logo

Comment traiter et quoi faire avec la sciatique pendant la grossesse

La joie de l'attente d'un enfant peut éclipser la douleur aiguë dans le dos. Pendant la grossesse, ces sensations douloureuses sont difficiles à supporter non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement.

La sciatique (source de douleur) est une maladie spécifique et nécessite un traitement soigneux. Il est compliqué par certaines restrictions, compte tenu de la condition de la femme.

Causes de pincement chez la femme enceinte

L'utérus, de taille croissante, commence à exercer une pression sur les organes internes environnants et il arrive qu'il affecte le nerf sciatique en passant par la région lombaire. Au troisième trimestre, l'enfant se retourne et pince le nerf, ce qui provoque une douleur aiguë.

En outre, une cause fréquente de cette maladie chez les femmes enceintes est un déplacement des disques qui commencent à serrer les racines des nerfs de la moelle épinière. Dans ce cas, des sensations douloureuses apparaissent dans les organes, car elles sont innervées par ces nerfs.

Mais les femmes enceintes souffrent souvent d'épisodes inattendus de sciatique. Si une femme enceinte a au moins une vertèbre endommagée, cela provoquera certainement une inflammation ou affectera le nerf lui-même.

Symptômes

Il arrive parfois que la sciatique chez la femme enceinte puisse être confondue avec d'autres maladies. Par conséquent, vous devez connaître les symptômes inhérents uniquement à la sciatique. Le principal symptôme est la douleur avec les paramètres suivants:

  • La nature perçante de la douleur. Il peut être appelé net ou tir..
  • La douleur couvre les fesses, les hanches, la fosse poplitée et même le bas de la jambe. Il arrive que la douleur se propage à la surface de la jambe entière. Et dans le bas du dos se posent immédiatement ou sont absents en premier.
  • Selon la forme de la maladie, la douleur peut être chronique ou convulsive.
  • Douleur de force variable. Parfois, il n'est presque pas ressenti, mais dans un autre cas, tout mouvement s'accompagne d'une douleur intolérable.
  • La douleur est toujours d'un côté seulement.

Anomalies neurologiques avec sciatique:

  • Changement de la sensibilité de la peau de la jambe (sauf la surface interne) et du pied.
  • Il y a une violation des mouvements musculaires de la cuisse.
  • En raison d'une longue position inconfortable, le tonus musculaire des membres et de la région lombaire change. Les femmes enceintes commencent à chercher une position confortable avec un minimum de douleur et essaient de la garder le plus longtemps possible.
  • La violation des mouvements entraîne une atrophie des muscles postérieurs des cuisses et du bas des jambes.

Symptômes diagnostiques:

  • Peau sèche.
  • Ongles fins et cassants.
  • Le développement de l'ostéoporose (les os du tibia sont détruits).
  • Modifie la couleur de la peau, en relation avec un changement de la lumière des vaisseaux.
  • Trouble de la transpiration.
  • La peau mince commence à ressembler au papyrus.

Les femmes enceintes ressentent une douleur aiguë qui paralyse souvent le bas du dos. Le mouvement devient difficile, car la douleur est très vive.

Traitement

Que faire pour traiter la sciatique pendant la grossesse? Cette question est très compliquée, car certaines méthodes de diagnostic et certains médicaments sont contre-indiqués..

  • gels et onguents spéciaux;
  • certains médicaments (stéroïdes et analgésiques);
  • physiothérapie;
  • massothérapie;
  • Thérapie par l'exercice.

Sous forme de traitement local, des stimuli contenant de l'alcool sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine. Les pommades et les gels sont le salut, car ils agissent localement, sont rapidement absorbés et n'ont aucun effet sur le fœtus. Ils sont divisés en groupes:

  • chondoprotecteurs - éliminer les pincements (Teraflex, Chondroxide);
  • réchauffement - améliore la circulation sanguine (Finalgon, Capsicam).

Il existe des exercices spéciaux pour aider à soulager la douleur:

  • Assurez-vous de 10 squats chaque jour. Ainsi, le tonus des muscles des jambes est maintenu. Mais si c'est difficile, vous pouvez vous appuyer contre le dossier de la chaise.
  • Se tenir contre le mur et toucher sa région lombaire. Détendez-vous et recommencez. Cet exercice vous permet d'étirer et de détendre vos muscles spinaux..
  • Allongé sur le dos, écartez lentement les jambes avec un retard de 15 secondes.
  • Dans la même position de départ, étirez les jambes vers l'avant (tirez le talon).
  • Allongez-vous sur le côté et soulevez le haut de votre jambe (au moins 7 fois).

La prévention

Assurez-vous de faire des ajustements à votre vie, sinon la maladie reviendra:

  • surveillez votre posture et il est recommandé d'utiliser un bandage;
  • Randonnée
  • chaussures sans talons hauts;
  • dormir sur un lit dur.

Si vous suivez toutes les règles nécessaires, non seulement la maladie reculera, mais elle ne se rappellera jamais.

Les causes des maux de dos et des exercices efficaces dans la vidéo:

Malheureusement, il n'y a aucune garantie d'éliminer la sciatique pendant la grossesse. Mais si une femme ne néglige pas les exercices spéciaux, suivez toutes les recommandations du médecin et surveillez le régime alimentaire, la sciatique sera tolérée beaucoup plus facilement, car le corps sera toujours en bonne forme.

Nerf sciatique pincé pendant la grossesse

Le nerf sciatique est le plus grand tronc nerveux du corps humain. Le pincement de ce nerf survient souvent dans la seconde moitié de la grossesse, principalement pendant une période après 16 semaines. Pourquoi cette condition se produit-elle? Comment soulager la douleur lorsque le nerf sciatique est pincé?

Les causes

Le nerf sciatique quitte le plexus sacré, passe de la colonne vertébrale à travers la région fessière. Le nerf descend jusqu'à la cuisse, longe l'arrière de la jambe et se ramifie en deux branches dans la fosse poplitée. Le nerf le plus gros du corps humain est responsable de la sensibilité de la peau et de l'activité motrice du membre inférieur.

L'inflammation et le pincement du nerf sciatique pendant la grossesse sont principalement associés à une charge accrue sur la colonne vertébrale et l'articulation sacrée. Une augmentation rapide du poids corporel, un déplacement du centre de gravité, un étirement des muscles et des ligaments autour de la colonne vertébrale - tout cela conduit au développement d'une pathologie. Le nerf pincé survient principalement à la fin du II et au début du III trimestre. Dans les premiers stades de la grossesse, une telle condition ne se produit pratiquement pas.

