logo

Symptômes et traitement du neurinome de Morton

La maladie de Morton, ou névrome du pied, est une maladie caractérisée par un épaississement pathologique de la gaine de myéline du nerf plantaire, qui est localisée entre les os métatarsiens. Le plus souvent, la croissance du tissu fibreux est fixée entre le troisième et le quatrième doigt, la lésion est unilatérale ou bilatérale. Le pied de Morton provoque une douleur aiguë, aggravée par le port de chaussures serrées et s'étendant jusqu'aux orteils. Le traitement de la maladie est long, dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Les principales causes de la maladie de Morton

La pathologie est diagnostiquée principalement chez les femmes d'âge moyen qui portent souvent des chaussures serrées à talons hauts.

Cela est dû à l'augmentation de la charge sur l'avant-pied. Le nerf plantaire est constamment comprimé, il y a un épaississement progressif de la membrane des fibres nerveuses, une prolifération périneurale du tissu conjonctif. Un traumatisme chronique de la région métatarsienne provoque la formation d'un processus inflammatoire, sans traitement conduit à la fusion du tissu osseux avec les fibres épineurales et musculaires, la déformation du pied.

Causes du névrome de Morton:

  • pieds plats transversaux;
  • blessures mécaniques: luxations, ecchymoses, fractures;
  • névrite inflammatoire;
  • artérite localisée;
  • hallux valgus, oignon;
  • bursite;
  • conséquences du traitement chirurgical;
  • maladies infectieuses auto-immunes des pieds;
  • lipome dans le métatarse;
  • athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs.

Les facteurs provoquant le développement du neurinome du pied incluent le port de chaussures serrées et inconfortables, le surpoids, des séjours debout prolongés, une activité physique intense et des troubles de la marche.

Il accélère la progression de la maladie de Morton et aggrave la douleur associée à la nécrose aseptique, l'insuffisance vasculaire, la mauvaise circulation sanguine, un mode de vie sédentaire, des blessures fréquentes aux pieds.

Souvent, les personnes souffrant de métatarsalgie sont diagnostiquées avec une ostéochondrose, diverses maladies des articulations des membres inférieurs, une altération de la posture.

Symptômes et signes de pathologie

Dans le syndrome de Morton, les patients se plaignent d'une sensation de corps étranger, «lumbago», de douleurs brûlantes d'intensité variable dans une zone localisée ou le long de la zone de la semelle entière. Parfois, il y a des paresthésies, un engourdissement des coussinets des orteils. Le syndrome douloureux ressemble à marcher pieds nus sur des pierres, dans de rares cas, il dérange une personne la nuit.

Aux stades initiaux de la maladie, l'inconfort n'apparaît que lors du port de chaussures étroites, après les avoir enlevées, la personne se sent mieux, la métatarsalgie devient permanente, ne disparaît pas même au repos, elle peut persister plusieurs jours. Le soulagement se produit si la zone à problème est massée: cela se produit en raison d'une diminution de la pression entre les têtes des métatarsiens.

Extérieurement, aucun changement n'est visible, mais la palpation du pied révèle un tubercule douloureux situé du côté plantaire entre 3 et 4 doigts. Aux stades avancés, un resserrement apparaît, une douleur lancinante lors du déplacement des phalanges, un léger gonflement de la jambe.

Méthodes de diagnostic

Le patient est examiné, interrogé par un traumatologue ou un orthopédiste. Le médecin palpe la zone métatarsienne, détermine la localisation de la douleur. Les brûlures et les pulsations se produisent avec une pression entre les têtes des os et une compression du pied dans le plan frontal. Le test provoque une douleur irradiant vers les doigts innervés.

Pour établir un diagnostic précis, une radiographie du membre inférieur est effectuée. Le névrome lui-même n'est pas visible sur l'image, mais le pied plat transversal se trouve chez la plupart des patients.

Dans les stades ultérieurs, la moelle osseuse est trouvée. L'IRM et la TDM ne sont pas très informatives dans la maladie de Morton, mais elles peuvent distinguer la métatarsalgie des autres pathologies. Pour déterminer l'emplacement de la tumeur, une échographie du pied est effectuée, des études instrumentales sont utilisées.

Le diagnostic différentiel du névrome est réalisé avec une bursite traumatique, un kyste épithélial, la présence d'un corps étranger, l'arthrite, une ostéoarthrose déformante, un névrome.

Comment traiter le névrome de Morton

Si un névrome du pied s'est formé, les symptômes sont évidents et le médecin sélectionne le traitement en fonction des résultats de l'examen. Des thérapies conservatrices et l'ablation chirurgicale de la tumeur sont utilisées. Les patients doivent porter des chaussures orthopédiques, des semelles spéciales, l'utilisation de séparateurs de doigts est nécessaire, cela aide à réduire la tension à l'avant-pied, à restaurer l'arc transversal.

Il est nécessaire d'éviter un long séjour en position debout, de réduire l'activité physique, parfois une botte de gypse ou un pansement fixant est appliqué pendant 3-4 semaines. Si le traitement conservateur du névrome de Morton ne donne pas de résultats, il est recommandé d'effectuer une excision chirurgicale du néoplasme.

Méthodes non chirurgicales

Le traitement de la maladie de Morton vise à soulager la douleur, à réduire la pression sur le nerf plantaire et à prévenir la progression de la maladie. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: le naklofène, le diclofénac et le célécoxib aident à réduire la sensation de brûlure dans le névrome du pied. À cette fin, des anesthésiques locaux sont utilisés avec des glucocorticostéroïdes (Dexamethasone, Hydrocortisone). Le blocus médical élimine l'inflammation et l'œdème, réduit le degré de manifestation des symptômes neuronaux de la maladie de Morton.

Les procédures physiothérapeutiques peuvent augmenter l'effet du traitement, stimuler la régénération tissulaire. Avec le neurinome du pied, un cours d'électrophorèse, d'onde, magnétique, de réflexologie, d'acupuncture, d'exposition au faisceau laser est indiqué.

Intervention chirurgicale

La méthode chirurgicale de traitement du névrome de Morton est utilisée si le conservateur n'a pas donné de résultats. L'enlèvement s'effectue de plusieurs manières:

  1. Excision d'un site pathologique de fibres nerveuses. Après la procédure, un engourdissement constant de la zone innervée sera ressenti, mais les patients ne ressentent généralement pas d'inconfort, la paresthésie n'est ressentie qu'en touchant la région métatarsienne entre 3 et 4 doigts. La fonction motrice du pied n'est pas perturbée, la mobilité des phalanges est maintenue. Après le retrait du névrome de Morton, le tissu est suturé, un pansement stérile est appliqué sur le dessus, les sutures sont retirées après 2 semaines. La période de récupération ne prend pas plus d'un mois, les complications se développent rarement.
  2. La libération du ligament métatarsien transversal élimine la compression nerveuse. Pendant l'opération, les tissus ne sont pas excisés et la paresthésie peut être évitée. Mais si cette technique ne donne pas l'effet recherché, recourez à l'ablation traditionnelle du névrome de Morton.
  3. Une ostéotomie est réalisée en déplaçant la tête du 4 métatarsien après une fracture artificielle. L'avantage de ce traitement est la possibilité d'effectuer une opération par une petite ponction dans la peau, l'inconvénient est une longue rémission (deux mois), jusqu'à ce que l'os fusionne.

La méthode d'intervention chirurgicale est choisie par le médecin, en tenant compte de la gravité de la maladie et des souhaits du patient. Pendant la période de récupération, il est nécessaire de limiter la charge sur la jambe, de changer régulièrement les bandages, de suivre strictement toutes les recommandations du traumatologue.

Recettes de médecine traditionnelle

En plus des principales méthodes de traitement du névrome de Morton, des remèdes populaires peuvent être utilisés. À la maison, une compresse froide aide à soulager la douleur aiguë: appliquez de la glace enveloppée dans un tissu de coton sur la zone enflammée et maintenez pendant 2-3 minutes. Cela réduit l'enflure du pied, élimine une sensation de brûlure..

La nuit, ils attachent une feuille de chou à la semelle ou font une lotion avec du jus de chou. Cette recette a des propriétés analgésiques et apaisantes. La procédure doit être effectuée après avoir retiré les chaussures inconfortables ou après un effort physique intense..

