logo

Le bas du dos fait mal: ça fait mal de se plier et de se plier

Le sentiment qu'il était douloureux de se pencher dans différentes directions a été ressenti par presque toutes les personnes qui ont dépassé la limite d'âge de 25 ans. Beaucoup associent traditionnellement cette condition à des pathologies de la colonne vertébrale et ne soupçonnent même pas combien de maladies peuvent entraîner des douleurs au bas du dos, des flexions et des flexions douloureuses, une raideur et une diminution de la force musculaire. Nous vous proposons de comprendre les raisons les plus courantes.

Dans cet article, nous vous expliquerons pourquoi il est douloureux de se pencher, quelles maladies peuvent être diagnostiquées dans ce cas et à l'aide de quelles méthodes vous pouvez vous fournir les premiers soins. Il convient de prêter attention au fait que l'autodiagnostic et le traitement ultérieur ne sont pas recommandés. Toutes les informations fournies sur la page sont à titre informatif uniquement. Il est impossible d'utiliser ces informations pour traiter qui que ce soit. L'effet peut être imprévisible..

Il est loin d'être toujours douloureux de se pencher dans le bas du dos en raison de problèmes avec les disques intervertébraux. Cela peut être un symptôme de colique rénale ou hépatique, de pancréatite aiguë et même d'appendicite. Un examen médical est requis. Par conséquent, en cas de douleur, essayez de consulter un médecin dès que possible. Aucun analgésique ne doit être pris tant que le médecin n'a pas été examiné, car cela complique le processus de diagnostic..

Mal au dos et courbure douloureuse

Traditionnellement, nous commencerons à considérer les causes potentielles des pathologies du système musculo-squelettique. En premier lieu, nous avons des changements dégénératifs dégénératifs dans le tissu cartilagineux des anneaux fibreux des disques intervertébraux. C'est ce qu'on appelle l'ostéochondrose, qui est classée comme dorsopathie selon la classification internationale des maladies.

Avec l'ostéochondrose, le bas du dos fait mal et ça fait mal de se plier dans plusieurs cas:

  • au stade initial, cela peut être le résultat d'une réaction inflammatoire en réponse à une perturbation de la nutrition diffuse du tissu cartilagineux (à l'aide de l'inflammation, le corps essaie d'attirer plus de sang et de liquide lymphatique vers la lésion et ainsi de combler le déficit);
  • au stade de la saillie (abaissement de la hauteur du disque intervertébral lors de la déshydratation du tissu de l'anneau fibreux), une pression est appliquée sur les tissus mous environnants, les nerfs radiculaires et leurs branches;
  • au troisième stade (extrusion ou rupture de l'anneau fibreux sans que le noyau pulpaire n'en sorte), une réaction inflammatoire aiguë et une tension excessive des fibres musculaires surviennent à nouveau - ce qui provoque une rigidité des mouvements et l'incapacité à effectuer une inclinaison ou une rotation complète du corps;
  • avec le développement du quatrième stade de l'ostéochondrose (prolapsus d'une hernie discale), un processus biochimique complexe d'irritation des tissus environnants par la protéine du noyau pulpaire, un surmenage statique des muscles du bas du dos et une inflammation.

S'il y a des maux de dos et qu'il est douloureux de se plier, alors que vous soupçonnez que vous souffrez d'ostéochondrose, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue. Le médecin doit prescrire des radiographies de la colonne lombo-sacrée. Si les images montrent une diminution de la hauteur des espaces intervertébraux et l'instabilité de leur position dans la dynamique, alors une IRM sera recommandée. Au cours de cet examen, des hernies, des extrusions et d'autres types de pathologie des disques intervertébraux peuvent être détectés..

Ça fait mal de se pencher d'avant en arrière dans le bas du dos

Il n'est pas toujours douloureux de se pencher en avant avec l'ostéochondrose. Bien que la maladie dystrophique dégénérative des disques intervertébraux soit en tête de liste des causes potentielles de ce symptôme, elle est loin d'être la seule.

Une des raisons courantes pour laquelle il est douloureux de se pencher en avant dans le bas du dos est les lésions rhumatoïdes du cartilage et du tissu conjonctif. Ceux-ci incluent le lupus érythémateux disséminé, la spondylarthrite ankylosante, la sclérodermie, la spondylarthrite rhumatoïde, etc..

La spondylarthrite ankylosante est souvent diagnostiquée chez les hommes d'âge moyen. Cette maladie se caractérise par les manifestations cliniques suivantes:

  • douleur dans la région lombaire et le sacrum;
  • une sensation de raideur des mouvements dans les premières heures après le réveil ou après un long séjour dans une pose statique;
  • mobilité réduite dans la colonne vertébrale lombo-sacrée (un autre nom pour la spondylarthrite ankylosante est la spondylarthrite ankylosante, elle conduit finalement à une immobilité complète de la colonne vertébrale);
  • douleur le long des nerfs sciatiques dans les deux membres à la fois;
  • diminution progressive de la masse musculaire dans la colonne vertébrale.

Au cours de l'examen, le dépassement des limites normales pour tous les facteurs rhumatismaux sera révélé. Le traitement est permanent. La kinésiothérapie, les exercices thérapeutiques, l'ostéopathie et le massage prennent le dessus. Ce sont ces techniques qui ne permettent pas à la colonne vertébrale de perdre complètement sa mobilité et de conserver la capacité d'amortissement des disques intervertébraux.

Avec le lupus érythémateux systémique, le bas du dos ne fait pas seulement mal et il est douloureux de se pencher en avant, avec cette pathologie, la personne ressent d'autres signes négatifs. Il s'agit d'une augmentation de la température corporelle, d'une faiblesse aiguë, d'une diminution des performances, d'une diminution de l'appétit, de maux de tête, de douleurs articulaires et de gros muscles des membres inférieurs et supérieurs. En l'absence de traitement adéquat en temps opportun, le lupus érythémateux disséminé peut entraîner une destruction complète de la colonne vertébrale et des grosses articulations des membres supérieurs et inférieurs.

Si vous soupçonnez des processus rhumatoïdes, vous devez d'abord contacter un rhumatologue. Ce spécialiste procédera à un examen complet, établira un diagnostic précis et prescrira un traitement étiotrope. Pour éviter la formation d'ankylose et maintenir leur activité motrice, des cours de rééducation réguliers sont nécessaires. Pour cela, il est préférable de contacter la clinique de thérapie manuelle. Un cours bien composé de gymnastique thérapeutique, complété par des effets laser et physiothérapeutiques, la réflexologie et le massage, aidera à maintenir l'activité physique et la performance.

S'il est douloureux de se pencher d'avant en arrière et de ressentir en même temps une sensation de raideur, comme si quelque chose ne vous permettait pas de faire un mouvement à part entière avec l'amplitude habituelle, consultez un vertébrologue ou un neurologue. Il est probable qu'il s'agisse d'un syndrome de surmenage des muscles paravertébraux sur fond de syndrome radiculaire.

Ça fait mal de se pencher latéralement (latéralement)

Si votre dos vous fait mal et que vous avez mal à vous pencher dans une direction ou une autre, il y a une forte probabilité de protrusion ou de prolapsus d'une hernie dans un certain segment du disque intervertébral. Les protubérances herniaires sont antérieures, postérieures, dorsales, abondantes et latérales. C'est avec la localisation latérale que le patient ressent le plus d'inconfort lorsqu'il essaie d'incliner le tronc sur le côté.

