logo

Douleur dans l'hypochondre droit, s'étendant vers le dos

En cas de douleur, vous devez vous méfier, surtout s'il s'agit d'une douleur dans l'hypochondre droit, s'étendant vers le dos. Une telle douleur dans le dos sous les côtes, comme d'autres douleurs, signifie que la personne est malade. Les processus pathologiques présentent un danger pour la santé. Aujourd'hui, certaines conditions seront considérées dans lesquelles le dos fait mal juste sous les côtes ou le syndrome de la douleur se manifeste des deux côtés..

Souvent, si cela fait mal à gauche sous les côtes de l'arrière vers l'arrière ou vers la droite, des changements pathologiques dans le corps se produisent, et il y a aussi des problèmes avec la colonne vertébrale. Un patient qui est préoccupé par une douleur dans l'hypochondre droit ou gauche, donnant au dos, doit comprendre la nature de la douleur, pour déterminer des symptômes supplémentaires. Ainsi, la cause profonde de la douleur est déterminée, le spécialiste prescrira des mesures thérapeutiques.

Les causes de la douleur

Lorsque le côté droit du dos fait mal ou que la douleur se produit des deux côtés, la personne a des problèmes avec le tube digestif, la colonne vertébrale, les reins et, éventuellement, les organes de la poitrine sont affectés. La maladie peut être thérapeutique, dans laquelle aucune aide urgente à une personne n'est requise ou d'urgence, nécessitant des mesures médicales urgentes.

Comment ça peut faire mal??

Les douleurs irradiantes peuvent soudainement se propager et se localiser dans diverses parties du corps, même si leur source est éloignée. Le syndrome de douleur subjective est perçu différemment. Une personne peut:

  • Piquer. Une telle condition douloureuse se produira avec une activité motrice. Dans la pancréatite aiguë à droite, elle peut poignarder par le dos, même si la personne ne bouge pas.
  • Des brûlures, des coupures et des douleurs aiguës se manifestent également. Ces sensations se produisent avec des pathologies vertébrogènes, des dysfonctionnements des organes internes.
  • Tirez, pleurnicher. Une personne développe des changements pathologiques graves.
  • Balayage. Ces sensations se produisent avec des vertèbres retenues, une radiculite, des rhumatismes et d'autres problèmes. Le bas du dos, la colonne vertébrale thoracique inférieure est affectée.

Conditions pathologiques thérapeutiques

Lorsque le patient est perturbé par une douleur à droite sous les côtes, en plus d'être malade, ce sont des signes que le pancréas est devenu enflammé, le processus pathologique se produit sous une forme aiguë ou chronique. Le patient a une sensation désagréable, et le syndrome douloureux se propage au-delà des limites du processus inflammatoire, il y aura une douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière vers l'arrière. La personne est affaiblie, il y a un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal (GIT).

Des maux de dos dans l'hypochondre droit de nature terne avec nausées surviennent avec des modifications pathologiques du foie (cirrhose hépatique, inflammation du foie, néoplasmes malins). En plus des douleurs dans le dos à droite sous les côtes, il y a des symptômes:

  • Couleur de peau jaune.
  • Le patient est pâle, affaibli.
  • Il est malade, il souffre de dyspepsie.
  • Il est indifférent à la nourriture.

La douleur à droite et sur le côté, après avoir mangé, est avec un duodénum enflammé. Même avec la duodénite, la douleur donne au dos, la zone scapulaire. Une personne est malade et vomit, elle transpire beaucoup, est affaiblie, ronge l'air amer, il y a des dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal. Si elle fait mal sous la côte droite, elle est amère dans la cavité buccale, alors cette symptomatologie est typique des problèmes de vésicule biliaire et des canaux qui éliminent la bile. Des sensations douloureuses seront données à la région de l'épaule à droite, la personne ressentira un fardeau à droite, elle est affaiblie, parfois des larmes.

Une douleur sourde avec éclatement se produit avec une cholécystite chronique, une personne souffre également de telles sensations désagréables avec des pierres situées dans la vésicule biliaire. Le syndrome douloureux se produit de façon cyclique, il est interconnecté avec le moment où le patient mange. La nutrition alimentaire empêchera de telles douleurs, elles se produiront moins souvent, deviendront moins intenses. Une douleur sourde se produit également avec les dyskinésies de la vésicule biliaire..

La vésicule biliaire ne se contracte pas bien, la douleur est piquante, douloureuse dans la nature. Ils passeront grâce à une nutrition diététique, un traitement compétent. Avec une douleur à droite dans l'hypochondre, les canaux menant à la bile peuvent être enflammés et le processus inflammatoire sera localisé proximalement dans le duodénum. Avec l'inflammation de l'estomac, le syndrome douloureux est localisé à droite sous la zone costale, à la fois la diarrhée et la constipation peuvent être observées. La douleur après 2 heures passera après que le patient a mangé ou le matin à jeun.

Douleur dans la pathologie du tube digestif et des reins

Dans la cholécystite aiguë, le syndrome douloureux est localisé à droite, irradiant vers la zone cervicale, l'épaule droite et scapulaire. Une hyperthermie aiguë est observée, le patient frissonne, il est affaibli, il est malade, il vomit plusieurs fois. Cette pathologie est associée aux pierres présentes dans la vésicule biliaire. Ils bloquent la sortie de la bile. Avec les pathologies hépatiques, la douleur est aiguë, procède paroxystiquement, piquante.

Le foie colique est dû à des spasmes, des calculs, des processus cancéreux. En raison du fait que la bile ne fuit pas, la vésicule biliaire est fortement étirée, le patient vomit plusieurs fois. Avec les pathologies rénales, une douleur peut survenir dans le dos à droite avec irradiation des organes génitaux. La miction sera altérée, le patient s'affaiblira, il se sentira malade. Un tel syndrome douloureux est également caractéristique de la pyélonéphrite aiguë. Avec l'inflammation du rein, la miction est altérée.

Les causes du syndrome douloureux sont qu'une personne est malade:

  • Pyélonéphrite chronique.
  • Polykystique rénal droit.
  • Pancréatite chronique.
  • Inflammation rénale du côté droit.
  • Pathologies parasitaires dans le foie, les voies biliaires.

Avec les coliques rénales, le syndrome douloureux est intolérable, situé dans le bas du dos à droite avec irradiation dans l'aine. Avec l'hydronéphrose, les douleurs sont similaires aux coliques rénales, mais elles se produisent par vagues. Avec pyélonéphrite et néphrite, douleur intense sur le côté droit et derrière, semblable à une colique. Le patient souffre d'hyperthermie, de douleurs musculaires et articulaires.

Les kystes sont caractérisés par une douleur douloureuse, se produisent périodiquement et se développent. La miction du patient est altérée, un œdème apparaît. Le syndrome douloureux de l'hypochondre droit survient dans l'appendicite aiguë, bien que la cause de la douleur soit dans la zone abdominale. Il est réfléchi et ressenti sous la zone côtière et dans l'abdomen..

Douleur dans les pathologies du cœur et des poumons

La douleur de l'hypochondre est une manifestation symptomatique fréquente de la pathologie des organes situés dans la poitrine. Elle est observée:

  • avec péricardite;
  • infarctus du myocarde;
  • pleurite.

Un domaine problématique est reconnu en identifiant des symptômes supplémentaires. S'il y a un processus pathologique dans les organes situés dans la poitrine, une hyperthermie est observée, la personne est affaiblie. Il souffre d'essoufflement, il tousse souvent, parfois il souffre du dos sous les côtes. Avec la pleurésie, lorsqu'une personne avale ou hoquet, cela lui fait mal, il peut se blesser à gauche sous les côtes ou à gauche derrière. En outre, la douleur survient dans la pneumonie aiguë. Pour le diagnostic correct, d'autres symptômes sont établis:

  • Le patient tousse, crachats avec du pus.
  • Hyperthermie, apparue après que le patient eut froid.

