson en gelée. La gélatine peut être alternée avec l'agar agar.

Il est utile pour les femmes enceintes et récemment résolues de manger du fromage cottage, de boire du kéfir et du lait cuit fermenté. De plus, des vitamines B6 peuvent être prescrites..

Les aliments peuvent être cuits à la vapeur, mijotés, cuits au four. Ne faites pas frire les aliments. Fruits et légumes de préférence mangés crus.

Remarque! S'il n'y a pas d'allergie, en hiver, il est recommandé de s'appuyer sur les agrumes..

Au printemps, un accent particulier devrait être mis sur les fruits secs et les céréales..

Élongation

L'engourdissement des articulations aidera à éliminer l'étirement

Elle doit être effectuée avant de se coucher. Cela a un effet bénéfique sur l'état des articulations et du cartilage..

Il est recommandé de mettre un poids léger sur la cheville et de la soulever lentement. L'exercice est effectué 5-7 fois. La même chose doit être faite avec le match retour.

Si les articulations des membres supérieurs font mal, il est utile de se lancer dans le tricot. Afin de prévenir l'arthrite au pinceau, il est recommandé d'effectuer les exercices suivants:

  • serrer vos poings;
  • avec le bout du pouce, à son tour, touchez tous les autres doigts;
  • plier et déplier les doigts dans les phalanges.

Le romarin est un excellent analgésique

Pour faire face à la douleur qui se produit la nuit, l'instruction vous aidera à:

  1. Préparez un sac de glaçons 60 minutes avant de raccrocher..
  2. Faire bouillir 1000 ml d'eau. Laisser refroidir un peu, y jeter 3 branches de romarin.
  3. Attachez un sac de glace à la zone affectée. Maintenez la compresse pendant 20 secondes.
  4. Placer le membre dans un bol d'infusion de romarin. Tenez autant que vous le pouvez. Répétez 5 fois.

Après cette procédure, la douleur ne dérangera pas.

La boisson au gingembre aidera à se débarrasser des douleurs nocturnes dans les articulations

Pour le préparer, vous devez mélanger 1 cuillère à café de gingembre en poudre avec 180 ml d'eau bouillante refroidie. Ajouter 25 grammes de miel frais, bien mélanger, faire bouillir pendant 15 minutes et laisser refroidir.

La boisson au gingembre est prise le matin, avant le petit déjeuner, et également 60 minutes avant la fin de la journée..

Conclusion

  1. dans le contexte d'une violation de l'approvisionnement en sang, le volume nécessaire de liquide synovial dans la cavité articulaire est perdu;
  2. le tissu cartilagineux est déshydraté, perd son élasticité et son hygroscopicité;
  3. il y a une réduction de la hauteur du coussin de cartilage;
  4. l'articulation des os devient instable;
  5. la tête fémorale se déplace librement par rapport au cotyle;
  6. cela provoque de la douleur lorsque les muscles de la région fessière et de la cuisse sont détendus.

Raisons pour lesquelles les articulations de la hanche font mal la nuit

La douleur dans l'articulation de la hanche est un symptôme courant de la manifestation de divers troubles de la jonction des os et des tissus mous adjacents. Les causes de la douleur peuvent être divisées en blessures, maladies systémiques, pathologie neurologique de la colonne vertébrale, maladies et conditions particulières de l'articulation elle-même.

Épidémiologie

Un schéma lié à l'âge a été noté pour les raisons de son évolution:

  1. Dans l'enfance, les douleurs articulaires sont associées à la pathologie du développement de ce composé.
  2. Les femmes en âge de procréer sont sensibles à la douleur en raison de la charge sur la hanche pendant la grossesse et la période post-partum.
  3. Pour les jeunes hommes âgés de 25 à 45 ans, une manifestation fréquente de douleur dans la région pelvienne est le développement d'un infarctus de la hanche.
  4. Les personnes d'âge moyen et les personnes âgées sont statistiquement plus susceptibles de souffrir de douleurs causées par une fracture du col fémoral, une coxarthrose et de l'arthrite.

Les groupes à risque pour le développement de la pathologie de l'articulation de la hanche sont définis:

  • athlètes avec une lourde charge sur la zone de la jonction des os.
  • travailleurs acharnés.
  • personnes en surpoids.
  • les personnes qui ont déjà subi des blessures du système musculo-squelettique.