  • faiblesse de l'appareil musculaire et ligamentaire (faible activité physique avant et pendant la grossesse);
  • gain de poids rapide (plus de 500 g par semaine);
  • grossesse multiple;
  • polyhydramnios;
  • constipation prolongée;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • pathologie articulaire;
  • Blessure de la colonne vertebrale.

Le nerf sciatique pincé survient chez les femmes enceintes de tout âge. Une condition similaire se produit même chez les jeunes femmes qui n'ont pas eu de problèmes de colonne vertébrale dans le passé. Après la naissance du bébé, la douleur disparaît d'elle-même sans traitement supplémentaire. Dans de rares cas, une assistance spécialisée est également requise après l'accouchement.

Symptômes

La douleur est le principal signe de pincement du nerf sciatique. Des sensations douloureuses surviennent dans la région sacro-lombaire et ressemblent d'abord à une attaque d'ostéochondrose. La douleur passe rapidement à la fesse, puis redescend la jambe. Cette pathologie se caractérise par d'intenses douleurs lancinantes se propageant de haut en bas.

Le nerf sciatique pincé est une pathologie qui interfère considérablement avec la vie normale. La douleur dans cette condition peut être très sévère et même insupportable. Les sensations désagréables s'intensifient au moindre mouvement. La future femme ne peut pas dormir et faire les choses habituelles jusqu'à ce que le syndrome de la douleur disparaisse. Souvent, cette condition devient la cause d'une hospitalisation d'urgence.

Avec la douleur, d'autres sensations viennent. Engourdissement du membre inférieur, sensation de ramper, picotements - tout cela est caractéristique du pincement du nerf sciatique. Le processus pathologique dans la plupart des cas est unilatéral. L'inflammation des nerfs bilatéraux est extrêmement rare.

Les symptômes de lésions du nerf sciatique sont le plus souvent ressentis la nuit ou tard le soir. Souvent, cette condition provoque de l'insomnie et une mauvaise santé tout au long de la grossesse. L'hypothermie précédente et une activité physique inadéquate peuvent provoquer une crise de douleur. Aux stades ultérieurs, les mouvements fœtaux actifs peuvent également entraîner de fortes douleurs dans la région fessière..

L'un des symptômes les plus désagréables accompagnant le pincement du nerf sciatique est une violation de la miction et de la défécation. Au moment de l'attaque, un écoulement involontaire d'urine et de matières fécales est possible. Cette condition nécessite des conseils spécialisés obligatoires et des soins médicaux d'urgence..

Implications pour le fœtus

Le nerf sciatique pincé n'est pas un danger pour un bébé qui grandit. Cette pathologie affecte uniquement le bien-être d'une femme, mais n'interfère pas avec le déroulement normal de la grossesse. Même une attaque sévère de douleur n'affecte pas l'état du fœtus dans l'utérus de la mère. Dans certains cas, une douleur intense peut provoquer une augmentation à court terme du tonus utérin.

Méthodes de traitement

Le nerf sciatique pincé est un problème qui disparaîtra complètement peu de temps après la naissance du bébé sans traitement supplémentaire. Voici rarement une des femmes enceintes dans la force de supporter une douleur intense tout au long de la grossesse. Pour soulager la condition et éliminer les sensations désagréables, les méthodes suivantes sont utilisées:

Physiothérapie

Une activité physique adéquate est la meilleure façon de gérer la douleur et d'éliminer le pincement du nerf sciatique. Vous pouvez effectuer des exercices à la fois directement pendant les attaques et entre elles. Des exercices réguliers aident à prévenir une nouvelle exacerbation de la maladie et à améliorer considérablement la qualité de vie pendant la grossesse..

  • Exercice numéro 1. Mettez-vous à quatre pattes. Gardez vos bras et vos jambes alignés. Pliez le dos, baissez la tête. Revenez lentement à la position de départ, levez la tête. Répétez l'exercice au moins 6 fois.
  • Exercice numéro 2. Tenez-vous contre le mur, appuyez fermement sur le bas du dos. Détendez-vous, soulevez légèrement le bas du dos. Revenez à la position de départ. L'exercice peut être effectué allongé sur le dos (jusqu'à 24 semaines de grossesse et sous réserve d'une bonne santé).
  • Exercice numéro 3. Mettez une chaise devant vous. Mettez un pied sur le siège. Tenez votre dos bien droit. Penchez-vous lentement, comme le permet votre ventre en pleine croissance. Continuez à conduire jusqu'à ce que vous sentiez un étirement à l'arrière de votre cuisse. Maintenez cette position pendant 5 à 10 secondes. Répétez plusieurs fois pour chaque jambe..

Tous les exercices sont effectués lentement, sans stress. Pendant la gymnastique ne devrait pas apparaître une forte douleur. Si les exercices provoquent de la douleur ou un inconfort important, vous devez arrêter de faire de l'exercice. Le physiothérapeute ou le spécialiste de la physiothérapie peut également choisir l'ensemble d'exercices optimal pour pincer le nerf sciatique..

Les cours de yoga sont un excellent moyen de prévenir le pincement du nerf sciatique et de réduire la fréquence des attaques avec une pathologie déjà existante. Faire du yoga devrait être sous la supervision d'un instructeur dans un groupe spécial pour les femmes enceintes. Le yoga classique dans ce cas ne fonctionnera pas. De nombreux exercices de yoga classique sont interdits pendant la grossesse (y compris l'entraînement des abdominaux et d'autres groupes musculaires).

La natation

La natation est l'occasion de soulager le stress de la colonne vertébrale, de réduire la pression sur les muscles et les ligaments du bassin et ainsi de réduire la fréquence des crises de douleur. Pendant la saison froide, vous pouvez pratiquer dans la piscine (individuellement ou en groupe pour les femmes enceintes). La natation, comme le yoga, aide le corps de la femme à se préparer à l'accouchement à venir et facilite grandement le déroulement de la grossesse dans les étapes ultérieures.

Massage

Le massage de la région lombaire vous permet de détendre les muscles et réduit ainsi la fréquence des crises de douleur. Pour soulager la condition, il suffit de suivre un cours de 10 séances. Le massage doit être effectué par un spécialiste expérimenté qui connaît les compétences de travail avec les femmes enceintes et connaît tous les aspects de cette période importante..

Échauffement

Lors d'une crise de douleur, un foulard chaud ou un plaid sur le bas du dos aidera à soulager la maladie. Appliquer des crèmes et onguents chauffants supplémentaires ne peuvent être prescrits que par un médecin. De nombreux médicaments qui soulagent l'inflammation nerveuse sont interdits pendant la grossesse et peuvent provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée..

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle pendant la grossesse est réalisée en combinaison avec l'acupuncture et d'autres procédures conçues pour soulager la douleur et réduire la fréquence des crises. Avant de commencer la procédure, vous devez consulter un gynécologue. La thérapie manuelle est contre-indiquée dans certaines complications de la grossesse..