Oncologie et traumatisation

La douleur peut être causée par un diaphragme qui est redimensionné, qui comprime les autres organes internes, par les hernies, les néoplasmes malins diaphragmatiques et leur destruction en cas de traumatisme à la région abdominale.

La douleur de l'hypochondre droit est causée par des effets traumatisants:

  • Côtes cassées.
  • Dommages au foie.
  • Rognons déchirés avec vésicule biliaire.

Pneumonie

Avec la pneumonie, le processus inflammatoire affecte les poumons. Il est capable de frapper les alvéoles avec des bronches, les côtés gauche et droit peuvent s'enflammer. Si le patient ressent une douleur de l'hypochondre droit, derrière de l'arrière, le poumon droit est enflammé. Si la maladie dure longtemps, alors à l'arrière sous la zone costale et dans la poitrine, une personne ressentira de la douleur.

Avec la pneumonie, la température corporelle peut augmenter à 39,6 ºС, le patient se sentira affaibli, son activité physique et mentale diminuera. L'hyperhidrose apparaîtra également la nuit, l'appétit diminuera, une personne aura des douleurs musculaires, articulaires et crâniennes et la conscience sera confuse. Au début, une personne souffrira d'une toux sèche, qui deviendra humide au fil du temps, l'essoufflement se manifestera, la douleur dans la poitrine peut augmenter avec le temps lorsque vous inspirez.

D'autres signes de la maladie apparaîtront:

  • Hyperémie de la peau du côté affecté.
  • Éruption cutanée herpétique du côté où le poumon est enflammé.
  • Douleur abdominale.
  • Un homme va vomir, sa chaise va se casser.

Comment diagnostiquer et traiter?

Si une pneumonie survient, l'aide d'un spécialiste dans le domaine de la pneumologie est requise. Il recueillera une anamnèse, examinera le patient, prescrira en outre un examen aux rayons X avec fibrobronchoscopie, CT. Le sang avec des expectorations pour la présence de bactéries est également examiné, un test sanguin biochimique est effectué. La pneumonie est traitée dans un hôpital sous surveillance médicale. Pour le traitement, des agents antibactériens avec des vitamines, des macronutriments, des expectorants, des bronchodilatateurs sont utilisés.

Enceinte

Chez une femme enceinte, la douleur à droite sous la zone costale est associée à des pathologies des organes internes et la cause peut être de nature différente. Chez une future mère, des douleurs apparaîtront en raison de l'augmentation de la taille des organes, alors qu'ils sont déplacés. De plus, une douleur peut apparaître dans l'hypochondre gauche de l'arrière vers l'arrière..

Pour exclure les processus pathologiques, avec des douleurs fréquentes et à long terme de l'hypochondre de la femme enceinte, il est recommandé:

  • Subir un examen médical.
  • Donner de l'urine avec du sang pour analyse en laboratoire.
  • Faire une échographie.

Ostéochondrose

Avec l'ostéochondrose, la dégénérescence se produit avec la dégénérescence des disques situés entre les vertèbres. La douleur dans le dos à gauche sous les côtes derrière ou à droite derrière le dos de l'arrière tire, dure longtemps. Souvent, au fil du temps, une personne a toujours un mal de dos sous les côtes et le bas du dos est également douloureux. Les manifestations symptomatiques sont étendues. La colonne vertébrale affectée se caractérise par une raideur des mouvements, la colonne vertébrale perd sa flexibilité.

Comment diagnostiquer et traiter?

Le traitement est effectué par un neurologue. Le spécialiste recueille une anamnèse, examine le patient. En outre montré un examen aux rayons X, CT, IRM. La thérapie vise à réduire le processus inflammatoire, la douleur. En règle générale, ils traitent:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Chondroprotecteurs.
  • Relaxants musculaires.
  • Vitamines et macronutriments.
  • Procédures physiothérapeutiques.

Spondylose

Avec cette pathologie, des excroissances osseuses semblables à des pointes se développent le long des bords des vertèbres affectées. Le syndrome douloureux est instable, les gémissements peuvent être juste sous les côtes derrière, derrière les côtes, dans le bas du dos. Une personne se sent fatiguée, contrainte, la douleur s'intensifie avec les conditions météorologiques changeantes. Lorsqu'un examen neurologique est effectué, le médecin prescrira un examen aux rayons X, un scanner, une IRM. Les mesures thérapeutiques sont complexes, symptomatiques, appliquent des procédures physiothérapeutiques. Une intervention chirurgicale est indiquée.

Douleur sciatique

La douleur se manifestera de manière inattendue et peut soudainement disparaître. Quand réapparaît, il devient intense. De plus, il augmentera si vous êtes allongé sur le dos pour soulever une jambe droite. La jambe se pliera par réflexe si une personne veut s'accroupir en position couchée.Une douleur aiguë apparaîtra quand une personne éternue, tousse. La douleur augmentera si vous inclinez la tête vers l'avant. Il est difficile d'être dans une position pendant longtemps, et si une personne est immobile, la douleur disparaîtra.

Névralgie

Si la douleur dérange une personne entre les côtes, ce sont des manifestations de névralgie. Cette condition pathologique est non seulement liée aux pathologies vertébrales, mais également à d'autres causes profondes. La douleur du côté droit apparaît fortement, augmente lorsque le patient respire profondément. De plus, la douleur se propagera non seulement de l'avant, mais aussi de l'arrière.

Si le processus pathologique est bilatéral, la douleur deviendra un zona. Entre les côtes longitudinalement, une personne sent la chair de poule ramper, sa peau engourdie. Lors de l'examen, il est nécessaire d'exclure la pathologie cardiaque, dans laquelle une douleur peut apparaître dans la région péricardique.

Quand une personne a besoin d'aide?

L'ambulance est appelée dans les états terminaux:

  • Malade inattendue dans la zone latérale, la douleur dure de 38 à 45 minutes.
  • Une personne vomit abondamment avec des impuretés sanguines, ressent de l'amertume dans la bouche, une hyperthermie est apparue.
  • La douleur augmente pendant l'activité motrice.
  • Le syndrome douloureux a soudainement disparu.
  • Les médicaments antispasmodiques n'aident pas à soulager les douleurs..
  • Une hématurie est observée.
  • Le patient s'est aggravé, une confusion est observée.

Comment aider, qui aidera?

Étant donné que la douleur du côté droit, dans le dos, est une manifestation symptomatique de pathologies dangereuses, l'automédication est contre-indiquée. Une personne doit prendre une position horizontale, boire un analgésique en comprimé. En cas de douleur, vous devez consulter un spécialiste dans le domaine de la thérapie. Si nécessaire, il s'adressera à d'autres spécialistes impliqués dans:

  • Chirurgie.
  • Gastroentérologie.
  • Cardiologie.
  • Gynécologie.
  • Traumatologie.
  • Maladies infectieuses.
  • Endocrinologie.

Si le comprimé n'a pas aidé, une urgence urgente est requise. Les analgésiques ne doivent pas être pris à fortes doses, car la clinique de la maladie sera déformée et il sera difficile d'établir un diagnostic. Seuls des soins médicaux qualifiés permettront non seulement de restaurer la santé mais aussi de sauver des vies.

Que faire en cas de douleur du côté droit sous les côtes dans le dos?

Les causes

Toutes les raisons qui peuvent provoquer cette pathologie peuvent être divisées en deux groupes:

  • Associé à l'ODE, c'est-à-dire directement au dos;
  • Associé au travail des organes internes, c'est-à-dire à l'innervation de la douleur d'eux dans le dos.

Les pathologies du système musculo-squelettique peuvent être considérées comme les plus caractéristiques - le plus souvent, l'ostéochondrose, la radiculite et moins souvent l'arthrose et la hernie peuvent se manifester ainsi. Mais souvent, la symptomatologie peut témoigner de la pathologie du côté droit des organes internes.

