logo

Le testicule fait mal: raisons, quoi faire et comment traiter

L'un des problèmes de santé les plus désagréables chez les hommes est la douleur testiculaire. Ces glandes sexuelles ont un but particulier: elles produisent du sperme et de la testostérone. Et à partir de cela, il est clair qu'une violation de leur travail affectera nécessairement la fonction reproductrice ou sexuelle du corps masculin. Et cela ne ravira probablement personne.

La douleur peut être de nature différente (pulsation, douleur, coupure - n'importe laquelle), et elle n'épargne pas les hommes de tout âge. Il y a beaucoup de raisons provoquant l'apparition de telles sensations. Dans tous les cas, il s’agit d’une approche pour contacter un spécialiste, et dans certains.

Quand il est dangereux de reporter une visite à un médecin?

Il est important pour tout homme de savoir qu'avec un phénomène tel que la douleur, la sensation de brûlure dans les testicules (testicules) ne vaut pas la peine de plaisanter. Surtout dans les cas suivants:

• après une blessure, surtout si la douleur ne s'arrête pas longtemps (plus d'une heure);

• la douleur tire dans la nature, elle s'arrête à une certaine fréquence, puis revient;

• les testicules ont changé de forme - allongés ou gonflés;

• une vive douleur est survenue de façon inattendue et pour une raison quelconque;

• la douleur apparaît au toucher et lorsqu'elle est pressée;

• les manifestations concomitantes sont de la fièvre, des nausées, des vomissements et des étourdissements.

Tous les signes ci-dessus indiquent un dysfonctionnement à l'intérieur du corps masculin et le développement d'une maladie. Par conséquent, penser à quoi faire si le testicule fait mal ne vaut pas la peine. La seule réponse est de se dépêcher de voir un médecin. À quel médecin dois-je aller? Tout dépend de la cause de la pathologie. Fondamentalement, un urologue ou andrologue traite des problèmes similaires de santé masculine, mais vous pouvez également contacter un thérapeute.

Causes de la douleur testiculaire chez les hommes

Comme déjà mentionné, de nombreux facteurs affectent le début de la douleur dans ce domaine. Examinons-les en détail..

1. Blessure

Souvent, la douleur est le résultat de dommages, d'ecchymoses ou de blessures de gravité variable. Bien qu'une légère ecchymose provoque une douleur assez vive, elle disparaît rapidement et aucune sensation et conséquence désagréable n'est laissée pour compte. Mais des dommages plus graves, en plus de la douleur aiguë, peuvent provoquer un choc douloureux et entraîner une perte de conscience.

Dans tous les cas, les blessures négligentes dans le scrotum ne doivent pas être prises à la légère. Surtout s'ils coupent le caractère. Ceci est déjà lourd de perte testiculaire, donc une attention médicale urgente peut être nécessaire ici..

2. Torsion du testicule

Une douleur aiguë qui est soudainement apparue dans la zone des testicules, ainsi que si la douleur dans le testicule donne dans l'aine, peut être le résultat d'une torsion du cordon spermatique. Dans une telle situation, vous devriez consulter un médecin, il est possible qu'une intervention chirurgicale soit nécessaire. Bien que tout puisse se passer de chirurgie, si le médecin parvient à se débarrasser du problème manuellement. Soit dit en passant, les raisons pour lesquelles une telle torsion se produit ne sont toujours pas claires.

3. Varicocèle

Si un homme a un testicule à sa gauche, cette maladie peut en être la cause. Il se développe principalement sur le côté gauche. Il s'agit d'une expansion des veines passant dans le cordon spermatique. Les facteurs qui provoquent le développement de la maladie sont une anomalie des vaisseaux sanguins traversant le scrotum et les organes pelviens et une pression élevée à l'intérieur. L'un des symptômes de la maladie est l'intensification de la douleur après tout effort physique, en particulier après l'entraînement, après la course, etc. Et le testicule fait souvent mal après la chirurgie et la varicocèle. La douleur est la complication la plus courante résultant d'une telle intervention. En urologie moderne, des interventions chirurgicales mini-invasives (traitement endoscopique) sont utilisées pour résoudre le problème de la varicocèle. La chirurgie de Marmara, qui fait référence à la méthode microchirurgicale de traitement de la pathologie, est également courante. Cette opération se fait à travers une micro section dans la région inguinale, où la veine testiculaire se rapproche de la peau.

4. Épididymite

Il s'agit d'un processus inflammatoire de l'épididyme. Bien que la douleur apparaisse dans l'appendice, elle est donnée dans le testicule. Par conséquent, il y a une sensation de douleur dans la zone des testicules. La maladie apparaît principalement «à cause» des gonocoques et de la chlamydia, qui pénètrent dans l'appendice de l'œuf par l'urètre ou la vessie. Cela se produit souvent à un jeune âge. Mais l'épididymite peut également toucher un homme plutôt âgé souffrant de prostatite. Ici, la prostate devient généralement une source d'infection..

Vous devez connaître exactement les manifestations de cette maladie:

• douleur, douleur, brûlure en urinant;
• perte de contrôle sur le processus de vidange de la vessie;
• la douleur dans le testicule redonne;
• température corporelle élevée.

Si la maladie est laissée au hasard, à la fin, vous pouvez rester infertile et impuissant dans les rapports sexuels.

5. Orchite

L'orchite est une inflammation du tissu testiculaire. Elle peut se produire isolément, elle peut être combinée avec le processus inflammatoire dans l'appendice, puis la maladie est appelée orchépidimite (orhépidémie).

Symptômes d'orchite:
- douleur intense dans la moitié correspondante du scrotum
- œdème
- rougeur cutanée du scrotum
- augmentation de la température à 39 ° C.

La palpation n'est pas possible en raison d'une douleur intense. Après avoir prescrit des antibiotiques, pendant 3-4 jours, l'œdème diminue et un testicule douloureux et agrandi est palpé, une tête dense de l'épididyme, parfois l'appendice lui-même est sous la forme d'un cordon élastique.

6. Excitation sexuelle qui ne se termine pas par l'éjaculation

Dans ce cas, la douleur testiculaire est causée par la stagnation du sang d'une érection prolongée. Le même sentiment peut apparaître avec une abstinence prolongée. Dans une telle situation, la douleur disparaît d'elle-même, rien ne doit être fait pour l'éliminer.

La cause de l'inconfort après l'éjaculation (lourdeur dans le périnée, inconfort dans l'urètre, douleur dans le pénis) peut être les facteurs suivants:

1. Insatisfaction à l'égard des rapports sexuels.
2. Stimulation prolongée avec éjaculation incomplète.
3. Maladies de la région génitale masculine.
4. Antécédents de lésion scrotale.

7. Hernie

Des sensations désagréables dans les testicules peuvent survenir à la suite d'une protrusion herniaire (la maladie apparaît souvent après avoir soulevé des poids, surtout s'il y a une prédisposition). Elle se manifeste par une sensation de gonflement du scrotum, surtout en position debout. La seule façon de résoudre le problème est la chirurgie. Après une chirurgie de la hernie inguinale, des complications telles que des douleurs dans les testicules sont également possibles..

8. Tumeur

Les néoplasmes malins sont la plus dangereuse de toutes les causes de douleur dans le testicule. Les facteurs qui provoquent le cancer dans ce domaine sont:

• la génétique;
• dommages testiculaires;
• sous-développement des testicules;
• infertilité;
• cryptorchidie;
• antécédents de chirurgie testiculaire.
La douleur survient déjà aux stades avancés du développement de la maladie. Le traitement ici doit être complet, mais ne peut généralement pas se passer de l'ablation de la gonade.