Avec le névrome de Morton, il est utile de prendre des bains avec de la camomille, du calendula, de la menthe poivrée ou du millepertuis.

0,5 ml de bouillon à base de plantes est ajouté à 3 litres d'eau tiède, le pied est plongé dans une bassine et conservé 10 à 15 minutes. Une recette populaire aide à soulager une attaque de douleur aiguë, elle peut être utilisée pour prévenir les complications, il est préférable de faire la procédure 1 fois par jour avant le coucher.

Correction de mode

Pour traiter un névrome du pied plus efficace, il est nécessaire d'éliminer les facteurs provoquants. Si vous êtes en surpoids, vous devez suivre un régime hypocalorique, respecter les règles de la nutrition fractionnée.

Les patients doivent minimiser la charge sur la zone endommagée, porter des chaussures larges et confortables qui ne provoquent pas de compression du membre.

Si des pathologies concomitantes sont à l'origine du développement du névrome, un traitement approprié doit être effectué. Dans le cours chronique, il est nécessaire de prendre un traitement d'entretien, de renforcer l'immunité et de pratiquer des exercices de physiothérapie. La prévention de la maladie de Morton évite les rechutes fréquentes.

Complications et conséquences de la maladie

Des complications après un traitement chirurgical sont possibles si le patient ne suit pas les recommandations et les règles d'hygiène du médecin. La plaie peut s'enflammer, s'envenimer, guérir longtemps, les cicatrices restent à sa place.

La forme négligée du névrome de Morton entraîne des douleurs chroniques, une inflammation des tissus environnants, des articulations de l'avant-pied. Une personne ne peut pas bouger sans l'aide de béquilles, de bâtons de marche, marche normalement, place son pied dans une position non naturelle, à la suite de boiterie, de démarche et de changements de posture. Souvent, la douleur chronique provoque des signes de névrose, d'irritabilité.

La prévention

Éviter le développement des névromes de Morton permet de porter des chaussures confortables. Mais la semelle ne doit pas être absolument plate (les chaussures de ballet, les baskets ne conviennent pas), choisissez des modèles avec un support orthopédique ou une petite cale.

Les femmes qui marchent en talons hauts devraient faire des bains aux herbes, un massage relaxant des pieds aux huiles essentielles. L'utilisation de masseurs spéciaux pour les jambes, la marche pieds nus est recommandée. Les patients avec des pieds plats doivent toujours mettre des semelles spéciales ou des tampons correctifs dans leurs chaussures.

Le névrome de Morton se manifeste par des douleurs brûlantes dans la semelle, les sensations inconfortables s'intensifient à mesure que la maladie progresse, deviennent permanentes. Le traitement est effectué de manière conservatrice ou chirurgicale, la méthode de thérapie est sélectionnée par le médecin individuellement pour chaque patient. Le respect des règles de prévention, un traitement rapide du névrome de Morton peuvent empêcher le développement de complications irréversibles.

Le pied fait mal

Aperçu

La douleur au pied est un problème courant auquel presque tout le monde est confronté à certaines périodes de la vie. Une douleur au pied peut survenir lors de la marche ou du repos. Une fois que le pied fait mal dans son intégralité, et parfois des parties de celui-ci font mal: le pied, les orteils, le talon.

Le plus souvent, la douleur au pied est associée à des chaussures inconfortables ou à une charge inhabituellement importante sur les jambes pendant la journée. Dans des cas plus rares, la douleur au pied est un symptôme de diverses maladies ou blessures. Il s'agit de ces causes d'inconfort dans les jambes qui seront discutées plus loin. Si, après avoir lu l'article, vous soupçonnez une maladie, ne retardez pas la visite chez le médecin et ne vous auto-méditez pas.

Entorses

L'entorse est l'une des causes les plus courantes de douleur au pied ou au pied. Les ligaments sont des faisceaux de tissus solides qui relient les os les uns aux autres et forment des articulations. L'étirement des ligaments du pied peut entraîner une longue marche dans des chaussures inconfortables ou simplement une charge excessive sur les jambes par rapport à l'habituel, ainsi que des mouvements brusques et maladroits lors de la marche ou de la course sur des surfaces inégales. Les danseurs ou les joueurs de football qui s'entraînent sur du gazon artificiel ont parfois des orteils douloureux en raison d'entorses autour de l'articulation. En plus de la douleur, l'entorse du pied peut s'accompagner d'un gonflement et d'une mobilité réduite. Le principal traitement des entorses est le repos. Dans les cas graves, l'aide d'un traumatologue orthopédiste peut être nécessaire..

Goutte

Si votre gros orteil fait mal et gonfle, la cause peut être la goutte. La goutte est un type d'arthrite qui est associé à l'accumulation d'acide urique dans le corps. Les cristaux d'acide urique peuvent s'accumuler dans les articulations, provoquant une douleur intense et une inflammation, même pendant le repos. La goutte affecte généralement l'articulation du gros orteil. Il est parfois difficile de distinguer la goutte des autres types d'arthrite. Si la douleur à l'orteil dure plusieurs jours, elle est très intense, aggravée par le moindre mouvement et même le toucher, et s'accompagne également de rougeurs sur la peau et de gonflement de l'articulation, appeler un médecin à domicile ou consulter un thérapeute.

Verrue plantaire

La verrue plantaire est une croissance dure sur la semelle. Il peut provoquer des douleurs au pied ou au talon du pied, car sous le poids du corps exerce une pression sur les tissus voisins du pied. La verrue plantaire ressemble à un petit foyer plat et arrondi de peau rugueuse, parfois avec un point noir au milieu. Il existe des moyens de traiter les verrues plantaires à la maison. S'ils ne sont pas efficaces, consultez un dermatovénérologue pour obtenir de l'aide professionnelle..

Os sur le pied (hallux valgus)

Parfois, une bosse dure se forme à la base du gros orteil, ce qui provoque des douleurs au pied et gêne la marche. Il s'agit d'un problème courant, en particulier chez les femmes. Le gros orteil se plie vers les orteils restants, appelés hallux valgus, et l'articulation de l'orteil commence à dépasser excessivement, formant un cône osseux. Un chirurgien orthopédiste traumatiste traite les os des pieds.

Ongle incarné

Les orteils font souvent mal en raison des ongles incarnés. Il s'agit d'une condition où les bords de la plaque à ongles poussent dans la peau autour. L'ongle coupe la peau, ce qui la rend rouge, enflée et douloureuse. Tous les symptômes peuvent s'aggraver si une infection se produit et qu'une infection pénètre sous la peau. Pour vous débarrasser d'un ongle incarné, vous devez contacter un chirurgien. L'automédication dans cette situation est dangereuse par le développement de complications purulentes..

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire s'accompagne de douleurs au talon du pied. Il s'agit d'une lésion d'un faisceau de fibres dures (fascia) passant sous la peau du pied. La fasciite plantaire se développe souvent après un effort intense, par exemple, une course de longue distance, chez les personnes obèses ou les pieds plats, et se produit également chez les personnes âgées, en raison de l'usure liée à l'âge des tissus du pied. Les symptômes de la fasciite plantaire augmentent le matin après le réveil et le soir. Le traitement de cette cause de douleur au pied est effectué par un traumatologue orthopédiste. Antalgiques habituellement prescrits, portant des orthèses spéciales, physiothérapie, massage, exercices de physiothérapie. Dans les cas extrêmement graves, vous pouvez vous débarrasser de la douleur grâce à la chirurgie.

Lésions nerveuses - Névrome de Morton

Le névrome de Morton est une maladie des nerfs de la semelle qui provoque une douleur intense à la base des orteils. On pense que dans cette condition, un anneau serré de tissu fibreux se forme autour des nerfs, ce qui comprime le nerf. Le plus souvent, avec des lésions du nerf, 3 et 4 orteils font mal, moins souvent - 2 orteils. La douleur dans les orteils est pire lorsque vous portez des chaussures à bout étroit ou des talons hauts. Si vous enlevez vos chaussures, la douleur disparaît. Consultez votre orthopédiste pour traiter cette cause de douleur au pied..