Troubles de la colonne vertébrale

Dans le canal rachidien se trouve une grande quantité de tissu nerveux, divergeant dans différentes parties du dos. Si le long du nerf, dont le point de sortie est situé sur le côté, un pincement, une inflammation s'est produit, tout cela peut manifester un inconfort précisément dans la zone du point de sortie. Une telle érosion de la douleur peut provoquer des pathologies:

  1. Ostéochondrose de la région thoracique / lombaire - une condition dans laquelle le tissu articulaire des disques intervertébraux se dégrade, les vertèbres se rejoignent, provoquant une compression;
  2. Protrusions, hernies - saillie, sortie du noyau pulpeux du disque intervertébral dans le canal rachidien, sa compression du tissu nerveux et vasculaire;
  3. Radiculite, syndrome de la cauda equina - un nerf pincé dans le lombaire, lorsque la douleur ne donne que du côté droit;
  4. Pathologies métaboliques des tissus de la colonne vertébrale associées à leur dégradation - ostéoporose, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante;
  5. Déplacement des vertèbres à la suite d'un traumatisme / stress lorsqu'elles pincent les tissus mous;
  6. Fractures, fissures, luxations, subluxations des vertèbres à la suite d'un traumatisme, accompagnées d'hypertonie musculaire, gonflement douloureux, pincement du tissu nerveux.

Les muscles font également partie du système musculo-squelettique, car leurs pathologies s'appliquent également à ce type de cause:

  1. La myosite est un processus inflammatoire du tissu musculaire de nature infectieuse / non infectieuse, accompagné d'une douleur intense;
  2. Hypertonicité, spasmes musculaires, douloureux en soi, pincant en outre le tissu nerveux résultant d'un effort excessif;
  3. Blessure du corset musculaire due à un traumatisme, une surcharge, lorsque l'intégrité des fibres musculaires est violée.

Si le côté droit du dos fait mal pour des raisons liées au système musculo-squelettique, alors les symptômes désagréables s'intensifient / apparaissent lors du déplacement, changeant de posture, inactivité physique prolongée.

Associé à d'autres maladies

Pourquoi le côté droit fait-il mal derrière le dos? Les symptômes peuvent parler de la maladie des organes internes, car si un nerf de la moelle épinière innove l'organe affecté, l'inconfort de l'organe peut s'éroder dans la zone le long du nerf. Le plus souvent, les pathologies suivantes provoquent de tels symptômes:

  • Pyélonéphrite - une inflammation des reins, de nature infectieuse, se manifeste par un inconfort de traction permanent, de la fièvre la nuit;
  • Calculs rénaux - la symptomatologie se produit exclusivement s'ils commencent à bouger et à gratter l'uretère, ou si un blocage se produit;
  • La cirrhose est détectée par une douleur au milieu du dos, associée à une dégradation du tissu hépatique pour diverses raisons, accompagnée de processus inflammatoires;
  • Hépatite - la dégradation, le remplacement du tissu hépatique par une violation de son fonctionnement, peut avoir une nature virale, toxique, auto-immune, métabolique, non identifiée. Accompagné d'un jaunissement de la peau, la sclérotique;
  • La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. L'inconfort est très intense, ressemble à une ceinture;
  • Maladies gynécologiques de nature inflammatoire - inconfort des ovaires, l'utérus s'érode dans le dos. Accompagné de troubles du cycle, saignements, infertilité, écoulement inhabituel;
  • Néoplasmes, bénins / pauvres, capables de comprimer le nerf, provoquant des douleurs de traction;
  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le poumon, accompagné d'une accumulation de liquide à l'intérieur. Accompagné de toux, fièvre;
  • La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches, les symptômes qui l'accompagnent sont les mêmes que dans le cas précédent;
  • La pleurésie est un processus inflammatoire dans la plèvre, accompagné des mêmes symptômes que les deux cas décrits ci-dessus. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale, la compression du poumon;
  • Névralgie, névrite, bronzage - un processus d'irritation / inflammation du tissu nerveux, dans lequel la douleur s'érode dans tout le nerf.

Lorsqu'il y a des raisons de croire que le côté droit du dos fait mal pour l'une de ces maladies, il est recommandé de consulter un spécialiste pour prescrire un traitement ou de consulter un spécialiste.

Types de douleur dans le côté droit de l'arrière

Les sensations désagréables seront localisées là où se situe la zone à problème. La douleur indique un processus pathologique. Parfois, cela donne à une certaine zone du corps. La douleur peut être différente:

1. Douleurs crampes dues au fait que les muscles des organes creux se contractent fortement.

2. Des douleurs persistantes apparaissent lorsque la coque externe de la structure parenchymateuse est étirée.

3. Une douleur croissante indique un processus inflammatoire.

4. Le poignard pointu dit qu'une sorte de formation est déchirée, le vaisseau est bouché, il y a soudainement eu des saignements internes.

5. La douleur par piqûre est caractéristique des maladies de la moelle épinière, pathologie du système nerveux.

6. Dessin, douleur sourde et douloureuse.

7. Long et court.

Veuillez noter que chaque douleur est très dangereuse, cela signale qu'il y a des troubles graves dans le corps.

Quand et où ça fait mal?

Ces caractéristiques sont d'une grande importance, car elles suggèrent un diagnostic particulier..

Douleur de mouvement

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal pendant le mouvement, cela indique le cours du processus douloureux qui se produit dans l'OA. Les maladies des muscles de la colonne vertébrale peuvent se manifester / augmenter avec un changement de position corporelle. Parfois, une névrite, une névralgie, des lits de bronzage peuvent également survenir..

Douleur quand tu mens

Si elle survient le matin et passe en quelques minutes, c'est le plus souvent un signe d'hypertonicité musculaire, de radiculite, d'exacerbation de l'ostéochondrose. Mais si les symptômes sont fixes même avec un court séjour en décubitus dorsal, alors il est capable de parler de maladies pulmonaires, de néoplasmes.

Douleur sur le côté droit du dos au-dessus de la taille

Peut provoquer un symptôme:

  1. Pathologie ODE;
  2. Pathologie du foie;
  3. Pancréatite
  4. Pathologie pulmonaire;
  5. Néoplasmes.

Pour une définition plus précise, la nature de la douleur doit être prise en compte..

Le dos dans le côté inférieur droit fait mal

Cette localisation peut s'expliquer par:

  1. Pathologies des reins;
  2. Maladies de la colonne lombaire;
  3. Pancréatite
  4. Maladies gynécologiques chez la femme.

Il est possible de déterminer la pathologie plus précisément par les symptômes concomitants.

Douleur lors de l'inhalation

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal lors de l'inhalation, cela peut se produire pour un certain nombre de raisons:

  1. Pathologie du poumon, des bronches (survient avec une toux, augmentant encore l'inconfort);
  2. Maladie des tissus nerveux (névrite, bronzage);
  3. Pathologie ODA - l'inconfort augmente avec un changement de posture.

La douleur dans la région dorsale inférieure peut également indiquer une maladie rénale..

Ce qui peut faire mal au côté droit au niveau de la taille

Au niveau de la taille, il existe de nombreux organes dont la douleur peut provenir. Il s'agit notamment du foie, des reins, du pancréas, des intestins. Le médecin envisage également le développement de problèmes avec la colonne vertébrale, les muscles du dos. L'inconfort provoque un processus inflammatoire, infectieux, tumoral, destructeur et érosif. Parfois, une sensation désagréable est une conséquence de l'irradiation - lorsque le spectre des lésions se trouve dans une autre partie du corps et que la douleur couvre la taille.

Chez les femmes

Chez les femmes, la douleur au niveau de la taille est associée à une levée de poids, à une posture inconfortable prolongée et à une inflammation des organes génitaux. L'inconfort provoque l'abus d'un certain type de produit, la prise d'une grande quantité d'alcool ou de médicaments. De plus, une sensation désagréable au niveau de la taille est causée par une hypothermie et un changement de l'état de la colonne vertébrale (par exemple, après une grossesse sévère).

Chez l'homme

La douleur au niveau de la taille est une conséquence de l'entraînement sportif intense, de l'hypothermie et, par conséquent, de la myosite, de la glomérulonéphrite. En outre, une sensation désagréable dans le dos avec une transition vers la cavité abdominale est observée avec une violation de la structure de la colonne vertébrale, des processus tumoraux.