9. Maladies inflammatoires du système génito-urinaire

Il existe d'autres causes de douleur dans les testicules. Il s'agit notamment des calculs rénaux, des maladies sexuellement transmissibles (par exemple, la chlamydia, l'uréeplasmose, etc.). Ainsi que des sensations douloureuses peuvent survenir avec la prostatite aiguë ou chronique.

10. Hydrocèle

Il arrive que les testicules soient gonflés et douloureux. La raison de cette manifestation peut se cacher dans une maladie appelée hydrocèle. Sinon, hydropisie des testicules, c'est-à-dire accumulation de liquide entre les membranes. Avec l'hydrocèle (hydropisie du testicule), le scrotum peut atteindre des tailles importantes en raison de l'accumulation de liquide. Le syndrome douloureux pour l'hydropisie du testicule n'est pas caractéristique, avec la palpation, le scrotum est presque indolore.

Le traitement est souvent chirurgical, il en existe quatre types, qui varient selon la technique utilisée par le chirurgien. Après l'opération, l'hydrocèle est également une douleur possible qui se produit en raison de la lixiviation de l'anesthésique du corps. Ils durent plusieurs jours, dans ce cas, l'anesthésie est utilisée..

Si le testicule d'un enfant fait mal, alors dans cette situation, une telle sensation, en plus de diverses infections, peut être provoquée par des vêtements mal choisis pour le bébé, un changement de couche rare, etc. Mais c'est mieux si le médecin examine le garçon.

11. Rhumes

La grippe et les infections virales respiratoires aiguës chez l'homme peuvent entraîner une complication sous la forme d'une sensation qui tord ou réduit les testicules. Cette condition peut être observée pendant toute la période de la maladie et se transmettra d'elle-même..

Que faire si le testicule fait mal

Quelle que soit la raison de la douleur dans les testicules, la première étape et la plus importante sur le chemin de la guérison devrait être le voyage de l'homme chez le médecin - andrologue ou urologue. Un spécialiste examinera le patient, l'interrogera sur tout et prescrira les tests et études nécessaires:

• tests sanguins et urinaires;

• frottis urétral (si nécessaire);

• Échographie et autres tests de laboratoire importants.

Traitement

La méthode de traitement dépend de l'origine de la douleur.

1. Vous pouvez soigner des blessures mineures à la maison. Tout est simple ici: anesthésie, prise de médicaments anti-inflammatoires, repos, application de glace, etc. En général, l'essentiel est de suivre toutes les recommandations du médecin. Les dommages graves sont réparés chirurgicalement.

2. La torsion n'est enlevée que par un médecin! Tout d'abord, il essaiera d'effectuer les manipulations manuellement. En cas d'échec, l'opération est effectuée..

3. L'inflammation du testicule ou de son appendice est traitée avec des antibiotiques, des médicaments anti-inflammatoires, par anesthésie et soutien du scrotum.

4. La hernie ne tolère pas l'automédication! De plus, la méthode principale est la chirurgie.

5. La prostatite est l'une des pathologies les plus courantes qui ont un symptôme de douleur dans le testicule droit ou gauche. Mais il y a une règle pour cela - les agents antibactériens. Et avec une douleur intense - médicaments contre la douleur.

La douleur dans le testicule n'est pas une phrase. Bien sûr, si vous démarrez et ne prêtez pas l'attention voulue à cette douleur, les conséquences peuvent être très tristes - impuissance, infertilité, etc. Parfois, les sensations vraiment douloureuses ne posent aucun problème grave. Mais laissez le médecin le déterminer.

La douleur dans le testicule donne à la jambe - signe d'une terrible maladie?

De nombreux patients au cabinet du médecin se plaignent de douleurs à l'aine, qui irradient vers le membre. Les testicules sont des organes génitaux très importants du corps masculin, jouent un rôle important dans le système reproducteur et le système dans son ensemble. Les glandes produisent l'hormone sexuelle mâle testostérone, ainsi que le sperme. Les spasmes douloureux dans les testicules indiquent le plus souvent un processus inflammatoire dans les organes génitaux. Pour vous débarrasser d'un symptôme désagréable, vous devez contacter un spécialiste et prescrire un traitement efficace.

Les principales causes de douleur dans le scrotum

Si la douleur dans le testicule cède dans la jambe, c'est la raison pour laquelle vous devez vous rendre à la clinique pour un diagnostic et prescrire un traitement efficace. Ce symptôme peut apparaître chez un homme de n'importe quelle catégorie d'âge. Le plus souvent, le problème survient chez les personnes qui ont une vie sexuelle irrégulière et qui souffrent de maladies inflammatoires des organes génitaux. Parmi les causes les plus courantes figurent les maladies suivantes:

  1. Orchite testiculaire;
  2. Épididymite (processus inflammatoire localisé dans le cordon spermatique);
  3. Prostatite de nature aiguë ou chronique;
  4. Maladies vénériennes.

La torsion du cordon spermatique peut également provoquer des douleurs dans le testicule avec une irradiation vers le membre. Parmi les maladies courantes à cause desquelles la douleur dans le testicule donne à la jambe sont:

  • varicocèle;
  • contusion ou compression sévère du testicule;
  • hydrocèle;
  • spermatocèle;
  • hernie inguinale;
  • tumeur maligne.

Très souvent, la cause des spasmes douloureux dans la région inguinale avec irradiation au membre est un traumatisme. Mais si la douleur est apparue sans raison, vous devez immédiatement contacter un médecin pour un diagnostic. Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, de nombreuses maladies entraîneront de graves conséquences, parmi lesquelles l'infertilité.

Le processus inflammatoire dans le scrotum d'un homme

Si le patient note une douleur dans le scrotum, alors l'orchite peut devenir la cause. En tant que maladie indépendante, l'orchite est observée dans de rares cas. Le plus souvent, elle se développe dans le contexte d'une pathologie secondaire, parmi laquelle les facteurs suivants sont notés:

  1. Blessure
  2. Brucellose;
  3. Oreillons;
  4. Complications de la grippe ou de la pneumonie;
  5. Vésiculite;
  6. Épididymite;
  7. Prostatite;
  8. Urétrite.

Si un enfant fait mal à la jambe dans le testicule gauche, la cause la plus fréquente est les oreillons. Dans ce cas, des symptômes concomitants sont enregistrés, tels qu'une hypertrophie du scrotum, une rougeur de la peau, une augmentation de la température locale, une fièvre, une sensation de douleur lors de la palpation du testicule. Le plus souvent, la douleur survient d'une part. Dans ce cas, des crampes sont données à la jambe, au sacrum ou au bas du dos. L'orchite chronique ne provoque pas de douleur aux extrémités, ne peut se produire qu'en marchant vite ou en courant.

Tumeur maligne

L'inconfort et la douleur peuvent provoquer la croissance d'une tumeur maligne. De toutes les pathologies chez l'homme, la tumeur du scrotum occupe 2%. Parmi les symptômes concomitants, il y a un compactage du bas-ventre, des douleurs dans le scrotum. Si avec une augmentation le néoplasme commence à exercer une pression sur les faisceaux nerveux et les uretères, alors des signes tels que ballonnements, constipation, crampes dans le dos et le bas du dos, des phénomènes dysuriques apparaissent.