Bandage prénatal

À partir de 20 semaines de grossesse, il est conseillé à toutes les femmes de porter un bandage spécial. Cet appareil supprime la charge de la colonne vertébrale, ce qui réduit à son tour la pression sur le nerf sciatique et réduit le risque de développer une attaque. Le bandage prénatal doit être dimensionné.

Thérapie médicamenteuse

En cas de douleur intense dans la région lombaire et fessière, des médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène, etc.) sont prescrits. La durée du traitement peut aller jusqu'à 5 jours. Au cours des premier et troisième trimestres, l'utilisation de ces médicaments est très limitée en raison du risque élevé pour le fœtus. L'utilisation de médicaments anti-inflammatoires pendant cette période peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée.

La prévention

Ce qui aidera à prévenir l'entartrage du nerf sciatique?

  1. Activité physique régulière avant et pendant la grossesse (yoga, gymnastique, aérobic, natation, marche).
  2. Contrôle de la posture et de la position du corps.
  3. Porter une attelle pendant la grossesse.
  4. Porter des chaussures à talons bas à semelles fermes.
  5. Traitement en temps opportun des maladies de la colonne vertébrale (au stade de la planification de la grossesse).

Suivre ces directives simples aidera à prévenir les accès de douleur et autres sensations désagréables lorsque le nerf sciatique est pincé..

Comment soulager la douleur avec une inflammation du nerf sciatique chez les femmes enceintes

Faire reculer la douleur est un compagnon de grossesse fréquent. La raison de son apparition peut être des changements physiologiques naturels dans le corps de la femme enceinte ou le développement de pathologies plus dangereuses, telles que le pincement et l'inflammation du nerf sciatique. Il est important de déterminer la cause de l'inconfort dans le temps et de commencer le traitement afin d'éviter le développement de complications graves.

Causes de pathologie pendant la grossesse et l'accouchement

La probabilité de pincer le nerf sciatique n'est pas liée à l'âge de la future mère. La pathologie est diagnostiquée même chez les jeunes filles en bonne santé qui n'avaient auparavant aucun problème avec le système musculo-squelettique et la colonne vertébrale en particulier.

Les raisons de l'apparition d'une condition lorsque le nerf sciatique fait mal pendant la grossesse et pendant l'accouchement peuvent être:

  • augmentation de la charge sur la région sacrée et la colonne vertébrale dans son ensemble;
  • déplacement du centre de gravité en raison d'un élargissement de l'abdomen;
  • pression de l'utérus élargi sur le nerf sciatique;
  • hypothermie;
  • activité physique excessive;
  • processus inflammatoires dans les articulations;
  • grossesse multiple ou gros fœtus;
  • polyhydramnios;

Le plus souvent, après l'accouchement, en raison d'une diminution de la charge, l'inconfort disparaît sans besoin de traitement supplémentaire. Il est important pour une jeune mère d'apprendre à élever correctement le bébé et à prendre une pose confortable tout en le nourrissant. Dans de rares cas, l'aide d'une spécialiste peut être nécessaire pour une femme et après l'apparition du bébé, la lumière.

Danger de pathologie

Tout d'abord, la sciatique est dangereuse par la menace d'interruption de grossesse aux premiers stades et d'accouchement prématuré par la suite. Souvent, les symptômes de pincement du nerf sciatique qui se sont développés avant 10 semaines ne permettent pas de préserver le fœtus.

L'affaiblissement et la perte d'élasticité des muscles du plancher pelvien et des tissus musculaires adjacents, causés par la sciatique, peuvent nuire à l'état général des femmes, tant pendant la grossesse qu'après l'accouchement..

La pathologie peut compliquer considérablement le processus de livraison lui-même. L'hyperthermie et la nécrose des tissus environnants peuvent nuire à l'enfant.

Manifestations cliniques

Des signes avant-coureurs de l'apparition de la maladie - douleur douloureuse tirant dans le bas du dos - peuvent apparaître avant même la conception. Souvent, les femmes n'y prêtent pas attention. Cependant, le développement du fœtus contribue à l'aggravation de l'évolution de la maladie, vous devez donc prendre soin de votre santé au stade de la planification de la conception.

Symptômes de pincement du nerf sciatique chez la femme enceinte:

  • douleur dans la colonne vertébrale sacro-lombaire, s'étendant aux fesses et à la jambe;
  • douleur aggravée par le mouvement, les éternuements ou la toux;
  • changement de démarche;
  • difficulté à changer la position du corps;
  • difficultés d'extension et d'abduction des membres sur les côtés;
  • sensation d'engourdissement et de picotements dans le membre;
  • insomnie;
  • fatigue;
  • augmentation de la température;
  • perturbation de certains organes internes.

Miction incontrôlée ou selles, une douleur aiguë insupportable dans la zone du coccyx est le signe d'une maladie grave et nécessite une hospitalisation immédiate.

Diagnostique

La plupart des méthodes de diagnostic connues sont interdites pendant la grossesse. Cela est dû à la forte probabilité de nuire à l'enfant à naître. Pour déterminer la présence d'une pathologie, le médecin doit effectuer une enquête et un examen d'une femme pour déterminer la nature de la douleur, la localisation et la fréquence de son apparition..

Si nécessaire, pour clarifier le diagnostic, la future mère peut être envoyée pour une échographie. Une méthode de diagnostic plus informative et fiable - l'imagerie par résonance magnétique - peut être utilisée à partir du deuxième trimestre de la grossesse.

Thérapies

Pendant la grossesse, l'essentiel est de ne pas nuire au fœtus, donc seul un spécialiste qualifié doit traiter la maladie. Il est nécessaire de sélectionner soigneusement les médicaments et les procédures qui ne nuisent pas au développement du futur bébé.

Traitement médical

Une femme doit observer un repos au lit strict, ainsi que des injections de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques à base d'ibuprofène ou de paracétamol. Le médicament est utilisé uniquement pour les douleurs intolérables très graves et ne peut durer plus de 5-7 jours.

En plus des injections pour le traitement de l'inflammation du nerf sciatique pendant la grossesse, des agents externes peuvent être utilisés. Ils sont moins dangereux pour la santé de l'enfant, car la plupart d'entre eux n'entrent pas dans la circulation sanguine et ne pénètrent pas la barrière placentaire. Ces médicaments comprennent la ménovazine et le diclofénac, qui ont un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé..

Votre médecin peut également vous prescrire des complexes vitaminiques, des chondroprotecteurs et des relaxants musculaires qui contribuent à la relaxation complète du tissu musculaire..