De quoi parler de la nature de la douleur?

Le type d'inconfort est un autre indicateur diagnostique important..

  • Les douleurs sévères du côté droit de l'arrière ne peuvent être ignorées. Ils sont capables de témoigner de maladies du tissu nerveux, ODE, pancréatite (dans le cas d'un caractère qui sonne);
  • Des coutures, des douleurs vives et aiguës dans le dos à droite apparaissent soudainement, ont une intensité élevée. Ils parlent des pathologies de l'ODE, des symptômes urolithiques, des processus inflammatoires dans les reins;
  • Une douleur lancinante dans le côté droit de l'arrière avec une sévérité sévère est un signe d'un processus inflammatoire (myosite, inflammation des reins, maladies pulmonaires). Si la pulsation n'est pas trop douloureuse, c'est un signe de pincement du tissu nerveux, de son irritation;
  • La douleur douloureuse dans le dos à droite n'est pas trop intense, c'est du fond. Typique pour les maladies de l'arthrose en rémission, hypertonie, spasme musculaire. Cela peut être un symptôme de pyélonéphrite, de pathologie du foie, de pleurésie;
  • La douleur de dessin est ressentie comme une sensation de lourdeur. Il survient en présence de néoplasmes, de maladies gynécologiques, rénales;
  • La douleur sourde est le plus souvent causée par les mêmes raisons que les douleurs. Mais plus intense.

La façon la plus précise de déterminer si l'inconfort est un symptôme d'une maladie arthrosique est de vérifier si elle s'intensifie lors du déplacement..

Premiers secours

Il est impossible de poser un diagnostic seul à la maison. Même les médecins essaient de ne pas soigner les gens à la maison, car parfois l'examen d'un patient ne suffit pas.

  • si une douleur survient pendant un exercice physique, arrêtez-la immédiatement;
  • comprendre où les sensations désagréables sont apparues et quel genre de caractère elles étaient;
  • boire un analgésique si les symptômes ne sont pas trop prononcés.

Certaines personnes pensent qu'une bouteille d'eau chaude aide beaucoup. En réalité, le chauffage n'est que partiellement efficace et, dans certains cas, au contraire, il est nocif. Par conséquent, si la douleur est intense et après un certain temps ne passe pas, mais s'intensifie, il est préférable d'appeler un médecin.

Comment soulager rapidement la douleur?

Médicaments

Avec les processus inflammatoires, les pathologies du système musculo-squelettique, la prise d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (Ibuprofène, Nurofen) en quantité d'un comprimé aideront à soulager les symptômes. Pour les adultes, jusqu'à trois comprimés par jour sont autorisés..

Recettes folkloriques

La compresse de raifort aidera à soulager la douleur dans le bas du dos droit lorsqu'elle est causée par des pathologies du système musculo-squelettique ou des muscles. Trempez une feuille de raifort dans de l'eau bouillante, appliquez sur la zone affectée et fixez-la avec un foulard. N'utilisez pas la méthode en cas de suspicion de pathologie des organes internes.

Pancréatite

Des douleurs épuisantes intenses irradiant sous les côtes (ou sous l'une d'entre elles), vers le bas du dos et la région de l'omoplate, peuvent survenir avec une inflammation du pancréas (pancréatite). Mais toutes les personnes n'ont pas une maladie qui ne se manifeste que par des sensations désagréables dans les parties décrites du corps. Souvent lors d'une exacerbation d'une maladie, le patient est tourmenté par des douleurs de ceinture qui couvrent immédiatement l'estomac et le dos.

Ils s'accompagnent de frissons, de vomissements sévères, de diarrhée, de flatulences, de fièvre et de dépression générale. La douleur lors d'une attaque de pancréatite dure jusqu'à plusieurs jours et ne disparaît qu'après qu'une personne commence à prendre les médicaments prescrits par un gastro-entérologue, vous ne devez donc pas reporter sa visite. Une maladie grave nécessite une hospitalisation urgente.

Cette maladie survient chez ceux qui mangent de la malnutrition. La pancréatite est une inflammation du pancréas. Si vous aimez les aliments frits et gras et les boissons alcoolisées, vous courez un risque. Souvent, une attaque survient après avoir mangé des produits laitiers froids avec une certaine teneur en matières grasses, comme le lait cuit fermenté, la crème sure maison. Certains fruits et légumes provoquent une crise de pancréatite.

Pancréatite - douleur à droite

Cette maladie débute par une douleur dans l'hypochondre à droite, avec une élévation de la température, des douleurs abdominales, des vomissements et des nausées. L'examen comprend un examen endoscopique, une échographie.

Le traitement est effectué avec la nomination d'analgésiques, de médicaments antispasmodiques (papavérine), de médicaments cholérétiques et sédatifs. Il est important de suivre un régime prescrit par votre médecin. N'oubliez pas que les médicaments ne vous aideront pas sans régime. Avec cette maladie, vous ne pouvez pas manger:

  • nourriture frit; épices;
  • viande ou poisson gras (autorisé poulet, veau);
  • produits laitiers gras;
  • lait frais;
  • jaunes d'œuf;
  • fruits aigres (kiwi, oranges);
  • café;
  • de l'alcool;
  • Chocolat.

Si la pancréatite n'est pas traitée, il est possible de développer un diabète sucré, une jaunisse, des saignements internes.

Comment traiter?

La thérapie est la suivante:

  • Pathologie du système musculo-squelettique: administration de cours de comprimés AINS (Ibuprofène, Nurofen), chondroprotecteurs (Chondroxide) pour soulager l'inflammation pendant la période d'exacerbation;
  • Pathologies musculaires: repos physique. En cas d'hypertonie, la chaleur locale (piment) et générale (bains chauds) est indiquée. Avec la myosite, l'utilisation d'antibiotiques peut être nécessaire, avec des spasmes - antispasmodiques;
  • Gynécologie, néphrologie: antibiotiques (ceftriaxone), AINS. Avec les pathologies gynécologiques, des hormones (Longidase) peuvent être nécessaires, avec des calculs rénaux, des médicaments pour leur écrasement (Uralit-U);
  • Système respiratoire: antibiotiques à large spectre (ceftriaxone, amoxiclav), médicaments expectorants (ACC). Il est traité à l'arrêt;
  • Pathologie du foie: traitée en permanence. Hépatoprotecteurs (Essentiale), médicaments métaboliques, produits immunitaires (Polyoxidonium), parfois des antibiotiques sont prescrits;
  • Pancréatite: antibiotiques. La chirurgie est parfois indiquée;
  • Néoplasmes: ablation. En oncologie - chimiothérapie et radiothérapie.

Aux premiers stades du traitement, vous pouvez consulter un médecin. Il redirigera déjà le patient vers un médecin spécialiste, suggérant une pathologie particulière.

Diagnostique

Vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels que:

Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • tests de laboratoire standard - numération formule sanguine générale, analyse d'urine générale;
  • analyse générale des matières fécales;
  • chimie sanguine;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Échographie des reins;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH mètre
  • PCR;
  • Test Helicobacter pylori.


Test d'hélicobactériose

Le tableau clinique spécifique dépendra de la symptomatologie présente, ainsi que des antécédents personnels et familiaux qui ont été collectés lors de l'examen physique du patient..

Traitements complémentaires

Des exercices

Il est possible de soulager l'inconfort plus près du dos dans sa partie inférieure au moyen de l'exercice «Cat-Camel». Il implique l'adoption de l'accent mis sur les paumes et les genoux, puis la flexion séquentielle de haut en bas, avec une fixation pendant 3-4 secondes au point maximum. Répétez 10 fois;

L'inconfort au milieu du dos est éliminé en s'étirant - accrochez-vous à la barre horizontale aussi longtemps que vous le pouvez. Prenez au moins cinq séries.

Dans la région de la poitrine du dos, l'inconfort est soulagé par la rotation des articulations des épaules - placez vos paumes sur vos épaules et faites pivoter vos épaules. Effectuez 10 rotations dans le sens horaire / antihoraire.