Méthodes de traitement des maladies

Si la douleur dans le testicule droit donne à la jambe, vous devez contacter un médecin et faire un diagnostic. Ce n'est que sur la base du diagnostic qu'un traitement efficace pour une maladie spécifique du corps est prescrit. Un certain nombre d'examens corporels sont effectués. Un historique des symptômes est recueilli, une palpation du scrotum est effectuée, un test urinaire et sanguin est effectué, un frottis pour les IST est examiné. Si nécessaire, des études échographiques sont en outre prescrites, une imagerie par résonance magnétique, une analyse de la sécrétion de la prostate est effectuée. Dans les cas graves, un test de biopsie est prescrit.

Le traitement est basé sur la maladie sous-jacente qui a provoqué une douleur testiculaire avec irradiation dans la jambe. Avec la prostatite infectieuse, le diclofénac est prescrit, l'ibuprofène - comme analgésique. En cas de processus stagnants, il est recommandé d'établir une vie sexuelle avec un partenaire. En cas de torsion testiculaire, le médecin peut effectuer une réduction manuelle ou prescrire une opération pour restaurer les parties génitales du garçon. Si une tumeur a été diagnostiquée, un traitement chirurgical et une chimiothérapie sont prescrits.

La douleur dans l'aine et le scrotum devrait être la raison pour contacter un urologue et un andrologue. Il n'est pas recommandé de pratiquer l'auto-traitement afin d'éviter les conséquences graves et les complications de la situation. Un traitement en temps opportun empêchera les processus négatifs et restaurera plus rapidement votre activité sexuelle et votre mode de vie normal.

Pour ceux qui ont des douleurs testiculaires. Schéma thérapeutique!

Modérateur: dvd-rw

Pour ceux qui ont des douleurs testiculaires. Schéma thérapeutique!

# 1 Publié par Richie le mar 11 févr. 2014 11:04 am

Ceux qui s'inquiétaient de la douleur dans le testicule gauche ou droit!
Pour ceux qui ont des douleurs dans le cordon spermatique du canal inguinal!

Symptomatologie

Lancer cette jambe, du côté duquel elle fait mal à l'autre jambe en position assise? Facile à avoir? (prêt à discuter plus difficile qu'avec l'autre jambe)
Allongez-vous sur le sol sur le dos et essayez de soulever votre jambe sans soulever le bassin du sol, une jambe se lève plus difficile, c'est de ce côté que la douleur dans le testicule?
Vous vous levez sans douleur et la douleur commence 10 à 15 minutes après le réveil ou plus tard dans la journée?
Est-ce que l'intérieur de votre cuisse tire, votre dos au-dessus de la fesse en marchant, votre pied, sous le genou et tout du côté du testicule malade? Votre bassin est toujours allumé?
Vous n'avez aucun problème avec le sexe!
Vous avez subi une varicocèle ou une hernie inguinale?
Vous avez trouvé la varicocèle
Avez-vous une étrange prostatite antibactérienne? Prostatite congestive?

S'il y a une coïncidence sur 4-5 points, vous pouvez lire en toute sécurité ci-dessous:

Asseyez-vous à nouveau dans la position de la jambe endolorie pour être en bonne santé, en position assise. Asseyez-vous 5 minutes, dos droit.
Après s'être assis dans cette position pendant un certain temps, la douleur le long du cordon spermatique devient plus facile, voire disparaît complètement.

VOUS PROBABLEMENT UNE COMPRESSION OU UNE INFLAMMATION MÊME DU GENRE Nerf!

Causes:

1) Varicocèle à l'intérieur du canal inguinal, qui comprime le nerf génital
2) Une hernie qui s'est glissée dans le canal inguinal et a serré le nerf génital (ou le nœud lymphatique inguinal se serre-t-il?)
3) lésion de la colonne vertébrale (protrusion ou hernie) au niveau de L5S1
4) Les muscles ont serré le nerf génital dans le canal inguinal, formés? As-tu perdu du poids? Presser fort pompé? Soulevé de terre ou haltère squat?
5) Ajout de l'omission du rein, le rein peut descendre dans le petit bassin. C'est l'omission du rein qui conduit souvent à une violation de l'apport sanguin au testicule, à l'apparition de varicocèle.

Diagnostique:

1) AB pour chaque pompier jusqu'à 30 jours pour TUER EXACTEMENT toutes les MST. Exclure les relations sexuelles avec une source possible d'infection (que ce soit avec ou sans protection *).
2) En même temps, vous recherchez une hernie ou une varicocèle dans l'inguinal, et ceci et cela, s'il est détecté, doivent être éliminés. Besoin d'un bon chirurgien urologue qui veut découvrir la vérité.
3) Si la douleur est due au syndrome radiculaire (colonne vertébrale), il y a une IRM. L5S1 montrera une hernie ou une protrusion - pour résoudre un problème avec un neurochirurgien ou un manuel, je ne sais pas, j'ai le pah pah de retour environ. À qui cette voie est tombée - vous sur le forum Spinet et lisez les articles de Corwin

De plus, VOUS avez deux façons:

La voie de la médecine officielle

1) Paroles et autres médicaments prescrits par un neurologue ou un neurochirurgien
2) Blocage du nerf reproducteur par un neurochirurgien
3) Ablation du nerf reproducteur
(Articles à titre exceptionnel, de la lumière à l'étain, pour ainsi dire)

La voie de la médecine informelle

1) Psychologue
2) Séances de Reiki
3) Sinelnikov - Aimez votre maladie.
4) Humeur de Sytin: (Santé des hommes, Traitement du système nerveux, Traitement de la prostatite)
(En même temps, cela supprimera la compression nerveuse au niveau psychosomatique et désactivera les douleurs fantômes après l'inflammation pas pire que les paroles)

Les invités de ce site ont été guéris de cette façon et de cette façon. Je n'ai rien découvert de nouveau, tout cela est sur ce site, il est juste jeté avec des recettes de cocktails AB pour le suicide, comme une pièce d'or, avec un tas de fumier. J'ai réussi à creuser, vous rendez la tâche plus facile.
À mon avis, si la médecine informelle peut vous aider, vous avez toujours le temps de vous paralyser en tant que fonctionnaire. Un traitement informel m'a aidé, mais un traitement officiel a aidé à expliquer la physique du processus de la prostatite.!

d79 Tu as fini, tout ce temps, à creuser dans la bonne direction.

Recherchez un neurochirurgien qui s'occupe des douleurs pelviennes chroniques. Je ne ferai pas de publicité.