Arthrite

Chez les personnes âgées, des épisodes récurrents de douleur au pied peuvent être causés par une exacerbation de l'arthrose déformante (arthrose) - il s'agit de l'un des types d'arthrite les plus courants. L'arthrose est associée à une usure du cartilage dans les articulations du pied et des doigts, à la formation d'excroissances osseuses aiguës - ostéophytes le long des bords des os. Le mouvement du pied provoque une douleur qui, dans les cas graves, peut s'accompagner d'un gonflement des tissus et d'une déformation des articulations.

Plus rarement, la douleur au pied peut être causée par la polyarthrite rhumatoïde, un type d'arthrite dans lequel le système immunitaire attaque les articulations et provoque une inflammation. Presque toujours, la maladie affecte d'autres articulations, donc la douleur au pied ne sera pas le seul symptôme. Contactez un rhumatologue pour l'arthrite du pied.

Inflammation du tendon d'Achille

La douleur et la raideur à l'arrière du talon peuvent être un signe d'inflammation du tendon d'Achille. Cela se produit après une blessure mécanique (pression des chaussures inconfortables, choc) ou une charge prolongée sur le pied. La douleur au talon disparaît généralement si vous détendez le tendon, appliquez de la glace dessus et prenez des analgésiques. Cependant, le traitement peut prendre plusieurs mois..

Si, pendant le mouvement, vous avez ressenti une douleur intense et aiguë au talon, qui est souvent accompagnée d'un son caractéristique, une rupture du tendon peut s'être produite. Dans ce cas, vous devez contacter un spécialiste en traumatologie orthopédique dès que possible. Le traitement de la rupture du tendon d'Achille consiste à fixer la jambe avec un plâtre, un bandage ou une orthèse spéciale pendant plusieurs semaines. La couture chirurgicale d'un tendon déchiré est possible dans les premiers stades d'une blessure. La douleur au talon est un article distinct et plus détaillé..

Gonflement des pieds

Si tout le pied est douloureux, enflé et que de la lourdeur est ressentie, cela peut être un signe d'œdème. L'œdème est une accumulation de liquide dans les tissus, qui s'accompagne de leur gonflement, d'une augmentation du volume du pied et de la cheville. Parfois, l'œdème couvre toute la jambe sous le genou. Si vous remarquez un gonflement sévère des jambes qui ne disparaît pas le matin, contactez votre médecin.

Corps étranger dans le pied

Parfois, la douleur au pied peut être causée par le fait qu'un objet y est coincé. Pensez si vous avez marché sur quelque chose de tranchant avec les pieds nus et vérifiez s'il y a une blessure au pied.

Si au cours de l'examen, un éclat n'est pas profondément coincé dans les tissus, vous pouvez le retirer vous-même. Lavez-vous les mains et les pieds endoloris avec du savon et lavez votre peau avec un antiseptique. Pour retirer les éclats, des pincettes pointues peuvent vous aider. Si le corps étranger est caché au fond du pied, consultez un médecin au service d'urgence le plus proche. Immédiatement après le retrait de l'éclat, la douleur au pied doit être considérablement réduite..

Douleur au pied du diabète

Dans le diabète, les pieds font souvent mal. Cela est dû aux dommages aux nerfs et aux vaisseaux sanguins des jambes causés par une glycémie élevée. Les causes les plus courantes de douleur au pied chez les patients diabétiques sont:

  • Neuropathie périphérique - violation des nerfs de la jambe, ce qui entraîne un engourdissement, des brûlures, des coutures ou une douleur lancinante dans les pieds.
  • Troubles circulatoires, qui peuvent provoquer des douleurs aux pieds et parfois à toute la jambe. La douleur ou la sensation de fatigue s'intensifie en marchant. La peau devient sèche et fine, froide au toucher. Sur les pieds, il y a une cyanose ou une rougeur, parfois - gonflement des tissus.
  • Les ulcères trophiques sont des plaies cutanées non cicatrisantes à long terme qui apparaissent en raison de troubles circulatoires.
  • Les infections cutanées sont un compagnon fréquent des ulcères trophiques. Tout dommage à la peau des jambes d'un patient diabétique peut être compliqué par l'ajout d'une infection purulente, ce qui complique considérablement la récupération. Le pied devient rouge et enflé, pouvant sentir une décharge verte des ulcères.

Si une douleur au pied est apparue dans le contexte du diabète sucré, vous devez demander l'aide d'un endocrinologue dès que possible. Ce médecin, en collaboration avec un spécialiste du pied diabétique (chirurgien), s'occupera de votre traitement.

Fracture ou fissure osseuse

La douleur au pied est le principal symptôme de lésion des os de la jambe. En plus de la douleur, une fracture s'accompagne d'un œdème, d'une mobilité réduite et de la formation d'une ecchymose sous la peau - une ecchymose. Une fracture ou un os fissuré sera douloureux au toucher. Une fracture peut se produire lors d'une chute ou d'une collision. Ce que l'on appelle moins fréquemment la fracture de stress - dommages aux os sous l'influence d'une charge prolongée. Les fractures de stress se produisent chez les athlètes, par exemple, les coureurs de fond, les joueurs de basket-ball. Les patients atteints d'ostéoporose peuvent développer une fracture des os du pied spontanément, même avec un exercice normal en marchant.

Le plus souvent, une douleur au pied accompagne:

Arrêtez immédiatement le mouvement et essayez de ne pas vous appuyer sur une jambe douloureuse jusqu'à ce que vous voyiez un médecin. Pour une assistance médicale, vous pouvez contacter la salle d'urgence la plus proche ou un traumatologue à la clinique ou à la clinique privée.

Où aller si le pied me fait mal?

En utilisant le service NaPravka, vous pouvez rapidement trouver un bon traumatologue orthopédiste impliqué dans le diagnostic et le traitement des pieds ou des douleurs aux pieds dans la plupart des cas. Si vous avez besoin de soins d'urgence, utilisez notre service pour trouver la salle d'urgence la plus proche, la salle d'urgence pour les enfants ou une salle d'urgence ouverte 24h / 24..

Si vous avez une cause plus rare d'inconfort au pied, il y a d'autres symptômes, et vous ne savez pas à quel médecin s'adresser, sélectionnez le bon spécialiste dans la section «Qui traite cela» ou utilisez les services d'un médecin généraliste: médecin généraliste / médecin de famille pour le diagnostic initial.

Vous pouvez également être intéressé par la lecture

Localisation et traduction préparées par Napopravku.ru. NHS Choices a fourni gratuitement le contenu original. Il est disponible sur www.nhs.uk. NHS Choices n'a pas revu et ne prend aucune responsabilité pour la localisation ou la traduction de son contenu original

Avis de droit d'auteur: «Contenu original du ministère de la Santé © 2020»

Tous les documents présents sur le site ont été vérifiés par des médecins. Cependant, même l'article le plus fiable ne permet pas de prendre en compte toutes les caractéristiques de la maladie chez une personne en particulier. Par conséquent, les informations publiées sur notre site Web ne peuvent pas remplacer une visite chez un médecin, mais les complètent uniquement. Les articles sont à titre informatif uniquement et sont de nature consultative..

Le pied fait mal sous les doigts: pourquoi les coussinets font mal, comment traiter le pied

  • Préoccupations les plus évidentes
  • Intervention chirurgicale
  • Un mot séparé sur les pieds plats
  • Prévention des maladies du pied

La partie du corps qui subit la plus grande charge n'est pas moins vulnérable. La douleur au pied sous les doigts lors de la marche est l'une des plaintes les plus courantes. Il est désagréable pour une personne de marcher, parfois même au repos les pieds lui font mal.

Le pied n'a que 3 points de référence: deux à l'avant et le talon à l'arrière. Les orteils ne sont pas aussi développés que sur les mains. Sur les jambes, elles ne sont pratiquement pas mobiles et remplissent une autre fonction, prenant appui sur le talon lors de la marche. Mais la «principale responsabilité» de l'équilibre est avec le pouce.