La natation

Pour toutes les maladies de la colonne vertébrale, le style en laiton est illustré. Lorsque vous changez de style, privilégiez celles où les jambes ne sont pas trop impliquées et vous n'avez pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour garder la tête au-dessus de l'eau..

Autres méthodes

Au stade de la rééducation après la pathologie, le massage, la physiothérapie, l'exercice sont utilisés. Ils soulagent l'enflure, améliorent la circulation sanguine, soulagent les spasmes, accélèrent la régénération. La thérapie par l'exercice, le massage est interdit pendant l'exacerbation.

Causes des maux de dos sous les côtes

Les maux de dos peuvent être partout. Le mal de dos sous les côtes fait référence au type de douleur le plus difficile à diagnostiquer. Il semblerait qu'il n'y ait rien de plus facile à regarder dans le livre de référence anatomique et à faire un parallèle entre la position "géographique" de l'organe et la localisation de la douleur. Cependant, la situation est compliquée par ceci:

  • Certaines maladies ont un tableau clinique similaire.
  • Souvent, la douleur ne se concentre pas au même endroit, mais peut capturer une zone assez large et même se déplacer dans le corps

Pourquoi mal au dos sous les côtes

Même avec des symptômes apparemment identiques, chaque maladie n'a que ses propres caractéristiques qui lui permettent d'être diagnostiquée..

Classiquement, ces maladies peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  • Pathologie du tractus gastro-intestinal (GIT)
  • Maladies du système respiratoire
  • Infarctus du myocarde de type gastralgique
  • Blessures internes
  • Maladies de la rate
  • Colique rénale
  • Pathologie du diaphragme
  • Hématomes et espaces rétropéritonéaux
  • Névralgie intercostale
  • Ostéochondrose
  • Troubles autonomes neuralgiques

Douleur au dos gauche sous les côtes

Pancréatite

Dans une forme chronique, la douleur sous les côtes à gauche est de force modérée, irradiant vers le dos et sous l'omoplate gauche. Prend souvent un personnage ceinturant, abandonnant à droite, avant et arrière

  • Apparaît après avoir mangé un repas gras et sucré.
  • Dans la forme aiguë, la douleur est soudaine et aiguë, ne changeant pas de changement de position, lors de la respiration ou de la toux
  • Il s'accompagne de nausées et de vomissements qui ne soulagent pas la condition.
  • Dans la pancréatite aiguë, une intoxication accrue, une cyanose de la peau, des traces d'hémorragies ponctuelles dans le nombril et sur les côtés sont observées

Cancer du pancréas

  • La douleur dans la nature est similaire à la douleur dans la pancréatite chronique, mais n'est pas associée à l'alimentation
  • Avec le cancer du corps et de la queue de la glande, une crise de douleur se produit à gauche dans l'hypochondre d'intensité accrue avec un retour vers le dos

Infarctus du myocarde gastralgique

  • Forme rare spécifique affectant la partie inférieure du ventricule gauche
  • La douleur s'appuie initialement sous le cœur et ressemble à une attaque de gastrite avec nausées, hoquet et troubles intestinaux. Cela rend le diagnostic très difficile.
  • Ensuite, après avoir pris des analgésiques, une crise de douleur devient typique d'une crise cardiaque:
    localisation de douleurs atroces pressantes derrière le sternum avec recul vers la gauche sous l'omoplate, la clavicule, le cou, le bras et le bout des doigts

Maladie de la rate
Souvent, la rate augmente en raison des maladies suivantes:

  • L'anémie hémolytique
  • Leucémie et leucémie lymphocytaire
  • Lymphome
  • L'hypertension dans les maladies du foie
  • Mononucléose infectieuse
  • Endocardite, lupus érythémateux

Symptômes

  • Douleur sourde sous la côte gauche
  • Expansion des veines œsophagiennes et des artères veineuses sous-cutanées
  • Parallèlement, une insuffisance hépatique se développe

Maux de dos à droite sous les côtes

Maladies du foie (cirrhose, hépatite, gonflement, hépatose graisseuse, congestion)

  • Provoque une douleur sourde et tirante à droite sous les côtes (cela ne fait pas mal au foie, mais à sa capsule)
  • Un test sanguin montre une insuffisance hépatique
  • Des troubles circulatoires se produisent
  • La jaunisse peut être notée

Cholécystite aiguë

  • Douleur aiguë sous l'hypochondre droit, s'étendant vers la droite sous l'omoplate, au-dessus de la clavicule et dans le cou
  • Nausées avec vomissements, fièvre
  • Jaunissement de la peau et des protéines oculaires (facultatif)

Cholélithiase:

  • Attaques de douleur insupportablement aiguë à droite sous les côtes, avec recul dans le dos
  • Il n'y a pas de vomissements, contrairement à la cholécystite,
  • Lorsque la pierre quitte le canal biliaire, l'attaque de douleur disparaît immédiatement

La cholécystite est chronique

  • La douleur est modérée, survient après avoir mangé des aliments épicés gras et frits
  • Des éructations et des vomissements, un goût d'amertume dans la bouche sont possibles

Pancréatite de la tête pancréatique et cancer
Ils ont des symptômes similaires ressemblant à une dyskinésie des voies biliaires:

  • Ils font mal à l'hypochondre droit
  • Peut être accompagné d'un ictère

Symptômes de douleur sous les côtes au milieu

Ulcère gastrique et duodénal

  • Ils donnent une douleur de type poignard à l'avant au milieu de l'hypochondre et à gauche, qui peut être donnée au dos. Caractéristique de ces douleurs:
    ils s'intensifient à jeun, après avoir mangé et aussi après le stress
  • Le patient est dans une position forcée, dans laquelle le syndrome douloureux est quelque peu atténué
  • La présence de sang est notée dans les matières fécales (les matières fécales peuvent être goudronneuses noires dans ce cas)
  • La douleur pendant la perforation s'accompagne d'une détérioration de l'état général due à une péritonite naissante: nausées, vomissements, fièvre

Cancer de l'estomac

  • Il provoque des attaques douloureuses qui apparaissent généralement aux derniers stades, lorsque la tumeur se développe sur la paroi de l'estomac et appuie sur les organes adjacents.
  • La maladie s'accompagne de faiblesse, de perte de poids.
  • Les préférences gustatives changent (par exemple, une aversion pour la viande peut apparaître)

Pathologie du diaphragme

  • L'abcès sous-phrénique survient le plus souvent avec un traumatisme de la cavité abdominale ou après une intervention chirurgicale
  • Diffère dans la douleur aiguë lors de l'inspiration devant sous les côtes (au milieu), donnant sous l'omoplate et la zone située au-dessus de la clavicule
  • Le patient peut être allongé sur le côté ou à moitié assis
  • La fièvre et l'intoxication sévère commencent

Douleur sous les côtes de divers endroits

Pneumonie droite

  • Douleur sous les côtes qui se produit lors de l'inhalation et de la toux sans localisation claire et accompagnée de fièvre
  • Peut-être l'irradiation d'une crise dans l'abdomen avec imitation d'une crise d'appendicite
  • La dyspnée se produit lors du déplacement
  • Triangle nasolabial - bleuâtre

Pleurésie sèche

  • Se produit avec des pathologies pulmonaires (tuberculose, cancer du poumon)
  • Douleur à gauche et à droite sous les côtes, aggravée non seulement par la respiration, mais aussi par des mouvements normaux, s'étendant vers le dos
  • Accompagné d'une respiration rapide et d'une cyanose périphérique

Blessures internes
Le plus souvent, il s'agit de ruptures de la rate ou du foie dues à des dommages mécaniques (catastrophe, chute de hauteur) ou à des processus pathologiques (leucémie, cirrhose) qui violent la structure interne des organes.
Symptômes

  • Douleur intense sous les côtes à gauche (avec blessure à la rate) ou à droite (foie), augmentant en raison de l'accumulation de sang sous la capsule en position horizontale
  • En raison d'une grave perte de sang, le pouls augmente et la pression artérielle chute, la peau pâlit