PS Il n'est pas nécessaire de me remercier, qui a souffert de ce BONHEUR ne tentera jamais de gagner de l'argent au détriment d'autres malheureux, désespérés, perdus espoir.
C'était moi. Bonne chance à tous!

douleur testiculaire en marchant

Questions et réponses sur: douleur dans le testicule en marchant

Bonjour, j'ai 21 ans. Il y a une semaine, après un rapport sexuel, je suis allé aux toilettes dans l'urine et il n'y a eu aucune douleur. La deuxième et la troisième fois, il n'y avait plus de sang dans l'urine dans l'urine. A passé un test d'urine, le sang a dit que les tests étaient bons. J'ai fait une échographie des reins, aucune pierre n'a été trouvée, le médecin a dit que les reins étaient parfaits. Fait une échographie de la vessie et de la prostate. Le médecin a dit que la taille est normale, l'irritation n'est pas révélée tout va bien. L'urologue a dit qu'il y avait très probablement un caillou, le caillou est sorti maintenant tout ira bien. Le même jour (5 jours après la première fois où du sang a été détecté dans l'urine), après le rapport sexuel (du sang dans l'urine a été observé précisément après le rapport sexuel), il y avait des caillots sanguins dans le sperme, la première fois qu'ils étaient partis et après 5 heures je suis allé à les toilettes avec un sang et d'énormes caillots de sang s'envolèrent. Puis il est allé à l'hôpital chez l'urologue. Il a effectué une deuxième analyse de la prostate et de la vessie et m'a dit qu'il y avait deux options: soit une prostatite chronique ou (très probablement) une hématurie causée par un effort prolongé à l'état d'évacuation (d'après ses mots, le vaisseau a éclaté de surmenage pendant les rapports sexuels). Le médecin a déclaré qu'un certain nombre de tests devraient être effectués (semer le haricot mungo sur le sperme et A4, selon les résultats de cette analyse, vous pouvez certainement dire si la maladie est infectieuse ou non) pour vous assurer qu'il ne s'agit pas d'une maladie infectieuse. Les analyses ne seront prêtes que dans une semaine, et le traitement n'a pas encore été prescrit. Un léger inconfort est toujours observé dans la zone juste en dessous des testicules, plus souvent lorsque je suis assis et parfois des picotements dans la région de l'aine.

Merci d'avoir répondu

La situation a radicalement changé: j'ai été placée à l'hôpital. Le lendemain, des analyses de microscopie des spermatozoïdes sur la flore sont arrivées, ils ont trouvé un microbe. Piqué d'antibiotiques - oBactol. Au cours de la deuxième semaine de traitement à l'hôpital, il a commencé à remarquer comment la puissance était réduite. L'inconfort dans la prostate a disparu, mais les testicules ont commencé à faire mal. Le médecin a fait une échographie des testicules, a déclaré que tout était normal, mais n'a pas pu expliquer pourquoi ils avaient mal. Les testicules ne faisaient pas toujours mal, plus souvent en marchant. Avec un examen indépendant, j'ai trouvé que ça faisait mal près d'une veine passant dans le testicule droit. Après deux semaines, je suis sortie de l'hôpital avec un diagnostic de PROSTATITE AIGUË. Le médecin a dit qu'en principe, vous pouvez avoir des rapports sexuels. Après les rapports sexuels, il n'y avait pas de sang, mais le lendemain, le testicule droit était douloureux, surtout en position assise (ils semblaient tirés, sévère sévérité dans les testicules). Le médecin m'a prescrit des antibiotiques que j'ai commencé à boire le lendemain. 2 jours après la sortie, la puissance a considérablement diminué, le médecin de l'hôpital a dit que cela ne pouvait pas être, c'est sur un fond psychologique. Le fait est que j'ai progressivement ressenti comment ça allait et n'était pas nerveux au début, jusqu'à ce qu'il s'éteigne complètement. Lorsque j'ai commencé à prendre les bougies prescrites par le médecin, la puissance a recommencé à revenir, mais en même temps, j'ai trouvé les veines du pénis devenues bleu foncé (avant) et après les rapports sexuels (après la sortie de l'hôpital), le pénis a commencé à irriter, l'urine est devenue couleur sombre. Je suis allé chez l'urologue du lieu de résidence. Le médecin a déclaré que la prostatite aiguë (le diagnostic posé à l'hôpital) est rapidement traitée avec des antibiotiques et disparaît, tandis que la chronique est traitée pendant une longue période, mais avec la chronique, la prostate augmente. Mais la glande de la prostate, Dieu merci, est normale. Je n'ai fait aucun changement 5 fois à l'hôpital, ni œdème ni hypertrophie. Le médecin de l'hôpital n'avait qu'un extrait avec des analyses sur les mains - microscopie microscopique du sperme (sur la base de laquelle il a fait ce diagnostic, nettoyer l'urine sur la flore propre, les reins normaux, la prostate normale. Pourquoi une prostatite aiguë? Si aiguë, alors pourquoi? il est traité pendant longtemps et procède à des douleurs constantes dans les testicules (les testicules eux-mêmes ne sont pas élargis). Pourquoi les veines ont-elles changé de couleur? La puissance peut-elle diminuer en raison de cette maladie (j'ai 21 ans)? Je ne sais pas quoi faire ensuite. Merci pour plus tôt.

Pourquoi le testicule droit d'un homme fait-il mal??

Pourquoi le bon testicule fait mal aux hommes: les maladies possibles et leur traitement

Les hommes souffrent souvent de douleur dans le scrotum en raison de la présence des organes génitaux non seulement à l'intérieur du corps, mais aussi à l'extérieur. Souvent, la douleur ne se manifeste que dans l'un des testicules, ce qui provoque un inconfort chez l'homme, aggrave son humeur avec l'humeur et affecte négativement le fonctionnement reproducteur.

Les testicules sont l'organe le plus vulnérable des hommes, car ils ne sont protégés que par un mince sac peau-muscle ou scrotum. Toute exposition externe ou interne entraîne une perturbation des testicules.

Les causes de la douleur sont multiples: traumatisme mécanique, abstinence sexuelle, processus inflammatoires et maladies infectieuses.

La douleur dans les testicules indique un dysfonctionnement du corps, qui peut entraîner des conséquences négatives: de l'impuissance au handicap, l'infertilité. Il faut tenir compte de certains facteurs:

  • la forme. En forme, les deux testicules ressemblent à un œuf, l'extrémité pointue pointant vers le haut. Un changement de position devrait être alarmant;
  • la taille. En raison de la structure anatomique, le testicule gauche est plus bas que la droite. Visuellement, leur taille peut être différente. Mais si l'un d'eux est augmenté deux fois ou plus, c'est l'occasion de consulter un médecin;
  • Température. Dans le scrotum, la température est abaissée, ce qui vous permet de sauvegarder l'activité vitale du sperme. Les testicules chauds et la douleur - source de préoccupation.

La douleur dans les testicules chez les garçons peut être causée par des vêtements serrés, un changement de couche rare et d'autres facteurs..

Chez les adolescents, la douleur testiculaire survient souvent en raison d'une insatisfaction sexuelle. Lors d'une érection prolongée, le sang se précipite vers les organes génitaux, ce qui s'accompagne d'un œdème et d'une cyanose (cyanose) de la peau.

En général, un certain nombre de raisons pouvant provoquer une telle sensation désagréable peuvent correspondre à des maladies graves.

Types de lésions mécaniques des testicules:

  • blessure. Légère blessure mécanique au scrotum. La douleur ne se produit que pendant la palpation de l'œuf droit. Un léger gonflement apparaît, la peau devient rouge, le testicule fait mal. Les symptômes disparaissent après quelques jours. Une intervention médicale n'est généralement pas requise;
  • le trou. Dommages dangereux au scrotum, qui s'accompagnent de douleurs aiguës et insupportables. Le patient peut perdre conscience. L'écart peut être fatal en raison d'un choc douloureux;
  • dislocation. Se produit en raison d'un choc. Dans ce cas, le testicule prend une position inhabituelle - se lève. Avec une luxation, une douleur aiguë apparaît, qui donne au côté droit, à la jambe, à la région inguinale. Un gonflement du scrotum apparaît, le testicule augmente de taille. Après le traitement, l'œuf pénètre indépendamment dans le scrotum;
  • infraction. Elle survient chez un garçon jusqu'à l'âge de trois ans après cryptorchidie. Manifesté sous forme d'anxiété, sans raison apparente.
  • poignarder les blessures. Le patient a une douleur aiguë, ce qui entraîne un choc et une perte de conscience.