L'articulation de la hanche a un appareil assez complexe, remplit de nombreuses fonctions et est soumise à une charge constante, responsable de la position verticale du corps et du mouvement. Ces facteurs contribuent au développement de nombreuses pathologies et nuisent à son intégrité, qui se manifeste également par des symptômes de douleur.

Causes courantes de douleur dans l'articulation de la hanche:

  1. Lésions traumatiques de l'articulation de la hanche, des tissus adjacents et manifestation de leurs complications - ecchymose de l'articulation de la hanche, fracture de fatigue du col fémoral et de l'os pelvien, fractures musculaires, lésions de la capsule de la hanche et luxation de degrés de complexité variables.
  2. Maladies neurologiques de la colonne vertébrale, dans lesquelles une douleur est ressentie dans l'articulation de la hanche - névralgie du nerf cutané latéral de la cuisse, hernie inguinale, pincement du nerf dans l'articulation de la hanche.
  3. Les infections provoquent non seulement des processus inflammatoires dans l'articulation de la hanche, mais aussi des douleurs aiguës, de la fièvre, une aggravation de l'état général - l'arthrite infectieuse. L'arthrite tuberculeuse a un développement différent, se manifestant progressivement.
  4. Maladies inflammatoires dégénératives des articulations et des tissus mous adjacents - arthrite, arthrite déformante (coxarthrose), bursite et tendinite.
  5. Maladies héréditaires qui ont conduit à une formation incorrecte de l'articulation ou de ses éléments constitutifs - la pathologie la plus courante est la dysplasie de la hanche.
  6. Maladies diffuses du tissu conjonctif associées aux maladies auto-immunes - lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde.
  7. Le développement de néoplasmes tumoraux dans le tissu osseux et le tissu musculaire adjacent.

Les sensations de douleur dans la zone articulaire ont différentes intensités, en fonction de la pathologie, du degré de son développement et des caractéristiques individuelles du corps. Pour décrire le tableau clinique de la maladie, les définitions suivantes de la douleur sont utilisées:

  • douleur aiguë à court terme avec une localisation claire de la source;
  • douloureux, a une large distribution, survient principalement la nuit, est difficile à localiser;
  • des manifestations de douleur chronique, une vaste zone de localisation, se produisent à certaines positions du corps ou de la charge.

La douleur dans l'articulation de la hanche la nuit se manifeste par les maladies suivantes:

  1. La coxarthrose, l'arthrose déformante est une maladie dans laquelle une longue période de douleur n'est pas perceptible et se produit avec une charge importante sur l'articulation. La destruction progressive du cartilage et de la tête de l'articulation entraîne une exacerbation de la douleur à n'importe quelle charge, et une tension musculaire douloureuse constante sur le site de la lésion provoque une douleur au repos et la nuit. La mobilité de la zone articulaire est limitée; un gonflement douloureux des tissus mous voisins est noté.
  2. La bursite est une inflammation de la membrane synoviale de l'articulation; une bursite trochantérienne se développe souvent. Le groupe de discussion est composé d'athlètes professionnels et de femmes, car des charges constantes et un bassin élargi physiologiquement sollicitent également la membrane articulaire. La pathologie est caractérisée par une localisation profonde de la douleur, qui s'étend jusqu'à la surface latérale de la cuisse. L'intensification des manifestations douloureuses la nuit est associée à l'incapacité d'occuper une position couchée sur le côté de l'articulation touchée.
  3. Maladies infectieuses - la pathologie a un développement rapide, provoqué par la grippe, le staphylocoque, le streptocoque. L'intensification de la douleur la nuit est associée à une sensibilité accrue des os et des tissus mous à ce moment..
  4. La polyarthrite rhumatoïde survient lorsque la membrane synoviale est endommagée par ses propres anticorps en raison d'une prédisposition génétique ou à la suite de maladies virales antérieures, telles que la rougeole, la rubéole et les rétrovirus. Le développement de la pathologie est caractérisé par la croissance des fibres conjonctives dans la membrane synoviale de l'articulation, ce qui entraîne une perte de son élasticité. Des symptômes douloureux, principalement de localisation nocturne, dans la région de la hanche sont associés à la prolifération du tissu conjonctif et à sa déformation supplémentaire..