Le danger de blessures réside dans leur furtivité: la victime peut se sentir bien et même marcher, puis son état s'aggrave fortement et il peut mourir. Cela se produit particulièrement souvent dans les cas où le parenchyme organique est d'abord endommagé, puis après un certain temps, la capsule se rompt et l'hémorragie dans la cavité abdominale

Colique rénale (maladie rénale)

  • Douleur dans les accès dans le dos sous les côtes, atroce, donnant dans l'aine, les cuisses, l'abdomen
  • En raison de l'avancement du calcul dans l'uretère, il se déplace de la région costale du dos vers la région lombaire inférieure, puis vers la région iliaque-sacrée
  • Une attaque de douleur est traitée avec des antispasmodiques et des procédures chaudes
  • Le traitement chirurgical est indiqué lorsque:
    • Obstruction utérine (blocage)
    • Hydronéphrose rénale

Hématomes rétropéritonéaux

  • Ils se forment principalement à la suite de lésions des reins, des glandes surrénales et de la partie rétropéritonéale du duodénum
  • Accompagné de douleurs dans l'hypochondre dans le dos dans le dos et de grandes pertes de sang:
    • la pression artérielle du patient peut chuter fortement
    • abaisser l'hémoglobine dans le sang
    • pâleur et faiblesse croissantes

Névralgie intercostale

  • Douleur paroxystique brûlante, perçante (parfois terne) à gauche ou à droite sous les côtes, apparaissant lors de l'inhalation
  • Suggéré dans un large domaine:
    sous les omoplates, bas du dos, cœur
  • compression des nerfs intercostaux
  • augmentation du tonus des muscles extenseurs et des épaules-scapulaires

Les maladies suivantes peuvent provoquer une névralgie intercostale.
Ostéochondrose, hypothermie, posture inconfortable, stress

Ostéochondrose

  • Sous une forme chronique, il se manifeste sous la forme de douleurs constantes dans le dos, dans le dos, sous les côtes
  • La particularité de la douleur est sa propagation le long de la zone d'innervation du nerf affecté:
    De la région lombaire le long de l'arrière des fesses, des cuisses et du bas des jambes
  • Avec une exacerbation, le syndrome douloureux prend le caractère de lumbago résultant du mouvement, de l'inclinaison ou de la rotation du corps. Le patient est obligé de geler dans une pose

Troubles autonomes neuralgiques

  • La douleur survient de façon inattendue et n'est pas étayée par des raisons objectives. L'examen ne révèle pas de pathologies graves, à l'exception de la dystonie végétovasculaire, avec les symptômes suivants:
    • pression spasmodique
    • symptômes d'insuffisance respiratoire
    • essoufflement, palpitations, angine de poitrine
    • syndrome du côlon irritable
    • insomnie et irritabilité
  • Ça fait mal partout: gauche, droite, puis au milieu de l'hypochondre

La douleur sous les côtes dans le dos peut être due à de nombreuses maladies, même les plus inattendues.

Causes de la douleur dans le côté droit de l'arrière: types de douleur et méthodes de diagnostic

Souvent, l'inconfort apparaît même avec un repos inconfortable.

Voici comment reconnaître si vous devez vous inquiéter et consulter un médecin, ou simplement prendre un analgésique et subir une attaque?

Nature de la douleur

La douleur dans la région lombaire se produit dans tous sans exception. Ils émerveillent petits et grands, hommes et femmes, ne contournent pas les personnalités publiques et les sportifs. La nature des sensations joue un rôle énorme dans l'établissement de la véritable cause des maux de dos en bas à droite..

Ils peuvent être:

  • terne, douloureux;
  • pointu, couture, coupe;
  • avec et sans irradiation;
  • modérée et douloureuse;
  • paroxystique ou persistant.

Sur le lieu de l'événement, l'inconfort dans le dos peut être clairement localisé (région lombaire, sous l'omoplate, sur le côté) ou renversé. Peut être modéré ou insupportable, ainsi que changer l'intensité.

Selon le laps de temps, la douleur dans le bas du dos et le côté droit est divisée en court terme, long terme, épisodique, saisonnière et permanente. Les conditions de la sensation sont d'une grande importance diagnostique. Le lien entre l'intensité des symptômes et l'hypothermie, l'activité physique, la position corporelle, la nature de l'apport alimentaire, l'état psycho-émotionnel a été noté..

Fatigue musculaire

Une surtension se produit souvent dans le contexte de:

  • augmentation de la charge sur les muscles du dos (par exemple, avec une position inconfortable),
  • maladie existante.

Il peut être divisé en deux types:

  • diffuse - affecte une zone limitée du muscle. Un symptôme de douleur d'intensité modérée, aggravé par la palpation, une zone particulièrement sensible;
  • généralisée - implique à la fois des fléchisseurs et des extenseurs. La douleur couvre tout le muscle.

Lorsqu'elles sont trop sollicitées dans les muscles, des nodules déclencheurs apparaissent - des phoques qui diffèrent lors de la palpation d'une douleur particulière.

Si la tension musculaire est provoquée par une maladie, les symptômes de la douleur seront similaires à la maladie existante: terne avec ostéochondrose ou aigu avec lumbago.

Localisation

La douleur dans le dos et le bas du dos du côté droit varie non seulement dans la nature des sensations, mais aussi dans la localisation.

Douleur au dos droit sous les côtes

Qu'est-ce qui peut faire mal juste sous les côtes? Dans cette zone se trouvent:

  • foie avec voies biliaires;
  • pancréas;
  • rein avec glande surrénale;
  • une partie du côlon;
  • demi-ouverture.

Avec toutes les pathologies de ces organes, il y a une douleur dans le bas du dos et le côté droit. De plus, un mal de dos est possible avec une maladie du duodénum 12 et de la veine cave inférieure. Dans ce cas, des sensations désagréables peuvent irradier sous l'omoplate et même dans l'épaule.

Souvent, le côté droit de l'arrière souffre d'indigestion, d'accumulation de gaz, de constipation. En cas de pancréatite, la douleur de la ceinture est localisée à la taille.

Maux de dos à droite sous l'omoplate

Qu'est-ce qui fait mal au côté droit sous l'omoplate? Il est difficile de dire ce qui conduit exactement à une gêne dans cette zone. En plus des problèmes avec les organes respiratoires situés dans cette zone, un inconfort provenant d'autres sources d'inflammation peut également rayonner ici..

Les maux de dos sous l'omoplate du côté droit sont souvent le symptôme des problèmes suivants:

  • changements dégénératifs ou traumatisme de la colonne vertébrale thoracique;
  • maladies du foie et de la vésicule biliaire;
  • pathologie du tube digestif;
  • inflammation des reins;
  • un abcès formé sous le diaphragme;
  • pneumonie ou bronchite avancée;
  • tumeur pulmonaire.

Très souvent, une douleur intense sous l'omoplate du côté droit est un symptôme de névralgie intercostale. Se produit par le dos et peut être administré au sternum ou à l'épaule.

Si le syndrome douloureux se manifeste à droite et au-dessus du bas du dos, les pathologies des organes abdominaux ne sont pas exclues. Diagnostic du tractus gastro-intestinal, des systèmes excréteur et reproducteur.

Douleur au bas du dos droit

Pourquoi le bas du dos droit fait-il mal? Dans la projection de cette zone fait partie de l'intestin, du rein avec la glande surrénale, de l'ovaire droit, de la vésicule biliaire, du foie. Par conséquent, il peut y avoir de nombreux coupables de malaise, à partir de maladies de la colonne vertébrale et se terminant par une hypothermie banale. Dans ce dernier cas, une douleur perçante perçante se produit, s'étendant sous l'omoplate ou la fesse.

La cause de l'inconfort peut être une colique rénale ou une pyélonéphrite, irradiant vers le bas du dos et une cystite. Souvent, des sensations douloureuses surviennent après un traumatisme, un choc, un mouvement maladroit.