L'automédication est fortement déconseillée. L'acceptation de tous les types de médicaments doit être convenue avec le médecin traitant.

Physiothérapie

Une activité physique modérée est le meilleur moyen de réduire la douleur et de se débarrasser des pincements. Il est possible de pratiquer la physiothérapie lors des crises de douleur et pour leur prévention. La charge systématique vous permet de prévenir la progression de la maladie et améliore considérablement la qualité de vie d'une femme.

Avec la sciatique, vous pouvez effectuer la série d'exercices suivante:

  1. Mettez-vous à quatre pattes. Pliez le dos, tête en bas. Revenez ensuite à la position de départ et relevez la tête. Effectuez au moins 5 approches.
  2. Pour se tenir contre le mur, en appuyant fermement contre le bas de son dos. Détendez-vous et soulevez légèrement votre bassin. En début de grossesse, l'exercice peut être effectué en position couchée..
  3. Installez une chaise devant vous en y jetant une jambe. Tenez votre dos bien droit. Penchez-vous lentement vers l'avant, comme l'estomac élargi le permet. Continuez le mouvement jusqu'à ce qu'il y ait une sensation d'étirement de l'arrière de la cuisse. Dans cette position, vous devez vous attarder quelques secondes, puis revenir à la position de départ et vous détendre.

La gymnastique doit être effectuée lentement, sans trop de stress. Il est préférable d'arrêter la charge si un exercice provoque de la douleur et un inconfort tangible. Le complexe de physiothérapie doit correspondre à l'âge gestationnel, par conséquent, un physiothérapeute ou un spécialiste des exercices de physiothérapie doit choisir le bon exercice.

Les cours de yoga aideront à prévenir l'apparition de la maladie et à réduire considérablement le nombre d'attaques si un pincement s'est déjà produit. La pratique aide à renforcer les muscles du plancher pelvien, à normaliser la circulation sanguine, à rétablir une bonne respiration.

Il est nécessaire de commencer les cours sous la supervision d'un instructeur qualifié ayant une expérience de travail avec des femmes enceintes.

Il est préférable de s'inscrire à un yoga spécial pour les femmes enceintes, car de nombreuses postures de yoga classique pendant la période de portage du bébé sont interdites, par exemple, l'entraînement des muscles abdominaux, les étirements profonds ou les squats.

La natation

Les procédures hydriques peuvent soulager le stress de la colonne vertébrale, réduire la pression sur les groupes musculaires et les ligaments, réduisant ainsi la douleur et la fréquence de leur apparition. Il est préférable d'utiliser des piscines couvertes et de suivre des cours pour les femmes enceintes sous la supervision d'un instructeur.

La natation aide à renforcer les muscles et à augmenter son élasticité, facilite grandement le déroulement de la grossesse et aide la future femme à se préparer à l'accouchement à venir.

Massage

De légers mouvements de massage lombaire contribuent à la relaxation musculaire, réduisant ainsi la fréquence des crises de douleur. Soulager considérablement la condition aidera un cours de massage, composé de 8 à 10 séances.

Il est préférable de ne pas effectuer de massage seul à la maison, mais de confier cette leçon à un spécialiste expérimenté qui a les compétences pour travailler avec des femmes enceintes.

Thérapie manuelle et ostéopathie

Le traitement peut être effectué en combinaison avec l'acupuncture et d'autres procédures similaires visant à réduire l'intensité de la douleur. Un thérapeute manuel ou ostéopathe expérimenté avec des mouvements de massage doux aidera à se débarrasser des pincements et à améliorer l'état général du patient..

Avant d'utiliser cette méthode de traitement, vous devez consulter un gynécologue. Certaines complications de la grossesse ne permettent pas une thérapie manuelle.

Échauffement

Lors de la prochaine attaque, une écharpe ou un plaid chaud, qui doit être enveloppé dans le bas du dos, aidera à soulager la douleur. L'utilisation de pommades et de gels chauffants supplémentaires n'est autorisée que selon les directives d'un médecin. La plupart des médicaments qui soulagent l'inflammation sont contre-indiqués pendant la grossesse..

Vous pouvez mettre des compresses chauffantes chaudes dans le bas du dos et prendre des bains de sel. Pour ce faire, dissolvez quelques kilogrammes de sel dans de l'eau chaude. Cette procédure n'est autorisée que pendant le premier trimestre de la grossesse..

Les lotions d'alcool et le frottement, par exemple, les teintures de fleurs de lilas, de raifort, de piment fort ou d'ail, peuvent aider à soulager les maux de dos causés par un nerf pincé. Ces médicaments aident à augmenter la circulation sanguine et à soulager les spasmes..

Bandage prénatal

Les médecins recommandent de porter des appareils spéciaux pour les femmes à partir de la 20e semaine de grossesse. Le bandage prénatal réduit la charge sur la colonne vertébrale, la répartissant uniformément sur toutes les articulations. Cela vous permet de réduire la pression sur le nerf sciatique et de prévenir l'apparition de crises de douleur.

L'appareil doit être dimensionné pour ne pas gêner les mouvements et ne pas serrer l'estomac. Il est préférable de se procurer un bandage dans les magasins spécialisés et les cliniques.

Complications et conséquences possibles

Pincé le nerf sciatique les femmes font face le plus souvent dans la seconde moitié de la grossesse. Les conséquences de cette condition peuvent être:

  • engourdissement des membres;
  • névralgie;
  • rachiocampsis.

Seule une thérapie compétente en temps opportun évitera le développement de complications dangereuses et éliminera avec succès la maladie.

Mesures préventives

Pour réduire considérablement le risque de pathologie, il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes des médecins:

  • en fin de grossesse, porter un bandage;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • marcher plus souvent au grand air;
  • porter des vêtements et des chaussures confortables avec une semelle plate;
  • faire de la gymnastique spéciale, nager et faire du yoga;
  • acheter un matelas orthopédique et un oreiller pour les femmes enceintes;

N'hésitez pas à demander de l'aide à vos proches pour leur déléguer une partie de leurs fonctions. Une femme enceinte a besoin de se reposer plus souvent pendant la journée, de détendre complètement tous les groupes musculaires, de soulager le stress de la colonne vertébrale et des membres inférieurs.

Nerf sciatique pincé pendant la grossesse: comment gérer la douleur

Le nerf sciatique pincé pendant la grossesse est un problème courant auquel une femme sur 100 est confrontée. Cette condition apporte un inconfort important à la femme enceinte et nécessite un traitement immédiat. N'oubliez pas que vous n'avez pas besoin d'essayer de choisir vous-même les moyens de traitement: il vaut mieux se présenter à un neurologue.