De plus, il est douloureux de se pencher sur le côté avec les pathologies suivantes de la colonne vertébrale et des tissus environnants:

  • déformation cicatricielle de l'appareil ligamentaire et tendineux après avoir subi un étirement ou une rupture (le tissu cicatriciel n'a pas d'élasticité physiologique du ligament et du tendon, par conséquent, il provoque un inconfort sévère);
  • étirement et déchirement des muscles paravertébraux et des muscles responsables de ces mouvements;
  • scoliose et autres types de courbure de la colonne vertébrale - il y a une fusion des corps vertébraux et il devient difficile d'effectuer tel ou tel mouvement;
  • biais et torsion des os pelviens, y compris ceux provoqués par leur divergence pendant la grossesse;
  • syndrome des membres courts (avec raccourcissement d'une jambe, une répartition inégale de la charge de dépréciation sur la colonne vertébrale se produit et, pour compenser, une tension excessive de la structure musculaire du dos est observée d'un côté ou de l'autre;
  • ostéoarthrose déformante de l'articulation de la hanche.

Si cela fait mal de se pencher latéralement, vous devez exclure temporairement ce type de charge et demander dès que possible un rendez-vous avec le médecin. Il peut s'agir d'un neurologue ou d'un vertébrologue. Ces spécialistes effectueront des examens et établiront un diagnostic. Un traitement efficace sera effectué en fonction de la pathologie révélée..

Dans quels cas devez-vous contacter un traumatologue?

Il peut être douloureusement non plié avec des dommages traumatiques aux tissus de la colonne vertébrale et du bas du dos. Il peut s'agir d'ecchymoses des fibres musculaires avec formation d'hématomes dans leur épaisseur. Souvent aussi les déplacements des corps vertébraux par rapport à leur axe. Cette condition est lourde de rétrécissement de la lumière du canal rachidien. La sténose du canal rachidien donne beaucoup de sensations désagréables et l'incapacité à effectuer une flexion complète et une extension du corps - l'une d'entre elles.

Vous devez vous méfier des fractures de compression des corps vertébraux, en particulier chez les personnes ayant des problèmes de tissu osseux. Cela peut être l'ostéoporose, l'ostéomalacie, une carence en calcium, une carence en vitamine D et bien plus encore. Les fissures dans les processus épineux sont également l'occasion de demander l'aide d'un traumatologue.

Dans quels cas, avec l'apparition de maux de dos et l'incapacité de se plier, il convient de contacter un traumatologue:

  • une chute d'une hauteur ou un atterrissage infructueux après un saut sur les talons;
  • un accident de la circulation, y compris un freinage d'urgence lors de la conduite d'une voiture;
  • tous les coups dans la région lombaire;
  • forte augmentation infructueuse de poids inhabituels;
  • blessure pénétrante dans la colonne vertébrale.

Dans tous ces cas, cela ne vaut pas la peine de découvrir pourquoi il est douloureux de se pencher; vous devez vous allonger sur une surface dure et essayer de bouger le moins possible afin de ne pas endommager accidentellement la moelle épinière. Appelez immédiatement une équipe d'ambulance. Seule une image radiographique peut aider à établir un diagnostic précis..

Que faire si le bas du dos fait mal et que ça fait mal de se redresser

Si le bas du dos fait mal et que ça fait mal de se redresser, alors la première chose à faire est d'arrêter d'essayer de faire ces mouvements qui causent de l'inconfort. Vous ne pouvez pas arrêter vous-même les spasmes musculaires à l'aide d'exercices physiques, mais ajouter des changements pathologiques est complètement. Par conséquent, lorsque la douleur survient, vous devez arrêter vos efforts et fournir au bas du dos un repos physique complet..

Si cela fait mal de se redresser dans le bas du dos et qu'il n'y a aucun risque de lésion traumatique, vous devez prendre rendez-vous avec un orthopédiste, un vertébrologue ou un neurologue. Il ne vaut pas la peine de consulter un thérapeute local pour diagnostiquer et suivre un traitement complet. Ce médecin n'a pas de compétence professionnelle suffisante pour, par exemple, exclure une ostéoarthrose déformante des articulations ilio-sacrées ou une torsion des os pelviens. En règle générale, le thérapeute local préfère que tous les patients reçoivent un diagnostic d'ostéochondrose lombo-sacrée pour commencer son protocole de traitement. Et c'est fondamentalement faux.

S'il y a des maux de dos et qu'il est douloureux de se redresser, alors lors d'un diagnostic associé à des dommages aux tissus du système musculo-squelettique, les méthodes manuelles de traitement doivent être préférées. Ils vous permettent de restaurer rapidement et en toute sécurité la structure physiologique des tissus et d'éliminer la probabilité de conséquences négatives.

Voici quelques-unes des options pour traiter les maladies du système musculo-squelettique en utilisant des méthodes de thérapie manuelle:

  • l'ostéopathie vous permet de restaurer la microcirculation sanguine dans la lésion et d'accélérer le processus de régénération des tissus endommagés;
  • le massage accélère la restauration de l'élasticité des tissus, soulage l'excès de tension du cadre musculaire arrière, rétablit le mouvement du liquide lymphatique;
  • réflexologie - en raison de l'impact ponctuel sur les zones biologiquement actives du corps humain, les processus de régénération sont stimulés en utilisant les réserves cachées du corps;
  • la gymnastique médicale et la kinésiothérapie augmentent le tonus musculaire, améliorent la circulation sanguine, rétablissent la nutrition diffuse du tissu cartilagineux des disques intervertébraux;
  • la physiothérapie améliore le métabolisme cellulaire et accélère le processus de guérison.

Le cours du traitement dépend de la pathologie identifiée. Nous vous recommandons de trouver une clinique de thérapie manuelle à votre lieu de résidence et d'y aller pour subir un traitement complet sans nuire à votre santé.

Il existe des contre-indications, un avis spécialisé est requis.

Vous pouvez utiliser le service gratuit du médecin de base (neurologue, chiropraticien, vertébrologue, ostéopathe, orthopédiste) sur le site de la Free Movement Clinic. Lors de la première consultation gratuite, le médecin vous examinera et vous interrogera. S'il y a des résultats d'IRM, d'échographie et de rayons X - il analysera les images et établira un diagnostic. Sinon, il rédigera les instructions nécessaires.

Pourquoi le bas du dos fait mal quand vous êtes assis?

Des douleurs dans le bas du dos peuvent survenir pour diverses raisons..

Cette faute peut être un mode de vie sédentaire, des maladies de la colonne vertébrale et une charge excessive sur la colonne vertébrale.

La douleur peut être de nature différente: elle peut être aiguë et brûlante ou douloureuse et tiraillante..

Quels que soient les symptômes que j'ai manifestés en vous, cela ne vaut pas la peine de retarder une visite chez le médecin.

La détection rapide des pathologies et des traitements peut prévenir de futures complications, vous devez donc faire attention à vos sentiments.

Causes des maux de dos en position assise

La survenue de douleurs lombaires en position assise peut être due à de nombreux facteurs. Tout d'abord, la douleur dans le bas du dos peut signaler la présence de pathologies.