Préoccupations les plus évidentes

Souvent, les gens se plaignent d'inconfort dans la zone sous les doigts. Les facteurs qui influencent les causes d'une telle douleur au pied sont assez divers:

  1. La défaite des structures des tissus mous de la jambe, ce qui entraîne des douleurs.
  2. Changements pathologiques dans les os et les phalanges associés à des changements dans leur structure et leur relief.
  3. Blessures des articulations des doigts et de la phalange dues à des entorses, des ecchymoses, des fractures.
  4. Changements dystrophiques dans la colonne lombaire. Dans le même temps, des sensations désagréables se sont propagées de la semelle jusqu'au bas du dos, affectant la région fessière, les cuisses. Le patient ne pourra pas bouger, ne pas marcher sur les membres.
  5. Atteinte aux nerfs rachidiens.
  6. Nerf sciatique pincé.
  7. Pieds plats (longitudinaux ou transversaux).
  8. Arthrite, inflammation de la semelle, arthrose.
  9. Phlébeurysme.
  10. Complications du diabète (sensation de brûlure dans les pieds la nuit ou lorsque le corps humain est en position horizontale à tout moment de la journée).
  11. Fatigue du pied.
  12. Croissances osseuses.

Pour comprendre exactement votre cause de malaise, vous devez subir un examen avec des spécialistes. Il s'agit d'un large éventail de profils et de spécialisations de médecins. Vous devrez vous adresser à un rhumatologue, orthopédiste, chirurgien, neuropathologiste, thérapeute.

La douleur au pied en marchant peut avoir une nature différente:

  • douloureux;
  • épicé;
  • sensation de picotement;
  • d'une part (sous les coussinets à gauche ou à droite);
  • répandre la douleur dans tout le pied.

Examinez attentivement vos semelles. Peut-être sous les doigts il y a des cors ou durcissant avec des tiges (Shipigi). Les endroits les plus courants où les excroissances cutanées sont centrées sont les coussinets des pieds. Les surfaces latérales des doigts peuvent également être frottées avec des chaussures, souvent même pas neuves.

Shipigi fait le plus mal. Ils ont une tige «vivante» qui coupe profondément la peau. Après son retrait, vous pouvez vous débarrasser définitivement de la maladie. Ils sont cuits à la vapeur et, en extrayant la racine, cautérisent. Verrues non moins douloureuses. Le plus souvent, ces néoplasmes se trouvent sur les mains, le corps, le visage, mais ils ne contournent pas non plus les jambes. Les retirer est possible dans un cabinet de dermatologue. Pour ce faire, il existe des appareils et outils spécialisés.

Les cors ne provoquent pas de douleur intense, à l'exception des formations chroniques qu'une personne ne traite pas. Avec une longue marche, ils se font sentir avec des picotements et des lancinements désagréables. Les grains sont facilement cuits à la vapeur et enlevés avec une brosse spéciale pour les pieds.

L'incarné de l'ongle de l'un des doigts provoque une douleur insupportable. Vous devez faire attention à vos ongles, surveiller l'hygiène, couper régulièrement.

Une prise de poids forte et rapide chez une personne peut exercer une charge importante sur les membres. Jusqu'à ce qu'ils soient habitués à une telle tournure des choses, ils en souffriront. Un mode de vie sédentaire et sédentaire entraîne des perturbations dans la structure de la plante des pieds, des manifestations dystrophiques. Vous devez bouger davantage et entraîner votre corps. Une activité physique modérée empêche le développement de divers types de maladies associées aux articulations, aux vaisseaux sanguins et aux muscles.

Retour à la table des matières

S'il y a un névrome de Morton (un processus inflammatoire associé à une prolifération de tissus), un chirurgien orthopédiste prescrira un traitement. La maladie entraîne une douleur insupportable, car sa cause est un pincement des nerfs ou une pression accrue sur eux. De plus en plus de femmes souffrent d'une maladie - les amants marchent constamment en talons hauts. Plus tard, même dans des chaussures ordinaires, une femme ressent la sensation d'une pierre tombant dans une chaussette. La névrite traumatique passe rapidement au stade chronique, si vous ne la gérez pas. La douleur sous les doigts continuera jusqu'à ce que la thérapie soit effectuée. Cette maladie ne disparaît pas d'elle-même.

La localisation de la douleur dans la jambe avec cette maladie se produit entre 2 et 3 doigts. Moins souvent - du 3 au 4. Si vous marchez ou transportez des sacs lourds pendant une longue période, l'inconfort augmente. En même temps, les orteils font mal, ils font mal.

Les troubles circulatoires et les problèmes de vaisseaux sanguins entraînent également beaucoup de problèmes, dont souffrent les jambes. Les dommages aux vaisseaux des membres sont une cause tout aussi grave conduisant le patient à un chirurgien vasculaire. De telles violations ne conduisent pas toujours à une intervention chirurgicale. Souvent, le traitement aide à faire face à la maladie. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent:

  1. Orteils blanchâtres.
  2. Douleur intense.
  3. Sensations désagréables lorsque les membres tombent dans un espace froid ou sont très froids dans le froid dans des chaussures étroites.

Ces caractéristiques accompagnent également l'athérosclérose artérielle, l'endartérite. L'ostéopathie et le rachitisme commencent par une gêne dans les membres inférieurs. Les semelles se rappellent avec une douleur dans la zone sous les doigts. Appuyez sur les os avec vos doigts et si vous ressentez une douleur déjà familière, vous devez consulter un ostéopathe ou un orthopédiste.

Le diagnostic de toutes les maladies concomitantes est établi de plusieurs façons. Parmi eux:

  1. Radiographie de toutes les zones de la colonne vertébrale et des membres.
  2. Imagerie par résonance magnétique.
  3. Tomodensitométrie.
  4. Balayage radio-isotopique pour déterminer s'il y a une inflammation ou une infection dans les tissus et les articulations.

Des changements dans les membres, en particulier les membres inférieurs, se produisent également avec l'âge. En vieillissant, une personne est sujette à la perte de fonctions protectrices, qui sont concentrées dans les os métatarsiens. Les luxations et les blessures entraînent de la douleur. Mais dans ce cas, la raison est toujours claire.

Retour à la table des matières

Un mot séparé sur les pieds plats

Si cette maladie survient, la fonction d'amortissement de la semelle disparaît. Les membres se fatiguent rapidement et la douleur survient non seulement sous les doigts en dessous, mais aussi dans la partie inférieure de la jambe, les genoux et la cheville. En même temps, une personne peut être au repos.

Les pieds plats dérangent souvent les adolescents. Il est formé à partir de l'enfance et, si vous ne faites pas de massages, d'exercices visant à éliminer la maladie, vous pouvez devenir handicapé à l'âge de 18 ans. Bien sûr, les degrés de pieds plats sont différents et tout le monde ne progresse pas..

Chez les adultes, les pieds plats surviennent lorsqu'ils passent la plupart du temps debout. Beaucoup sont obligés par des professions. Les vendeurs, coiffeurs, déménageurs, travailleurs de la machine sont en danger.

La déformation de la semelle se produit à la suite d'une fracture avec un traitement infructueux, surtout s'il y a un excès de poids corporel.

Retour à la table des matières

Prévention des maladies du pied

Il est urgent d'immobiliser un membre dérangeant, de boire un médicament anesthésique et de consulter un spécialiste. Vous pouvez prendre à la fois un analgésique et un anti-inflammatoire. Après l'examen, en plus des médicaments, une action directe pour guérir la maladie établie, le médecin prescrira des analgésiques.

L'acupuncture est souvent prescrite comme traitement. Il est utilisé lorsqu'un nerf est pincé ou que la colonne vertébrale est blessée lors d'une blessure. Ces techniques sont utilisées en association avec une thérapie sérieuse majeure..

Les exercices de physiothérapie sont applicables en prophylaxie ou après des blessures au stade de la rééducation. L'exercice améliore la circulation sanguine et renforce le système musculaire. La physiothérapie et le traitement des sangsues sont également indiqués. L'essentiel est d'éliminer l'inflammation, le cas échéant, pour trouver et éliminer la cause de la maladie.

Il est utile de marcher beaucoup, mais avec modération. Nous devons trouver un "terrain d'entente" dans ce processus. Courez si cela vous aide.

Il est préférable de consulter votre médecin au sujet de toutes les mesures préventives..

Tout dépend de la nature de la maladie qui frappe vos membres. Dans certains cas, un repos complet est montré, dans d'autres - une activité physique intense.

- Il s'agit de la dernière partie de la jambe, qui se compose du métatarse, du tarse et des orteils. Au niveau du pied, il est possible de distinguer des parties telles que le talon, l'élévation, la semelle, la voûte plantaire (la partie de la semelle qui n'entre pas en contact avec le sol en marchant), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur au pied est un symptôme courant qui peut accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous considérerons les principaux.