Emplacement et fonction du nerf sciatique

Le nerf sciatique est l'un des gros troncs nerveux s'étendant du plexus sacré. Il passe à l'intérieur du petit bassin, le laissant dans la région fessière à travers le trou sous le muscle piriforme à côté du fémur. Ensuite, le nerf est situé sous le muscle grand fessier, puis va superficiellement dans la zone du pli fessier. Dans la partie supérieure de la fosse poplitée, elle est divisée en deux gros troncs: les nerfs tibial et péronier.

Le nerf sciatique passe profondément sous les muscles

Le plus souvent, le nerf sciatique pincé (sciatique) se forme lorsqu'il quitte le bassin.

Le nerf sciatique et ses branches participent à l'innervation des groupes musculaires de la cuisse, du bas de la jambe, de la région fessière. Cela explique la survenue d'un symptôme clinique différent dans la sciatique..

Pourquoi le pincement du nerf sciatique chez les femmes enceintes

Au premier trimestre de la grossesse, les causes de la sciatique sont les mêmes que chez les autres personnes. Ceux-ci inclus:

  • maladies chroniques de la colonne vertébrale (ostéochondrose, hernies des disques intervertébraux, déplacement des disques);
  • blessures ou opérations des vertèbres de la région lombaire;
  • violation des mesures de sécurité lors de la pratique d'un sport;
  • obésité;
  • mode de vie sédentaire;
  • violation de la posture (scoliose);
  • hypothermie sévère.

L'une des raisons d'un nerf pincé est une hernie discale

Au cours des deuxième et troisième trimestres, des pincements du nerf sciatique peuvent survenir même chez les femmes en bonne santé. Ceci est directement lié à l'augmentation du volume de l'utérus de plusieurs fois: l'organe se déplace vers l'arrière et exerce une forte pression sur le plexus sacré. Les mouvements fœtaux extrêmement actifs dans l'utérus contribuent également au développement de la sciatique..

Un utérus élargi provoque une compression des troncs nerveux

Les principaux symptômes de la sciatique chez les femmes enceintes

Le plus souvent, la maladie se développe fortement: elle peut être associée à un torse pointu ou à une flexion du membre. Le nerf sciatique pincé se manifeste par les symptômes suivants:

  • la survenue d'une douleur intense (la douleur est de nature tirante, augmente en position debout);
  • engourdissement de l'arrière de la cuisse et de la jambe inférieure;
  • l'apparition de paresthésies (sensation de brûlure de la chair de poule);
  • l'incapacité de soulever une jambe douloureuse et de la plier à un angle de 90 degrés;
  • changement de démarche (en raison de sensations désagréables, la femme enceinte épargne le membre et la boite affectés).

Toutes les femmes enceintes ne présentent pas tous les symptômes caractéristiques du pincement du nerf sciatique. Lorsque j'étais à l'hôpital, ma colocataire a été diagnostiquée, bien qu'elle ait elle-même dit qu'elle ne ressentait aucune douleur: seulement une légère et légère brûlure sur la surface interne de la cuisse, ainsi qu'une diminution de la sensibilité du bas de la jambe. La femme a activement participé à des séances de physiothérapie et de massage, effectué les exercices prescrits par le médecin et suivi un régime. En une semaine, son état s'est complètement normalisé sans prendre de médicaments, sa sensibilité a retrouvé, après quoi la femme enceinte a été libérée.

Vidéo: Elena Malysheva parle de sciatique

Comment traiter une maladie

Dans la plupart des cas, la thérapie de la sciatique est effectuée à domicile. Mais si une femme ressent une douleur intense et bouge à peine sans assistance, les médecins insistent pour l'hospitalisation. L'objectif principal du traitement est de réduire la gravité de la douleur: cela est réalisé à l'aide de médicaments, de compresses, de massages et d'un cours de physiothérapie. Pour améliorer l'état général, il est recommandé à la femme d'être exposée au stress le moins possible et de suivre un régime avec des restrictions mineures. Le pronostic de pincement du nerf sciatique est favorable: après traitement, la rémission se produit dans les deux semaines. Les cas de transition de la maladie vers une forme chronique avec exacerbations périodiques sont moins fréquents.

Vidéo: une fille partage son expérience personnelle dans le traitement de la sciatique

Onguents et analgésiques

Pendant la grossesse, presque toutes les substances qui pénètrent dans le corps de la mère affectent le bébé. Par conséquent, la liste des analgésiques approuvés est extrêmement limitée: les médecins recommandent d'utiliser uniquement des agents topiques (suppositoires ou pommades). Les pilules et les injections sont utilisées exclusivement pour les douleurs intenses. Les médicaments qui peuvent être prescrits à une femme enceinte atteinte de sciatique comprennent:

  • analgésiques: paracétamol (1er trimestre), Voltaren, OKI (les deux médicaments peuvent être utilisés jusqu'au 3ème trimestre);
  • onguents-analgésiques: gel Fastum, kétoprofène, Voltaren (appliquer jusqu'au 3ème trimestre);
  • Vitamines B, vitamine C, calcium D3-Nycomed (pour renforcer l'immunité).

Galerie de photos: Médicaments contre la sciatique

Compresses thérapeutiques

Pour se débarrasser de la douleur, les remèdes locaux sont largement utilisés - les compresses. Il est recommandé d'utiliser les plantes et les herbes comme principale matière première pour la cuisson: contrairement aux médicaments, elles ont moins de contre-indications. Recettes de compresses utilisées pour traiter la sciatique chez la femme enceinte:

  1. Faites fondre un petit morceau de cire d'abeille naturelle dans un bain-marie jusqu'à ce qu'il soit semi-liquide. Formez-en une fine crêpe, posez-la sur la zone des fesses. Placez une couche de film alimentaire et plusieurs serviettes éponge sur le dessus. Gardez la compresse pendant environ 20 minutes: la chaleur aide à détendre les muscles. Le cours de traitement se compose de 7 procédures quotidiennes.
  2. 30 g de feuilles d'eucalyptus verser 500 ml d'eau bouillante, laisser reposer une heure. Faire tremper la mousseline avec le produit, la presser et la mettre à la place de la douleur maximale, en l'enveloppant avec une couverture ou une couverture sur le dessus. Allongez-vous avec une compresse pendant une heure: cela réduira l'inconfort, car l'eucalyptus a également des propriétés anti-inflammatoires. Le cours de traitement comprend 10 procédures avec un intervalle entre elles d'une journée..
  3. Dissolvez 4 à 6 cuillères à café de sel dans 500 ml d'eau chaude. Faire tremper de la gaze ou un chiffon en coton dans cette solution, presser et placer sur le muscle fessier ou la jambe, en fixant avec un film alimentaire. La compresse doit être conservée toute la nuit: vous pouvez donc réduire la douleur. Il est nécessaire de répéter la procédure pendant 12 jours.