Maladie

La gamme des maladies de la colonne vertébrale, qui peuvent provoquer des douleurs au bas du dos, est assez large. Classiquement, la douleur est divisée en primaire et secondaire.

Les principales comprennent toutes les pathologies associées directement aux vertèbres, aux disques intervertébraux, aux muscles qui les entourent, ainsi qu'aux ligaments et aux tendons. Les douleurs secondaires sont celles qui sont associées aux blessures de la colonne vertébrale, ainsi qu'aux tumeurs ou aux maladies infectieuses..

Le plus souvent, la cause de la douleur est:

  • Maladies infectieuses affectant la colonne vertébrale;
  • Maladie inflammatoire pelvienne
  • Hypothermie ou surcharge (lumbalgie);
  • Maladie coccygienne;
  • Cystite;
  • Prostatite;
  • Inflammation du nerf sciatique;
  • Crampes musculaires causées par une pathologie ou une surcharge.

Autres raisons

En plus des diverses pathologies qui peuvent causer des douleurs au bas du dos, il existe un certain nombre d'autres facteurs qui peuvent causer des malaises au dos.

Ceux-ci inclus:

  • Les conséquences des blessures à la colonne vertébrale ou aux muscles;
  • Mode de vie sédentaire (sédentaire);
  • Mauvaise nutrition;
  • Mauvaises habitudes (fumer, boire souvent de l'alcool ou des psychotropes);
  • Troubles hormonaux;
  • Carence en vitamines et manque de minéraux;
  • Stress et névrose;
  • Dormir et se reposer;
  • Séances d'entraînement longues sans repos approprié;
  • Levage de poids constant;
  • Thérapie hormonale.

Symptômes concomitants et nature de la douleur

La nature des douleurs au bas du dos, ainsi que certains symptômes associés, peuvent aider à identifier la cause de l'inconfort..

Cause de douleurSymptomatologie
Blessure de la colonne vertebraleLe patient essaie de prendre une position contre nature pour lui, dans la zone enflammée il y a un spasme musculaire
OstéochondroseLe patient se plaint d'une douleur constante et douloureuse qui est donnée aux membres inférieurs. Le dos est limité en mouvement, la raideur est ressentie. La raideur peut augmenter avec le stress sur la colonne vertébrale, avec des mouvements maladroits, avec des inclinaisons. Si le patient est dans une position confortable, la rigidité diminue quelque peu..
Les conséquences d'une blessure au coccyxIl est difficile pour le patient de changer de position, d'incliner. Les sensations douloureuses peuvent être de nature différente: elles peuvent être sourdes, douloureuses et aussi aiguës..
Hernie intervertébraleL'inconfort peut se propager aux membres inférieurs, à la région inguinale, ainsi qu'au coccyx. Les sensations de douleur s'intensifient le matin, mais l'après-midi elles s'affaiblissent. Parfois, une douleur intense peut disparaître après que le patient «ait divergé».
Pathologie des articulations sacro-iliaquesLa douleur est le plus souvent unilatérale. La démarche du patient change, des crampes dans les membres inférieurs apparaissent, le patient commence à boiter.
SpondylolisthésisLa douleur est douloureuse, terne. Apparaît généralement après une ecchymose directe ou un saut fort..
Pathologies du développement de la colonne vertébraleApparaissent de façon inattendue. La cause est généralement une lourde charge, tombant aux jambes, un mauvais mouvement du corps.
Expansion du côlon sigmoïdeLa douleur est perçante, éclatante dans la nature. Habituellement, la douleur donne au bas-ventre. Le patient présente des troubles des selles (diarrhée ou constipation).
ProstatiteLes sensations de douleur sont localisées d'un côté ou au centre.
Néoplasmes malinsLe plus souvent, la douleur survient aux derniers stades de la maladie et a un caractère terne et terne. La douleur s'intensifie plus près de la nuit; après le repos, elle s'affaiblit.
Maladies infectieusesLes douleurs ne sont pas intenses, sont permanentes et ne disparaissent pas après le repos. Pendant l'activité motrice, la douleur s'intensifie.
Troubles métaboliquesLa douleur est prolongée, douloureuse, non intense
Crampes menstruellesLes douleurs sont paroxystiques, non intenses, peuvent être données aux membres inférieurs et à la région inguinale
Pendant la grossesseLes douleurs sont de nature douloureuse, s'affaiblissent si la patiente est allongée sur le côté ou dans une autre position qui lui convient.

Éliminer les maux de dos en position assise

Il n'est possible d'éliminer les maux de dos qu'après un diagnostic. En découvrant la cause de la douleur, le spécialiste pourra prescrire un traitement compétent.

Traitement médical

Si le patient se plaint constamment de douleurs insupportables dans la région sacrée, un certain nombre d'analgésiques peuvent être prescrits pour aider à soulager la douleur et la tension pour un traitement ultérieur..

Le plus souvent, les patients souffrant de maux de dos sévères sont prescrits des analgésiques tels que:

Ces médicaments sont administrés par voie intramusculaire au patient dans la zone musculaire malade. Les propriétés anesthésiques de ces médicaments aident à soulager la douleur, les crampes et l'enflure musculaire..

En plus des analgésiques, un spécialiste vous prescrira des relaxants musculaires (médicaments qui aident à soulager les spasmes et les tensions). Ces médicaments améliorent l'effet relaxant, ouvrant la voie à un traitement conservateur supplémentaire..

Important! Chacun de ces médicaments existe sous une forme différente. Il est interdit de prendre des médicaments par vous-même, car tout le monde a toute une gamme de contre-indications et d'effets secondaires. Seul le médecin traitant peut prescrire ces médicaments, sous la stricte surveillance de laquelle ils doivent être utilisés.

Massage

Le massage est l'un des moyens efficaces de se débarrasser de la douleur dans le bas du dos et le sacrum. Le massage peut soulager l'inflammation, la tension musculaire, améliorer la circulation sanguine.

Mais la technique doit être aussi douce que possible: tous les mouvements doivent être fluides, seul le pétrissage ou le tapotage sont autorisés à l'occasion. La durée d'une session ne doit pas dépasser 10 minutes.

Les techniques de massage efficaces pour les douleurs lombaires sont:

  • Caressant;
  • Frottement;
  • Pression;
  • Pétrissage (rare).

Un spécialiste sélectionnera l'équipement pour vous en fonction des données de votre tableau clinique et des caractéristiques de la maladie.

Important! Veuillez noter que seul le médecin traitant peut prescrire un massage. Les séances ne doivent être effectuées que par un maître expérimenté, l'auto-massage peut entraîner des lésions de la colonne vertébrale et une aggravation de la situation, donc en aucun cas ne pas expérimenter!

Vidéo: "Causes des maux de dos"

Physiothérapie

Avec toutes les avancées médicales modernes, la gymnastique thérapeutique reste l'un des moyens les plus efficaces pour traiter les maladies de la colonne vertébrale et les douleurs musculaires et articulaires. La chose la plus importante dans ce cas n'est pas d'en faire trop et de choisir un ensemble d'exercices adapté avec votre médecin. Afin d'éviter les exacerbations ou les blessures accidentelles, il est conseillé d'effectuer d'abord le complexe sous la supervision d'un spécialiste.