Par nature, la douleur au pied et aux orteils peut être aiguë (survient en peu de temps) et chronique (dérange pendant longtemps). La douleur peut affecter les différentes parties du pied décrites ci-dessus, dans certains cas, elle s'accompagne de démangeaisons, d'engourdissements, de gonflements, de brûlures, de changements cutanés et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement associé à la maladie des pieds eux-mêmes, de tout le membre inférieur et des maladies générales du corps. Les procédures de diagnostic et de traitement sont toujours prescrites en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente..

L'ostéoporose

Il s'agit d'une maladie caractérisée par une douleur au pied du pied, non accompagnée d'autres symptômes. La douleur survient au repos, l'effort physique s'intensifiant. Si vous exercez une pression sur le pied à l'endroit où les os sont proches de la peau, une douleur très intense est notée. Cause

- lessivage du calcium et des phosphates des os du pied. Des conditions telles que:

  • calcium et minéraux insuffisants dans l'alimentation quotidienne;
  • charges excessives persistantes sur les os des pieds;
  • changements osseux liés à l'âge;
  • surcharge pondérale: dans ce cas, des charges très fortes sur les os des membres inférieurs sont notées;
  • mode de vie sédentaire, alitement prolongé dans diverses maladies;
  • grossesse: un fœtus en développement nécessite une grande quantité de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

Le diagnostic de l'ostéoporose est réalisé par radiographie et tomodensitométrie.

Le traitement de la douleur au pied dans l'ostéoporose consiste en l'administration de préparations de calcium et de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Avec les maladies endocriniennes, des médicaments hormonaux sont prescrits.

Maladie variqueuse La maladie variqueuse des jambes est une stagnation de sang dans les membres inférieurs, en raison de laquelle il y a un étirement pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir qu'une lourdeur dans les pieds et les jambes. Le soir, un gonflement se produit. À l'avenir, les veines envahies et étendues deviennent visibles sous la peau des jambes. La douleur et l'enflure des pieds dans la plupart des cas sont observées aux derniers stades de la maladie. Dans le même temps, la peau des jambes commence à souffrir d'une famine constante en oxygène, sa couleur s'assombrit, des ulcères dits trophiques peuvent y apparaître.

Les principales causes de varices sont des troubles congénitaux de la structure de la paroi veineuse, une insuffisance cardiaque, un surpoids, une position debout à long terme constante ou debout.

La douleur dans les pieds avec des varices est diagnostiquée au rendez-vous du médecin pendant l'examen. Dans les premiers stades, vous pouvez utiliser différentes crèmes et onguents pour la douleur dans les pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué..

Endartérite oblitérante Une maladie très courante dans le monde moderne, qui se caractérise par des douleurs aux pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante n'ont jusqu'à présent pas été bien étudiés. On pense que l'un des facteurs les plus importants provoquant des violations est le tabagisme..

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et touche le plus souvent les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans ce cas, douleur chronique aux pieds, ainsi que d'autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: lors du refroidissement, des douleurs brûlantes au pied sont notées;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse dans les pieds, boiterie.

Au fil du temps, sans traitement, les troubles de la circulation sanguine dans le pied deviennent si forts que l'endartérite oblitérante conduit au développement de la gangrène.

Le traitement de la pathologie aux premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, onguents et crèmes pour les douleurs aux pieds peuvent être prescrits. Par la suite, des interventions microchirurgicales sur les vaisseaux du pied sont effectuées. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et que la gangrène se développe, l'amputation est effectuée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication.

, en particulier de type I sans traitement approprié.

Le diabète sucré est une maladie dans laquelle la glycémie augmente. L'hormone insuline, qui est responsable de l'absorption du glucose par les cellules, n'est plus en mesure de faire face de manière adéquate à ses fonctions. Mais en même temps, il existe un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, le cours de l'athérosclérose est considérablement accéléré. Les plaques athérosclérotiques se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins sont les plus touchés. Ils perturbent le flux sanguin.

Pied diabétique - le nom figuratif des changements qui se produisent dans les pieds avec une circulation sanguine altérée. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Douleur et gonflement des pieds, boiterie sont notées. Des changements trophiques sous forme d'ulcères se développent sur la peau. L'engourdissement et la douleur dans les pieds, la faiblesse dans les muscles des jambes indiquent des troubles circulatoires graves.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux sanguins causés par le diabète sucré, il est nécessaire de surveiller constamment le taux de sucre dans le sang, de prendre des médicaments hypoglycémiants strictement comme prescrit par un médecin.

Si la complication s'est déjà développée, divers médicaments et procédures de physiothérapie sont utilisés. Si nécessaire, différents types de traitements chirurgicaux sont effectués..

Fasciite plantaire et éperon du talon

Le fascia plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part du calcanéum, longe toute la surface plantaire du pied et se fixe aux têtes des métatarsiens. Le fascia renforce le pied, lui permet de résister à des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment soumis à des charges prononcées, il est alors tendu, blessé, une inflammation s'y développe. Cette condition est connue sous le nom de fasciite plantaire, et son principal symptôme est une douleur au pied pendant la marche..

La fasciite plantaire peut se développer en raison des raisons suivantes:

  • charges constantes sur le pied associées à un travail acharné ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: en marchant, le fascia plantaire est blessé sous l'influence d'une grande masse corporelle;
  • les pieds plats entraînent une violation de la forme normale du pied et un étirement excessif du fascia.

La fasciite plantaire est la plus sujette aux personnes qui ont une faiblesse du tissu conjonctif congénital. Avec cette maladie, une douleur est notée sur le côté du pied et à la hausse. La douleur est particulièrement caractéristique le matin, lorsqu'une personne sort du lit et va quelque part. Au cours d'une longue marche, la douleur s'intensifie également, entraînant parfois le développement d'une boiterie.

Le fascia plantaire enflammé peut se raidir au niveau du site de fixation au calcanéum. Dans le même temps, des douleurs de couture sévères du talon du pied, s'intensifiant pendant la marche, sont notées. Cette condition est connue en médecine comme un éperon au talon..

Le traitement de la douleur dans les pieds avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il est nécessaire de décharger les pieds. Il est nécessaire d'exclure tous les exercices physiques lourds. Si pendant la marche dans les pieds il y a une sensation de fatigue ou de douleur, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Un massage avec de la glace et une serviette froide et humide aide à soulager le processus inflammatoire dans le fascia.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, surtout si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour les douleurs aux jambes, qui sont prescrites par un orthopédiste.

Le diagnostic d'éperon calcanéen est établi après examen par un chirurgien orthopédiste et radiographie. Dans les premiers stades, cette maladie, comme la fasciite, peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans les derniers stades, la chirurgie est effectuée.

Bursite des têtes des métatarsiens Les phalanges des orteils se connectent aux têtes des métatarsiens à l'aide des articulations. À ces endroits, il y a des sacs articulaires - la soi-disant bourse. Normalement, ils sont protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l'âge, il s'amincit, ce qui fait que la bourse subit des charges constantes pendant la marche. Cela peut provoquer des douleurs dans les doigts et les articulations du pied, une violation de leur configuration. Une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes peut être notée. Lorsque vous cliquez dessus, la douleur est également notée.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures diagnostiques. Le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires qui soulagent la douleur au pied, des exercices de physiothérapie. Parfois, des injections de médicaments hormonaux dans des sacs articulaires sont prescrites. Dans la bursite chronique, qui ne se prête pas à un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est utilisée..

Pied plat
Pied plat

- Un problème courant qui entraîne l'apparition de douleurs aux pieds et d'autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de son arcade - la partie intérieure de la semelle, qui s'élève au-dessus du sol sous la forme d'un arc. En conséquence, une personne commence à compter sur la marche non seulement à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur du pied. Dans ce cas, deux processus pathologiques se produisent:

  • la position relative normale des os du pied change, la configuration des articulations, ce qui entraîne des douleurs au pied;
  • les vaisseaux et les nerfs importants sont situés dans la voûte plantaire: avec les pieds plats, ils sont comprimés pendant la marche, ce qui augmente la douleur.