Galerie de photos: remèdes populaires pour les compresses pour pincer le nerf sciatique

Recommandations nutritionnelles pour les femmes enceintes atteintes de sciatique

Une alimentation bien organisée contribuera à renforcer le corps d'une femme et à compenser le besoin en nutriments et vitamines essentiels. Il est recommandé de servir tous les plats bouillis, mijotés ou au four: mieux vaut refuser les fritures. Aussi, n'abusez pas de la restauration rapide, du café et des bonbons: ils ont un effet négatif sur les processus métaboliques..

N'oubliez pas de boire environ deux litres d'eau par jour: il élimine les toxines du corps.

Ce qui est recommandé pour les patientes enceintes atteintes de sciatique:

  • légumes, fruits et herbes frais (ils contiennent de nombreuses vitamines);
  • les produits laitiers et les œufs (une source indispensable de calcium et de matières grasses);
  • viande rouge (bœuf, porc), volaille, poisson (riche en protéines animales et en acides aminés);
  • toutes céréales et céréales (source de glucides lents);
  • légumineuses et pois;
  • noix et miel.

Galerie de photos: Produits utiles

Massage avec pincement du nerf sciatique

Avec la sciatique, la douleur peut être soulagée par un léger massage. Il est recommandé qu'un professionnel (un physiothérapeute ou un massothérapeute) soit engagé dans sa mise en œuvre, mais si vous n'avez pas une telle opportunité, certains éléments simples sont effectués à domicile.

Il est impossible de faire un massage seul (surtout pendant la grossesse): il faut étudier les muscles fessiers. Par conséquent, il vaut la peine de demander de l'aide à vos proches ou à vos amis..

Au premier et au deuxième trimestre, la femme est allongée sur le ventre, au troisième - elle occupe une position d'un côté sain. Le masseur doit trouver plusieurs points du côté douloureux:

  • fossettes dans la partie inférieure du bas du dos (on les appelle aussi les fosses de Vénus): si elles sont mal exprimées, vous devriez prendre un repère 5-7 cm au-dessus de la fente fessière;
  • projection de l'os pelvien;
  • pointer sous la fesse.

Ils sont interconnectés de cette manière, formant un triangle imaginaire (vous pouvez utiliser un marqueur de délavage pour éviter les erreurs). Ensuite, le masseur avec son poing ou son coude masse intensément l'endroit exactement au centre du triangle pendant 3-5 minutes. Les mouvements de pression réduisent la gravité de la douleur, ce qui soulage les patients. Une telle procédure doit être effectuée une fois par jour pendant une semaine.

Vidéo: massage à domicile pour pincer le nerf sciatique

Bains avec sciatique

Les bains ont un effet relaxant sur les muscles spasmodiques, ce qui aide également à pincer le nerf sciatique. Il est recommandé d'ajouter du sel marin spécial, des bombes et de la mousse à l'eau, ce qui aidera à soulager les tensions et à réduire par réflexe le tonus des muscles des membres inférieurs.

Si vous pensez qu'en plus d'un nerf pincé il y a un processus inflammatoire, vous devez refuser de prendre un bain. Les traitements thermiques augmentent le flux sanguin, entraînant une inflammation accrue.

Lorsqu'elles prennent un bain, les femmes enceintes doivent observer les conditions suivantes:

  • la température de l'eau n'est pas inférieure à 36 degrés ni supérieure à 38 degrés;
  • dans le bain, vous ne devez pas passer plus de 10-15 minutes;
  • la ventilation est obligatoire (vous pouvez ouvrir la porte);
  • après la procédure, vous devez vous allonger sur le côté pendant environ 5 minutes dans un état détendu.

Les bains peuvent non seulement réduire la douleur du nerf pincé, mais aussi soulager le stress

Tableau: physiothérapie pour combattre la pathologie

Nom de la procédureComment est la procédureEffets principauxNombre moyen de séances nécessairesLimite de grossesse
Électrophorèse avec analgésiques et vitaminesUn tampon avec une substance médicinale est appliqué sur la peau de la région fessière, des électrodes y sont fixées: c'est ainsi que le médicament est injecté dans le corps sous l'influence du courant électriqueRéduire la gravité de la douleur7-10Non
PhonophorèseDans la zone du nerf sciatique, une pommade thérapeutique à effet anesthésique est appliquée, après quoi le médecin masse avec un capteur à ultrasonsPénétration plus profonde du médicament dans les tissus8-12Seulement jusqu'au deuxième trimestre
Thérapie UHFDans la région fessière se trouvent les poignées de l'appareil, qui génère un champ magnétique à haute fréquenceRelaxation musculaire réflexe, amélioration de la circulation sanguine5–8Jusqu'au troisième trimestre

Galerie de photos: physiothérapie pour la sciatique

Le danger de pincer le nerf sciatique pendant la grossesse

Une sciatique de longue date devient la cause du développement non seulement d'un inconfort et d'un inconfort constants lors de la marche, mais aussi de complications plus redoutables. Pendant la grossesse, tout stress et toute modification du bien-être de la mère nuisent à la santé du fœtus, qui doit également être pris en compte. Les complications les plus courantes qui surviennent lorsque le nerf sciatique est pincé comprennent:

  • violation de la sensibilité sur le dos et la surface intérieure de la cuisse, le bas de la jambe;
  • mobilité réduite du membre blessé;
  • changements atrophiques dans les muscles de la cuisse (amincissement et réduction du volume musculaire);
  • ralentissement de la croissance fœtale sous l'influence du stress;
  • augmentation du tonus utérin et augmentation de l'activité des mouvements de l'enfant (en réponse à un fort stimulus de la douleur).

Comment le pincement affecte l'accouchement

Avec une sciatique et une douleur intense, il est beaucoup plus difficile pour les femmes enceintes de se détendre et de maintenir une respiration uniforme pendant le travail. Pour se débarrasser de l'inconfort, les médecins peuvent suggérer une anesthésie péridurale (l'anesthésique est placé dans les vertèbres lombaires). L'activité de travail chez les patients avec pincement n'est pas différente des autres femmes: en l'absence d'autres maladies ou pathologies chez la mère et le fœtus, le processus se termine avec succès.

L'anesthésie péridurale vous permet de vous débarrasser de la douleur pendant l'accouchement

Le pincement du nerf sciatique n'est pas une raison pour une césarienne. De nombreux patients avec ce diagnostic donnent naissance à des enfants en bonne santé..