Les douleurs de tirage de l'arrière du côté droit apparaissent souvent comme un symptôme d'inflammation ou de tension musculaire. Dans ce cas, les zones durcies sont palpées. Affecte l'état de la colonne vertébrale et l'activité physique excessive.

Chez les femmes, la douleur dans le bas du dos se produit dans le contexte de troubles gynécologiques, chez les hommes, la cause de l'inconfort est souvent une inflammation du système génito-urinaire.

Classification des syndromes douloureux

Pour déterminer la maladie, la durée du symptôme de douleur et son type doivent être pris en compte. En fonction de ces deux facteurs, le syndrome douloureux est classé en fonction de la durée du cours:

  • réfléchi - apparaît lorsqu'un organe interne est endommagé, se produit dans le dos et donne au côté droit, à la suite de la connexion de l'organe malade avec la colonne vertébrale avec un nerf. L'inconfort a une manifestation floue. La palpation n'augmente pas;
  • projection - la cause devient le plus souvent des maladies neurologiques. La douleur se propage ou se concentre à un moment donné, se manifeste lorsque les terminaisons nerveuses sont pincées et longent le nerf. Il a un caractère pulsant, amplifie en tournant le corps et en augmentant la charge sur la colonne vertébrale;
  • local - a un caractère constant, amplifié par un changement de posture et de mouvement du corps. La focalisation du symptôme est déterminée avec précision. On observe très souvent une immobilisation du corps. Il est caractéristique des maladies musculaires, du système neurologique et musculo-squelettique;
  • radiculaire - au repos est de nature terne lors du déplacement - tire, coupe, donne aux jambes. Il est observé dans les maladies de la colonne vertébrale et les maladies neurologiques;
  • spasmodique - le personnage est terne, avec une charge sur la zone affectée augmente, il peut en outre être accompagné de maux de tête. Le plus souvent associé à une maladie musculaire..

Les causes

Une douleur sourde dans le côté droit peut être un symptôme de dommages aux organes internes situés dans la cavité pelvienne et abdominale. Dans ce cas, en règle générale, en plus de la sensation d'inconfort dans le dos, il existe d'autres signes qui aident à poser le bon diagnostic. Considérez certains des coupables les plus probables de la douleur dans la région lombaire à droite.

Maladies du système respiratoire

Photo de radiologyassociatesimaging.com

Une des causes courantes de malaise au dos est considérée comme une maladie chronique des poumons et des bronches.

Parmi eux, une place particulière est occupée par:

  • pneumonie unilatérale lorsque le poumon droit est atteint;
  • pneumothorax;
  • pleurésie;
  • tuberculose;
  • gonflement des poumons ou des bronches.

Avec la pathologie du système respiratoire, ce n'est pas seulement le côté droit qui fait mal - cela donne un symptôme douloureux au dos et au bras du côté affecté, s'intensifiant pendant le mouvement. Accompagné d'essoufflement, pâleur de la peau, fièvre, faiblesse.

Maladies gastro-intestinales

Une lombalgie du côté droit dans le bas du dos peut également être due à des pathologies du tube digestif.

Une sensation désagréable est le plus souvent causée par:

  • colite;
  • une occlusion intestinale;
  • flatulence;
  • ulcère gastroduodénal.

La dyskinésie, qui s'accompagne d'indigestion, de nausées et de diarrhée, est l'une des causes courantes de douleur dans le côté droit du dos..

La gravité du côté droit et du dos est due à la dégénérescence graisseuse du foie, à l'hépatite, à la cirrhose, au lymphome, aux néoplasmes (tumeur, kyste). Le tableau clinique de ces pathologies comprend non seulement la douleur, mais aussi des étourdissements, le champ alimentaire, la fatigue, la somnolence, la perte d'appétit, le jaunissement de la peau.

Une douleur dans le bas du dos du côté droit peut survenir en cas d'appendicite. En général, les manifestations de cette maladie sont très diverses - lors d'une attaque, non seulement tire le dos, mais aussi diarrhée, nausées, fièvre, vomissements, crampes abdominales.

Maladies du système génito-urinaire

S'il y a une douleur dans le côté droit qui renvoie au bas du dos, il est logique de vérifier les reins.

Les pathologies suivantes peuvent devenir une cause de malaise:

  • pyélonéphrite;
  • une attaque de colique rénale;
  • aggravation de l'écoulement d'urine;
  • pierres dans les reins;
  • cystite.

Une infection du rein droit provoque non seulement des douleurs dans le bas du dos, mais également une augmentation de la température, des frissons, une transpiration abondante, parfois des vomissements, des difficultés à uriner.

Chez la femme, le bas du dos droit fait souvent mal avec les troubles gynécologiques suivants:

  • néoplasmes dans l'utérus;
  • salpingoophorite;
  • endométriose.

L'inconfort dans le dos s'accompagne d'une perturbation des menstruations, d'une sensation désagréable dans le bas-ventre, d'une faiblesse

Problèmes vertébraux

La cause la plus fréquente de douleurs lombaires. Cela peut se produire à droite et à gauche - tout dépend de quel côté la vertèbre est détruite. L'inconfort augmente avec le mouvement, irradie vers la jambe, une parésie partielle des membres inférieurs, un engourdissement des doigts est observé, dans des cas particulièrement graves, le travail des sphincters est perturbé.

Les changements courants de la colonne vertébrale qui peuvent déclencher des maux de dos comprennent:

  • hernie et saillie;
  • spondylarthrose;
  • rétrécissement du canal rachidien;
  • destruction des os liée à l'âge;
  • ostéochondrose.

Une douleur dans le dos juste en dessous du bas du dos à droite et à l'arrière peut apparaître en cas de lésion de l'articulation sacro-iliaque - une mobilité réduite de l'articulation provoque une gêne chez 50% des patients. Des sensations désagréables dans la même zone se produisent chez les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante.

Les muscles du dos étirés, le pied plat, l'arthrose de l'articulation du genou et d'autres pathologies articulaires des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs au bas du dos.

Troubles neurologiques

Le côté droit du dos fait souvent mal au milieu de perturbations du fonctionnement du système nerveux. L'inconfort et les spasmes musculaires peuvent provoquer du stress, une tension mentale, une activité qui nécessite un grand effort moral. Une violation similaire se produit chez des personnes d'âges et de sexe différents.

Neuropathologie

Les maladies de nature neurologique se manifestent par des douleurs sourdes, brûlantes ou aiguës le long d'un nerf. Souvent, le syndrome douloureux passe paroxystiquement, s'intensifie pendant le mouvement, immobilisant temporairement une personne.

L'attaque commence par un spasme musculaire, provoquant un gonflement des tissus et un pincement des nerfs qui passent. Une caractéristique distinctive est une douleur accrue pendant la palpation le long d'un nerf malade.

La névralgie intercostale est une pince nerveuse lors de l'inflammation du cartilage de connexion des côtes. Il se manifeste par des douleurs brûlantes, paroxystiques et unilatérales entre les côtes, s'étendant vers le dos. Très souvent, les crises de névralgie intercostale sont confondues avec la douleur d'un infarctus du myocarde. De plus, la douleur s'accompagne de:

  • perte de sensibilité cutanée sur le nerf affecté,
  • douleur accrue pendant la toux et les éternuements.

Radiculopathie cervicale - nerf pincé dans la colonne cervicale. Elle s'exprime par des douleurs aiguës s'étendant jusqu'au cou et au dos sous les omoplates. De plus, vous pouvez voir:

  • engourdissement et chair de poule dans les mains,
  • vertiges,
  • coups de bélier.

Attention, la névralgie occipitale se manifeste également (pincement du nerf occipital).

L'ostéochondrose est une pince nerveuse due à une inflammation musculaire. Ressent une douleur sourde, tirant et s'intensifiant avec un changement de position du corps. La localisation dépend du foyer de la maladie, elle peut être unilatérale ou bilatérale. Peut être accompagné

  • coups de bélier,
  • la faiblesse,
  • engourdissement des membres.

Quand appeler une ambulance?