La prise d'analgésiques soulage la douleur aux premiers stades de la maladie, mais n'élimine pas la cause. La progression de la pathologie entraîne une augmentation des manifestations douloureuses.

Afin d'utiliser le temps d'admission aussi efficacement que possible, il est recommandé d'évaluer indépendamment la fonction de l'articulation de la hanche et sa mobilité avant un voyage. Dans ce cas, vous n'aurez pas de difficulté à répondre aux questions d'un spécialiste, et il pourra obtenir rapidement toutes les informations nécessaires au diagnostic.

  1. Analyser la manifestation de la douleur en fonction de la charge et de la position du corps - douleur nocturne dans l'articulation de la hanche.
  2. Déterminer s'il y a une sensation de raideur dans la hanche après une longue position statique, le matin, est-il nécessaire de développer une articulation avec une longue position statique.
  3. Écoutez les sons pendant que vous bougez - les craquements et les clics accompagnent le mouvement uniquement dans l'articulation de la hanche ou se font entendre au niveau d'autres articulations osseuses.
  4. Évaluer les changements visuels de la taille et de la configuration des articulations - leur déformation, gonflement ou inflammation des tissus mous est possible.
  5. Y a-t-il une limitation de la mobilité de la partie articulaire et est-il difficile d'exercer une fonction de rotation, y a-t-il des difficultés avec l'abduction du membre inférieur et son extension? Aux derniers stades du développement de la maladie, des difficultés avec la fonction de flexion sont notées.
  6. Faites attention aux changements de démarche et comparez l'apparence des sensations douloureuses en fonction du temps et de la durée du mouvement. La limitation de l'amplitude des mouvements de l'une des articulations entraîne une démarche inégale, une violation de sa douceur, la survenue d'une boiterie.
  7. Restaurer le tableau chronologique de l'apparition et du développement des symptômes ci-dessus.

Les données cliniques sont extrêmement importantes pour identifier la cause de la maladie et établir un diagnostic, cependant, des méthodes d'examen supplémentaires seront nécessaires pour porter un jugement final:

  1. Un test sanguin clinique vous permet d'affiner votre recherche: un taux élevé de sédimentation érythrocytaire indique la nature rhumatismale de la pathologie, et en combinaison avec un niveau élevé de globules blancs indique un processus inflammatoire.
  2. Un test sanguin biochimique aide à effectuer un diagnostic différentiel - avec l'arthrite, le niveau de protéine C réactive est augmenté, et avec l'arthrose, les lectures de ce marqueur sont normales.
  3. Les études aux rayons X sont l'une des méthodes de diagnostic les plus importantes. Par l'état des os, leur forme, la formation de phoques, on peut juger de la distance entre les os de l'articulation de la hanche. La méthode est idéale pour diagnostiquer la coxarthrose, mais ne donne pas une idée de l'état des tissus conjonctifs et mous à proximité. Le rétrécissement de l'espace articulaire et la destruction des os voisins indiquent la nature rhumatismale de la pathologie de l'articulation.
  4. L'IRM permet de détecter les premiers changements du cartilage. C'est l'une des composantes du diagnostic différentiel pour l'identification des pathologies. Ainsi, le développement de changements articulaires peut être précédé d'une hernie intervertébrale.
  5. L'échographie vous permet d'évaluer l'état du cartilage, reflétant son amincissement dans l'arthrose, et le niveau de liquide synovial, fixant son augmentation de l'arthrite.
  6. La ponction articulaire pour l'analyse du liquide synovial est utilisée dans le diagnostic différentiel de l'arthrose.
  7. L'arthroscopie est réalisée avec un diagnostic difficile et des dommages présumés au cartilage..

Les maladies qui provoquent des douleurs dans l'articulation de la hanche sont de nature différente, mais ont des manifestations similaires, mais les mesures thérapeutiques peuvent nécessiter des complètement différentes. Afin d'éviter les erreurs et d'organiser le traitement le plus efficacement possible, il est nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel des maladies de manifestations similaires.

La maladie est typique des personnes d'âge moyen et plus âgé, il y a une destruction progressive du cartilage, une déformation de l'articulation, l'incapacité à effectuer des mouvements en entier, des douleurs nocturnes pendant un cours prolongé de la maladie.