Torsion - une pathologie aiguë du scrotum, résultant d'une surcharge du faisceau neurovasculaire des testicules et des canaux déférents. La principale cause de torsion est une contraction accrue des muscles qui soulèvent le testicule.

Cela se produit pendant l'effort physique et après une blessure. En raison de la forte contraction du cordon spermatique, y compris de tous les vaisseaux et nerfs, il s'enroule et se transforme en spirale. La circulation sanguine est perturbée, la douleur apparaît.

L'orchite est une inflammation du tissu testiculaire. Il existe une pathologie comme complication des maladies suivantes:

  • grippe
  • ARVI;
  • pneumonie;
  • blessures
  • infections des voies urinaires.

L'orchite survient également au milieu d'une immunité affaiblie et de blessures..

La maladie se présente sous une forme aiguë et chronique. Il existe plusieurs signes caractéristiques:

  • douleur;
  • une augmentation de la taille des œufs;
  • rougeur de la peau et gonflement du scrotum;
  • la nausée;
  • migraine;
  • température corporelle élevée.

En l'absence d'assistance médicale, les complications suivantes se développent:

  • atrophie testiculaire;
  • infertilité;
  • fusion testiculaire purulente.

Chez les enfants et les adolescents, l'orchite survient après la rougeole, l'herpès et d'autres maladies virales..

Varicocèle - varices du testicule, cordon spermatique. En raison des caractéristiques structurelles du corps masculin, il survient le plus souvent du côté droit.

Causes de la varicocèle:

  • facteurs héréditaires;
  • pathologies congénitales;
  • blessures
  • exercice physique;
  • tumeurs d'étiologies diverses.

Les varices se déroulent par étapes:

  1. Le patient n'a aucun symptôme inquiétant, aucune douleur. Les veines dilatées peuvent être diagnostiquées en touchant les testicules en position debout.
  2. Le patient se plaint de douleurs dans le scrotum, une sensation de brûlure apparaît. Veines visuellement visibles. L'œuf descend dans le scrotum, qui devient asymétrique.
  3. La fonction de la spermatogenèse est altérée, les testicules sont de taille réduite et deviennent doux au toucher. En l'absence d'assistance médicale, une atrophie testiculaire peut se développer..

La varicocèle peut être diagnostiquée chez 10% des garçons au cours de leur première année de vie. Dans ce cas, ils parlent de la norme physiologique, car la maladie disparaît d'elle-même sans intervention chirurgicale.

L'épididymite est une inflammation de l'épididyme. Les principales causes d'occurrence:

  • infection par des bactéries, des champignons;
  • complications après maladies virales;
  • réponse aux médicaments;
  • hypothermie;
  • blessures mécaniques.
  • il y a une douleur aiguë dans le testicule, qui donne à l'abdomen, à la région inguinale, au bas du dos;
  • la douleur augmente, atteignant un pic dans les premières heures après la survenue;
  • le médecin diagnostique une bosse dans le scrotum;
  • la fièvre apparaît, la température monte à 40 degrés;
  • la miction est difficile et accompagnée de douleur;
  • un mélange de sang apparaît dans l'urine;
  • les ganglions lymphatiques inguinaux ont augmenté de taille.

Les symptômes aigus disparaissent en quelques jours. Si l'inflammation n'est pas traitée, elle entre dans une évolution chronique avec des complications possibles:

  • dysfonction érectile;
  • empoisonnement du sang;
  • nécrose testiculaire.

Hydrocèle - accumulation de liquide séreux dans le scrotum. La maladie est unilatérale. Dans ce cas, l'œuf de droite peut augmenter de 10 fois sa taille. Les principales raisons du développement:

  • anomalies du développement fœtal;
  • blessure au scrotum;
  • torsion;
  • orchite;
  • épididymite:
  • tumeurs;
  • complications postopératoires.

Avec l'hydrocèle, les symptômes apparaissent:

  • forte douleur;
  • frissons;
  • augmentation de la température.

Le testicule ne pousse que du côté affecté.

Le cancer du testicule est le troisième de tous les néoplasmes malins chez l'homme. Un facteur prédisposant est:

  • cryptorchidie (testicule non descendu dans le scrotum);
  • infertilité;
  • blessures
  • prédisposition génétique;
  • chirurgie testiculaire, etc..

Les symptômes se développent tôt, ce qui vous permet de consulter un médecin en temps opportun:

  • il y a une sensation de lourdeur dans le scrotum du côté droit;
  • la douleur est aggravée par l'effort physique, la marche, la palpation;
  • développe l'hydrocèle, l'hématocèle (œdème de la circulation sanguine);
  • les ganglions lymphatiques augmentent.

Avec un accès rapide à un médecin, le pronostic est favorable.

La hernie est de deux types:

  • congénitale - survient in utero;
  • acquis - survient lorsque les muscles abdominaux sont affaiblis.

Avec une hernie, les symptômes apparaissent:

  • une augmentation du volume du scrotum;
  • l'apparition d'une sensation de lourdeur et de brûlure dans les testicules;
  • l'apparition de douleurs douloureuses;
  • inconfort dans le bas-ventre.

Au stade initial du développement, une hernie ne dérange pas le patient. Par conséquent, une personne va chez le médecin à un stade avancé, lorsque le testicule est déjà enflé et qu'il y a de la douleur.

Lors du diagnostic, le médecin prend en compte la nature de la douleur, évalue les symptômes qui l'accompagnent. Le patient est envoyé au laboratoire, méthodes de diagnostic matériel:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • Analyse d'urine;
  • spermogramme;
  • Diagnostic échographique;
  • écouvillon urétral.

Seul un examen complet vous permet de poser le bon diagnostic, de procéder aux méthodes de correction.

Principes de traitement

Au cours du diagnostic, déterminez le type de maladie qui provoque des douleurs dans les testicules droits et, en fonction du diagnostic, un traitement approprié est prescrit.

MaladieSchéma thérapeutique
BlessureAvec une blessure à l'aine, le sang peut s'accumuler dans le scrotum, ce qui entraîne un processus inflammatoire. Après des dommages mécaniques, une compresse froide est requise sur la zone affectée, ce qui aide à éliminer les sensations désagréables. S'il n'y a pas de résultats efficaces de manipulation, un décongestionnant et des analgésiques sont prescrits à un homme:
1. Gel Fastum;
2. Kenalgon;
3. No-Shpa;
4. Gel final et autres.
Les lésions graves du testicule sont éliminées par une intervention chirurgicale.
VésiculiteLe patient se voit prescrire des médicaments:
1. antibiotiques - pénicilline, streptomycine, rifampicine et autres;
2. uroseptiques - Furadonine, Furagin et autres.
De plus, l'homme est envoyé en physiothérapie:
1. thérapie au laser;
2. phorèse échographique;
3. iontophorèse et autres.
UrolithiasePendant la lithiase urinaire, un homme doit éviter la déshydratation, il devra boire au moins 2 litres de liquide par jour. Le médecin évalue l'emplacement de la pierre, la dynamique de croissance et la présence d'infections. Les éléments sont retirés par accès ouvert, par endoscopie, par lithotripsie à distance.
STDDans les maladies sexuellement transmissibles, on prescrit à un homme un médicament qui affecte un groupe spécifique de l'agent pathogène. Par exemple, avec la chlamydia montrée:
1. Azithromycine;
2. Doxycycline et autres.
Avec la gonorrhée, il est une fois nécessaire de boire l'un des médicaments:
1. Ceftriaxone;
2. Ciprofloxacine;
3. Ofloxacine et autres.
Le traitement dépend de l'agent causal de la maladie, des caractéristiques individuelles du corps.
VaricocellAu stade initial de développement, un homme se voit prescrire les médicaments suivants:
1. Venotonics - Troxevasin, Detralex et autres. Les moyens améliorent la circulation sanguine, renforcent les parois des vaisseaux sanguins;
2. Antioxydants qui aident à saturer les tissus en oxygène, améliorent la santé vasculaire;
3. Médicaments qui améliorent la circulation sanguine - Agapurin, Trental, Artiflex et autres.
Au stade avancé de la varicocèle, le traitement médicamenteux est inefficace.
HernieEnlevé chirurgicalement.
UrétriteLa base du traitement de l'urétrite est les antibiotiques. Avec la candidose, des médicaments antimycotiques sont prescrits.
HydrocelleSi le volume de liquide avec hydrocèle est faible, le patient se voit prescrire des médicaments qui éliminent les maladies concomitantes: bactériennes, anti-inflammatoires, décongestionnantes. Le patient a besoin de repos, de pansements. Avec une douleur intense et la menace d'une atrophie testiculaire, un homme se voit prescrire une opération ou une hydrocélectomie.