L'ensemble des exercices est toujours sélectionné strictement individuellement, en s'appuyant sur un tableau clinique spécifique et sur les caractéristiques de chaque patient individuellement.

Par exemple, voici quelques exercices généraux qui sont le plus souvent prescrits par des spécialistes:

  1. Allongez-vous sur le dos, pliez les jambes aux genoux et appuyez contre la poitrine. Enroulez vos bras autour de vos genoux, comme si vous les étreigniez, et dans cette position, maintenez pendant 5 à 10 secondes. Assurez-vous de maintenir le bas du dos fermement appuyé contre le sol. Après avoir baissé les jambes, revenez à la position de départ. L'exercice doit être répété 8 à 10 fois;
  2. Allongez-vous sur le dos, pliez une jambe dans le genou et appuyez-la également contre votre poitrine, comme dans l'exercice 1. Saisissez la jambe avec vos mains et restez dans cette position pendant 5 à 10 secondes. Revenez ensuite à la position de départ. Répétez l'exercice avec la jambe opposée. Répétez 8-10 fois;
  3. Accroupissez-vous, agenouillez-vous sur le sol. Pliez le dos et baissez la tête. Maintenant, commencez à vous pencher lentement, comme un chat. L'exercice doit être répété 8 à 10 fois.

Important! En période d'exacerbation et de douleur aiguë, il est strictement interdit de faire de l'exercice physique, ainsi que de faire des mouvements brusques et des inclinaisons.

Choisir une chaise orthopédique

Pour les patients qui ne peuvent pas refuser un travail sédentaire, il existe un moyen spécial de corriger la posture. Ceci est une chaise orthopédique - un appareil spécial qui vous permet de maintenir une posture correcte pendant un travail minutieux à une table ou un ordinateur.

La chaise de correction de posture permet au porteur de maintenir une position naturelle du dos (position correcte du dos) sans aucun effort. Une forme spéciale de dossier et de siège, ainsi qu'un accent spécial d'oreiller pour les genoux, alignent la colonne vertébrale en position assise.

En raison de cette forme inhabituelle des selles, le point de stress est transféré des disques intervertébraux à la colonne vertébrale thoracique et une grande partie de la charge est déplacée du bas du dos vers les extrémités inférieures.

Pour que votre fauteuil orthopédique fonctionne comme il se doit, vous devez l'ajuster correctement et respecter certaines règles d'utilisation:

  • Il est important de s'appuyer uniformément sur le sommet des os ischiatiques des deux côtés;
  • Le sacrum doit être rétracté de sorte que les organes internes soient situés sur le même axe que la colonne vertébrale;
  • Prenez vos épaules et vos côtés de la taille pour détendre vos muscles du dos;
  • Gardez votre tête au niveau de la colonne vertébrale;
  • Ajustez soigneusement la chaise orthopédique afin que toutes ses parties reposent contre les courbures de la colonne vertébrale.

Après chaque heure passée sur une chaise, il est conseillé de se lever et de se réchauffer un peu: par exemple, se promener dans la pièce.

Traitement alternatif

Non seulement les méthodes conservatrices peuvent soulager la douleur dans la région lombaire. Des recettes folkloriques depuis des temps immémoriaux ont sauvé les gens d'une douleur constante dans le dos.

Voici quelques exemples de moyens efficaces de traiter la douleur dans le sacrum:

  • Râper le radis noir (ou le raifort). Mélanger la masse râpée avec une petite quantité de crème sure (pour éviter les brûlures cutanées). Mettez le mélange sur le bas du dos, couvrez de polyéthylène et enveloppez-vous dans un foulard en laine ou un foulard. Une telle compresse doit être conservée toute la nuit;
  • Dans un rapport de 1: 1, mélangez l'eau et la moutarde sèche jusqu'à la crème sure. Lubrifiez le mélange résultant avec une longe, couvrez d'une serviette ou d'un chiffon en coton, enveloppez-vous dans un chiffon chaud. Vous devez maintenir la lotion pendant 5 minutes au maximum, car le risque de brûlures est élevé. Après avoir retiré les bandages, lavez la zone affectée à l'eau tiède et brossez avec de la crème pour bébé. Il est préférable d'effectuer une procédure similaire avant le coucher;
  • Les feuilles de bardane sèches doivent être brûlées avec de l'eau bouillante. Appliquer la suspension résultante sur la zone affectée et l'envelopper avec un chiffon chaud. Maintenez la compresse pendant environ 1 heure.

Conclusion

La douleur dans le sacrum et le bas du dos sont des symptômes qui peuvent signaler la présence de pathologies de la colonne vertébrale ou d'autres maladies graves. Par conséquent, avec les premiers symptômes, vous devriez consulter un spécialiste et déterminer la cause de la douleur. Ce n'est qu'après avoir posé un diagnostic que le médecin pourra prescrire un traitement qui pourra vous éviter des sensations désagréables dans le dos.

Vous devez également vous rappeler quelques points plus importants associés au traitement de la douleur dans le bas du dos:

  • La douleur peut être de nature différente. Ils peuvent également être accompagnés de symptômes supplémentaires qui vous aideront à découvrir la véritable cause de la douleur lombaire persistante;
  • Afin de stopper les maux de dos, il existe toute une gamme de méthodes thérapeutiques, dont la pharmacothérapie, le massage, la physiothérapie, la physiothérapie et les recettes folkloriques. Des mesures conservatrices ne peuvent être prescrites que par votre médecin traitant, car l'auto-traitement peut entraîner une aggravation de l'état ou des blessures;
  • Si vous ressentez une détérioration après le début de l'exercice, des séances de massage ou la prise de médicaments, vous devez immédiatement arrêter le traitement et consulter votre médecin qui vous aidera à ajuster votre évolution thérapeutique;
  • Vous devez veiller à la bonne organisation de votre lieu de travail. Les chaises orthopédiques spécialement conçues pour la correction de la posture vous aideront à garder votre dos en bonne santé et à ne pas surcharger votre colonne vertébrale lorsque vous travaillez à une table ou un ordinateur.

Douleur lombaire en position debout

La douleur dans le bas du dos pendant le mouvement, en particulier en se levant des selles, est un symptôme courant causé par ce que l'on appelle le stress postural. La douleur peut survenir après une séance prolongée. En outre, ce symptôme est l'une des manifestations de l'ostéochondrose. Afin de ne pas commencer votre propre santé et de ne pas provoquer le développement de complications graves, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible si la douleur apparaît fréquemment et est assez intense.

Maux de dos en se levant d'une chaise: causes

Il existe plusieurs raisons principales qui contribuent à l'apparition de douleurs lombaires en se levant d'un tabouret:

effort physique excessif et hypertonie musculaire persistante qui en résulte;

séjour prolongé dans une position, par exemple, assis sur une surface dure dans une position voûtée;

rupture de l'aponévrose musculo-ligamentaire due à l'haltérophilie;

déplacement des vertèbres lombaires dû à un virage serré du corps avec une faiblesse générale des ligaments de la colonne vertébrale;

ostéochondrose de la colonne lombaire.