Les pieds plats et la douleur associée au pied peuvent être causés par les raisons suivantes:

  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'influence de charges constantes, les ligaments du pied chez ces personnes sont beaucoup plus faciles à étirer, entraînant une déformation;
  • le rachitisme, transféré dans l'enfance, contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale dans la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • charges intenses et excessives, par exemple, soulever la barre, debout sur ses pieds;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • parfois des pieds plats se développent après une blessure, au cours desquels une fracture des os du pied se produit.

Dans les premiers stades, les pieds plats de douleur au pied sont absents. Seule une fatigue intense après une longue marche peut être ressentie. En outre, le syndrome douloureux se joint. Les pieds plats peuvent être exprimés si fortement qu'ils entraînent une douleur intense et le développement d'une boiterie.

Le diagnostic est effectué par radiographie, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec des pieds plats implique les éléments suivants:

  1. Cours de physiothérapie et de gymnastique. Avec des pieds plats et sévères, ils ne doivent être effectués que sous la supervision d'un chirurgien orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent une configuration normale du pied..
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures générales de renforcement: marche sur rosée, givre, pieds nus sur le sol et pierres. Il convient de rappeler que les procédures de revenu doivent être effectuées de manière méthodique et progressive.
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et onguents spéciaux pour la douleur dans les jambes - aujourd'hui, ils sont présentés dans les pharmacies dans une large gamme.
En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: FlatfootDisponible sur pieds plats

Ligamentite La ligamentite est une inflammation des ligaments dans laquelle est notée une douleur au pied. Selon le ligament enflammé, une douleur peut survenir sur le côté du pied, à la hausse, dans le plantaire, dans l'articulation de la cheville. Douleur associée à la flexion du pied ou à d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de causes:

  1. Microtraumatisme sous charges excessives. De plus, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Pour traiter cette condition, des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés (crèmes et onguents spéciaux pour les douleurs aux pieds), du repos, des injections dans les ligaments des médicaments hormonaux sont parfois prescrites (pour les douleurs très intenses).
  2. Maladies infectieuses, telles que la brucellose. La base du traitement des pathologies causées par des agents pathogènes est l'utilisation d'antibiotiques.

Le diagnostic de ligamentite n'est établi que sur rendez-vous chez le médecin, après radiographie et échographie.

Ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, ce qui provoque des douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds.

La ligamentose se développe avec un effort physique constant et trop intense, des troubles circulatoires dans les ligaments, leurs microtraumatismes et des ligamentites fréquentes. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis du tissu osseux. Les exemples classiques de ligamentose comprennent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum dans le dos).

La ligamentose est caractérisée par une douleur aiguë sévère au talon ou au pied qui se produit pendant la marche..

Le diagnostic de ligamentose et de la douleur au pied qui l'accompagne est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et implique les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion de l'effort physique intense, séjour prolongé sur les jambes;
  • l'utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour la douleur au pied;
  • appliquer un bandage compressif;
  • exercices de physiothérapie, massage, méthodes de traitement physiothérapeutiques.

Blessures au pied

Divers types de blessures sont une cause très courante de douleur au pied. On peut distinguer les types de blessures aux pieds les plus courants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes qui surviennent à partir de bosses contondantes et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, d'enflure, d'ecchymoses (ecchymoses) sur la peau. Souvent avec une ecchymose, il est nécessaire d'effectuer une radiographie afin d'exclure une luxation ou une fracture. Dans les trois premiers jours après la blessure, il est recommandé de se reposer, d'appliquer de la glace et des compresses froides. À l'avenir, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d'alcool et des filets d'iode sont prescrits.
  2. Entorses. Cela se produit souvent pendant les sports, les jeux en plein air, pendant un dur travail physique. Immédiatement après la blessure, une douleur intense, un gonflement, une hémorragie sous la peau se produisent. Étant donné que dans la plupart des cas, les ligaments de l'articulation de la cheville sont affectés, une douleur intense dans la partie supérieure du pied est notée. Le mouvement devient limité. En cas d'entorse, un pansement est appliqué, le repos et l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires sont indiqués pendant plusieurs jours. L'entorse doit également être distinguée d'une fracture, pour laquelle un examen aux rayons X est utilisé.
  3. Rupture ligamentaire. Pour que cela se produise, un effet traumatique très fort doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il y a une très forte douleur aiguë au pied, qui persiste à l'avenir. Un œdème rapide se produit rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué selon les mêmes méthodes que l'entorse, mais pour une durée plus longue.
  4. Luxations. Le plus souvent, une luxation de la cheville se produit. Le pied peut dévier vers l'avant, vers l'arrière, sur le côté. Les luxations du talus, qui fait partie du tarse, sont également courantes. Souvent, la douleur dans les orteils peut également être causée par leur luxation. Étant donné que les os du tarse sont connectés de manière assez fiable, les subluxations se trouvent le plus souvent ici, lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que les luxations associées à des fractures. Dans ce cas, il y a une douleur très intense au pied, un gonflement sévère, une hémorragie sous-cutanée, le mouvement du pied est presque impossible. Le diagnostic de luxation est établi après radiographie. Traitement - réduction sous anesthésie locale ou anesthésie générale, application d'un plâtre.
  5. Fractures. Dans le même temps, une douleur intense dans la zone du pied est associée à des signes classiques: altération des mouvements, déformation, gonflement sévère, hémorragie. Parfois, une petite fracture ou une fissure peut ressembler à une ecchymose ou une entorse, et le diagnostic ne peut être établi qu'après une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, alors le déplacement (repositionnement) est effectué sous anesthésie locale ou anesthésie générale. S'il n'y a pas de déplacement, un plâtre est simplement superposé au pied.

Pieds plats transversaux

Il existe une variété distincte de pieds plats - les pieds plats dits transversaux. Il se développe avec l'âge et est aussi appelé en médecine pied transversal. Dans ce cas, une douleur est notée au milieu et à la voûte plantaire, au niveau du coussinet adipeux sous la base des orteils.

Normalement, en se tenant debout ou en marchant, le poids corporel principal tombe sur le premier os métatarsien, auquel le gros orteil se connecte. Les deuxième et troisième os métatarsiens ont moins de poids, et les quatrième et cinquième ont des charges minimales. Avec un pied écarté transversalement, une violation de ce rapport se produit: les deuxième et troisième os métatarsiens subissent les charges les plus importantes. Il s'agit du principal mécanisme de développement des violations.

Cross flatfoot se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, qui est initialement localisée dans le pouce, puis peut se propager à l'ensemble du pied;
  • la douleur au pied augmente lors de la marche, surtout si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment aplati, tandis que le pouce dévie vers l'extérieur;
  • sur le côté plantaire du pied, plus près des doigts apparaissent des cors douloureux - épaississement de la peau.

Le diagnostic est établi à l'aide

. Si la planéité transversale et la douleur au pied sont modérées, le traitement est effectué à l'aide de chaussures orthopédiques spéciales, de crèmes et de pommades pour la douleur au pied, d'exercices thérapeutiques, de massages, de procédures de physiothérapie. Dans les cas avancés, une chirurgie du pied peut être indiquée..

Panaritium et ostéomyélite

Des maladies purulentes-inflammatoires entraînant des douleurs au pied, on les retrouve le plus souvent

, lorsque des agents pathogènes pénètrent dans les doigts. Les portes d'entrée pour eux sont de petites blessures..

Les signes de panaritium sont une forte douleur aux piqûres ou secousses dans l'orteil, son gonflement, sa rougeur. Des gouttes de pus peuvent se détacher de la plaie. Dans les premiers stades, lorsque la suppuration n'a pas encore eu lieu, des pansements avec une pommade Vishnevsky ou une pommade à l'ichthyol peuvent être utilisés. Si la suppuration s'est déjà produite, vous devez alors consulter un chirurgien qui fera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, à la clinique.

L'ostéomyélite est une inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os avec une circulation sanguine - la soi-disant ostéomyélite hématogène se développe. Le processus est provoqué par une petite blessure. Après cela, la douleur dans les os du pied augmente progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. Avec l'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation urgente dans un hôpital chirurgical est indiquée. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongle incarné

La cause de la douleur dans l'orteil peut être le soi-disant ongle incarné, dont la croissance se produit de manière incorrecte. Le plus souvent, cette condition se développe après des blessures. Le patient ressent une forte douleur de tiraillement et de piqûre dans l'orteil. À l'examen, l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n'est que chirurgical. Chez l'adulte, l'ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale..