Les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • exposition aux médicaments;
  • opérations chirurgicales
  • procédures physiothérapeutiques.

Le traitement médicamenteux consiste en la nomination de médicaments agissant dans les domaines suivants:

  1. Antibiotiques universels (Biseptol, Clotrimazole).
  2. Pour le soulagement de la douleur dans le testicule droit, l'inflammation bactérienne du système génito-urinaire - Lévofloxacine, Tavanic, analgésiques Baralgin, Ketanov, Tempalgin;
  3. Pour soulager l'enflure des testicules et l'hydropisie - diurétiques diurétiques (Veroshpiron, Diakarb);
  4. Lors de blessures au scrotum, des préparations locales sont utilisées - onguents, gels, suppositoires rectaux. Parmi eux, Finalgel, Fastum gel, Kenalog;
  5. La thérapie de renforcement implique l'apport de complexes vitamino-minéraux, des médicaments qui renforcent les fonctions protectrices du corps.

Le traitement non médicamenteux implique le maintien d'une vie calme et mesurée, le maintien du repos au lit, l'abstinence sexuelle pendant la période de traitement, l'application d'un bandage élastique pour fixer l'ovaire déplacé dans une position normale, à l'aide de compresses chauffantes.

Une intervention chirurgicale est nécessaire en cas de détection d'une hernie à l'aine, avec torsion des testicules, tumeurs kystiques et malignes du scrotum et des testicules. L'opération est réalisée de façon conservatrice ou au moyen d'un laser, d'un couteau électrique. La deuxième méthode évite les pertes de sang importantes et les blessures aux organes.

La douleur dans les testicules est bien éliminée par les procédures physiothérapeutiques - chauffage du scrotum avec une lumière ultraviolette, thérapie magnétique, électrophorèse. Les procédures améliorent la circulation sanguine dans les organes génitaux, soulagent l'inflammation et accélèrent la régénération des tissus affectés.

La magnétothérapie rectale utilisant un appareil spécial avec des pointes anales est très efficace dans le traitement de la prostatite, de la cystite, de l'inflammation des testicules et des appendices.

Les lésions génitales sont généralement accompagnées de divers saignements dus à la rupture de petits vaisseaux et capillaires. Les caillots sanguins qui en résultent sont un environnement idéal pour le développement de micro-organismes pathogènes, qui peuvent provoquer des processus inflammatoires dans le scrotum. Afin d'arrêter le flux sanguin vers la zone affectée, une compresse froide est appliquée pendant 1-2 heures.

Dans le cas où un homme remarque des changements pathologiques ou éprouve des douleurs dans le scrotum et l'œuf droit, il ne faut pas paniquer ni s'automédicaments. Seuls les recommandations du médecin, un diagnostic précis et un traitement approprié peuvent garantir un résultat favorable.

Pour diagnostiquer la maladie sous-jacente qui provoque des douleurs dans les testicules chez l'homme, le spécialiste considère les causes et les symptômes. L'urologue prescrit un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire standard, notamment:

  1. prise d'histoire;
  2. examen physique (palpation);
  3. L'échographie (testicule, rein) est l'option la plus informative qui vous permet de voir et d'évaluer la structure de l'organe;
  4. recherche nucléaire (radio-isotopes);
  5. biopsie - est prescrite uniquement pour les tumeurs existantes pour confirmer ou exclure l'oncologie;
  6. analyse générale du sang, de l'urine;
  7. chimie sanguine;
  8. frottis urétral.

Selon le diagnostic, un traitement est prescrit. En général, l'inconfort dans la zone des testicules est arrêté par les médicaments anti-inflammatoires, immunomodulateurs et analgésiques. Dans certains cas, une hormonothérapie est nécessaire, le cancer ne peut se passer de la radiothérapie, de la chimiothérapie.

Que faire lorsqu'un syndrome de douleur pathologique apparaît, l'urologue ou l'andrologue décide. Le régime de traitement dépend de la façon dont le testicule fait mal, pourquoi la douleur est survenue, combien de temps elle dure. Si la douleur physiologique est suffisamment intense, vous devez prendre des analgésiques, assurer la paix et éliminer les causes.

Douleur testiculaire chez l'homme: causes, diagnostic, traitement et prévention

La partie la plus vulnérable du corps masculin est le scrotum. Accès ouvert, forte innervation, abondance de sang - les organes génitaux sont sensibles à toutes les influences. La sensation de douleur est le premier signe de dommages aux testicules, il est donc très important de connaître les causes de la douleur testiculaire chez l'homme. L'apparition de sensations inconfortables peut être due à des raisons physiologiques ou au développement de pathologies. Et puisque les testicules sont responsables de nombreuses fonctions masculines de base du corps, nous découvrirons pourquoi le testicule droit ou gauche fait mal.

Manifestations de douleur testiculaire

La douleur elle-même n'est pas un diagnostic, c'est le signal d'un dysfonctionnement de l'organisme. Comment les œufs font mal:

  • douleur sourde et douloureuse, œuf cyanotique, gonflement - traumatisme possible avec développement d'un hématome étendu;
  • douleur sourde et éclatante, s'étendant au scrotum, à la jambe, à la région pubienne et à l'hypochondre droit - un processus inflammatoire, si l'œuf droit devient dense, une attention médicale urgente est nécessaire;
  • douleur sans localisation, "renversée" dans tout le scrotum, intensité modérée - probablement inflammation des reins, de la vessie;
  • douleur aux coutures de haute intensité, paroxystique, accompagnée de douleurs dans le bas du dos - il s'agit très probablement d'une urolithiase;
  • brûlure dans le scrotum, douleur à la fin de la miction - cystite, inflammation;
  • douleur très intense dans les deux ou un testicule, le scrotum devient rouge, enfle - une hernie inguinale est possible, dans laquelle des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Le symptôme de douleur est souvent complété par une détérioration générale de l'état du patient:

  • augmentation de la température corporelle jusqu'à 38 degrés;
  • nausées Vomissements;
  • la faiblesse;
  • diminution de l'appétit.