Parfois, la douleur survient simplement parce que les muscles spinaux sont faibles, tout comme les muscles abdominaux. Dans de tels cas, la douleur survient en raison de la compression des nerfs de la moelle épinière par les muscles étirés du dos. Lorsque les vertèbres sont déplacées les unes par rapport aux autres, des douleurs lors de l'activité motrice apparaissent en raison de lésions rhumatismales des racines nerveuses.

Très souvent, douleur dans le dos et pas du tout liée à la colonne vertébrale, c'est pourquoi il est nécessaire d'identifier avec précision la cause du syndrome douloureux avant de prescrire un traitement.

Ostéopathie pour les douleurs lombaires

L'ostéopathie diffère de la médecine classique en ce qu'elle pratique une vision holistique du corps humain et le traitement de ses maladies. Si le patient ressent de la douleur en se levant d'une selle, l'ostéopathe ne traitera pas directement ce symptôme. Mais découvrez sa cause et éliminez-la.

En règle générale, il est possible de détecter toute une chaîne pathologique. La tâche d'un ostéopathe est d'éliminer chacun de ses liens pour parvenir à la guérison et amener le corps dans un état d'harmonie et d'équilibre interne.

Si des douleurs lombaires sont associées à une ostéochondrose ou à d'autres troubles de la colonne vertébrale, le traitement ostéopathique doit être démarré le plus tôt possible. Le fait est qu'à l'aide de techniques manuelles spéciales, un ostéopathe peut facilement éliminer les troubles fonctionnels, mais si la maladie est à un stade avancé et s'accompagne déjà de changements morphologiques, la thérapie peut être beaucoup plus longue, mais néanmoins efficace.

Pendant le traitement, un médecin ostéopathe éliminera les processus pathologiques révélés par lui dans le corps du patient, normalisera la position anatomique de toutes les structures et organes internes, rétablira l'innervation et la circulation sanguine normales, ainsi que le tonus musculaire. En conséquence, le syndrome de la douleur sera complètement éliminé et le corps recevra des conditions optimales pour l'auto-guérison et la résistance à toute maladie future.

5 causes courantes de maux de dos - ce que vous devez savoir et quoi faire

Selon les statistiques, environ 80% des personnes vivant sur la planète ont des problèmes de dos. À propos des causes possibles, des méthodes de diagnostic, de traitement et de prévention - lire l'article.

Chaque personne a ressenti des douleurs dans le bas du dos, au moins occasionnellement. Mais si elle est apparue plus tôt chez les personnes âgées, aujourd'hui les douleurs dans la région lombaire inquiètent souvent les jeunes. Une douleur aiguë ou douloureuse, qui ne dure que quelques minutes ou qui dérange une personne pendant des semaines, voire des mois - des maux de dos - peut survenir pour diverses raisons. Souvent, une personne s'habitue à son état. Les sensations désagréables font partie de la vie. Mais la visite chez le médecin est toujours reportée, réduisant ainsi les chances de guérison.

Causes des maux de dos - ce que vous devez savoir

  • Le plus souvent, la cause de la douleur lombaire réside dans les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale - articulations, disques intervertébraux, ligaments, muscles périarticulaires. Ostéochondrose, spondylose, spondylarthrose, ostéoporose, protrusion et hernie du disque intervertébral - ces maladies et d'autres maladies de la colonne vertébrale acquises au fil du temps s'accompagnent toujours de manifestations douloureuses. Il est important de déterminer les raisons qui ont conduit à ces violations. Il existe des dizaines de théories sur l'apparition de ces maladies. Un poids excessif a un effet négatif sur la colonne vertébrale, ce qui entraîne une augmentation de la charge des vertèbres, ce qui entraîne une usure prématurée. La violation de la posture ou une position incorrecte du corps pendant le travail entraînera une tension musculaire, en conséquence - pincement des nerfs, déplacement des vertèbres. Avec une surcharge musculaire aiguë, lors de la levée de poids ou d'un mouvement infructueux, les étirements et les microtraumatismes sont inévitables.
  • Cependant, les maux de dos peuvent être secondaires et pas nécessairement associés à une pathologie de la colonne vertébrale. La cause peut être un processus infectieux. Par exemple, avec la brucellose, les dommages aux vertèbres entraînent des changements sclérotiques et l'apparition d'ostéophytes (excroissances), comprimant le tissu nerveux. Avec la tuberculose, les corps vertébraux sont détruits. Avec l'ostéomyélite, les structures vertébrales sont compressées en raison de l'accumulation de contenu purulent. Dans tous les cas, une douleur apparaît dans la colonne lombaire.
  • Tumeurs (ostéoblastome, myélome, ostéosarcome, métastases à la colonne vertébrale, etc.) - bénignes ou malignes, généralement accompagnées de douleurs dans la région lombaire d'intensité différente, ne pouvant pas être administrées à des analgésiques.
  • Une des causes courantes des douleurs au bas du dos sont de nombreuses maladies des organes internes. Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, pyélonéphrite, cystite, urolithiase, inflammation des appendices, maladies de la prostate, ainsi que des problèmes intestinaux et même pulmonaires.

5 causes courantes de maux de dos

Le dos peut à juste titre être appelé un indicateur de l'état du corps. Presque tout problème dans le corps s'accompagne de douleur. La douleur lombaire peut être de nature très différente: douloureuse ou aiguë, apparaissant après le sommeil ou un long séjour dans une position. Souvent, une douleur soudaine de tir prive une personne de la capacité de bouger. L'intensité des manifestations douloureuses dépend de la cause de l'origine de la douleur. Les plus courants sont:

1. Lumbago, également appelé lumbago

Il s'agit de l'un des types de douleurs lombaires les plus courants. Apparaît avec un stress physique ou une position corporelle inconfortable. Bien que cela puisse se produire sans raison apparente. Brûlante et éclatante, la douleur ne permet pas à une personne de se redresser. Lorsque vous essayez de changer la position du corps, même en toussant, les sensations ne font que s'intensifier. La douleur aiguë peut durer de quelques minutes à quelques heures, voire des jours, mais dans certains cas, elle peut soudainement s'arrêter.

2. Sciatique (névralgie du nerf sciatique, radiculite lombo-sacrée)

La sciatique se manifeste par une douleur lancinante, des picotements, un engourdissement. La douleur se propage souvent le long du nerf sciatique dans la fesse, le long de l'arrière de la jambe. Les sensations peuvent être si intenses qu'une personne ne peut ni s'asseoir, ni marcher, ni se pencher.

3. Lombalgie dans l'ostéochondrose

C'est le type le plus courant. Il se développe souvent progressivement et s'intensifie à chaque mouvement, même avec des éternuements ou une toux. De plus, la sensibilité de certaines zones du bas du corps ou des jambes peut être altérée..

4. Pour les maladies

La douleur dans la région lombaire avec diverses maladies est très caractéristique. Douloureuse, de nature terne, elle peut donner au bas-ventre, la zone proche du nombril, dans l'hypochondre. Cependant, avec les coliques rénales, une personne ressent une douleur très intense et une attention médicale urgente est nécessaire.

5. Crampes musculaires

Des crampes musculaires apparaissent lorsque la situation est mauvaise depuis longtemps. En conséquence, la mobilité vertébrale est limitée. Cela déclenche le soi-disant «cercle vicieux» lorsque les douleurs au bas du dos sont causées par des spasmes musculaires, qui, à leur tour, entraînent à nouveau des douleurs. Cette condition peut durer longtemps et causer des souffrances assez notables à une personne..