Un de mes amis dans mon expérience a été confronté au problème de pincement du nerf sciatique lorsqu'elle portait un deuxième enfant. Elle a essayé de se faire soigner à la maison à l'aide de massages et de lotions folkloriques, mais la douleur n'a reculé que brièvement. Le médecin a ordonné à la femme enceinte de suivre des séances de physiothérapie et des compresses, mais elle n'a pas suivi régulièrement les recommandations. Lors de l'accouchement, la femme a refusé de pratiquer une anesthésie péridurale et a accouché seule d'un bébé, sans césarienne. Elle a dit qu'au cours des combats, elle ne se souvenait pas du pincement: une nouvelle douleur bloquait les échos de l'ancien. Après sa sortie de l'hôpital, la femme a repris sa vie habituelle, alors qu'elle n'était plus gênée par les symptômes de la sciatique. Les médecins ont suggéré que cela était directement lié à une diminution de la taille de l'utérus et à une diminution de sa pression sur le nerf..

Mesures de base pour la prévention de la sciatique pendant la grossesse

Le nerf sciatique pincé appartient à la catégorie de ces maladies qui peuvent être prévenues à l'avance. Si vous ne voulez pas mettre en danger votre santé et l'enfant à naître, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • bien manger: cela vous aidera à ne pas prendre de kilos en trop, augmentant le risque de développer une sciatique;
  • porter un bandage spécial pour les femmes enceintes: il aide à répartir uniformément la charge;
  • marcher plus, faire de la gymnastique légère et mener une vie active;
  • surveillez votre posture: la courbure de la colonne vertébrale est l'une des causes du pincement du nerf sciatique;
  • habillez-vous toujours en fonction de la météo: cela évitera l'hypothermie;
  • traiter les maladies chroniques de la colonne vertébrale avant de planifier votre grossesse.

Même avec un traitement complet, le pincement du nerf sciatique peut revenir lors de la prochaine grossesse. Pour éviter cela, les médecins vous recommandent de suivre les règles de prévention et de surveiller attentivement votre état. Une attitude prudente envers la santé minimisera les conséquences négatives..

Comment se débarrasser du nerf sciatique pincé pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, le corps féminin subit un grand stress. Tout d'abord, cela affecte l'état de la colonne vertébrale, car le poids qu'une femme porte autour d'elle augmente considérablement. Par conséquent, dans les étapes ultérieures, les complications telles que les terminaisons nerveuses pincées et la douleur associée ne sont pas rares.

Le nerf sciatique est violé assez souvent, car c'est la région pelvienne qui représente la plus grande charge. La spécificité du traitement pendant l'accouchement est qu'il n'est pas possible de réduire le stress dans la région sciatique, et de nombreuses méthodes ne sont pas applicables en raison du préjudice probable pour le fœtus en développement.

Nerf sciatique pincé pendant la grossesse

Le risque accru de serrer le nerf sciatique, qui fait partie du plexus sacré, est dû à une augmentation significative de la taille et de la masse de l'utérus, c'est pourquoi les organes voisins sont obligés de se déplacer sur les côtés. Tout cela exerce une pression sur le système vasculaire du bassin et les terminaisons nerveuses qui s'y trouvent. La compression et la diminution de l'approvisionnement en sang entraînent une inflammation et un trouble de l'innervation, qui peuvent se manifester, y compris de la douleur.

De plus, une femme enceinte ne maintient pas toujours la même mobilité. Cela est dû à une augmentation du poids corporel et à une certaine détérioration du bien-être, qui s'accompagne souvent de changements hormonaux dans le corps. L'hypodynamie peut également provoquer un pincement.

Symptômes

En cas d'inflammation du nerf sciatique, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur le long du nerf sciatique, c'est-à-dire qu'elle peut être ressentie du bas du dos au pied;
  • la douleur peut être à la fois constante et périodique;
  • la nature de la douleur - tir aigu ou brûlure;
  • violation de l'innervation du membre du côté affecté, se manifestant par un engourdissement, des picotements et une faiblesse;
  • activité motrice altérée.

Causes de l'inflammation et du traitement chez les femmes

Dans le traitement du pincement du nerf sciatique chez la femme enceinte, l'accent est principalement mis sur les méthodes non pharmacologiques: massage, gymnastique, réflexologie et autres. Cependant, dans certains cas, les médicaments ne peuvent pas être dispensés, par exemple, avec un syndrome douloureux sévère. Ensuite, il est important de choisir une thérapie en tenant compte de l'état de la femme, afin de ne pas nuire à l'enfant.

Thérapie médicamenteuse

Si la femme enceinte a besoin d'un effet traditionnel, vous devez savoir quels médicaments peuvent être utilisés et dans quels cas. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens systémiques (AINS) sont contre-indiqués pendant la grossesse, par conséquent, les analgésiques locaux sont principalement utilisés.

Fonds locaux

Comme thérapie locale, les femmes enceintes se voient prescrire divers onguents, gels et suppositoires. La particularité de ces médicaments est qu'ils agissent de manière dirigée et ne se propagent pas dans tout le corps et ne peuvent donc pas nuire au fœtus..

Les onguents et les gels pour se débarrasser de la douleur lors du pincement chez la femme enceinte sont divisés en irritants locaux et chondroprotecteurs:

  • les médicaments localement irritants agissent en chauffant la zone sur laquelle ils sont appliqués, ce qui améliore l'approvisionnement en sang au point douloureux (Finalgon, Kapsikam et autres);
  • les agents chondroprotecteurs améliorent l'état du cartilage et des ligaments, grâce auxquels ils peuvent contribuer à la restauration des structures endommagées (Teraflex, Chondroxide et autres).

De plus, des analgésiques sous forme de suppositoires, qui sont utilisés par voie rectale, sont également utilisés. Ainsi, pendant la grossesse, par exemple, le diclofénac est prescrit.

Blocus

Des blocages avec des anesthésiques locaux sont prescrits aux femmes enceintes dans des cas exceptionnels, avec une douleur intense. Dans ce cas, un effet anti-inflammatoire et l'élimination des spasmes musculaires sont atteints..

Les blocages ne peuvent être effectués que par un médecin. Il injecte des solutions d'analgésiques locaux dans le site d'infraction: Novocaïne, Lidocaïne, Diprospan, etc. Parfois, un bloc de combinaison est prescrit lorsque plusieurs médicaments sont administrés en même temps, par exemple, Novocaïne (ou Lidocaïne) en association avec Diclofenac pour fournir un effet anti-inflammatoire.

Massage

Un massage correctement conduit aide à obtenir un effet anti-inflammatoire, à soulager les tensions et les douleurs. Il s'agit d'une méthode de traitement plutôt efficace qui, en peu de temps, peut soulager la douleur et littéralement "se remettre sur pied"..