Parfois, les maux de dos sous le bas du dos sont le symptôme d'une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux d'urgence. De plus, les sensations douloureuses à droite et à l'arrière sont beaucoup plus dangereuses que sur la gauche, car elles peuvent être le signe des conditions dangereuses suivantes:

  • appendicite. Si le processus aveugle est perforé, il y a une douleur aiguë dans le bas du dos et le tiers inférieur de l'abdomen;
  • lésion du faisceau de nerfs rachidiens (cauda equina) qui se présente comme une complication dangereuse d'une hernie et nécessite des soins chirurgicaux urgents;
  • ostéomyélite. Avec une infection purulente de la colonne vertébrale, le dos à droite ou à gauche fait mal, la température augmente, une intoxication du corps est observée;
  • aorte abdominale bombée. Le tableau clinique se caractérise par une douleur aiguë dans le bas du dos et l'abdomen, une diminution de la pression, une perte de conscience.

En général, il y a une règle générale pour les patients - appeler une ambulance lorsque la douleur survient soudainement dans le contexte d'un bien-être complet, est si grave qu'elle ne vous permet pas de bouger, de travailler ou de dormir et ne disparaît pas après avoir pris des analgésiques.

Blessures et ecchymoses

Des dommages mécaniques au dos se produisent à la suite de blessures (par exemple, après avoir soulevé des poids) et d'ecchymoses. Sont exprimés

  • gonflement des tissus mous,
  • fortes douleurs lancinantes.

Au début des dommages, le symptôme de douleur est de courte durée et de nature locale, après une journée la douleur s'intensifie. L'intensité augmente avec

Si la blessure est compliquée par une fracture ou une compression de la racine nerveuse, la nature du symptôme de douleur peut changer de forte à douloureuse avec mal de dos. Souvent, un symptôme de douleur s'accompagne d'une perte de sensation..

Diagnostique

Pour découvrir ce qui a causé la douleur dans le côté droit de l'arrière n'est pas si simple. Pour faciliter la tâche d'un médecin, ces études sont capables de:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • radiographie
  • Ultrason
  • balayage des radionucléides;
  • et MPT.

Sur la base des résultats des tests, le médecin détermine ce qui a déclenché le malaise et envoie le patient au spécialiste approprié, qui, à son tour, peut prescrire des études supplémentaires.

Problèmes dans la colonne vertébrale

De graves maux de dos à droite ou à gauche peuvent être déclenchés par de graves changements dans les structures de la colonne vertébrale et dans les muscles du dos. Des signes tels que:

  • L'engourdissement des membres inférieurs ou supérieurs signale le développement d'une ostéochondrose dans l'une des vertèbres;
  • Pâleur de la peau;
  • Augmentation de la température;
  • La douleur «vive» ou «tirante» se produit dans une position inconfortable dans le corps;
  • Maux de tête.

D'autres maux qui deviennent une source de maux de dos sont:

  1. Névralgie intercostale;
  2. Hernie formée de disques intervertébraux;
  3. Radiculite;
  4. Courbure de la colonne vertébrale;
  5. Blessures au dos ou fatigue musculaire;
  6. Ostéomyélite.

Dans les cas fréquents, les maladies du dos sont interconnectées et un problème peut provoquer le développement d'un autre.

Principes généraux de traitement

Photo de drjanchiropractor.com

Si le dos fait mal à droite dans la région lombaire, la thérapie aux premiers stades se prescrit un syndrome douloureux stoppeur conservateur. D'autres tactiques de traitement dépendent de la cause sous-jacente de la maladie..

En général, les activités suivantes sont recommandées:

  • repos au lit;
  • porter un bandage;
  • exclusion des facteurs provoquants;
  • thérapie de blocus.

Si nécessaire, le traitement peut inclure des procédures physiothérapeutiques, des exercices physiques, des massages. L'utilisation de remèdes populaires est la bienvenue, mais seulement après avoir consulté un médecin.

Si l'aide conservatrice ne donne pas d'effet, passez à un traitement chirurgical.

Défauts du système urinaire

La maladie rénale est une cause fréquente de maux de dos unilatéraux..

  • Douleur au-dessus de la région lombaire;
  • Douleurs «douloureuses» ou «lancinantes»;
  • gonflement des tissus dans le bas du dos;
  • température corporelle élevée;
  • douleur pendant la miction;
  • décoloration de l'urine ou des impuretés sanguines dans l'urine.

Tous ces signes indiquent des problèmes avec le système urinaire..

  1. hypothermie;
  2. la formation de pierres dans l'organe;
  3. processus inflammatoires (infection);
  4. formation de tumeurs.

La prévention

La prévention de la douleur qui survient du côté droit du bas du dos est très simple. Pour éliminer un symptôme désagréable, il suffit d'adhérer à de telles recommandations:

  • éviter l'hypothermie, les blessures et l'haltérophilie;
  • traiter les infections en temps opportun;
  • surveiller la posture;
  • mange correctement;
  • renforcer activement le corset musculaire;
  • subir des examens médicaux réguliers.

Il est très important d'éviter toutes sortes de stress, de soucis, de surmenage mental et physique, vous ne devez pas vous torturer avec des régimes stricts ou manger des fast-foods. Il est nécessaire de contrôler le poids et de surveiller l'état des articulations, de prendre des préparations multivitamines et des compléments alimentaires contenant du calcium et du phosphore.

La douleur dans le bas du dos et le dos à droite peut être le signe d'une variété de maladies. Il est impossible de déterminer de manière indépendante ce qui a précisément servi d'élan à son apparition. Par conséquent, lorsqu'un inconfort persistant apparaît, vous devez vous inscrire chez le médecin, découvrir la cause et suivre un traitement.

Publié par Elena Medvedeva, médecin, spécial pour Vertebrolog.pro

Pourquoi le dos d'un homme fait mal

S'il y a des douleurs dans le bas du dos droit chez les hommes, ses causes peuvent avoir une nature différente.

  1. Inflammation testiculaire causée par des maladies sexuellement transmissibles. En plus des douleurs intenses dans l'abdomen et le bas du dos à droite, les patients ont une température corporelle accrue, des nausées.
  2. Douleur de teigne dans le bas du dos, douleur à la miction, palpable à l'adénome de la prostate, prostatite.
  3. Les néoplasmes bénins et malins peuvent également se manifester par une réaction douloureuse.

Thérapie thérapeutique

Découvrir pourquoi le côté droit fait mal derrière le dos, le médecin prescrit un traitement. La première tâche d'un spécialiste est d'éliminer la douleur - sauf dans les cas nécessitant une intervention chirurgicale urgente.

Des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques sont prescrits pour soulager les symptômes de la douleur. La poursuite du traitement dépend de la maladie et de son stade. Pour certaines maladies, le massage, la physiothérapie, le bain avec hydromassage aideront à éliminer le syndrome douloureux. Ces rendez-vous ne sont effectués que par un médecin..

En contactant un médecin à temps, vous pouvez rapidement vous débarrasser des manifestations désagréables et éviter une complication ultérieure.

Fractures

Fractures de la colonne lombaire, qui provoquent des douleurs d'intensité et de localisation variables, y compris sous le bas du dos. Contrairement aux lésions des tissus mous du dos, les fractures vertébrales nécessitent des soins médicaux immédiats, car elles peuvent entraîner de graves complications..

Avec de telles blessures chez les patients, il y a des violations de la sensibilité et de la paralysie des membres inférieurs, ainsi que des étourdissements, des évanouissements et d'autres manifestations neurologiques. Les fractures nécessitent un traitement complexe, qui consiste en l'immobilisation de la colonne vertébrale affectée, des procédures physiothérapeutiques et des exercices thérapeutiques.

Image clinique

Le syndrome douloureux, localisé du côté droit, peut être causé par diverses raisons, allant des maladies de la colonne vertébrale aux pathologies des organes internes.

L'automédication dans de tels cas est fortement déconseillée - tout, même les médicaments les plus inoffensifs, peut sérieusement nuire au patient.