Que faire en cas de douleur aiguë au bas du dos?

Des douleurs lombaires aiguës surviennent avec diverses maladies. Protrusion et hernie intervertébrale, ostéochondrose, lumbago et sciatique, blessures et troubles de la circulation vertébrale. Ainsi que diverses maladies des organes pelviens et de la cavité abdominale. Il est presque impossible de déterminer la cause de l'apparition de sensations douloureuses par vous-même, donc une personne doit être amenée chez un spécialiste.

  • Si vous soupçonnez une lésion vertébrale ou vertébrale, il est important de limiter les mouvements avant l'arrivée de l'équipe de médecins.
  • Étirement des muscles ou des ligaments. Dans les premières minutes, vous pouvez appliquer du froid, ce qui empêchera la croissance de l'enflure et réduira la douleur.
  • Avec une attaque causée par des maladies de la colonne vertébrale, vous devez d'abord prendre la position la plus confortable. Le plus souvent, une personne est soulagée en s'allongeant sur le dos sur une surface dure, en soulevant légèrement ses jambes. Si vous ne pouvez pas consulter immédiatement un médecin, vous pouvez prendre un analgésique.
  • Si le mal de dos est un symptôme d'une maladie des organes internes, le patient choisit la position la plus confortable pour lui. Il est important de se rappeler: si la cause des maux de dos n'est pas connue, il est préférable d'abandonner les compresses chauffantes et les onguents. En effet, en présence d'un processus inflammatoire, ils peuvent aggraver la situation..

Méthodes de diagnostic des lombalgies

Il existe de nombreuses conditions dans lesquelles la douleur lombaire apparaît. Pour déterminer leur origine et prescrire un traitement, vous avez besoin de l'aide d'un médecin. La cause de leur apparition n'est pas toujours les maladies de la colonne vertébrale. De plus, la localisation des sensations douloureuses est de première importance. Par exemple, des douleurs lombaires à droite ou à gauche peuvent indiquer des pathologies urologiques, des maladies intestinales: appendicite, colite ulcéreuse, diverticulite, obstruction, etc.Dans certains cas, des douleurs peuvent être notées au-dessus du bas du dos, par exemple avec une hépatite, une cholécystite ou la prise de médicaments toxiques. Si le dos est plus bas que le bas du dos, une telle localisation peut indiquer des maladies des organes génitaux, par exemple, des appendices utérins chez la femme ou des glandes de la prostate chez l'homme.

Vous devriez commencer par une visite chez un thérapeute ou un neurologue qui vous prescrira les examens nécessaires. Dans certains cas, vous devrez peut-être consulter un urologue, un orthopédiste, un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses et d'autres spécialistes spécialisés. Grâce aux méthodes de diagnostic existantes aujourd'hui, il est possible de déterminer la cause de la douleur dans la région lombaire avec une grande précision. La radiographie de la colonne lombo-sacrée est la méthode d'examen la plus accessible, qui permet de déterminer la violation des structures, la présence du processus inflammatoire, l'ostéoporose et les troubles associés. L'imagerie par résonance magnétique ou calculée est la méthode de diagnostic la plus efficace, grâce à une image en couches des structures internes, même les plus petites violations peuvent être détectées. De plus, divers tests de laboratoire peuvent être prescrits - en fonction des symptômes.

Traitement de la douleur dans la colonne vertébrale

Dans toute situation, le patient doit assurer la paix. Cependant, les tactiques thérapeutiques sont choisies en fonction de la maladie à l'origine de la douleur dans la colonne vertébrale. Avec les changements dystrophiques et fonctionnels de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, destinés à soulager les spasmes musculaires, ainsi que des médicaments qui améliorent la nutrition et la régénération des tissus sont prescrits. La nomination de procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, phonophorèse, magnétothérapie), ainsi que des massages, de l'acupuncture et des exercices thérapeutiques sont très efficaces. Dans certains cas, par exemple, avec des hernies ou des blessures, un traitement chirurgical est indiqué.

Pour réduire la douleur, soulager les tensions excessives et les spasmes musculaires, le port d'un bandage spécial est recommandé. Il est utilisé en complément d'un traitement médicamenteux pour l'ostéochondrose, la radiculite, les traumatismes et la période postopératoire. Mais le spécialiste devrait choisir un modèle, car diverses options de corsets sont en vente.

Si la lombalgie est un symptôme de maladies des organes internes, le traitement est sélectionné en tenant compte de la pathologie existante: agents antibactériens en présence d'un processus infectieux, traitement chirurgical des tumeurs, obstruction intestinale, appendicite, etc..

Que faire en cas de maux de dos?

Nous sommes donc disposés à ce que lorsqu'il y a des problèmes de santé, nous essayons de nous débarrasser des sensations douloureuses par nous-mêmes. Surtout dans les cas où le mouvement n'est pas limité, la condition ne s'aggrave pas et après la prise du médicament contre la douleur, la douleur semble s'apaiser. Mais vous devez savoir que seul un traumatisme est la seule cause de maux de dos qu'une personne peut déterminer de façon relativement précise par elle-même. Dans d'autres cas, il vaut mieux confier le diagnostic à un spécialiste. Mais il y a des situations où une aide médicale d'urgence est nécessaire immédiatement:

  • impossibilité ou mouvement limité;
  • diminution de la sensibilité dans certaines zones du corps, picotements dans les membres;
  • incontinence urinaire ou fécale;
  • douleur intense, fièvre, nausée, etc..

Comment maintenir la mobilité pendant de nombreuses années ou un peu sur la prévention

De nombreuses maladies dans lesquelles le dos fait mal n'apparaissent pas soudainement. Et les maladies graves accompagnées de douleurs dans le bas du dos peuvent être complètement évitées. Ce qui est nécessaire pour cela?

  • Traiter en temps opportun les maladies existantes et subir des examens préventifs réguliers.
  • L'activité physique doit correspondre à l'âge, au poids, à l'état général du corps. S'il est impossible d'éviter de soulever des poids, vous devez soulever la charge en gardant le dos droit. De plus, il existe des dispositifs spéciaux pour transporter des poids, vous pouvez également utiliser un corset pour soutenir le dos.
  • Allure directe, rejet des talons, position correcte pendant le travail sédentaire aidera à éviter la déformation vertébrale.
  • L'inactivité et la malnutrition entraîneront certainement l'apparition d'un excès de poids - le principal «coupable» de presque toutes les maladies, y compris la colonne vertébrale. La correction de l'alimentation, l'éducation physique régulière, la natation dans la piscine, même la marche en plein air aideront à éviter de nombreux problèmes. En outre, un mode de vie actif - un moyen efficace de gérer le stress - le principal problème de l'homme moderne. Mais les situations stressantes fréquentes peuvent à juste titre être appelées le principal facteur de risque dans le développement de nombreuses pathologies.

Malheureusement, le désir d'auto-guérison est indestructible. De nombreuses recettes, des frottements prétendument miraculeux et des onguents largement annoncés sont souvent inutiles avec une utilisation incontrôlée. N'oubliez pas que l'automédication est une perte de temps et d'argent! Refusant l'aide de spécialistes, nous risquons d'acquérir une forme négligée de la maladie. Par conséquent, si vous vous inquiétez des douleurs au bas du dos, ne tardez pas plus tard, inscrivez-vous au médecin!