Goutte
Goutte

- Il s'agit d'une maladie caractérisée par des troubles métaboliques, à la suite desquels l'acide urique se dépose dans les articulations. Ceci est facilité par des facteurs tels que:

  • consommation excessive de viande rouge et d'abats dans les aliments;
  • abus de café, d'alcool, de tabac;
  • altération de la fonction rénale, - insuffisance rénale, - entraînant une altération de l'excrétion d'acide urique du corps.

La douleur dans les articulations des pieds entraîne une manifestation de la goutte telle que la goutte

. Une crise d'arthrite goutteuse se caractérise par les symptômes suivants:

  • la douleur peut survenir dans diverses articulations, très souvent elle est localisée dans la zone du premier orteil;
  • la douleur survient soudainement, à tout moment de la journée;
  • la douleur dans les pieds est très forte, insupportable pour le patient, elle peut augmenter considérablement en touchant simplement la couverture;
  • en même temps, d'autres signes d'inflammation apparaissent: gonflement, fièvre au site de la douleur;
  • l'attaque ne disparaît complètement qu'après 6 à 7 jours;
  • avec une évolution chronique prolongée de l'arthrite goutteuse, la formation de soi-disant tofus dans la zone de l'articulation touchée est typique - excroissances causées par des dépôts de sels d'acide urique.

Le diagnostic est établi après examen par un médecin, menant des études spéciales. Comme traitement, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, une alimentation appropriée.

Polyarthrite rhumatoïde

Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations, principalement les mains et les pieds, sont affectées. Dans ce cas, une douleur caractéristique se produit dans les orteils. Mécanisme de développement

assez complexe et n'est pas encore entièrement compris. Mais il est connu que la première attaque de la maladie peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.

Les signes de polyarthrite rhumatoïde sont assez caractéristiques:

  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds est notée;
  • douleurs dans les doigts et les orteils des mains, qui s'intensifient en position assise, en restant dans une position uniforme;
  • l'état général du patient souffre également: un malaise est noté, comme dans les infections respiratoires aiguës, une diminution de la capacité de travailler, une dépression, une diminution ou un manque d'appétit.

Mais la douleur dans les articulations des orteils n'est pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, la mort peut survenir à cause de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale..

Le diagnostic de douleur au pied avec polyarthrite rhumatoïde ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Des études supplémentaires telles que

, radiographie. Le traitement de la douleur dans les pieds et d'autres manifestations de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires,

Rhumatisme Le rhumatisme est une maladie auto-immune qui est déclenchée par des bactéries streptocoques, provoquant généralement une amygdalite. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également les propres tissus du corps, en particulier les valves cardiaques et le cartilage articulaire.

La douleur au pied avec rhumatisme est rare. L'articulation de la cheville n'est affectée que dans les cas où la maladie a une évolution sévère. Dans ce cas, le syndrome douloureux présente certaines caractéristiques:

  • la douleur et d'autres symptômes dans le domaine de la levée du pied sont notés;
  • la douleur s'accompagne d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et fièvre sur l'articulation;
  • les douleurs sont assez fortes, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.

Les douleurs articulaires et autres symptômes ne sont pas la pire manifestation des rhumatismes. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des malformations valvulaires cardiaques se forment progressivement.

Le diagnostic est posé par un rhumatologue. Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour le traitement, les antibiotiques à long terme.

Comment est le pied et sa fonction

Il s'agit d'une structure anatomique complexe composée de 26 os qui forment deux intersections de l'arc. Longitudinal est formé sur la longueur du pied et transversal sur la largeur.
Les os sont principalement interconnectés avec le tissu fibreux - les ligaments. Les muscles associés à une aponévrose rigide (fascia plantaire) assurent la stabilité de la section médiane. Le pied a un groupe de muscles profonds et superficiels qui commencent dans le tiers inférieur de la jambe et sont attachés à différents niveaux aux os. Il y a aussi de la graisse corporelle à l'intérieur pour absorber l'énergie du choc, qui se produit sur le pied pendant la marche, la course et le saut.

La douleur dans le pied sous le pouce et ailleurs lors de la marche indique que quelque chose ne va pas avec l'une des structures internes en interaction. Quand et dans quelles circonstances il apparaît, ainsi que sa localisation, sont les clés pour déterminer ce qui en est la cause. Lorsque le pied fait mal près des doigts et dans d'autres zones, le corps réagit aux changements et passe en "mode d'urgence" afin de réduire ces sensations. Des changements biomécaniques ou une maladie peuvent interférer avec les mouvements normaux et causer des dommages supplémentaires..

Qu'est-ce qui cause la douleur au pied?

La douleur sur la plante du pied sous les doigts et dans d'autres endroits peut être causée par de nombreuses raisons différentes, notamment: blessures, déformations, chaussures erronées, virus, maladies.

Blessure due à une exposition externe
Une cause courante est une position incorrecte de la jambe, ce qui entraîne une perturbation de l'action des forces vectorielles qui lui sont attribuables. Le port de chaussures qui ont une base trop serrée ou des talons hauts, des chaussures avec un laçage solide peuvent également provoquer des hématomes dans la zone de pression, ce qui provoque souvent un coussin sous le gros orteil et à d'autres endroits.

Entorses, muscles et fractures
Se produisent généralement soudainement. Ils provoquent des tensions dans les muscles du pied. L'étirement de l'articulation de la cheville se produit lorsque les ligaments qui maintiennent les os ensemble sont surchargés et que leurs fibres sont trop tendues. La faiblesse de l'appareil ligamentaire dans les articulations conduit au fait que le coussin du pied fait mal sous le pouce lors de la marche.

Effort excessif, ecchymoses ou rupture musculaire
Ils surviennent, par exemple, lors de la frappe d'un objet pointu. Conduire à une surcharge du squelette musculaire et du fascia du pied. En même temps, en marchant, le pied fait mal au pouce et à d'autres endroits. Diverses maladies peuvent être diagnostiquées. L'achilotendinite est une blessure au tendon qui s'attache au calcanéum à l'arrière du talon. La métatarsalgie est une douleur qui se produit sous la tête des os métatarsiens 2-3-4.

Dommages dus à la pression ou à un virage brusque du pied Peut endommager les os et les articulations par le stress. Les blessures sourdes résultant de la pression, par exemple, lorsque quelqu'un a marché sur une jambe, endommagent les muscles et les ligaments. Dans ce cas, la plante du pied fait mal près des doigts et dans d'autres zones.

Les blessures directes résultant de coups de pied peuvent provoquer des ecchymoses, des déchirures de la peau ou même des fractures osseuses..
La métatarsalgie est une douleur qui se produit sous la tête des os métatarsiens 2-3-4. Une blessure à l'ongle peut entraîner l'accumulation d'un hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de l'ongle. Les blessures répétées des os, des muscles et des ligaments peuvent entraîner la croissance de tissu cartilagineux, appelé éperons ou exostoses.

Blessure ouverte ou fermée par coups de pied
Peut provoquer des déchirures cutanées, des ecchymoses, des gonflements ou même des fractures osseuses. Une blessure de l'ongle entraîne une accumulation d'hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de la plaque de l'ongle. Les blessures répétées des os, des muscles et des ligaments conduisent à la croissance du tissu cartilagineux osseux, qui est appelé exostose - un éperon sur le coussin du pied.

Microtraumatisme dû à une surtension
Peut être causé par un travail sur des surfaces inégales, trop dures ou molles. Des surtensions constantes entraînent des fractures de stress, des tendinites, des fasciites, de l'arthrose aiguë et chronique. Un traumatisme du fascia plantaire est également une cause fréquente de douleur. Sa base est attachée au calcanéum et s'étend distalement sur toute la surface plantaire, se connectant avec les têtes des os métatarsiens, fournissant un support pour l'arc. Lorsque le fascia plantaire est endommagé, une réaction inflammatoire se produit qui peut devenir une source de douleur dans le coussinet plantaire en marchant.

Déformation du pied
Les voûtes vous permettent de répartir uniformément la charge de poids corporel lorsque nous sommes debout. Déformés, trop hauts ou trop bas (pieds plats), ils peuvent provoquer des douleurs et des tensions dans les jambes.