Si l'attaque douloureuse dure plus de 30 à 60 minutes et que cela n'est pas dû à une surexcitation, ne retardez pas la visite chez le médecin, surtout si le toucher du scrotum provoque de la douleur, le scrotum ou les testicules changent de couleur, de forme.

Les causes de la douleur

Comment les testicules font mal chez les hommes - c'est clair, maintenant nous devons comprendre pourquoi l'homme a blessé les œufs, les raisons peuvent être différentes. Les causes courantes de douleur dans les testicules sont les lésions scrotales et la surexcitation. Mais il existe des pathologies liées séparément aux testicules droit et gauche..

Testicule gauche

Ainsi, le testicule gauche fait mal, les facteurs possibles du syndrome sont:

  1. Torsion. Le canal déférent est comprimé, ce qui entraîne une nécrose des organes. La pathologie est plus fréquente chez les jeunes hommes de moins de 30 ans.
  2. L'épididymite affecte le plus souvent le testicule gauche. La pathologie est associée à une infection bactérienne et microbienne de l'organe, à des agents pathogènes: chlamydia, gonocoque. L'absence de symptômes initiaux et le développement progressif de la maladie font qu'il est difficile pour un patient de consulter un médecin en temps opportun. Un symptôme d'avertissement clair: la propagation de la douleur et des brûlures pendant la miction.
  3. La varicocèle affecte également souvent le côté gauche du scrotum en raison des caractéristiques de l'écoulement veineux. En l'absence de circulation sanguine dans le testicule gauche, l'organe s'atrophie, ce qui menace une perte de fonctionnalité sexuelle.
  4. L'orchite est une maladie dont les patients adultes tombent rarement malades, le plus souvent les oreillons surviennent dans l'enfance. Cependant, avec les oreillons chez un homme adulte, la pathologie est localisée dans l'œuf gauche, la droite reste saine.

Important! Le testicule gauche est plus sujet à l'apparition de néoplasmes, qui provoquent également des douleurs. Par conséquent, vous devez surveiller attentivement les symptômes et, en l'absence d'amélioration, consulter un médecin.

Testicule droit

Si le testicule droit fait mal, la cause peut résider dans les pathologies suivantes:

  1. La maladie de la pierre rénale réagit plus souvent par des douleurs au testicule droit, sans endommager directement l'organe génital.
  2. Inflammation des appendices. La maladie apparaît en raison du développement d'un processus infectieux dans le système génito-urinaire.

Il y a d'autres facteurs possibles pour lesquels un œuf fait mal chez un homme, les raisons énumérées ci-dessus sont les plus courantes.

Diagnostic et traitement de la pathologie

Pour diagnostiquer la maladie sous-jacente qui provoque des douleurs dans les testicules chez l'homme, le spécialiste considère les causes et les symptômes. L'urologue prescrit un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire standard, notamment:

  1. prise d'histoire;
  2. examen physique (palpation);
  3. L'échographie (testicule, rein) est l'option la plus informative qui vous permet de voir et d'évaluer la structure de l'organe;
  4. recherche nucléaire (radio-isotopes);
  5. biopsie - est prescrite uniquement pour les tumeurs existantes pour confirmer ou exclure l'oncologie;
  6. analyse générale du sang, de l'urine;
  7. chimie sanguine;
  8. frottis urétral.

Selon le diagnostic, un traitement est prescrit. En général, l'inconfort dans la zone des testicules est arrêté par les médicaments anti-inflammatoires, immunomodulateurs et analgésiques. Dans certains cas, une hormonothérapie est nécessaire; dans les cas de cancer, la radiothérapie et la chimiothérapie ne peuvent pas être supprimées. Un traitement conservateur est effectué avec succès avec l'utilisation de moyens tels que: Nurofen, Ketorolac, antispasmodiques, soulager la tension musculaire et soulager la douleur.

Important! L'acceptation de médicaments sans l'avis d'un médecin, la violation du schéma thérapeutique, la réduction de la durée du traitement sont inacceptables. Tout médicament est prescrit individuellement, en fonction des symptômes, du tableau clinique de la maladie sous-jacente à l'origine de la douleur dans les testicules.

Dans les cas aigus, une opération ne peut pas être dispensée, par exemple, avec une hernie inguinale, tordez le cordon spermatique du testicule. Si le testicule droit est très douloureux, les raisons pour les hommes peuvent être différentes, car dès qu'un symptôme de douleur douloureuse apparaît, appelez immédiatement une ambulance! Ne prenez aucun médicament avant l'arrivée du médecin, ne placez pas de coussin chauffant sur le site de la lésion, le froid et la chaleur peuvent provoquer des complications sous forme de saignement interne, de nécrose. Premiers secours - un homme doit prendre une position confortable.

La prévention

Les mesures pour prévenir le développement de pathologies dans le scrotum sont simples. La cause de la maladie est une lésion infectieuse, un traumatisme ou une destruction génétique du développement. Et si dans ce dernier cas seule la chirurgie peut aider, alors dans les deux premiers hygiène, rapports sexuels protégés, mode de vie correct et examen régulier par un spécialiste.

N'oubliez pas qu'un homme de 19 à 20 ans doit subir un examen annuel par un urologue. Les patients d'âge doivent faire attention au régime de température: ne pas trop refroidir, ne pas surchauffer le scrotum. L'abstinence sexuelle prolongée, ainsi que les relations sexuelles avec promiscuité, sont nuisibles - la régularité, ainsi que les mesures de précaution, sont la clé d'une bonne santé du système génito-urinaire.

Que faire si le testicule gauche d'un homme fait mal: maladies possibles et méthodes de traitement

La survenue d'une douleur dans le testicule gauche est l'un des symptômes les plus courants d'une maladie du système génito-urinaire. La douleur peut être causée à la fois par un traumatisme mineur et une pathologie grave. Cependant, il peut être associé à de nombreux symptômes concomitants. Cette condition est dangereuse car elle peut nuire au système reproducteur. Dans de rares cas, le début de l'infertilité irréversible d'un homme.

1 Symptômes concomitants

La douleur dans le testicule gauche se manifeste rarement comme un symptôme indépendant. Souvent, il s'accompagne d'autres signes d'un processus pathologique.

Les manifestations associées comprennent:

  • augmentation de l'intensité de la douleur en marchant;
  • augmentation de la température dans le scrotum tout en maintenant une température corporelle normale;
  • malaise général (frissons, fièvre, faiblesse);
  • perte de conscience, choc douloureux;
  • une augmentation de la taille du testicule gauche;
  • la présence de nœuds solides, de phoques dans la zone des œufs;
  • changement dans la forme des testicules;
  • hypertrophie de la veine scrotale;
  • augmentation de la douleur le soir;
  • la présence de signes d'un processus inflammatoire dans le testicule.

Les symptômes ci-dessus peuvent apparaître à la fois avec des lésions inflammatoires et infectieuses des tissus et avec un traumatisme mécanique (choc, chute, etc.). L'identification des symptômes concomitants aide le médecin à déterminer plus précisément la cause de la douleur..

2 raisons

La cause la plus fréquente de douleur testiculaire est un traumatisme mécanique à l'aine et au périnée. Ils surviennent souvent chez les adolescents lors de l'entraînement physique, du sport ou en raison de la chute de l'entrejambe sur la balustrade.

Avec de telles blessures, il existe un risque de dommages au lit vasculaire dans les parois du scrotum, ce qui entraîne une hémorragie et la formation d'un hématome. Si le garçon a un testicule élargi et qu'il y a une douleur aiguë qui survient après une blessure, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Des dommages massifs aux structures glandulaires des testicules entraînent une altération de la capacité de reproduction ou de l'impuissance.