Oksana Matias, médecin généraliste

Lombalgie lors de la marche, de la flexion et de la flexion, de l'inclinaison, de la position debout, allongé sur le ventre ou le dos, en inspirant et en marchant

Pourquoi le bas du dos fait mal quand tu te lèves

La douleur dans le bas du dos lors de la marche ou de l'inspiration est causée par un traumatisme des fibres nerveuses ou de leurs extrémités par une hernie intervertébrale, des vertèbres déplacées, des changements inflammatoires dans les ligaments de la colonne vertébrale, des contractions spasmodiques des muscles du dos.

Étant donné que la durée et l'intensité des contractions musculaires sont contrôlées par le système nerveux, tout changement pathologique des nerfs rachidiens affecte la fonctionnalité des muscles squelettiques.

Dans ce contexte, un effort physique excessif conduit à une hypertonie persistante des groupes musculaires (restant dans un état de contraction sans relâchement). Une personne ne peut pas se pencher en avant ni sortir du lit.

Qu'est-ce que la sciatique dans le dos

Pourquoi il y a une douleur dans le bas du dos:

  • Élever des objets trop lourds avec une rupture de l'aponévrose musculo-ligamentaire;
  • Des virages brusques du corps à un angle de plus de 120 degrés avec une faiblesse des ligaments vertébraux entraînent un déplacement des vertèbres;
  • Cours de fitness intenses sans échauffement préalable sous forme de microfissures et de cassures musculaires;
  • La longue position «voûtée» de la colonne lombaire en position assise entraîne progressivement une faiblesse du corset musculaire arrière;
  • Le port des mains d'enfants pesant plus de 4 kilogrammes s'accompagne souvent de dommages aux disques intervertébraux du cartilage (ostéochondrose).

En général, toute charge sur la colonne lombaire, ce qui entraîne des dommages aux disques intervertébraux (ostéochondrose, hernie). Dans une telle situation, la compression de la racine nerveuse, qui sort de la moelle épinière, est possible, donc le dos fait mal.

Si les muscles du dos sont endommagés, toute tentative de tourner brusquement se termine par une douleur intense due à la compression des nerfs par des muscles enflammés ou spasmodiques (syndrome myofascial). C'est pourquoi les médecins prescrivent des relaxants musculaires pour la hernie de la colonne vertébrale.

Si, au rendez-vous chez le médecin, le patient se plaint: «Je ne peux pas me pencher car il y a des maux de dos avec une flexion et une extension du dos minimales», un syndrome myofascial doit être suspecté. Avec elle, la sensibilité à la douleur augmente avec le mouvement ou l'inspiration, car la force du spasme musculaire augmente.

La douleur musculaire dans le bas du dos peut être causée par une faiblesse «courante» des muscles abdominaux et du dos. Un signe de cette condition est la présence de douleurs douloureuses à l'inspiration, avec un long séjour sur les jambes ou des inclinaisons fréquentes du corps. Lorsque vous essayez de vous pencher en avant chez une personne avec un corset musculaire faible du dos, une «bosse vertébrale» apparaît.

Dans une telle situation, en raison de la faiblesse des muscles squelettiques, un étirement des muscles du dos se produit, par conséquent, les nerfs spinaux sont comprimés. Pour ne pas blesser, il suffit de renforcer les muscles de la presse abdominale et la pathologie disparaîtra à jamais d'elle-même.

Avec le déplacement d'une vertèbre lombaire par rapport à une autre (spondylolisthésis), une position instable de l'axe vertébral se forme. Avec un tour brusque du corps ou une levée de poids, les racines nerveuses sont blessées pendant le spondylolisthésis.

Lorsqu'une personne commence à remarquer qu'en se levant d'une chaise, en se levant d'une chaise, d'un canapé ou en sortant du lit le matin, elle a mal au dos, c'est l'occasion de soupçonner la présence de problèmes de colonne vertébrale, en particulier au niveau des lombaires.

Dans certains cas, cela peut indiquer un mauvais choix de meubles ou un séjour excessivement long dans une position inconfortable. Si le bas du dos fait mal lorsque vous vous levez, cela indique que la colonne vertébrale de cette section souffre d'une surcharge.

Les lombalgies peuvent avoir plusieurs causes, la plupart d'entre elles sont liées entre elles et se succèdent:

    • Un inconfort dans le bas du dos peut être causé par une position prolongée dans la mauvaise position, par exemple, lorsque vous travaillez sur un ordinateur. Un homme atteint avec ses mains vers l'ordinateur, lève les épaules, tandis que son dos devient arrondi, chargeant le bas du dos. Dormir sur un lit très doux ou un vieux matelas écrasé peut également provoquer une charge excessive sur le bas du dos, qui réagit à la douleur lors de la levée du lit et du redressement de la colonne vertébrale. Ces douleurs sont caractéristiques des personnes qui mènent un mode de vie sédentaire ou travaillent dur sur un bureau ou un ordinateur. Rester en position pliée peut entraîner de graves maladies de la colonne vertébrale.
    • Une mauvaise sélection de meubles est également l'un des facteurs expliquant pourquoi le bas du dos fait mal lorsque vous vous levez. Cela est particulièrement dangereux pour les enfants et les adolescents dont le squelette n'est pas encore renforcé. Une table ou une chaise trop haute, le bureau peut causer non seulement des maux de dos, mais aussi une courbure de la colonne vertébrale de gravité variable. Une chaise de travail ou une chaise inconfortable peut également causer des maux de dos.

Une chaise trop molle ne supporte pas bien le boîtier, forçant le travailleur à se pencher en avant, surchargeant le bas du dos. Une chaise excessivement dure avec un dossier rigide de forme irrégulière ne vous permet pas de prendre une posture physiologiquement correcte au travail, ce qui entraîne également de la douleur.

  • Si une douleur survient à chaque fois que vous vous levez d'une chaise ou du lit, cela peut indiquer de graves problèmes de santé. Il s'agit très probablement du début de l'ostéochondrose, dont souffre presque un adulte sur deux. Mais si le bas du dos fait mal lorsque vous vous levez, très fortement et constamment, cela peut être un indicateur de profusion du disque intervertébral ou de sa hernie. Une telle douleur constante nécessite des soins médicaux obligatoires et un traitement rapide..
  • Le bon choix de meubles pour s'asseoir, en remplaçant le matelas et les oreillers par des orthopédiques plus rigides.
  • L'utilisation d'appareils de massage spéciaux, portés sur le dos et le siège de la chaise de travail. L'inclusion périodique d'un tel appareil lors d'une utilisation prolongée aide à détendre les muscles, à soulager les tensions du bas du dos.
  • Pendant le travail, il est recommandé de se lever et d'essayer d'étirer le bas du dos aussi souvent que possible.
  • Le yoga, le Pilates ou d'autres types de gymnastique renforceront les muscles profonds qui maintiennent la colonne vertébrale dans un état stable. De plus, il devient plus flexible et flexible, plus facile à transporter des charges.