Le massage avec sciatique chez la femme enceinte comprend un impact non seulement sur le site de la lésion, mais également sur toute la zone du nerf sciatique: sacrum, muscles fessiers, hanches, jambes et pieds inférieurs. Le cours d'un tel massage dure environ 10 à 15 séances.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle, contrairement au massage, fonctionne non seulement sur les tissus musculaires, mais aussi sur les articulations. Par conséquent, avec les pathologies de la colonne vertébrale, cette méthode de traitement est considérée comme l'une des plus efficaces. En conséquence, non seulement la tension dans la zone affectée est soulagée, mais également l'inflammation et la douleur sont réduites. Ceci est réalisé en rétablissant le flux sanguin et la relaxation générale. En raison de l'efficacité plus élevée des séances de thérapie manuelle, moins de massage est nécessaire, à savoir de 8 à 10. Cependant, il faut être prudent lors de la prescription de telles méthodes aux patients afin de ne pas provoquer de complications diverses dans les conditions de la future mère et de l'enfant..

Gymnastique

La gymnastique est, en principe, bénéfique pour les femmes enceintes, car une femme pendant la gestation, en particulier dans les stades ultérieurs, est moins mobile et l'inactivité affecte négativement l'état de l'organisme tout entier. Exemples d'exercices recommandés:

  • De la pose à quatre pattes, soulevez le bassin, cambrant le bas du dos, attardez-vous dans cette position pendant 1 minute, répétez 10 fois;
  • À partir d'une position debout avec les jambes écartées, pliez le bas du dos, en écartant le bassin (l'exercice est similaire au précédent, mais à partir d'une position de départ différente), maintenez cette position pendant 1 minute, répétez 10 fois;
  • Étirement des muscles postérieurs de la cuisse: à partir d'une position debout, placez une jambe devant vous sur une légère élévation et penchez-vous lentement vers elle, restez dans cette position pendant 1 minute, répétez 10 inclinaisons sur chaque jambe.

Le yoga aide à détendre tous les muscles et ligaments, ce qui, bien sûr, a un effet bénéfique sur l'état de la future mère. De plus, une telle pratique est bénéfique pour la santé psychologique, car elle favorise la relaxation générale par une combinaison avec des pratiques respiratoires. Avec la sciatique chez les femmes enceintes, il est recommandé d'effectuer les poses de yoga suivantes:

  • Garbhasana («pose d'embryon»): en s'agenouillant sur une surface dure, écartez les genoux au même niveau que les hanches, rapprochez les gros orteils, redressez le plus possible le dos, penchez-vous en avant avec les bras tendus, détendez-vous dans la poitrine et les régions lombaires (gardez incliné position pendant 5 secondes, répéter 5 fois);
  • Shavasana («pose de cadavre»): allongez-vous sur une surface dure et détendez-vous autant que possible, les mains doivent être écartées et les paumes vers le haut, les jambes tendues (continuer pendant 20 mouvements respiratoires calmes);
  • Kapotasana («pose de pigeon», pour les débutants, et en particulier les femmes enceintes, cela devrait être simplifié): assis sur une chaise, mettez un pied sur le genou de l'autre jambe, et détendez le genou, maintenez 20 mouvements respiratoires, répétez 5 fois.

Traitement avec des remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires pendant la grossesse est très populaire, car cette méthode est considérée comme la plus sûre. Cependant, il faut également faire attention ici: tous les produits, même complètement naturels, ne conviennent pas à la préparation à la maternité.

Parmi les méthodes traditionnelles de sciatique pendant la grossesse, les suivantes sont le plus souvent utilisées:

  • Compresses chauffantes. Ils sont fabriqués, par exemple, en cire d'abeille, qui est chauffée à la douceur, puis fixés sur la région lombaire avec un film plastique et un chiffon chaud. Une autre recette de la compresse est la suivante: mélangez 20 g de fleurs de camomille et de feuilles de sureau, versez 1 tasse d'eau bouillante. Après 30 secondes, filtrer, envelopper l'herbe avec un chiffon en coton et l'attacher au bas du dos, en la fixant avec un foulard chaud pendant 6 heures.
  • Frottement. À cet effet, vous pouvez mélanger du miel liquide et du jus rare. Le produit résultant est frotté dans la zone affectée jusqu'à 4 fois par jour.
  • Baignoires. Pour la douleur, un bain avec une décoction de forêt d'angélique vous aidera (versez 50 g d'herbe dans 500 ml d'eau chaude, laissez reposer 2 heures, puis gardez à feu doux pendant une demi-heure). Un bain avec une telle décoction avec une douleur très intense peut être pris jusqu'à 2 fois par jour.

Recommandations et orientations

La plupart des mesures pour se débarrasser de la sciatique chez la femme enceinte devraient viser précisément à ajuster les moments du régime. Les principales recommandations pour le régime enceinte lors du pincement du nerf sciatique:

  • dans la période aiguë, vous devez adhérer au repos au lit et il est préférable de s'allonger sur une surface dure;
  • à partir de la seconde moitié de la grossesse ne doit pas reposer sur le dos afin d'éviter une obstruction de la circulation sanguine dans la région pelvienne;
  • une posture correcte est également importante pour le traitement de la sciatique - les techniques de relaxation et la gymnastique aideront à y parvenir - et la maîtrise de soi constante;
  • les chaussures doivent également être correctes: elles doivent être aussi confortables que possible, aucune charge supplémentaire ne doit être créée. Par conséquent, les talons hauts pendant la grossesse doivent être jetés, la hauteur recommandée du talon ne dépasse pas 3 cm.

Nerf sciatique pincé pendant l'accouchement

En règle générale, quand une pincée du nerf sciatique se produit pendant la gestation, après l'accouchement, tout revient à la normale. Mais il y a aussi des cas fréquents où l'état d'une femme après l'accouchement non seulement ne s'améliore pas, mais est également aggravé - la compression du nerf se produit directement pendant l'accouchement. Le plus souvent, immédiatement après l'accouchement, une femme éprouve toute une gamme de douleurs et ne ressent donc pas de symptômes de pincement. Mais après quelques jours, elle fera attention à la douleur et à la difficulté à marcher.

Pendant l'accouchement, une atteinte nerveuse se produit en raison de la divergence des os pelviens, qui est nécessaire pour que le bébé s'évanouisse. La compression peut également se produire lorsque les os pelviens reviennent. Une tension musculaire excessive et un déplacement des disques vertébraux peuvent également en être la cause..

Vidéo utile

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez vous familiariser visuellement avec une maladie telle qu'un nerf pincé pendant la grossesse.

Conclusion

La survenue de symptômes sciatiques pendant la grossesse et immédiatement après l'accouchement est l'occasion de consulter un neurologue pour un examen et une prescription thérapeutique. L'attitude attentive de la future mère à sa santé est la clé de la santé de l'enfant.