Différences de coxarthrose de maladies similaires dans les manifestations:

  1. L'inflammation des tendons fémoraux (trochentérite) se distingue par la capacité à effectuer des mouvements du membre en totalité et dans toutes les directions.
  2. Les dommages à la colonne lombaire - syndrome du piriforme et syndrome radiculaire - ne se produisent pas avec une mobilité et une amplitude de mouvement limitées dans toutes les directions, une douleur aiguë dans le bas du dos et la cuisse accompagne une tentative de se pencher en avant avec les jambes droites ou de soulever une jambe droite.
  3. Spondylarthrite ankylosante et arthrite réactive, de l'arthrose, la maladie diffère par le développement d'une tranche d'âge plus jeune, de 15 à 40 ans, et la manifestation de douleurs nocturnes.

Polyarthrite rhumatoïde

La maladie se développe principalement dans le groupe d'âge moyen, s'accompagne de douleurs nocturnes et de raideurs matinales des articulations, la lésion est symétrique, un processus inflammatoire apparaît, une atrophie musculaire est exprimée et des marqueurs rhumatoïdes sont présents.

  1. maladies accompagnées d'un processus inflammatoire dégénératif affectant l'articulation, son cartilage, le tissu musculaire et les ligaments (arthrite, arthrose, bursite, tendinite);
  2. violation de la structure anatomique de l'articulation (luxation, fracture du col fémoral);
  3. l'ostéochondrose et ses conséquences;
  4. causes naturelles de la douleur la nuit (grossesse, puerpéralité, chaussures inconfortables et mauvaise posture).

Inflammation des tissus articulaires et environnants

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de réaliser un diagnostic qui aidera à déterminer la cause de la douleur dans l'articulation de la hanche. Il y a des cas fréquents où la douleur survient en raison de la destruction de l'articulation et de son appareil musculo-ligamentaire.

Dans ce cas, le médecin prescrit d'abord des analgésiques et détermine le degré de destruction du tissu cartilagineux. Médicaments prescrits pour soulager l'inflammation (sans aspirine), chondroprotecteurs pour restaurer le cartilage endommagé et corticostéroïdes qui normalisent le métabolisme dans le corps. Il est également recommandé de porter un bandage de retenue qui réduit le stress articulaire et réduit la douleur..

À mesure que vous récupérez, le traitement peut comprendre des exercices thérapeutiques et de la physiothérapie. En tant que thérapie adjuvante, vous pouvez utiliser des décoctions d'herbes qui sont prises par voie orale, il est également recommandé d'en faire des compresses apaisantes pour soulager l'œdème dans la zone touchée.

Violation de la structure anatomique de l'articulation

À la suite d'une blessure grave, une luxation de la hanche se produit très souvent, ce qui provoque des douleurs la nuit dans l'articulation de la hanche. Dans ce cas, le membre inférieur perd sa mobilité et devient pressé contre une jambe saine. En outre, une fracture du col fémoral est considérée comme une maladie grave. Une telle blessure est particulièrement dangereuse pour les personnes âgées.

Le traitement de ces maladies a généralement une longue période pendant laquelle le patient observe le repos au lit avec un minimum de mouvement. Comme le montre la pratique des fractures, il est préférable de faire des endoprothèses. L'opération consiste à remplacer la tête et le cou de l'articulation endommagée par des éléments artificiels en polymères particulièrement durables..

Ostéochondrose

Ne vous auto-médicamentez pas si la douleur nocturne n'est pas liée au système squelettique. Les maladies systémiques ne peuvent pas être moins dangereuses que la destruction du cartilage ou les fractures et les luxations. Ainsi, les douleurs nocturnes dans l'articulation TZB peuvent parler du développement de l'ostéochondrose lombo-sacrée et de ses complications sous la forme d'une protrusion ou d'une hernie du disque intervertébral.

La maladie se caractérise par un pincement des racines du nerf sciatique, qui provoque des douleurs dans l'articulation de la hanche. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie non seulement la nuit. Le renforcer peut provoquer des mouvements même normaux, ainsi que des rires, des éternuements et de la toux.

Le traitement comprend généralement un traitement anti-inflammatoire, des médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans la région lombaire, des chondroprotecteurs, des myorelaxants et des diurétiques. Pour obtenir un effet cicatrisant durable, impossible de se passer de physiothérapie, acupuncture et hirudothérapie, il est également recommandé de faire des exercices thérapeutiques.