Presque tous les adultes au moins une fois dans sa vie ont ressenti une douleur dans la colonne vertébrale. Un problème très courant est la douleur lombaire. Après tout, il représente la majeure partie de la charge. La douleur peut survenir subitement, avec un changement de position corporelle. Parfois, ils sont insignifiants et pendant longtemps, une personne peut tout simplement ne pas leur prêter attention.

Si la douleur dans la section vertébrale a commencé à être perturbée en se levant, il y a lieu de supposer qu'il y a des problèmes de colonne vertébrale. Les causes de ce symptôme peuvent être différentes. La douleur dans le bas du dos, lorsque vous vous levez, peut parler de la surcharge ressentie par ce segment de la colonne vertébrale. Pour vous débarrasser de la douleur, vous devez découvrir sa source et suivre un traitement, que le médecin vous prescrira.

La position assise est plutôt défavorable - la pression sur la région coccygienne y augmente de nombreuses fois. Ainsi, même en peu de temps, l'hypertonie musculaire augmente, ce qui en position assise ne peut pas être ressenti du tout, mais lorsqu'elle est redressée, elle se caractérise par une douleur intense. Ce n'est pas un signe de pathologie, c'est physiologiquement déterminé, l'inconfort disparaît rapidement de lui-même.

Pendant la grossesse, l'inconfort se produit même après un siège court. En effet, la masse de l'abdomen a une charge constante accrue sur les départements du sacrum, du bas du dos et du coccyx. L'hypertonie vient vite.

Mais les douleurs en position debout se manifestent par des pathologies:

  • Syndrome de la queue de cheval, sciatique - douleur intense en position debout, forte de nature. Capable de passer instantanément ou de persister pendant un certain temps. Parfois accompagnée d'engourdissement des jambes;
  • Ostéochondrose - inconfort douloureux qui augmente en se levant, persiste pendant longtemps, parfois il doit être retiré avec des médicaments;
  • Une fissure dans la formation osseuse provoque une douleur dans le coccyx en se levant d'un tabouret. Apparaît à la suite d'un traumatisme (chute sur les fesses). Il peut être accompagné d'hématome, d'oedème, de rougeur de la zone contusionnée;
  • Le déplacement provoque une douleur intense et intense. Se produit à la suite d'une blessure.

Lorsque le coccyx fait mal en position assise pendant une longue période en raison d'une hypertonie musculaire, cette symptomatologie ne nécessite le plus souvent pas de thérapie. Pour la prévention, il est indiqué de ne pas subir d'inactivité physique. Cependant, lorsqu'il y a lieu de soupçonner la nature pathologique des symptômes, il est conseillé de consulter un spécialiste.

Lorsqu'une personne commence à remarquer qu'en se levant d'une chaise, en se levant d'une chaise, d'un canapé ou en se levant le matin, elle a des douleurs au bas du dos, c'est l'occasion de suspecter des problèmes de colonne vertébrale, en particulier dans la région lombaire. Dans certains cas, cela peut indiquer un mauvais choix de meubles ou un séjour excessivement long dans une position inconfortable. Si le bas du dos fait mal lorsque vous vous levez, cela indique que la colonne vertébrale de cette section souffre d'une surcharge.

Les conséquences de l'absence de traitement

Lorsque le patient dit au médecin: «Je reste immobile, mais le bas du dos me fait mal», la raison la plus probable de cette situation est le syndrome de faiblesse des muscles du dos. Avec elle, les médicaments conservateurs ne sont généralement pas prescrits et le traitement est effectué à l'aide d'une thérapie physique.

C'est tout autre chose lorsque la douleur douloureuse augmente fortement en tournant le corps, en inspirant ou en expirant. Dans cette situation, les médecins prescrivent déjà des anti-inflammatoires locaux ou systémiques, car le syndrome myofascial ou les dommages au cartilage de la colonne vertébrale sont très probables.

Si des douleurs au bas du dos apparaissent en position couchée sur le dos, en flexion ou en extension, mais disparaissent sur le ventre et lorsque vous sortez du lit - signe d'une légère pathologie de la colonne vertébrale. Traitez-la avec des méthodes conservatrices..

Si la douleur n'est pas causée par une pathologie de la colonne vertébrale, mais uniquement par des spasmes musculaires (ne disparaît pas en étant allongé sur le ventre), les vertébrologues considèrent que le meilleur traitement est de ramener la personne à un travail physique modéré après l'injection intramusculaire de relaxant musculaire (midcalm).

Si le syndrome douloureux est si fort qu'il survient au moindre mouvement, vous ne devez pas sortir du lit. Hernie intervertébrale probable, dans laquelle une personne doit être transportée dans un établissement médical fixe dans un état stationnaire. Après la radiographie, le médecin appliquera indépendamment un plâtre ou le patient subira une intervention chirurgicale urgente.

La thérapie manuelle en tant que traitement efficace de la myalgie lombaire a le droit d'exister, mais dans le traitement des maladies de la colonne vertébrale, elle ne peut être utilisée que pour stimuler l'approvisionnement en sang le long de la colonne vertébrale.

En conclusion, un conseil aux lecteurs: lorsque vous avez des douleurs dans le bas du dos avec inhalation, extension et sortie du lit, ne les traitez pas vous-même. Très probablement, vous n'avez pas une simple tension musculaire, mais une pathologie plus grave.

La tactique de la thérapie dépendra de la cause du syndrome douloureux. Avec les processus dégénératifs de la colonne vertébrale, le patient doit adhérer au repos au lit, maximiser le déchargement du bas du dos.

Le complexe de mesures thérapeutiques peut comprendre:

  • compresses chaudes et sèches;
  • broyage;
  • thérapie manuelle;
  • Thérapie par l'exercice;
  • physiothérapie;
  • administration d'agents analgésiques, vasodilatateurs, déshydrogénants et autres.

Avec l'étirement musculaire, prendre un bain chaud et appliquer un coussin chauffant chaud sont très efficaces.

Un repos au lit très long peut nuire au tonus musculaire, augmenter la douleur, la raideur.

Avec le processus inflammatoire dans la colonne vertébrale, il est recommandé de prendre des AINS (Diclofenac, Ketorol, Nimesulide). Avec l'inefficacité des analgésiques, des blocages d'injection peuvent être prescrits. Habituellement, ils comprennent des solutions de glucocorticostéroïdes et de lidocaïne (novocaïne).

Si la douleur est si intense qu'elle interfère avec la vie normale d'une personne, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. L'intervention chirurgicale est réalisée avec rupture de l'anneau fibreux du disque, présence de tumeurs dans la colonne vertébrale.

Combien de vertèbres se trouvent dans la colonne vertébrale humaine et quelles sont les fonctions des départements de la colonne de soutien? Lire les informations utiles.

Un aperçu et les règles d'utilisation des analgésiques pour pincer le nerf sciatique peuvent être vus dans cet article..

Le manque de thérapie peut entraîner des conséquences:

  1. Syndrome de douleur persistante;
  2. Parésie, paralysie des jambes;
  3. Diminution de la capacité motrice, flexibilité du sacrum, bas du dos.

La douleur dans le coccyx en position assise peut entraîner de graves conséquences. Avec certaines pathologies, le développement de perturbations dans le fonctionnement des organes internes du petit bassin, de l'abdomen (sa partie inférieure) est possible.