2.1 Torsion testiculaire

La douleur peut survenir lorsque le testicule est tordu, ce qui entraîne un pincement du canal déférent. Cela conduit à une altération du flux sanguin et à l'écoulement lymphatique du testicule. La condition est caractérisée par une augmentation de la douleur, une augmentation des testicules et une rougeur du scrotum.

Une inaction prolongée entraîne une violation de l'approvisionnement en sang du testicule, provoquant sa nécrose. La conséquence est l'infertilité et la septicémie..

2.2 Épididymite

L'épididymite est une pathologie qui affecte l'épididyme. La douleur est l'un des principaux symptômes de cette maladie et peut affecter les organes voisins du système génito-urinaire..

La maladie commence par le fait qu'un homme a mal dans le testicule affecté. Si le patient ne demande pas d'aide médicale à temps, la condition évolue.

Le processus infectieux affecte rapidement les tissus environnants, mettant en danger l'ensemble du système reproducteur du gars. Œdème scrotal, gonflement et augmentation de la douleur à droite ou à gauche.

2.3 Orchite

L'orchite est une inflammation d'un ou deux testicules à la fois. Il se caractérise par la présence d'un œdème du testicule gauche, une douleur douloureuse, qui s'intensifie au fil du temps. Au stade initial de développement, la pathologie n'est pas dangereuse et est facilement traitable. Si vous ne suivez pas de thérapie de traitement, une violation de la maturation des spermatozoïdes se produit, conduisant à l'infertilité masculine.

La maladie peut survenir sous une forme aiguë ou chronique:

  • La forme aiguë ne dure pas plus de 3 jours.
  • L'inflammation chronique peut persister de 2 à 4 mois.

Dans les cas particulièrement graves, il y a une complication sous la forme d'une transition de l'inflammation vers les appendices et une atrophie complète des gonades. En même temps, le patient se plaint que son scrotum est picotant et engourdi.

2.4 Varicocèle

Une condition caractérisée par une expansion de la lumière du lit veineux dans les testicules. Violation causée par un effort physique sévère et des pathologies du système cardiovasculaire.

En plus de la douleur au toucher, un homme note un gonflement du testicule et son déplacement vers le bas.

2.5 Autres raisons

Dans des cas plus rares, le testicule gauche chez l'homme fait mal avec une absence à long terme de rapports sexuels. Cela est dû à des troubles circulatoires des testicules. Des changements soudains de la température corporelle ou de l'environnement entraînent également un spasme des vaisseaux sanguins dans la zone de l'œuf, provoquant une douleur de traction.

Plus rarement, la douleur est déclenchée par les facteurs suivants:

  • Hydropisie. Un homme remarque que le testicule est enflé. Cela se produit en raison de l'accumulation de liquide dans sa capsule. La condition est provoquée par une évolution prolongée d'autres maladies du système génito-urinaire.
  • Hernie inguinale. Se produit le plus souvent dans le bas-ventre, mais il existe des cas de hernies géantes qui descendent dans le scrotum. Il y a une douleur dans le testicule gauche, qui donne au côté gauche, au bas du dos ou à la jambe.
  • Une tumeur dans le testicule ou le scrotum. Une légère douleur douloureuse associée à un gonflement du scrotum n'est pas toujours le signe d'un processus infectieux: un symptôme peut indiquer la présence d'une tumeur.

Le développement d'une maladie est influencé par de nombreux facteurs. Ceux-ci inclus:

  • hérédité;
  • mode de vie de l'homme;
  • exposition à des dangers externes;
  • caractéristiques individuelles du corps.

3 Diagnostic et traitement

Afin de connaître la cause exacte, qui a provoqué une gêne dans le testicule gauche, il est nécessaire de subir un certain nombre de mesures de diagnostic. Les méthodes de diagnostic les plus informatives sont:

  • analyse sanguine générale;
  • frottis sur la microflore;
  • Ultrason
  • IRM
  • antécédents du patient.

La plupart des maladies du système génito-urinaire affectent négativement la fonction reproductrice des hommes et la production de testostérone. La violation de ces processus peut entraîner des conséquences irréversibles, donc ne pas se soigner soi-même ou recourir à une thérapie avec des remèdes populaires.

Le traitement dépend de la cause exacte de l'inconfort:

En présence de processus infectieux, un médicament est prescrit, qui comprend une antibiothérapie. Les médicaments les plus couramment utilisés sont:

  • Azithromycine.
  • Métronidazole.
  • Tétracycline.
  • Érythromycine.
  • Céphalosporine.

Avec complications et dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est prescrite

Lors du traitement de l'orchite, le médecin agit selon le schéma suivant:

  1. 1. Traitement de l'infection (macrolides, fluoroquinolones, tétracyclines).
  2. 2. L'élimination de l'inflammation (ibuprofène, indométacine).
  3. 3. Soulager les symptômes (kétoprofène, kétorolac, analgin).
  4. 4. Récupération (UHF, bonne nutrition, mode de vie sain)
PathologieThérapies
Torsion du cordon spermatiqueIl est recommandé de consulter un médecin dès que possible. Une intervention chirurgicale est prescrite. Le patient est disséqué par un scrotum et un organe endommagé est examiné. S'il est viable, le cordon se déroule et suture la plaie. En cas de nécrose tissulaire, le testicule est retiré
VaricocèleLa varicocèle est rarement traitée avec des méthodes conservatrices, par conséquent, une intervention chirurgicale est également nécessaire. L'opération consiste en l'excision et la ligature des veines élargies. Si vous ne fournissez pas d'aide en temps opportun au patient, il existe un risque de diminution de la capacité de reproduction
Processus infectieux
ÉpididymiteLes méthodes de traitement dépendent de la gravité de la maladie. Les cas simples sont traités avec des médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires et médicaments absorbables). En présence d'obstruction de l'appendice, d'abcès ou d'absence de résultat de la pharmacothérapie, une intervention chirurgicale est prescrite
Orchite
HydropisieLe traitement est le plus souvent chirurgical, car il existe une menace d'atrophie testiculaire. La thérapie conservatrice n'est utilisée que si la pathologie s'est développée comme une complication après une inflammation du scrotum

La hernie n'est enlevée que par chirurgie.

Plus rarement, le traitement consiste à rétablir un contact sexuel régulier. Le changement de vêtements étroits en un plus lâche réduit la compression des vaisseaux sanguins, améliorant la circulation sanguine du système reproducteur.

4 Prévention

Afin de prévenir l'apparition de douleurs dans le testicule droit ou gauche, les recommandations suivantes sont recommandées:

  • Hygiène personnelle. La plupart des maladies du système génito-urinaire sont associées au fait que les micro-organismes s'accumulent sur les organes génitaux et se propagent à travers la muqueuse.
  • Exception de la visite des bains publics et des saunas. En plus des températures excessivement élevées, une concentration accrue d'agents pathogènes infectieux est observée à ces endroits..
  • Mode de vie actif. Les visites au gymnase et le jogging matinal améliorent la circulation sanguine. À la maison, vous pouvez faire des exercices ordinaires, des tractions et des tractions sur la barre horizontale.
  • Prévention des blessures mécaniques. La coque inguinale protège les testicules des blessures les plus graves dans le sport.
  • Vie sexuelle régulière. La stagnation du sang et du sperme affecte négativement la santé des organes génitaux. En l'absence de partenaire, la masturbation est autorisée.