Mauvaises chaussures

Les chaussures peuvent également être une source de douleur dans les membres inférieurs. Un port court de chaussures de modèle étroites entraîne l'apparition d'éraflures, de cors et d'abrasions sur les jambes, quand il fait mal de marcher sur la pointe du pied. L'utilisation prolongée de ces chaussures devient la raison de la formation de "os", d'hyperkératose, d'irritation des nerfs et des articulations, de déplacement des doigts, ainsi que de source de microtraumatismes. Si des cônes sur les jambes vous font mal, contactez immédiatement un orthopédiste..

Virus, bactéries et autres maladies

Les verrues sont généralement situées sur la surface plantaire et peuvent provoquer des irritations et des douleurs pendant l'effort. La raison de leur apparition est un virus.

Une source courante de douleur dans le pied près du pouce est un ongle incarné. Il provoque une irritation et parfois une infection..

Le diabète, la maladie de Hansen et la goutte sont des affections courantes qui affectent les membres inférieurs. Les maladies des nerfs des jambes peuvent provoquer un engourdissement et une sensation de brûlure, c'est ce qu'on appelle la neuropathie périphérique..

La douleur au pied est un symptôme qui est le signe d'un certain processus pathologique du système musculo-squelettique du pied ou une conséquence d'un traumatisme. Dans tous les cas, seul un médecin prescrit un traitement, après examen et diagnostic précis.

Étiologie

La douleur au pied peut être une manifestation des processus pathologiques suivants:

  • l'ostéoporose;
  • pied plat;
  • éperon au talon;
  • varices;
  • pied diabétique;
  • type d'endartérite oblitérante;
  • ligamentite;
  • l'ostéomyélite;
  • goutte;
  • rhumatisme;
  • polyarthrite rhumatoïde.

De plus, la douleur au pied peut être causée par des dommages mécaniques à l'articulation - fracture, luxation, ecchymose grave, entorse ou rupture des ligaments.

Classification

La douleur au pied en marchant ou au repos distingue ces types:

  • diffuser;
  • excitant le pied entier;
  • type local.

La nature de la manifestation de la douleur et sa localisation peuvent indiquer la cause profonde, cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez tenter indépendamment d'éliminer ce symptôme désagréable. L'automédication peut entraîner de graves complications..

Symptomatologie

Dans ce cas, il est difficile de distinguer le tableau clinique global, car la nature des symptômes dépendra de la maladie sous-jacente.

La douleur dans la plante du pied peut indiquer le développement de l'ostéoporose ou de l'arthrite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur peut déranger une personne même au repos, avec une pression sur le talon, la douleur peut s'intensifier;
  • raideur dans les articulations, un engourdissement des orteils peut être observé le matin;
  • fatigue, même avec une activité physique courte;
  • la douleur dans les doigts des membres inférieurs peut s'intensifier après une charge prolongée ou une inactivité prolongée;
  • malaise général;
  • perturbation du cycle du sommeil;
  • invalidité.

La douleur dans le pied au-dessus ou dans le plantaire est présente dans la clinique de l'arthrose, des pieds plats et de la goutte. Avec de telles maladies, les patients seront perturbés par les symptômes suivants:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • resserrement du pied en marchant;
  • fatigabilité rapide;
  • amincissement de la peau;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut être aiguë, de nature paroxystique même dans un état de repos complet;
  • des déformations du pied sont possibles;
  • la douleur peut survenir soudainement;
  • augmentation de la température locale;
  • au cours de l'évolution chronique de la maladie, la formation de croissances dans l'articulation touchée est possible.

Articulation saine et changements avec arthrose

La douleur au pied entre le talon et l'orteil, qui donne aux côtés, peut être un signe du développement d'un éperon calcanéen ou d'une fasciite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur au pied augmente lors de la marche;
  • la plus grande sévérité du symptôme est observée le matin, quand une personne commence juste une activité motrice;
  • gonflement;
  • élévation de la température locale.

Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, une telle violation peut entraîner une boiterie chronique..

Une douleur au pied sous les doigts lors de la marche peut indiquer à la fois un effort physique excessif et des processus pathologiques graves (arthrite, ostéomyélite, goutte, pieds plats). Le tableau clinique suivant est observé:

  • couture ou coupure de douleur intense;
  • gonflement, gonflement dans le développement du processus pathologique;
  • à mesure que le processus inflammatoire s'aggrave, la douleur passe à l'ensemble de l'articulation;
  • augmentation de la température locale;
  • température corporelle subfébrile ou fébrile;
  • signes d'intoxication générale.

La présence d'un tel tableau clinique peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire purulent, qui présente un danger pour la santé et la vie humaines.

La cause de la douleur dans la partie supérieure du pied peut être un rhumatisme, une ligamentite et d'autres maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, le symptôme s'accompagne du tableau clinique suivant:

  • la douleur est de courte durée, de courte durée, mais prononcée;
  • inflammation, gonflement de l'articulation;
  • augmentation de la température locale;
  • rougeur de la peau dans l'articulation touchée.

La douleur dans la jambe de la hanche au pied peut être une manifestation de l'ostéochondrose et de la hernie intervertébrale, cependant, seul le médecin peut établir l'étiologie exacte après l'examen. Dans de tels cas, l'expression du tableau clinique suivant est possible:

  • le syndrome douloureux se manifeste par une activité motrice;
  • irradie vers les fesses, le dos;
  • raideur dans les mouvements;
  • faiblesse dans les bras et les jambes;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut déranger une personne même au repos.

La douleur au pied peut survenir avec une maladie telle que le pied diabétique, les symptômes sont les suivants:

  • gonflement du pied, augmentation de la douleur, même avec des charges statiques mineures;
  • faiblesse dans les jambes, engourdissement;
  • rougeur du membre affecté, cyanose de la peau;
  • augmentation de la température locale;
  • ulcères cutanés.

Dans ce cas, si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, la complication du processus pathologique peut entraîner la nécessité d'une amputation.

Avec les varices des jambes, la douleur n'est observée qu'aux stades avancés du développement de la maladie. Au stade initial du développement de la maladie, une personne ne peut ressentir qu'un gonflement, une lourdeur, une fatigue accrue des jambes.

Il faut comprendre que la manifestation de ce symptôme peut être à la fois un signe de dommage mécanique et un processus pathologique grave. Par conséquent, l'automédication ou ignorer ce symptôme est impossible. À la première occasion, vous devez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même.

Diagnostique

Pourquoi les pieds font mal, seul un médecin qualifié peut dire après l'examen. Tout d'abord, un examen objectif approfondi du patient est effectué, avec la clarification des plaintes et des antécédents de la maladie et de la vie. Pour le diagnostic et la nomination du bon traitement, les méthodes de diagnostic suivantes peuvent être prescrites:

Arthroscopie de la cheville

  • radiographie du membre affecté;
  • examen échographique de l'articulation;
  • IRM
  • scintigraphie;
  • arthroscopie;
  • myélographie;
  • discographie de contraste;
  • électrospondylographie.

Le programme de diagnostic exact est prescrit par le médecin en fonction des antécédents recueillis et du tableau clinique actuel.

Traitement

La thérapie de base dépendra entièrement du diagnostic et de l'étiologie de la cause profonde. Un traitement conservateur n'est pas toujours conseillé; dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Le traitement médicamenteux peut inclure de tels médicaments:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • analgésiques;
  • décongestionnants;
  • anticoagulants - avec hématomes;
  • améliorer l'approvisionnement en sang;
  • vitamines et mineraux.

En plus du traitement médical, le médecin peut prescrire des procédures physiothérapeutiques, un cours de thérapie manuelle, des exercices de physiothérapie.

Dans certains cas, une correction diététique peut être nécessaire, car un excès de poids affecte également négativement le fonctionnement du système musculo-squelettique.

Si le traitement est commencé en temps opportun, des complications graves peuvent être évitées. Sinon, le développement de maladies concomitantes qui conduisent finalement à un handicap.

La prévention

Le risque de développer cette maladie peut être complètement éliminé si les recommandations suivantes sont mises en pratique:

  • porter uniquement confortable, correct, du point de vue de l'orthopédie, des chaussures;
  • traiter en temps opportun toutes les maladies infectieuses et autres processus pathologiques;
  • mange correctement;
  • observer la routine quotidienne;
  • effectuer une activité physique modérée.

En outre, il convient de garder à l'esprit l'importance d'un examen médical préventif systématique..